Il y a de l’amour dans l’air : pimentez votre voyage en avion

Quand on cherche l’âme soeur, on a parfois l’impression de naviguer en eaux troubles… alors pourquoi ne pas prendre un peu d’altitude ?

Oubliez les bars bruyants et mal famés, laissez tomber les blind dates douteuses et ne vous fiez plus au hasard : essayez les rencontres en avion et vous atteindrez peut-être le septième ciel.

Vous n’avez rien à perdre :

• Vous respirez déjà le même air

• Votre interlocuteur ne peut pas s’esquiver

• Dans tous les cas, le contact physique est inévitable

• Si les choses se passent mal, vous ne vous reverrez probablement jamais

Coup de foudre aérien

“Je me souviens d’une passagère ayant croisé le regard d’un beau danseur espagnol en tournée en Australie. Il parlait à peine anglais, pourtant deux semaines plus tard, ils étaient déjà mariés.” Sarah, hôtesse de l’air

Le hasard fait parfois bien les choses, mais un peu d’aide supplémentaire ne fait jamais de mal.

Certaines compagnies aériennes utilisent déjà les réseaux sociaux pour améliorer l’expérience de vol de leurs passagers. Grâce à l’option Meet & Seat de KLM, par exemple, vous pouvez choisir votre voisin de vol en fonction de son profil Facebook ou LinkedIn. South African Airways propose une fonctionnalité similaire : l’“enregistrement social”.

Si vous n’êtes pas du type à organiser votre enregistrement à l’avance, ne désespérez pas. Avec le système de messagerie instantanée proposé par Virgin America, vous aurez la possibilité d’envoyer une demande de conversation à la personne qui vous plaît, de lui faire servir un verre ou même un repas entier.

Le WiFi étant de plus en plus courant dans les avions, vos applications de rencontres préférées seront tout aussi utiles à 10 000 mètres d’altitude. Votre périmètre de recherche Tinder sera peut-être plus réduit que d’habitude, mais être serrés comme des sardines peut créer des liens ! Un conseil : faites preuve de subtilité lorsque vous rejetez quelqu’un, car on ne sait jamais à côté de qui on sera assis… pendant 12 heures d’affilée.

Bien sûr, le hasard sourit parfois à quelques veinards :

“Je rentrais en Irlande pour Noël et je me suis retrouvée assise à côté d’un type aux magnifiques yeux bleus. J’ai fait semblant de confondre sa ceinture et la mienne, et on a engagé la conversation. On s’est rendu compte qu’en plus d’avoir fait nos études dans la même fac, on avait des amis en commun et nos familles étaient voisines. Pourtant, on ne s’était jamais croisés avant ce vol. John a dit à l’hôtesse de l’air qu’on fêtait notre anniversaire de mariage, et elle est réapparue quelques minutes plus tard avec des coupes de champagne. Le rencard a duré 15 heures ! Quand on s’est séparés à Abou Dabi, j’ai dit “slan go foill » (“ au revoir pour l’instant” en gaélique) et il a répondu “seulement go foill”  (“seulement pour l’instant”). Sept mois plus tard, quand je suis rentrée en Irlande pour de bon, John est venu me chercher à l’aéroport, et on connaît la suite ! Ça fait maintenant quatre ans qu’on est ensemble, et on se dispute encore pour savoir qui a embrassé l’autre en premier :)” Noelle

Si la chance n’est pas de votre côté, voilà quelques astuces classiques :

  • Attendez qu’il/elle aille aux toilettes et glissez-vous discrètement dans la queue
  •  Attendez qu’il/elle aille aux toilettes et asseyez-vous à sa place “par erreur”
  • Faites des étirement savament choisis dans le couloir, juste à côté de lui/elle
  • Googlez discrètement le livre qu’il/elle lit ou le film qu’il/elle regarde, et engagez une conversation à ce sujet
  • Endormez-vous sur son épaule (sans baver ! ). Évidemment, cette tactique ne fonctionne que si vous êtes déjà assis côte à côte.
  • Échangez son sac et le vôtre “par accident” au moment de descendre de l’avion, ou encore mieux, aidez-le/la à porter ses bagages
  • Glissez votre numéro dans son sac/sacoche d’ordinateur/n’importe quel autre objet lui appartenant

Ou tout simplement, une méthode qui a fait ses preuves : engagez la conversation et espérez provoquer une étincelle.

Qui sait, peut-être que les cieux vous seront favorables ! Avez-vous trouvé l’amour en avion ? Si oui, quelles techniques d’approche avez-vous utilisées ?