8 alternatives à l’Oktoberfest qui méritent votre attention

Rien n’est plus typiquement bavarois que l’Oktoberfest. Mais si cette année vous ne pouvez pas vous déplacer jusqu’à Munich, pas de panique, nous avons déniché les meilleures alternatives internationales au fameux festival de la bière.

(Remarque : avant de poursuivre votre lecture, pourquoi ne pas entrer dans l’ambiance grâce à ce petit bijou d’Ernst Mosch, le Michael Jackson de la musique bavaroise traditionnelle ? )

1. Cincinnati : course de saucisses et danse des canards

Running_Wieners_web
L’Oktoberfest de Cincinnati est le plus gros événement de ce genre aux États-Unis.  Parmi les moments à ne pas rater : le “Running of the Wieners”, où les teckels les plus valeureux se réunissent pour participer à cette incroyable course de saucisses, costumes de hot-dogs inclus. L’Oktoberfest de Cincinnati est également connu pour sa danse des canards géante. En 1994, pas moins de 48 000 personnes y avaient participé, entrant ainsi dans le Livre Guinness des Records.

2. Santa Monica : l’Oktoberfest végétalien

Oktoberfest_vegan_web
Alors qu’au festival d’origine, la viande de cent taureaux et presque un demi-million de poulets est consommée chaque année, Santa Monica tente une approche toute différente : le premier Oktoberfest végétalien. De la saucisse sans viande au fish & chips végétalien, tous vos rêves de nourriture saine seront exaucés.

3. Toronto : le Tour de Hans

Oktoberfest_canada
Le plus grand Oktoberfest du Canada  se tient à Toronto à la mi-octobre. Avec 19 tentes, un concours de beauté et une course cycliste baptisée le “Tour de Hans”, Toronto a tout pour plaire. Même le défilé de Thanksgiving s’y déroule.

4. Australie : course de moutons dans l’outback

outback_oktoberfest_web
Petit mais non moins fameux : Winston, une ville de l’outback australien, accueille chaque année ce qui est probablement le plus petit Oktoberfest au monde. Ne manquez pas la « Wooly Caulfield Cup », une course de moutons avec des singes en guise de jockeys.

5. Brésil : Samba et Schuhplattler

Oktoberfest_brazil_web
Pour un mélange surprenant de rythmes latinos et de “Schuhplattler”, une danse traditionnelle bavaroise, direction le deuxième plus gros Oktoberfest au monde.  Le “Schuhplattler”, qu’on peut traduire par “aplatissement de chaussures”, est une danse où l’on se frappe vigoureusement les parties du corps – gifles incluses pour votre partenaire .

6. Cambodge : de la fête et des bretzels

Oktoberfest_Cambodia_web
Dans la capitale cambodgienne de Phnom Penh, le mot d’ordre de l’Oktoberfest est plutôt “fête” que “tradition”. Outre un concours du plus gros mangeur de hot-dogs et une compétition de lancer de bretzel, vous pourrez y apprécier la musique bruyante et joyeuse d’un groupe venu tout droit de Bavière.

7. Chine : concours du meilleur buveur de bière… sous l’eau !

Au festival international de la bière de Qingdao, les jeux à boire passent à la vitesse supérieure- la compétition se déroule dans un aquarium. Et même si ce genre de défi ne vous intéresse pas, vous pourrez toujours apprécier le défilé des éléphants ou encore l’élection de “Miss festival de la bière”.

8. Irlande : des clous et du yodel

Dublin_web
La version irlandaise de l’Oktoberfest, organisée chaque année à Dublin, fait aussi la part belle aux concours. Et si le match de plantage de clous, où l’on doit enfoncer des clous dans une planche en bois, ne prend pas ses racines en Bavière, il y a six autres compétitions plus en accord avec l’Oktoberfest d’origine. Parmi ceux-ci, vous ne trouverez pas plus traditionnels que le yodel et le “Schuhplattler”.

Et vous, quelle est votre version favorite de l’Oktoberfest ?

(Image: © www.oktoberfest-dublin.de)