Saint-Valentin : KAYAK.fr propose aux amoureux de vivre d’amour et d’eau fraîche

Pour célébrer l’amour, KAYAK.fr révèle les plus belles cascades du monde pour partir à deux au meilleur prix et au meilleur moment.

    • Il faut compter en moyenne 428 € au mois de mars pour explorer les cascades de Guadeloupe.
    • L’Islande et les îles Féroé proposent des chutes d’eau spectaculaires et accessibles à respectivement 162 € et 339 € en moyenne.
    • À travers le monde, les chutes d’eau subliment les frontières : entre la Zambie et le Zimbabwe, entre le Canada et les États-Unis ou encore entre l’Argentine et le Brésil.

Paris, le 8 février 2018 – « Vivre d’amour et d’eau fraîche », un vieil adage qui n’a jamais autant pris son sens que pour la Saint Valentin ! À cette occasion, KAYAK.fr, le moteur de recherche dédié au voyage, pense à tous les couples en mal d’inspiration et dévoile les meilleures périodes pour s’envoler à la découverte des plus belles cascades du monde sans consumer son budget. Dans une atmosphère romantique, loin du quotidien et de la routine, l’idée d’un voyage à deux à la découverte de ces chutes d’eau apaisantes feront de cette Saint Valentin, un moment inoubliable.

La France remplie de surprises

La France dispose de plusieurs merveilles sur ses territoires. Situées à moins de 40 minutes en voiture de l’aéroport d’Ajaccio, dans la vallée du fleuve Prunelli, les cascades d’Aziana et d’Ortola font partie des plus sauvages de la sélection et la randonnée pour y accéder est agréable. C’est pendant les mois de mai et de septembre que les vols vers Ajaccio sont les plus abordables : il faudra compter en moyenne 155 € pour s’y rendre.

Pour les amoureux de l’océan indien, l’île de la Réunion abrite deux cascades : la cascade Blanche et le point de vue du Trou de Fer. Pour les découvrir au meilleur prix, le mois de septembre est idéal : le prix de l’aller-retour s’élève  à environ 592 € pendant cette période.

La Guadeloupe est, elle aussi, une destination propice à la découverte des chutes d’eau, discrète avec le Saut de la Lézarde, ou plus spectaculaire avec la chute de Carbet qui culmine à 115 mètres de hauteur. L’aller-retour vers Point-à-Pitre est proposé à environ 428 € en mars, le mois le plus propice pour s’y rendre sans dépenser toutes ses économies.

L’Europe : des découvertes inattendues

Avec des paysages à couper le souffle, l’Islande dispose de chutes d’eau plus spectaculaires les unes que les autres. Skógáfoss, à tout juste deux heures de route de l’aéroport de Reykjavik, et Seljalandsfoss à environ 1h45 de la capitale, font partie des plus accessibles aux touristes. Ces chutes d’eau de 65 mètres viennent habiller les montagnes verdoyantes qui les entourent. Pour réaliser les meilleures économies, c’est en septembre qu’il faut s’y rendre : le vol coûte 162 € en moyenne pendant l’été indien.

En Italie, à 1h45 de l’aéroport de Rome, la cascade des Marmore, plus haute chute d’eau artificielle du monde, surplombe les vallées du hameau éponyme. Conçue pour permettre aux eaux stagnantes de s’écouler, cette cascade sur trois niveaux atteint une hauteur totale de 165 mètres et sublime le paysage. C’est au mois de janvier que les vols vers Rome sont les plus abordables avec un prix moyen de 72 € aller-retour. Néanmoins, pour profiter au mieux de ce cadre ressourçant, les mois de juin et de septembre offrent le meilleur compromis entre météo favorable et prix raisonnable : il faudra compter respectivement 95 € et 91 € aller-retour en moyenne pour ces périodes.

En Croatie, à moins de deux heures de l’aéroport de Zagreb, le parc national des lacs de Plitvice propose, lui aussi, un spectacle singulier. Près de 92 chutes d’eau réparties entre les 16 lacs du parc, des passerelles pour admirer les cascades au plus près, les chutes de Plitvice promettent un séjour inoubliable. Il faudra compter 182 € en moyenne pour s’envoler vers Zagreb. Le mois de février offre les meilleurs prix pour cette destination avec un billet aller-retour à environ 157 €.

Les îles Féroé, quant à elles, abritent des cascades qui feront le bonheur des couples les plus aventuriers. À mi-parcours entre le Danemark et l’Islande, cet archipel bordé par l’océan Atlantique nord fait rarement partie des destinations convoitées pour célébrer l’amour. Pourtant, au milieu de ses falaises escarpées et de ses montagnes, sur l’île de Vagar, la cascade de Gasadalur se jette dans l’océan pour offrir à quiconque ose s’aventurer au coeur de cet archipel, un véritable concentré de nature sauvage. Pour s’y rendre, il faudra compter environ 339 € pour atterrir à l’aéroport de Vagar et 18 petites minutes pour accéder au meilleur point de vue de la cascade.

À travers le monde : des paysages atypiques et des frontières uniques

Situé à moins de deux heures de Beyrouth, le Gouffre de Baatara aussi appelé le Gouffre des Trois Ponts, expose un tout autre spectacle. Avec plus de 200 mètres de profondeur, cette cavité se vêtit d’une cascade à mesure que la neige fond à son sommet. Les environs du gouffre sont entourés de verdure et rendent ce cadre atypique apaisant. Il coûtera en moyenne 310 € de s’y rendre.

Sur le territoire africain, à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, les chutes de Victoria, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1989, proposent un spectacle à couper le souffle. À près de 108 mètres de hauteur, mais surtout étendues sur plus de 1 700 mètres de long, ses eaux s’engouffrent dans un canyon étroit. Situées à 25 minutes de l’aéroport de Livingstone, en Zambie, il faudra au préalable s’envoler pour Johannesbourg, en Afrique du Sud, moyennant 455 €, pour se rendre dans un second temps dans la capitale zambienne.

Le continent américain ne fait pas figure d’exception dans ce classement. Une cascade en pleine forêt, un point de vue au milieu des chutes d’eau en arpentant une petite passerelle : le cadre est singulier autour des chutes de Multnomah, dans l’Oregon. Située à moins de 30 minutes de l’aéroport de Portland, cette cascade offrent aux visiteurs un moment unique au-dessus des eaux, leur permettant de garder des souvenirs inoubliables de leur voyage. Il faudra compter 497 € en moyenne pour un voyage en deux étapes : Los Angeles, puis un atterrissage à Portland. À la frontière entre le Canada et les États-Unis, les chutes du Niagara sont une destination incontournable et font partie des cascades les plus célèbres du monde. Au programme, des chutes d’eau étendues sur près de 700 mètres. Le mois de décembre est la période la plus abordable pour s’y rendre, un vol à destination de Toronto s’élevant à 350 € en moyenne.

L’Amérique du Sud regorge, elle aussi, de trésors majestueux. À la frontière entre le Brésil et l’Argentine, les chutes d’Iguaçu surplombent la forêt tropicale. Troisièmes chutes d’eau les plus visitées au monde, ces cascades s’écoulent sur trois kilomètres. Pour admirer ce panorama au meilleur prix, janvier est le meilleur mois avec des vols à destination de São Paulo au prix moyen de 576 €. La correspondance vers l’aéroport de Foz do Iguaçu, situé à 22 minutes des chutes, se fait au départ de São Paulo.

John-Lee Saez, Directeur KAYAK pour l’Europe, commente : « La langue française a de si belles expressions pour parler d’amour que KAYAK.fr a souhaité en prendre une au mot et proposer une sélection de destinations où découvrir certaines des plus belles cascades au monde. Qu’ils partent pour la Saint-Valentin ou qu’ils s’offrent un voyage pour plus tard, les amoureux pourront s’émerveiller et vivre, pour un court moment, d’amour et d’eau fraîche. »

Vous pouvez télécharger ce communiqué de presse ici.

 

Note aux rédacteurs : Analyse basée sur les recherches de vols aller-retour en classe économique, réalisées sur KAYAK.fr entre le 01.09.2017 et le 20.01.2018 pour la période du 14.02.2018 au 31.12.2018 pour les prix moyen sur toute la période. Les prix sont sujets à modifications et les offres peuvent ne plus être disponibles. Les économies ne sont pas garanties.