Restrictions de voyage par pays*

Découvrez sur la carte ci-dessous les pays ayant mis en place des restrictions de voyage pour les vols entrants.
Seuls les ressortissants, les résidents et d’autres voyageurs dans certains cas particuliers, peuvent entrer dans le pays.
50
pays ayant totalement fermé leurs frontières
aucun changement depuis hier
Plus
Les restrictions imposées peuvent dépendre de la nationalité des voyageurs, de leur pays de départ ou d’autres critères spécifiques
91
pays ayant partiellement ouvert leurs frontières
aucun changement depuis hier
Plus
Le pays a annoncé une date précise de réouverture, mais certains critères d’entrée pourraient encore être appliqués.
5
pays en réouverture prochaine
aucun changement depuis hier
Plus
Aucune restriction formelle sur les vols n’existe dans ces pays, mais une surveillance de la situation est en place et il peut y avoir d’autres règles comme des test obligatoires ou une quarantaine à l’arrivée.
74
pays n’ayant pas de restrictions de voyage
aucun changement depuis hier
Plus
Afficher le statut « Ouverture partielle » pour les pays avec des quarantaines obligatoires à l’arrivée
* Les « pays » sur la carte peuvent être des États souverains, des territoires d’outre-mer, des pays constitutifs ou des régions administratives.

Pays dans lesquels vous pouvez maintenant vous rendre

Nous travaillons continuellement pour ajouter des alertes sur notre site au moment de la recherche pour les destinations sur lesquelles certaines autorités ont émis des avertissements.

Dernières nouvelles

Mis à jour : 22 janv. 2021 10:59 EST
La France a mis à jour sa réglementation en matière de dépistage. Les personnes arrivant par voie aérienne devront remplir une « déclaration sur l'honneur » certifiant qu’elles ne souffrent pas de symptômes du COVID-19 et qu’elles n’ont pas été en contact avec des cas confirmés au cours des deux semaines précédentes. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs sont soumis à une période d'isolement de 7 jours et doivent passer un autre test COVID-19 PCR à la fin de cette période. Plus
Depuis le 26 août, les voyageurs âgés de 16 ans ou plus doivent remplir un formulaire de localisation de passagers pour le COVID-19 avant leur arrivée. Plus
Les États-Unis ont restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers qui sont passés ou ont séjourné en Chine, en Iran, dans la plupart des pays européens, au Royaume-Uni, en Irlande et au Brésil au cours des 14 derniers jours. Plus
Les vols à destination de l'Équateur ont repris. Plus
Restez à l’affût
Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes par e-mail et vous informer sur la levée des restrictions. Indiquez vos préférences pour recevoir les infos dont vous avez besoin.
Choisir des pays pour recevoir des alertes
Recevoir des alertes

Alertes KAYAK pour des itinéraires spécifiques

Dernière modification le 22 janv. 2021 10:59 EST

Nous travaillons continuellement pour ajouter des alertes sur notre site au moment de la recherche pour les destinations sur lesquelles certaines autorités ont émis des avertissements.

Drapeau BM

Bermudes

Les résidents (y compris les titulaires de permis de travail) ne sont pas tenus de passer un test avant de se rendre aux Bermudes, mais ils doivent se mettre en quarantaine pendant huit à neuf jours après leur arrivée.

Restrictions d'entrée

Les Bermudes ont levé leur précédente interdiction de voyage, ce qui signifie que tous les voyageurs peuvent entrer sur le territoire à partir du 1er juillet.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs qui entrent aux Bermudes, qu'ils soient visiteurs ou résidents, doivent compléter le processus d'autorisation de voyage aux Bermudes en ligne, qui recueille des informations importantes pour la santé de l'île et les agents d'immigration. Des frais de 75 $ sont requis, qui comprennent le coût du test COVID-19 aux Bermudes. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 5 jours avant le départ. Les enfants de moins de 10 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR.

Les résidents bermudiens sont autorisés à voyager sans un tel test. Cependant, ils devront désormais payer 300 $ pour un test à leur arrivée aux Bermudes s'ils n'ont pas reçu de test négatif avant le voyage.

Les équipages de compagnies aériennes qui séjournent aux Bermudes plus de 24 heures doit avoir un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 7 jours avant le départ.

Le test COVID-19 PCR ne peut pas être un antigène, un anticorps ou un test rapide. Ce doit être un test PCR.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs âgés de 10 ans et plus sont soumis à un test PCR à l'arrivée et mis en quarantaine jusqu'à ce que les résultats du test soient prêts. Les résidents qui ne peuvent pas s'isoler chez eux seront également tenus de séjourner dans un hôtel spécifié jusqu'à ce que les résultats de leur test COVID du jour 8 soient confirmés. À partir du 8 décembre, tous les voyageurs se rendant aux Bermudes doivent désormais porter un bracelet de voyage pendant les 14 premiers jours de leur séjour. Le retrait du bracelet n'est pas autorisé et peut entraîner une amende de 500 USD et une mise en quarantaine à domicile avec un bracelet de surveillance électronique. Les voyageurs qui ne souhaitent pas porter le bracelet de voyage seront mis en quarantaine dans leur hébergement pendant 14 jours.

Les résidents (y compris les titulaires de permis de travail) qui n'ont pas de résultat négatif au test PCR COVID-19 avant le départ doivent être mis en quarantaine pendant huit jours après leur arrivée. Ils ne seront pas testés le quatrième jour, mais ils seront testés le huitième jour et seront libérés de la quarantaine s'ils ont des résultats négatifs au huitième jour. Si un voyageur passe un test RT-PCR COVID-19 avant le départ et reçoit un résultat négatif pendant les quatre premiers jours aux Bermudes, il sera libéré de la quarantaine. Il devra encore se faire tester le jour 4, le jour 8 et le jour 14. Le lieu et l'heure de chacun des tests seront automatiquement réservés pour eux. Ils recevront des rappels par e-mail 24 heures avant chaque test.

Après un résultat de test négatif, les voyageurs doivent prendre leur propre température deux fois par jour et le signaler via une application/un portail en ligne. Ils doivent également passer des tests COVID-19 supplémentaires, administrés les jours 4, 8 et 14 dans des centres de test facilement accessibles partout dans l'île.

Les visiteurs doivent souscrire une assurance maladie couvrant le diagnostic potentiel positif du COVID-19 pendant leur séjour aux Bermudes. Les visiteurs non couverts seront responsables de tous les frais de santé et d'hébergement liés à un diagnostic positif de COVID-19 pendant leur séjour aux Bermudes.

Les membres d'équipage des compagnies aériennes qui restent au maximum 24 heures sont soumis à une mise en quarantaine dans un hôtel jusqu'à leur prochain vol.

Les équipages des compagnies aériennes qui restent plus de 24 heures sont soumis à un test PCR à l'arrivée et mis en quarantaine jusqu'à ce que les résultats des tests soient prêts.

Bermudes : il y a 61 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 12 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.bm/coronavirus https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bermuda/entry-requirements https://bm.usconsulate.gov/covid-19-information/

Drapeau CA

Canada

Le Canada a restreint l'entrée de la plupart les ressortissants étrangers, même s'ils sont en possession d'un visa de visiteur valide ou d'une autorisation de voyage électronique (AVE) jusqu'à nouvel ordre. Les voyageurs doivent respecter une période de quarantaine obligatoire de 14 jours, fournir leurs coordonnées, surveiller leurs symptômes et s'enregistrer dans les 48 heures avant leur arrivée via l' appli ArriveCAN

Restrictions d'entrée

Le Canada a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers. Les voyageurs qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents ou personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens ne peuvent entrer au Canada qu'à des fins essentielles. L'entrée sera refusée aux personnes voyageant pour le tourisme, les visites touristiques, les loisirs, les divertissements, les visites sociales ou les fonctions religieuses. Le Canada a suspendu tous les vols depuis et vers le Royaume-Uni jusqu'au 6 janvier. Les ressortissants étrangers admissibles à voyager au Canada sont les membres de la famille immédiate/élargie d'un citoyen canadien ou d'un résident permanent, une personne autorisée par l'Agence de la santé publique du Canada à se rendre au Canada pour des raisons humanitaires, les travailleurs étrangers temporaires, les étudiants internationaux, les personnes autorisées à devenir résidents permanents, les passagers en transit, les membres des Forces canadiennes, les diplomates accrédités et les membres de leur famille immédiate, les membres d'équipage aérien et maritime, les citoyens français résidant à Saint-Pierre-et-Miquelon et ayant séjourné uniquement au Canada, aux États-Unis ou Saint-Pierre et Miquelon pendant les 14 jours précédant le jour où ils cherchent à entrer au Canada. Les membres de la famille immédiate d'un ressortissant ou d'un résident permanent du Canada doivent voyager pour être avec le résident national ou permanent et avoir l'intention de rester au Canada pendant 15 jours ou plus. Les membres de la famille élargie d'un ressortissant ou d'un résident permanent du Canada doivent voyager pour être avec le résident national ou permanent, avoir l'intention de rester au Canada pendant 15 jours ou plus et avoir une autorisation écrite d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Exigences d'entrée

À partir du 7 janvier, tous les passagers âgés de cinq ans ou plus doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs sans test négatif se verront refuser l'embarquement sur leur vol. Les voyageurs en provenance d'un pays où les tests PCR ne sont pas disponibles seront tenus de se présenter à un établissement de quarantaine désigné de l'Agence de la santé publique du Canada pendant la durée de leur quarantaine obligatoire de 14 jours. Les délais d'obtention des résultats des tests ne s'appliquent pas.

Les personnes exemptées de cette exigence comprennent les enfants de moins de cinq ans, les autres exemptions comprennent, un membre d'équipage ou une personne qui cherche à entrer au Canada uniquement pour devenir un tel membre d'équipage, les fournisseurs de services d'urgence, les escales techniques - ravitaillement des vols.

Les voyageurs sont soumis à un examen de santé. Les voyageurs présentant des symptômes du COVID-19 ne seront pas autorisés à embarquer sur leur vol. Des masques non médicaux sont requis pour tous les vols à destination et en provenance des aéroports canadiens et dans les terminaux d'aéroport. Toute personne qui ne peut pas porter de masque facial pour des raisons médicales doit être en possession d'un certificat médical.

Les voyageurs sont tenus de soumettre leurs informations par voie numérique via l'application ArriveCAN avant de monter à bord de leur vol. Cela comprend les informations de voyage et de contact, le plan de quarantaine et l'auto-évaluation des symptômes du COVID-19. Ils doivent avoir la preuve qu'ils ont soumis leurs coordonnées par voie numérique.

Les voyageurs doivent avoir un plan de mise en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée au Canada (y compris un lieu de quarantaine convenable, comment se rendre à leur destination, faire leurs courses et accéder aux services essentiels et aux soins médicaux). Consultez le site Web du gouvernement du Canada pour plus d'informations.

Les ressortissants étrangers voyageant au Canada pour une raison humanitaire doivent obtenir l'autorisation de l'Agence de la santé publique du Canada. Les ressortissants étrangers voyageant sans autorisation écrite préalable d'exemption d'une restriction à la frontière peuvent se voir refuser l'entrée au Canada.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours, doivent fournir leurs coordonnées, surveiller leurs symptômes et s'enregistrer dans les 48 heures suivant leur arrivée via l'application ArriveCAN.

Certaines personnes sont exemptées de l'exigence de mise en quarantaine obligatoire lorsqu'elles entrent au Canada pour accomplir un travail ou une fonction essentielle tel qu'identifié dans l'arrêté en vertu de la Loi sur la quarantaine. L'exemption sera validée pour chaque entrée au Canada.

Règles relatives au transit

Avant de voyager, les passagers doivent prendre leurs dispositions de voyage pour transiter par le Canada bien à l'avance, faire des vols et des correspondances aussi directs que possible pour limiter leurs contacts au Canada ; plusieurs connexions domestiques peuvent ne pas être considérées comme appropriées, faites des connexions aussi courtes que possible ; si leu vol de correspondance est espacé de plus de 24 heures, ils devront se mettre en quarantaine (s'isoler) jusqu'à leur prochain vol.

Les passagers en transit doivent rester dans la zone de transit sécurisée d'un aéroport canadien pour terminer leur correspondance. S'ils doivent quitter l'aéroport ou la zone de transit sécurisée en raison d'une annulation ou d'un retard de vol, ils deviennent soumis à une mise en quarantaine obligatoire jusqu'au départ de leur vol, doivent se conformer à toutes les directives fournies par l'autorité aéroportuaire et respecter toutes les exigences de vol, suivre les restrictions provinciales et territoriales, selon l'endroit où ils transitent.

Toutes les autres infos

Seuls Toronto Pearson (YYZ), Montréal Pierre Elliott Trudeau (YUL), l'aéroport international de Calgary (YYC) et l'aéroport international de Vancouver (YVR) opèrent des vols internationaux. Les vols intérieurs, ainsi que les vols en provenance des États-Unis, de certaines destinations comme le Mexique et les Caraïbes, et de Saint-Pierre-et-Miquelon, ne sont actuellement pas concernés par cette mesure.

Canada : il y a 65 686 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 18 509 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/2019-novel-coronavirus-infection/latest-travel-health-advice.html https://tc.canada.ca/en/initiatives/covid-19-measures-updates-guidance-issued-transport-canada/aviation-measures-response-covid-19

Drapeau GL

Groenland

Le Groenland autorise les voyageurs à entrer depuis des pays définis comme « ouverts » par le Danemark. Ils doivent passer un test COVID-19 dans un pays nordique dans les 5 jours précédant le voyage.

Restrictions d'entrée

Les restrictions de voyage au Groenland sont fixées par le gouvernement du Danemark. Les voyageurs en provenance de pays "ouverts" (selon la définition du Danemark) peuvent se rendre au Groenland s'ils présentent un résultat négatif au test COVID-19 effectué dans un pays nordique (Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Islande ou îles Féroé) au plus tard cinq jours avant le voyage.

Une interdiction de voyager reste en place pour les voyageurs en provenance d'autres pays, à moins que les voyageurs aient un motif de voyage "valable" tel que défini par le Danemark. Ces voyageurs doivent se mettre en quarantaine à leur arrivée. La liste complète des exceptions de voyage (c'est-à-dire des motifs valables) se trouve sur la page d'informations sur le COVID-19 du gouvernement danois.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent également remplir un formulaire « Sumut » avant l'entrée, contenant leur itinéraire de voyage et les détails de leur hébergement au Groenland. Ce formulaire peut être trouvé sur la page d'informations sur le COVID-19 du gouvernement groenlandais.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ne sont pas tenus de se mettre en quarantaine à leur arrivée au Groenland ou de faire un nouveau test de dépistage du COVID-19 après leur arrivée. Cependant, des tests COVID-19 supplémentaires peuvent être nécessaires en fonction de l'endroit où ils ont l'intention de se rendre au Groenland. Consultez la page d'informations sur le COVID-19 du gouvernement groenlandais pour obtenir des informations détaillées.

https://www.greenland-travel.com/covid-19/ https://visitgreenland.com/articles/corona-virus-status/

Drapeau MX

Mexique

Le Mexique n'a pas de restrictions d'entrée pour les voyages aériens, mais les voyageurs arrivant des pays touchés par le COVID-19 seront contrôlés et mis en quarantaine si nécessaire.

Restrictions d'entrée

Le Mexique n'a mis en place aucune restriction d'entrée pour les voyages aériens, mais les voyageurs en provenance de pays touchés par le COVID-19 seront contrôlés.

Exigences d'entrée

Un « Questionnaire d'identification des facteurs de risque des voyageurs » dûment rempli doit être présenté à l'immigration à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Aucune exigence de quarantaine obligatoire n'est actuellement en vigueur au Mexique. Cependant, les voyageurs présentant des symptômes du COVID-19 seront soumis à une quarantaine.

Toutes les autres infos

La frontière terrestre entre les États-Unis et le Mexique est fermée à tout trafic non essentiel dans le cadre des mesures contre le COVID-19. Ceci est revu sur une base mensuelle. Cette fermeture s'applique principalement au tourisme et aux voyages récréatifs. Les travailleurs de fret, de commerce et de la santé pourront toujours traverser la frontière. Vérifiez auprès de votre ambassade/consulat américain le plus proche avant de tenter de traverser la frontière terrestre.

Mexique : il y a 279 793 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 146 174 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mx.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mexico/entry-requirements

Drapeau US

États-Unis

Les États-Unis ont restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers qui sont passés ou ont séjourné en Chine, en Iran, dans la plupart des pays européens, au Royaume-Uni, en Irlande et au Brésil au cours des 14 derniers jours.

Restrictions d'entrée

Les États-Unis ont restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers qui sont passés ou qui ont séjourné en Chine, en Iran, dans la plupart des pays européens (Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Monaco, Saint-Marin, Cité du Vatican), au Royaume-Uni, en Irlande et au Brésil au cours des 14 derniers jours.

Cela exclut certains voyageurs qui comprennent certains membres de la famille de citoyens américains ou résidents permanents, y compris les conjoints, les enfants (de moins de 21 ans), les parents (à condition que leur enfant citoyen américain ou résident permanent soit célibataire et âgé de moins de 21 ans) et les frères et sœurs (à condition que le frère ou la sœur et le citoyen américain ou résident permanent soient célibataires et âgés de moins de 21 ans) ;

Il existe également une exception pour les voyageurs avec les visas suivants: A-1, A-2, C-1, C-1 / D, C-2, C-3, CR-1, CR-2, D, E- 1 (en tant qu'employé de TECRO ou TECO ou membre de la famille immédiate de l'employé), G-1, G-2, G-3, G-4, IR-1, IR-4, IH-4, NATO-1 via l'OTAN -4, ou visa OTAN-6 ;

Les membres des forces armées américaines, les conjoints et les enfants des membres des forces armées américaines ;

Les voyageurs venant sur invitation du gouvernement américain à des fins liées au confinement/atténuation du coronavirus (COVID-19) ;

Les voyageurs avec des documents délivrés par le Département américain de la sécurité intérieure, les douanes et la protection des frontières des États-Unis ou le Département d'État américain indiquant que le voyageur est exempté de la restriction ;

Les membres d'équipage B1 qui sont engagés dans l'allégement, l'activité du plateau continental extérieur (OCS), l'activité des parcs éoliens, les équipages de l'air/de la mer et d'autres activités similaires des membres d'équipage ;

Les étudiants titulaires d'un visa F-1 ou M-1 et leurs personnes à charge F-2 et M-2, s'ils arrivent ou ont été en Irlande, au Royaume-Uni ou dans l'espace Schengen au cours des 14 derniers jours.

Exigences d'entrée

À partir du 26 janvier, tous les voyageurs (y compris les citoyens américains et les passagers en transit) doivent présenter un résultat négatif de test viral ou antigénique COVID-19, émis dans les 72 heures avant le départ ou avoir une preuve d'avoir contracté et récupéré du COVID-19 avant de monter à bord de l'avion. Les citoyens américains et les résidents permanents arrivant du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical avec résultat négatif de test PCR COVID-19 ou test d'antigène, délivré dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Il est conseillé aux voyageurs qui reviennent aux États-Unis de rester à la maison autant que possible, d'éviter d'être avec des gens et d'envisager de se faire tester pour le COVID-19 après leur retour de voyage et après avoir participé à des activités à haut risque.

Toutes les autres infos

Les voyageurs sont soumis aux mesures COVID-19 fixées par l'État/territoire de leur destination finale. Pour plus d'informations, visitez le site Web du CDC.

États-Unis : il y a 24 217 424 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 410 099 décès en date du 22 janv. 2021.

https://travel.state.gov/content/travel/en/traveladvisories/ea/covid-19-information.html https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/usa/entry-requirements

Drapeau AM

Arménie

À leur arrivée en Arménie, les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours et/ou à un test PCR.

Restrictions d'entrée

Les restrictions à l'entrée des citoyens non arméniens en République d'Arménie ont été levées.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant en Arménie sont priés de présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant l'arrivée ou de se soumettre à un test PCR à l'aéroport. Les voyageurs qui choisissent de passer un test PCR à leurs propres frais et reçoivent un résultat négatif peuvent être exemptés des exigences d'auto-quarantaine. Des tests sont disponibles dans les aéroports pour les personnes qui choisissent de le faire à leur arrivée. Le test coûte environ 40 USD et les résultats - fournis en anglais - sont généralement disponibles dans les 24 heures.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un auto-isolement et/ou à un test PCR de 14 jours à leur arrivée.

Des exceptions à cette règle sont prévues pour les membres d’équipage d’avions arrivant en République d’Arménie pour organiser le repos des pilotes, les conducteurs de transport de marchandises entre États, ainsi que les conducteurs de trains de marchandises qui sont isolés jusqu’au prochain départ. Les conducteurs de train et le personnel sont isolés entre deux équipes consécutives.

Arménie : il y a 8 461 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 021 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.am/en/covid-travel-restrictions/ https://am.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/armenia/entry-requirements

Drapeau AZ

Azerbaïdjan

L'Azerbaïdjan a prolongé la suspension de tous les vols commerciaux, à l'exception des vols spéciaux, privés et charters.

Restrictions d'entrée

L'Azerbaïdjan a prolongé la suspension de tous les vols commerciaux, à l'exception des vols spéciaux, privés et charters. La délivrance de visas électroniques et de visas à l'arrivée a été suspendue.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs arrivant en Azerbaïdjan doivent présenter un test COVID-19 négatif. Le test lui-même peut être effectué plus de 48 heures avant votre vol, mais le certificat indiquant le résultat négatif du test ne sera accepté que s'il a été émis dans les 48 heures précédant le vol. Les voyageurs seront à nouveau testés pour le COVID-19 et leur température sera vérifiée à leur arrivée en Azerbaïdjan. Les voyageurs devront assumer l'intégralité du coût des tests COVID-19 effectués à l'aéroport.

Exigences spécifiques de quarantaine

Toutes les voyageurs entrant en Azerbaïdjan doivent effectuer une auto-isolement de 14 jours dans leur propre logement, quelle que soit l'origine du voyage. Ils ont la possibilité de passer un test COVID-19 le jour 6 et si le résultat est négatif, la période d'auto-isolement prendra fin. Ils doivent organiser le test avec un prestataire privé, à leurs propres frais. Une liste des fournisseurs de tests agréés est disponible sur le site Web AZAL. Les citoyens étrangers qui ne fournissent pas de certificat de test COVID-19 négatif à l'arrivée peuvent se voir refuser l'entrée en Azerbaïdjan et être renvoyés dans leur pays d'origine à leurs propres frais - sinon, ils peuvent être tenus d'entrer dans les installations de quarantaine de l'État.

Toutes les autres infos

L'utilisation d'un masque médical sera nécessaire en tout temps à l'aéroport et pendant le vol. Il est obligatoire de garder le masque à tout moment, sauf pour des exigences spécifiques, par exemple au contrôle des frontières, à la demande d'un fonctionnaire de l'aéroport ou lors d'un repas. Les bagages à main ne sont pas autorisés sur les vols entrant en Azerbaïdjan, à l'exception des articles personnels plus petits tels qu'un sac à main ou une petite valise. Vérifiez auprès de votre compagnie aérienne les dernières franchises et les dernières règles introduites pour lutter contre le COVID-19 à bord de votre vol.

Azerbaïdjan : il y a 6 806 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 053 décès en date du 22 janv. 2021.

https://azerbaijan.travel/covid-19-en https://az.usembassy.gov/covid-19-information-for-azerbaijan/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/azerbaijan/entry-requirements

Drapeau BD

Bangladesch

Le Bangladesh a suspendu les vols depuis le Bhoutan, Hong Kong, l'Inde, le Koweït, le Népal et la Thaïlande. Les voyageurs entrants doivent avoir un certificat de test COVID-19 délivré dans les 72 heures précédant le voyage.

Restrictions d'entrée

Le Bangladesh a suspendu les vols au départ du Bhoutan, de Hong Kong, d'Inde, du Koweït, du Népal et de Thaïlande.

Les vols en provenance de Bahreïn, de Chine, de Malaisie, des Maldives, d'Oman, du Qatar, d'Arabie saoudite, du Sri Lanka, de Singapour, de Turquie, des Émirats arabes unis et du Royaume-Uni sont autorisés ; cependant, à compter du 1er août, l'Autorité de l'aviation civile du Bangladesh a limité le nombre de passagers sur les vols à destination et en provenance du Bangladesh à 260 sur les avions à deux allées et à 140 sur les avions à une seule allée.

Exigences d'entrée

Les voyageurs avec des visas pré-délivrés doivent avoir des certificats médicaux datant d’au plus 72 heures avant le départ, indiquant qu’ils ne sont pas affectés par le coronavirus (COVID-19). Les certificats doivent être en anglais ou traduits en anglais.

Les voyageurs d'affaires avec un billet de retour ou de sortie du territoire peuvent entrer au Bangladesh, à condition d'avoir une lettre de confirmation émise par le Bangladesh Board of Investment (BOI). La lettre doit contenir un numéro d'enregistrement BOI, et l'organisation invitante accréditée doit avoir avisé les autorités d'immigration avant l'arrivée. Les voyageurs d'affaires doivent également présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré au plus tard 72 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs d’origine bangladaise sans symptômes de COVID-19 devront s’auto-isoler à Dacca pendant 14 jours à leur arrivée. Ceux qui présentent des symptômes du COVID-19 ou ne présentent pas de certificat médical seront placés en quarantaine à Dacca pendant 14 jours.

Bangladesch : il y a 47 231 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 7 966 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bd.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bangladesh/entry-requirements

Drapeau BT

Bhoutan

Le Bhoutan a fermé ses frontières.

Restrictions d'entrée

Le Bhoutan a fermé ses frontières à tous les voyageurs étrangers.

Des services essentiels comme la nourriture, les médicaments et le carburant peuvent toujours entrer dans le pays.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les citoyens bhoutanais peuvent entrer dans le pays mais seront placés en quarantaine obligatoire.

Bhoutan : il y a 218 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.tourism.gov.bt/announcements/tourism-bhutan-situation-report-on-covid-19-as-of-23rd-march-2020 https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bhutan/entry-requirements

Drapeau BN

Brunei

Le Brunei a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers, sauf ceux avec une autorisation spéciale.

Restrictions d'entrée

Le Brunei a restreint l’entrée et le transit à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens et des résidents du pays.

Le Brunei a également introduit une interdiction de sortir du pays, y compris pour les résidents permanents, les travailleurs expatriés (titulaires de cartes d'identité vertes) et leurs personnes à charge. Les exceptions seront examinées par le bureau du Premier Ministre au cas par cas. Les personnes doivent envoyer un e-mail à travelapplication@jpm.gov.bn, en avertissant le gouvernement 14 jours à l'avance de leur intention de voyager et en expliquant pourquoi elles doivent quitter le pays. Tous les détails sont disponibles sur le site Web du cabinet du Premier Ministre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs d'autres pays voulant entrer au Brunei peuvent demander une autorisation spéciale auprès du département de l'immigration de Brunei, en téléchargeant le formulaire disponible sur le site www.immigration.gov.bn. Les voyageurs qui ont reçu une autorisation préalable pour entrer au Brunei seront soumis à un test COVID-19 au coût de 350 BND, et seront également soumis à une quarantaine obligatoire de 15 jours dans un établissement approuvé par le gouvernement, à leurs propres frais.

À leur arrivée, les voyageurs qui peuvent entrer sur le territoire doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test négatif au coronavirus (COVID-19) effectué dans les 72 heures avant leur départ.

Toutes les autres infos

Les voyageurs arrivant au Brunei doivent télécharger l'application BruHealth. Les voyageurs sans l'application peuvent être interdits d'accès à un certain nombre d'installations.

Toutes les délivrances et exemptions de visa sont suspendues.

Brunei : il y a 2 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bn.usembassy.gov/u-s-citizen-services-covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/brunei/entry-requirements

Drapeau KH

Cambodge

Le Cambodge a suspendu toutes les exemptions de visa, les visas à l'arrivée et les visas électroniques.

Restrictions d'entrée

Le Cambodge a suspendu toutes les exemptions de visa, les visas à l'arrivée et les visas électroniques.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrants, à l'exception des ressortissants cambodgiens et des diplomates, doivent avoir un certificat médical officiel délivré par leur pays d'origine datant d'au plus 72 heures avant le voyage, certifiant qu'ils n'ont pas été testés positifs au COVID-19. Ils doivent également acheter une assurance maladie locale pour le traitement du COVID-19 Forte Insurance Company coûtant 90 $ et valable pendant 20 jours. Les voyageurs étrangers arrivant au Cambodge doivent payer une caution de 2 000 $ à l'arrivée, pour le test COVID-19 obligatoire et les services de traitement potentiels. Plus d'informations sont disponibles ici.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant seront soumis à un test COVID-19 dans une zone de réception et seront mis en quarantaine pendant au moins 14 jours. Si les résultats d'un ou plusieurs voyageurs sont positifs, tous les passagers du vol seront placés en quarantaine de 14 jours dans une installation désignée. Si tous les résultats des passagers d'un vol sont négatifs, ils seront autorisés à mettre en quarantaine à leur domicile et seront testés à nouveau le 13e jour de leur quarantaine.

Cambodge : il y a 57 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.evisa.gov.kh/news https://kh.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cambodia/entry-requirements

Drapeau CN

Chine

La Chine a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers, à l'exception des détenteurs de passeports de Hong Kong, Macao et Taïwan.

Restrictions d'entrée

La Chine a restreint l'entrée et le transit à tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants chinois, des détenteurs d'un passeport de Hong Kong, de Macao ou de Taïwan, et aux voyageurs titulaires d'un visa diplomatique, de service, de courtoisie ou C, ou d'un visa délivré après le 28 mars 2020. La Chine a suspendu tous les vols directs depuis le Royaume-Uni. Les ressortissants étrangers titulaires d'un permis de séjour à des fins de travail, d'affaires personnelles et de regroupement familial peuvent rentrer en Chine. Les titulaires d'un titre de séjour expiré peuvent en demander un nouveau. Les ressortissants étrangers venant sur le continent chinois pour des activités économiques, commerciales, scientifiques ou technologiques nécessaires ou pour répondre à des besoins humanitaires d'urgence peuvent demander un visa auprès des ambassades ou consulats chinois.

Exigences d'entrée

Les ressortissants étrangers doivent remplir un formulaire de déclaration de santé et le présenter à l'arrivée.

Les ressortissants chinois arrivant des pays suivants doivent déclarer leur état de santé pendant 14 jours dans l'application WeChat "FANG YI JIAN KANG MA GUO JI BAN" : Afghanistan, Albanie, Algérie, Andorre, Angola, Arménie, Australie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Barbade, Bélarus, Bénin, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brunei Darussalam, Bulgarie, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Colombie, République du Congo, République démocratique du Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Cuba, Chypre, Djibouti, République dominicaine, Équateur, Guinée équatoriale, Érythrée, Estonie, Eswatini (Swaziland), Gabon, Gambie, Géorgie, Ghana, Grenade, Guinée, Guinée -Bissau, Hongrie, Iran, Israël, Japon, Corée du Sud, Koweït, Kirghizistan, Lettonie, Liban, Lesotho, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Madagascar, Malawi, Maldives, Mali, Malte, Mauritanie, Moldavie, Mongolie, Maroc, Mozambique, Niger, Nigéria, Macédoine du Nord, Oman, Palestine, Panama, Pérou, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Somalie, Soudan du Sud, Sri Lanka, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Soudan, Suriname , Tadjikistan, Tanzanie, Timor-Leste, Togo, Tunisie, Ouganda, Ukraine, Uruguay, Ouzbékistan, Vietnam ou Zambie. Un code QR vert généré par le programme doit être présenté avant le départ. Les ressortissants chinois arrivant des pays mentionnés auront besoin d'un résultat de test d'acide nucléique COVID-19 délivré dans les 3 jours avant le départ pour générer ce code.

Les ressortissants étrangers arrivant des pays susmentionnés doivent avoir un formulaire de déclaration de santé délivré par une ambassade ou un consulat chinois. Le formulaire peut être obtenu avec un certificat médical avec un résultat négatif du test d'acide nucléique du coronavirus (COVID-19), délivré au plus tard 3 jours avant le départ.

Les voyageurs arrivant de Taïwan doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test d'acide nucléique COVID-19 délivré au plus 72 heures avant le départ.

Les voyageurs arrivant des pays suivants doivent avoir un code QR vert et doivent déclarer leur état de santé pendant 14 jours dans l'application WeChat "FANG YI JIAN KANG MA GUO JI BAN" : Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Tchèque République, Danemark, Égypte, Éthiopie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Islande, Inde, Indonésie, Irak, Irlande, Italie, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Malaisie, Maurice, Mexique, Namibie, Népal, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande , Norvège, Pakistan, Philippines, Russie, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Espagne, Syrie, Suisse, Thaïlande, Turquie, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni, États-Unis ou Zimbabwe. Un code QR vert généré par le programme doit être présenté avant le départ. Les voyageurs arrivant des pays suivants auront besoin d'un résultat de test d'acide nucléique COVID-19 délivré dans les 48 heures et d'un résultat de test IgM anti-corps négatif délivré au plus 48 heures avant le départ avant le départ pour générer ce code. Les voyageurs qui n'arrivent pas directement en Chine doivent répéter les deux tests dans les pays de transit et obtenir un nouveau formulaire de déclaration sanitaire dans chaque pays de transit.

Les ressortissants étrangers arrivant des pays susmentionnés doivent avoir un formulaire de déclaration de santé délivré par une ambassade ou un consulat chinois. Le formulaire peut être obtenu avec un résultat négatif au test d'acide nucléique du coronavirus (COVID-19) délivré au plus 48 heures avant le départ et un résultat négatif au test IgM anti-corps émis au plus 48 heures avant le départ. Les voyageurs qui n'arrivent pas directement en Chine doivent répéter les deux tests dans les pays de transit et obtenir un nouveau formulaire de déclaration sanitaire dans chaque pays de transit.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant à Pékin (PEK), Guangzhou (CAN), Shanghai Hongqiao (SHA), Shanghai Pudong (PVG), Shenzhen (SZX) ou Xiamen (XMN) sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours.

Les équipages de compagnies aériennes avec une escale dans les aéroports ci-dessus doivent subir un test d'acide nucléique à l'intérieur du terminal passagers, puis s'auto-isoler temporairement à son hôtel avant d'acquérir les résultats du test.

Chine : il y a 2 361 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 801 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.fmprc.gov.cn/mfa_eng/wjbxw/t1761867.shtml https://china.usembassy-china.org.cn/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/china/entry-requirements

Drapeau KP

Corée du Nord

La Corée du Nord a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui sont des touristes.

Restrictions d'entrée

La Corée du Nord a restreint l’entrée à tous les touristes. Les voyageurs d'affaires peuvent entrer dans le pays.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui sont autorisés à entrer en Corée du Nord doivent respecter 14 jours de quarantaine à leur arrivée.

https://www.swedenabroad.se/en/embassies/north-korea-pyongyang/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/north-korea/entry-requirements

Drapeau KR

Corée du Sud

La Corée du Sud a restreint l'entrée des voyageurs en provenance de certains pays. Les voyageurs sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours à leur entrée et à partir du 8 janvier, ils doivent fournir la preuve d'un résultat négatif au test COVID-19 PCR.

Restrictions d'entrée

La Corée du Sud a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui se sont rendus dans la province chinoise du Hubei au cours des 14 derniers jours. Les ressortissants chinois titulaires d’un passeport délivré dans la province du Hubei ne sont pas autorisés à entrer dans le pays. Les visas coréens délivrés par le consulat de Wuhan dans la province du Hubei sont invalidés. Les ressortissants chinois et les voyageurs en provenance de Chine doivent avoir un visa pour transiter par la Corée du Sud.

Les voyageurs arrivant de Chine avec un passeport diplomatique, consulaire, officiel, de service ou spécial ou ceux ressortissant d'Albanie, Andorre, Barbade, Cité du Vatican, Corée du Sud, Dominique, États-Unis, Guyane, Irlande, Malte, Mexique, Monaco, Nicaragua, Palaos, Saint-Marin, Slovénie, Saint-Christophe-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Royaume-Uni et du Venezuela peuvent encore transiter par la Corée du Sud sans visa. La Corée du Sud a suspendu les exemptions de visa pour les ressortissants japonais, les passagers avec des passeports de Taiwan, Hong Kong et Macao.

Les visas de courte durée (C-1 et C-3) émis le 5 avril ou avant sont invalidés. Les exemptions de visa pour les voyageurs ayant des passeports réguliers de 90 nationalités sont temporairement suspendus, à l'exception des équipages de compagnies aériennes et des passagers ayant une carte de voyage d'affaires APEC. Les voyageurs avec un visa sur un passeport expiré doivent présenter un « Avis de délivrance de visa » imprimé et le passeport expiré à l'immigration à l'arrivée.

Exigences d'entrée

Les ressortissants étrangers résidant en Corée du Sud avec la plupart des types de visas de longue durée devront demander un permis d'entrée dans un bureau d'immigration local ou à l'aéroport avant d'entreprendre tout voyage hors de Corée du Sud. Les personnes voyageant avec un permis d'entrée devront également subir un examen médical au plus tôt 48 heures avant leur intention de retourner en Corée du Sud et obtenir un certificat médical en anglais ou en coréen démontrant leur statut COVID-19 négatif.

Tous les voyageurs étrangers qui ont séjourné au Bangladesh, au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Pakistan, aux Philippines ou en Ouzbékistan au cours des 14 derniers jours doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif pour le coronavirus (COVID-19) délivré au plus 48 heures avant l'arrivée pour entrer en Corée du Sud. À partir du 8 janvier, tous les voyageurs étrangers doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant leur départ. Les compagnies aériennes n'embarqueront pas de passagers sans ce résultat négatif du test PCR. Les passagers qui arrivent doivent soumettre le résultat du test PCR sur un formulaire original délivré par le centre de test du pays d'origine (en anglais ou en coréen) aux autorités de quarantaine. Les autorités refuseront l'entrée aux personnes qui ne remplissent pas cette condition. Les politiques concernant les tests à l'arrivée et la quarantaine restent inchangées par cette annonce.

Les marins marchands munis d'un visa doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR délivré au plus 48 heures avant le départ. Le certificat doit être en anglais et les passagers doivent avoir deux copies du certificat.

Tous les vols doivent arriver à l'aéroport international d'Incheon (ICN) entre 5h et 20h. À partir du 10 décembre, les visiteurs de courte durée doivent fournir des informations de passeport aux propriétaires des établissements d'hébergement, qui doivent les transmettre au ministère de la Justice. Le non-respect de cette consigne peut entraîner une amende de 500 000 won (environ 380 €). Plus d'informations sont disponibles sur hikorea.go.kr

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les passagers entrants doivent télécharger et répondre aux questions quotidiennes via une application mobile d'autodiagnostic pendant 14 jours.

Les voyageurs étrangers en voyage de courte durée sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans un établissement désigné par le gouvernement, à leurs propres frais. Le coût par nuit de ces installations pourrait varier de 100 USD à 150 USD par nuit (environ 1 400 USD à 2 100 USD au total). Les voyageurs appartenant à cette catégorie devront signer un formulaire de décharge acceptant ces conditions avant de monter à bord d'un avion. Les voyageurs qui refusent de signer le formulaire se verront refuser l'embarquement. Dans certains cas, les autorités coréennes ont autorisé les parents proches par le sang ou les conjoints de résidents de longue durée à se mettre en quarantaine au domicile de leur famille. Pour cela, les voyageurs devraient fournir une preuve de relation (par exemple, certificat de mariage ou de naissance) et devraient comprendre que les agents d'immigration coréens ont l'autorité finale pour approuver les arrangements de quarantaine.

Les voyageurs titulaires d'un visa de longue durée ou de résidence sont tenus de se mettre en quarantaine dans leur propre résidence et doivent subir un test COVID dans les 3 jours. Tous les voyageurs qui présentent des symptômes devront subir un test COVID-19 à leur arrivée à l'aéroport et pourront être soumis à des procédures supplémentaires.

Les ressortissants chinois qui voyagent pour affaires dans le cadre du programme Fast Lane et les membres de leur famille sont exemptés des exigences de quarantaine ; cependant, ils doivent auto-surveiller leur état de santé pendant au moins 14 jours avant le départ et doivent détenir une attestation médicale d'un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant le départ. Ils recevront un test supplémentaire à l'arrivée, après quoi ils devront rester dans une installation de quarantaine désignée jusqu'à 1-2 jours jusqu'à ce qu'ils reçoivent le résultat. Une fois qu'ils auront reçu un résultat de test négatif, ils seront autorisés à mettre fin à leur quarantaine.

Règles relatives au transit

Les ressortissants de l'Égypte, de la Mongolie, de la Russie, du Soudan, de la Thaïlande et du Yémen ne peuvent pas transiter par la Corée du Sud sur leur chemin vers ou depuis ces pays.

La plupart des voyageurs transitant par les aéroports coréens (qui ne passent pas par l'immigration) n'ont pas d'exigence de quarantaine pour les séjours de moins de 24 heures. Cependant, les passagers en transit peuvent devoir subir des contrôles de température ou remplir des questionnaires de santé. Les passagers en transit doivent vérifier les exigences d'entrée à leur destination ultérieure. Les personnes symptomatiques seront soumises à un test COVID-19 et à une hospitalisation si elles sont trouvées positives. Les passagers qui ne présentent pas de symptômes et/ou dont le test est négatif peuvent continuer leur voyage. Veuillez noter qu'il n'y a pas d'installations de test COVID disponibles dans les zones de transit des aéroports.

Les voyageurs doivent confirmer auprès de la ou des compagnies aériennes avant le départ que leurs bagages ont été enregistrés jusqu'à leur destination finale (car les passagers en transit ne sont pas en mesure de récupérer et de réenregistrer leurs bagages à leur arrivée à l'aéroport d'Incheon).

http://www.immigration.go.kr/immigration_eng/1832/subview.do?enc=Zm5jdDF8QEB8JTJGYmJzJTJGaW1taWdyYXRpb25fZW5nJTJGMjI5JTJGNTIyNjQ5JTJGYXJ0Y2xWaWV3LmRvJTNG http://ncov.mohw.go.kr/en/baroView.do?brdId=11&brdGubun=111&dataGubun=&ncvContSeq=&contSeq=&board_id=&gubun= https://kr.usembassy.gov/022420-covid-19-information/

Drapeau GE

Géorgie

La Géorgie impose une quarantaine de 8 jours à l'arrivée et un test PCR le 8ème jour de quarantaine aux voyageurs éligibles pour entrer dans le pays.

Restrictions d'entrée

La Géorgie a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont ni ressortissants ni résidents de Géorgie, ni membres de leur famille immédiate. Les ressortissants et résidents de Croatie, Chypre, Géorgie, Grèce, Islande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Espagne et Suède sont également autorisés à entrer.

Les restrictions sur la plupart des vols commerciaux internationaux à destination de la Géorgie ont été prolongées jusqu'au 31 octobre au moins, avec des exceptions pour les vols en provenance d'Estonie, de France, d'Allemagne, de Lettonie et de Lituanie. Les ressortissants et les résidents d'Estonie, de France, d'Allemagne, de Lettonie et de Lituanie sont également autorisés à entrer en Géorgie s'ils arrivent de leur pays.

Les équipages des compagnies aériennes, les travailleurs humanitaires, les diplomates et leurs familles, les voyageurs ayant le statut de réfugié en Géorgie et les voyageurs ayant le statut d'apatride peuvent encore entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Les titulaires d'un permis de séjour doivent obtenir une autorisation "OK POUR EMBARQUER" avant de partir pour la Géorgie.

Certains voyageurs d'affaires et ceux qui souhaitent travailler à distance depuis la Géorgie peuvent demander une autorisation spéciale pour entrer en Géorgie en soumettant un formulaire de demande en ligne.

Tous les voyageurs entrants doivent remplir un formulaire en ligne 48 heures avant leur arrivée sur https://registration.gov.ge/pub/form/7_protocol_for_arrivals_in_georgia/kcjcpx/.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs éligibles pour entrer en Géorgie sont soumis à une quarantaine de 8 jours à leur arrivée et doivent passer un test PCR le 8ème jour de quarantaine. Si le test est négatif, ils seront autorisés à quitter la quarantaine, mais devront passer un autre test PCR le 12ème jour. Les voyageurs d'affaires auront la possibilité de passer un test PCR toutes les 72 heures au lieu de la mise en quarantaine. Les tests et la mise en quarantaine seront à leurs frais. Les voyageurs qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours sont soumis à une quarantaine obligatoire de 12 jours.

Géorgie : il y a 9 972 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 998 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.gcaa.ge/geo/news.php?id=6500 https://ge.usembassy.gov/covid-19-information-on-georgia/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/georgia/entry-requirements

Drapeau HK

Hong Kong

Hong Kong a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers qui ont été dans des régions autres que la Chine, Taïwan ou Macao au cours des 14 derniers jours.

Restrictions d'entrée

Hong Kong a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas titulaires d'un passeport de Hong Kong, d'une carte d'identité permanente, d'un visa de travail ou d'études ou d'un passeport britannique “British Nationality (Overseas)” ayant le droit de séjourner à Hong Kong. Hong Kong a restreint tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni à partir du 22 décembre. Les voyageurs qui ont séjourné plus au Royaume-Uni pendant plus de deux heures au cours des 14 derniers jours se verront refuser l'entrée à Hong Kong. Hong Kong a reporté l'ouverture d'une bulle de transport aérien avec Singapour.

Les voyageurs qui n'ont séjourné qu'en Chine, à Taïwan ou à Macao au cours des 14 derniers jours peuvent toujours entrer.

Les résidents de Hong Kong munis d'une carte d'identité accompagnée d'un visa portant la mention "Autorisation de prolonger jusqu'au" peuvent entrer à Hong Kong pendant la durée du séjour autorisé.

Hong Kong a inclus le Royaume-Uni dans les lieux à haut risque à partir du 1er octobre.

Les équipages des compagnies aériennes, les représentants du gouvernement, les conjoints et les enfants mineurs des résidents de Hong Kong et le personnel approuvé par le gouvernement de la RASHK pour s'engager dans un travail anti-épidémique peuvent également entrer.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant à l'aéroport international de Hong Kong, à l'exception de ceux qui voyagent depuis la Chine continentale, Macao et Taiwan, doivent avoir une confirmation en anglais ou en chinois d'une réservation d'hôtel à Hong Kong pendant au moins 14 jours. Les voyageurs qui ont séjourné aux États-Unis, au Kazakhstan, au Bangladesh, en Éthiopie, en Inde, en Indonésie, au Népal, au Pakistan, aux Philippines ou en Afrique du Sud au cours des 14 derniers jours doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test d'acide nucléique COVID-19 délivré au plus 72 heures avant leur départ. Le certificat doit être en chinois ou en anglais.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 22 décembre, les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans l'un des hôtels de quarantaine officiellement désignés.

Les voyageurs qui sont arrivés à Hong Kong du Royaume-Uni après le 2 décembre devront passer 7 jours supplémentaires d'isolement à domicile, en plus des 14 jours de quarantaine à l'hôtel. Les équipages de compagnies aériennes sont soumis à un examen médical à l'arrivée et à l'auto-isolement dans un hôtel.

Règles relatives au transit

Depuis le 15 juin, les services de transit à l'aéroport international de Hong Kong ont repris pour les voyageurs qui peuvent être enregistrés du port d'origine à la destination finale. Le transit entre les vols opérés par différentes compagnies aériennes est désormais autorisé. Le transit par Hong Kong en provenance de la Chine continentale, mais pas à destination de celle-ci, est autorisé jusqu'au 15 octobre. Un certain nombre de restrictions s'appliquent toujours au transit par Hong Kong, il est donc conseillé de vérifier auprès de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyage avant de voyager.

https://www.coronavirus.gov.hk/eng/inbound-travel.html https://www.news.gov.hk/eng/2020/04/20200406/20200406_204326_222.html?type=category&name=covid19 https://hk.usconsulate.gov/covid-19-information/

Drapeau IN

Inde

L'Inde a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers jusqu'au 31 janvier au moins, à l'exception des secours, du rapatriement et des vols humanitaires. Cependant, certains ressortissants étrangers éligibles peuvent voyager en Inde via des vols Vande Bharat ou des vols vers des pays tiers.

Restrictions d'entrée

L'Inde a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers jusqu'au 31 janvier au moins. Cependant, certains ressortissants étrangers éligibles peuvent voyager en Inde via des vols Vande Bharat ou des vols vers des pays tiers. Jusqu'au 7 janvier, l'Inde a interdit l'entrée aux voyageurs arrivant du Royaume-Uni. Certaines catégories de ressortissants et résidents indiens peuvent entrer dans le pays sur des vols de rapatriement organisés par le Ministère de l'aviation civile. Les ressortissants du Népal et du Bhoutan peuvent également entrer dans le pays. D'autres exceptions existent pour les vols de fret aérien qui transportent des marchandises pour le commerce ou des biens et fournitures essentiels, et leurs membres d'équipage, aides, personnel de nettoyage, etc. Les voyageurs avec une carte ou un livret "Overseas Citizen of India" (OCI) sont éligibles pour entrer dans le pays, tout comme leurs enfants mineurs et conjoints, ou les étudiants fréquentant un établissement indien, si l'un des parents est un ressortissant indien ou un titulaire de la carte OCI. Les voyageurs peuvent transiter par l'Inde depuis un pays voisin s'ils voyagent via l'Inde vers leur pays de résidence.

Le ministère indien des Affaires intérieures a publié de nouvelles directives autorisant certaines catégories d'étrangers à se rendre en Inde pour affaires. Cependant, il leur faudra d'abord obtenir un nouveau visa d'affaires ou d'emploi. Pour des informations sur les catégories et le processus à suivre, consultez le site Web du Bureau indien de l'immigration. Les visas électroniques et les visas touristiques ne sont plus valables.

Exigences d'entrée

Les voyageurs peuvent demander une exemption de la quarantaine. Pour ce faire, ils devront postuler en utilisant le formulaire d'auto-déclaration et joindre un certificat médical avec un résultat négatif de test RT-PCR pour le COVID-19, délivré dans les 72 heures avant le départ.

Tous les voyageurs doivent visiter le site Web de l'aéroport de New Delhi et soumettre un formulaire d'auto-déclaration au moins 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs subiront un contrôle de température à leur arrivée et devront se soumettre à une quarantaine obligatoire pendant 14 jours - 7 jours dans un établissement puis 7 jours à domicile. Ils peuvent être amenés à fournir des coordonnées et à télécharger l'application Arogya Setu.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter par Bangalore, Chennai, Delhi, Hyderabad, Kolkata ou Mumbai.

Inde : il y a 188 692 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 153 030 décès en date du 22 janv. 2021.

https://dgca.gov.in/digigov-portal/jsp/dgca/homePage/viewPDF.jsp?page=topHeader/COVID/Circular%202.5.2020.pdf https://in.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/india/entry-requirements

Drapeau ID

Indonésie

L'Indonésie a restreint l'entrée de tous les ressortissants, résidents et détenteurs de visa étrangers.

Restrictions d'entrée

L’Indonésie a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants indonésiens, titulaires de permis de séjour temporaire (ITAS) et de permis de séjour permanent (ITAP), voyageurs avec un visa délivré après le 31 mars 2020, membres d’équipage de compagnies aériennes, diplomates, travailleurs humanitaires et étrangers travaillant sur des projets nationaux stratégiques. Du 23 décembre au 8 janvier, l'Indonésie a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant dans le pays en provenance d'un pays européen ou d'Australie doivent présenter un certificat médical délivré dans les 48 heures avant l'arrivée indiquant un résultat négatif au test COVID-19 PCR. Tous les voyageurs arrivant d'autres pays que ceux mentionnés plus haut doivent passer un examen médical à leur arrivée. Ils doivent également présenter un certificat médical délivré dans les 72 heures avant l'arrivée, indiquant un résultat négatif au test COVID-19 PCR, ou être testés pour le COVID-19 à l'arrivée. Les voyageurs doivent également remplir et soumettre un certificat d'alerte sanitaire au bureau de quarantaine sanitaire et fournir une déclaration personnelle indiquant qu'ils sont prêts à être mis en quarantaine jusqu'à 14 jours si nécessaire.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs devront subir un autre test sur écouvillon COVID-19 à leur arrivée, puis se mettre en quarantaine à leurs propres frais dans un hôtel désigné pendant une période de 5 jours. Après 5 jours, ils entreprendront un deuxième test PCR et si celui-ci est négatif, ils seront autorisés à poursuivre leur voyage.

Indonésie : il y a 151 658 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 27 203 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.indonesia.travel/gb/en/news/additional-measures-of-the-indonesian-government-in-relation-to-covid-19-response https://www.indonesia.travel/gb/en/news/8-faq-s-you-need-to-know-about-indonesia-today https://id.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/

Drapeau JP

Japon

Le Japon permettra aux ressortissants étrangers de s'installer dans le pays pour étudier, travailler ou rejoindre leur famille. Tous les voyageurs entrants doivent présenter un résultat négatif au test COVID-19 émis dans les 72 heures suivant l'heure de départ de leur vol. s'ils ont visité ces pays.

Restrictions d'entrée

Le Japon autorise l'entrée des ressortissants étrangers qui doivent s'installer au Japon pour étudier, travailler ou rejoindre leur famille, sous réserve des exigences de visa nécessaires. Les ressortissants étrangers en visite pour des affaires à court terme sont également autorisés à entrer, à condition qu'ils aient un visa. Cependant, le nombre de personnes autorisées à entrer au Japon en vertu de ces règles sera limité, la priorité étant donnée à celles qui s'installent au Japon. Depuis le 24 décembre, le Japon a interdit les voyageurs en provenance du Royaume-Uni.

À partir du 1er novembre, tous les ressortissants étrangers ayant le statut de résidence avec un permis de retour valide ne sont pas tenus d'obtenir la « lettre de confirmation de soumission des documents requis pour la réentrée au Japon » ou le « reçu de demande d'entrée » lors de leur entrée au Japon en provenance de pays désignés comme une zone soumise au refus d'autorisation d'entrer au Japon.

Le Japon a limité l'entrée des voyageurs qui ont séjourné ou qui ont transité au 14 derniers jours par l'Afghanistan, l'Albanie, l'Algérie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, l'Argentine, l'Arménie, l'Autriche, l'Azerbaïdjan, les Bahamas, le Bahreïn, le Bangladesh, la Barbade, le Bélarus, la Belgique, le Belize, le Bhoutan, la Bolivie, la Bosnie-Herzégovine, le Botswana, le Brésil, la Bulgarie, le Cameroun, le Canada, le Cap-Vert, l'Afrique centrale, le Chili, les Comores, la République démocratique du Congo, la Colombie, le Costa Rica, la Côte d'Ivoire, la Croatie, Cuba, Chypre, la République tchèque, le Danemark, Djibouti, la Dominique, la République dominicaine, l'Équateur, l'Égypte, El Salvador, la Guinée équatoriale, l'Estonie, Eswatini (Swaziland), l'Éthiopie, la Finlande, la France, le Gabon, la Gambie, la Géorgie, l'Allemagne, le Ghana, la Grèce, la Grenade, le Guatemala, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guyane, Haïti, le Honduras, la Hongrie, l'Islande, l'Inde, l'Indonésie, l'Iran, l'Irak, l'Irlande, Israël, l'Italie, la Jamaïque, la Jordanie, le Kazakhstan, le Kenya, le Kosovo, le Koweït, le Kirghizistan, la Lettonie, le Liban, le Lesotho, le Libéria, la Libye, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Madagascar, le Malawi, la Malaisie, les Maldives, Malte, la Mauritanie, Maurice, le Mexique, la Moldavie, Monaco, le Monténégro, le Maroc, le Myanmar, la Namibie, le Népal, les Pays-Bas, le Nicaragua, le Nigéria, la Macédoine du Nord, la Norvège, Oman, le Pakistan, la Palestine, le Panama, le Paraguay, le Pérou, les Philippines, la Pologne, le Portugal, le Qatar, la République du Congo, la Roumanie, la Russie, le Rwanda, Saint-Marin, Sao Tomé-et-Principe, l'Arabie saoudite, le Sénégal, la Serbie, la Sierra Leone, la Slovaquie, la Slovénie, la Somalie, l'Afrique du Sud, le Soudan du Sud, l'Espagne, Saint-Kitts et Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Soudan, le Suriname, la Suède, la Suisse, le Tadjikistan, Trinité-et-Tobago, la Tunisie, la Turquie, l'Ukraine, les Emirats Arabes Unis, le Royaume-Uni, l'Uruguay, les États-Unis, l'Ouzbékistan, la Cité du Vatican, le Venezuela, la Zambie et le Zimbabwe.

Les résidents du Japon avec le statut de « résident permanent », « conjoint ou enfant de ressortissant japonais », « conjoint ou enfant de résident permanent » ou « résident de longue durée » qui ont quitté le Japon avec une autorisation de réadmission avant le 2 avril 2020 peuvent entrer dans le pays, même s’ils ont été dans l’un des pays ci-dessus. À partir du 1er septembre, ces voyageurs devront également présenter une demande à l'ambassade ou au consulat japonais le plus proche pour recevoir une « lettre de confirmation de réentrée », et devront peut-être fournir un résultat de test PCR à l'arrivée. Consultez les conseils du gouvernement japonais sur ce processus sur le site Web du ministère des Affaires étrangères.

Les ressortissants chinois avec des passeports délivrés dans la province du Hubei ou dans la province du Zhejiang ne peuvent pas entrer dans le pays à moins qu'ils ne puissent prouver qu'ils ne se sont pas rendus dans ces provinces au cours des 14 derniers jours.

Les voyageurs qui se trouvaient à bord du bateau de croisière « Westerdam » ne peuvent entrer dans le pays que s'ils sont ressortissants japonais.

Les ressortissants japonais, leurs conjoints et enfants qui peuvent présenter une preuve, les voyageurs titulaires d'un permis de séjour permanent spécial avec des permis de rentrée d'un agent d'immigration régional et le personnel militaire américain peuvent toujours entrer dans le pays.

Les voyageurs et les équipages des compagnies aériennes qui ont séjourné dans l'un des pays répertoriés jusqu'à présent au cours des 14 derniers jours doivent soumettre un questionnaire de quarantaine et subir un test PCR à leur arrivée.

Des règles spéciales s'appliquent aux membres d'équipage des compagnies aériennes entrant au Japon. Les membres d'équipage doivent soumettre des questionnaires de quarantaine et des déclarations de « plan de séjour au Japon ». Les équipages doivent se conformer aux instructions fournies dans le document de quarantaine « Avis: pour les équipages embarquant dans des véhicules en provenance de zones soumises à une quarantaine renforcée ». Les compagnies aériennes doivent organiser des véhicules affrétés (par opposition aux transports en commun) pour transporter les équipages entre l'aéroport et leur hôtel, et s'assurer que les équipages se conforment aux autres règles pendant leur séjour au Japon.

L'exemption de visa pour les voyageurs de nombreux pays a été suspendue et les visas de certains pays ont été annulés. Pour plus d'informations, cliquez ici .

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs, y compris les ressortissants japonais, doivent présenter un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant l'heure de départ de leur vol. Les ressortissants et résidents japonais sont également tenus de signer et de soumettre une déclaration sur l'honneur lorsqu'ils entrent au Japon.

Les résidents du Japon avec un permis de retour doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test du coronavirus (COVID-19). Le certificat doit être en anglais, le test doit avoir été effectué au plus 72 heures avant le départ et la méthode de prélèvement des échantillons doit être par « écouvillon nasopharyngé » ou « salive ». Consultez les conseils du gouvernement japonais sur ce processus sur le site Web du ministère des Affaires étrangères.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui sont des ressortissants japonais et des résidents en provenance du Royaume-Uni ou d'Afrique du Sud sont soumis à une auto-isolement de 3 jours à un endroit désigné par le chef de la station de quarantaine. Le troisième jour, ils doivent à nouveau passer le test COVID-19. Si le test est négatif, ils seront autorisés à poursuivre l'auto-isolement de 14 jours comme indiqué ci-dessous. En outre, ils doivent s'engager à conserver les informations de localisation et à installer une application de confirmation de contact COVID-19 (COCOA) lors de leur entrée au Japon. Tous les voyageurs entrant au Japon, y compris les ressortissants japonais, les résidents et les citoyens ayant la double nationalité, sont tenus de passer un test PCR à l'aéroport et de s'isoler pendant 14 jours à un endroit désigné (tel qu'un hôtel ou une résidence privée). Dans certains cas, les voyageurs peuvent être invités à se mettre en quarantaine dans une installation aéroportuaire jusqu'à ce que les résultats des tests reviennent. Pendant la période de quarantaine de 14 jours, les voyageurs ne sont autorisés à utiliser aucun moyen de transport public, y compris les taxis, les trains et les vols intérieurs.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par Tokyo (NRT) doivent transiter le même jour civil.

Japon : il y a 74 226 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 872 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.mofa.go.jp/ca/fna/page4e_001053.html https://www.japan.travel/en/coronavirus/ https://jp.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau KZ

Kazakhstan

Les vols entrant au Kazakhstan depuis la Chine, la Géorgie, le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Turquie ont repris, mais seules certaines catégories de voyageurs seront autorisées à se déplacer sur ces vols.

Restrictions d'entrée

Le Kazakhstan a restreint l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers et suspendu la plupart des vols à l'exception des vols d'État, des vols de convoyage, des vols sanitaires et des atterrissages techniques à des fins de ravitaillement. À compter du 20 juin, le Kazakhstan a rouvert les vols en provenance de Chine, de Géorgie, du Japon, de Corée du Sud, de Thaïlande et de Turquie ; cependant, seules certaines catégories de personnes seront autorisées à se déplacer sur ces vols. Il s'agit notamment des diplomates, des membres de la famille directe de citoyens kazakhs, des titulaires de permis de résidence et de certains employés d'entreprises désignées dans des secteurs critiques.

Exigences d'entrée

À partir du 6 octobre, tous les voyageurs arrivant au Kazakhstan devront fournir une preuve de leur statut négatif pour le COVID-19 (via un test PCR daté d'au plus 3 jours avant leur arrivée au Kazakhstan). Ceux qui n'ont pas de résultats de test seront détenus jusqu'à deux jours dans une installation de quarantaine dans la ville de leur arrivée et testés pour le COVID-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs entrant au Kazakhstan qui présentent des symptômes ou qui sont testés positifs pour le coronavirus sont actuellement tenus de s'auto-isoler pendant 14 jours. Ceux qui ont besoin d'une assistance médicale peuvent être confinés dans des établissements publics. Les personnes isolées à la maison peuvent être tenues de télécharger l'application Smart Astana, qui sera utilisée pour surveiller le respect des restrictions d'auto-isolement.

Kazakhstan : il y a 25 523 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 952 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.kz/memleket/entities/dsm/press/article/details/6136?lang=en https://kz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kazakhstan/entry-requirements

Drapeau KG

Kirghizistan

Le Kirghizistan a assoupli ses restrictions pour les voyageurs en provenance de certains pays. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un COVID-19 PCR négatif émis dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Kirghizistan a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs dans le pays, à l'exception des ressortissants kirghizes, des membres de la famille immédiate des ressortissants du Kirghizistan, des voyageurs titulaires d'un permis de séjour permanent délivré par le Kirghizistan, des passagers avec un passeport diplomatique, des étudiants titulaires d'un certificat d'un établissement d'enseignement supérieur au Kirghizistan qui ont une approbation préalable du Ministère des affaires étrangères du Kirghizistan, et des ressortissants de certains pays.

Les ressortissants des pays suivants peuvent entrer au Kirghizistan : Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, Chine, Géorgie, Allemagne, Islande, Irlande, Italie, Japon, Kazakhstan, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pakistan, Portugal, Qatar, Russie, Slovénie, Corée du Sud, Suède, Suisse, Turquie, Turkménistan, Emirats Arabes Unis et Royaume-Uni.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un PCR négatif au COVID-19 émis dans les 72 heures avant l'arrivée.

Les ressortissants étrangers qui sont des travailleurs spécialisés avec un visa W1 et W2 peuvent désormais également entrer au Kirghizistan, bien que les membres de leur famille puissent ne pas être éligibles. Pour toute question sur les exigences d'entrée ou de sortie, vous devez contacter les autorités kirghizes compétentes au +996 312 881 618.

Exigences spécifiques de quarantaine

Il n'y a pas d'exigences de quarantaine pour les voyageurs entrants.

Toute personne entrant au Kirghizistan et présentant des symptômes du COVID-19 sera emmenée dans un établissement médical d'État. Les voyageurs qui arrivent sont susceptibles d'être soumis à des contrôles de température et à d'autres observations médicales à l'arrivée, et pourraient être invités à s'isoler chez eux. Les voyageurs qui ne présentent aucun symptôme devraient alors être autorisés à se mettre en quarantaine chez eux pendant 14 jours.

Kirghizistan : il y a 2 682 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 394 décès en date du 22 janv. 2021.

https://kg.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kyrgyzstan/entry-requirements

Drapeau LA

Laos

Le Laos maintient ses restrictions de voyage.

Restrictions d'entrée

Le Laos a suspendu tous les vols avec quelques exceptions très limitées.

Les vols d'évacuation sanitaire, humanitaires, de secours, diplomatiques et de rapatriement avec un permis d'entrée obtenu auprès du ministère des Affaires étrangères du Laos peuvent toujours entrer dans le pays.

Les arrêts techniques où les passagers et l'équipage ne débarquent pas sont également autorisés.

Exigences d'entrée

Toutes les personnes entrantes doivent présenter un test PCR négatif effectué 72 heures maximum avant leur départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Toutes les personnes doivent également remplir une formulaire de déclaration de santé à leur arrivée, seront soumises à des examens médicaux et à une quarantaine de 14 jours à leurs propres frais.

Laos : il n’y a aucun cas actif et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://la.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/laos/entry-requirements

Drapeau MO

Macao

Macao a restreint l'entrée de tous les non-résidents de Macao, à l'exception des voyageurs en provenance de Hong Kong, Taïwan et Chine continentale.

Restrictions d'entrée

Macao a restreint l'entrée de tous les non-résidents de Macao, à l'exception des voyageurs en provenance de Hong Kong, Taïwan et Chine continentale. Les services de transit sont suspendus à l'aéroport international de Macao.

Les résidents de Hong Kong, Taïwan ou Chine continentale qui ont voyagé à l'étranger dans les 14 jours précédant leur arrivée seront également refusés. Les voyageurs s'étant rendus à Hong Kong ou à Taïwan dans les 14 jours précédant leur entrée seront soumis à une surveillance médicale de 14 jours dans un centre désigné. Les résidents de Macao qui se sont rendus à l'étranger ou à Hong Kong dans les 14 jours précédant leur entrée seront soumis à une surveillance médicale de 14 jours dans un centre désigné.

Exigences d'entrée

Depuis le 7 août, tous les voyageurs arrivant de Hong Kong doivent présenter la preuve d'un test d'acide nucléique COVID-19 négatif effectué dans les 24 heures précédentes. Les voyageurs qui se sont rendus à Hong Kong dans les 14 jours précédant l'entrée seront soumis à une quarantaine de 14 jours dans un lieu désigné. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site Web du gouvernement de Macao.

Tous les voyageurs, y compris les résidents de Macao, doivent obtenir un certificat confirmant qu'ils ont subi un test négatif de détection du coronavirus au cours des 7 derniers jours avant d'être autorisés à embarquer sur leur vol. Tous les passagers aériens devront également faire vérifier leur température avant d'embarquer sur leur vol et se verront refuser l'embarquement s'ils ont de la fièvre.

Macao : il n’y a aucun cas actif et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://hk.usconsulate.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/macao/entry-requirements

Drapeau MY

Malaisie

La Malaisie a limité l'entrée aux seuls citoyens malaisiens, aux résidents et aux membres de leur famille, aux étudiants et à certaines catégories de travailleurs qualifiés.

Restrictions d'entrée

La Malaisie a restreint l'entrée à tous les voyageurs jusqu'au 31 décembre au moins, à l'exception des citoyens, des résidents permanents avec une carte MyPR, des diplomates, des employés d'ambassade et des conjoints ou enfants de ressortissants malaisiens, qui doivent avoir une étiquette autocollante de visa dans le passeport indiquant spécifiquement ce statut.

Les voyageurs ayant un permis Malaysia My Second Home (MM2H) ou un permis d'entrée imprimé du Ministère du Tourisme, des Arts et de la Culture, et les étudiants titulaires d'une carte d'étudiant d'un établissement malaisien peuvent également entrer dans le pays.

Le 11 juillet, l'Immigration malaisienne a publié des règles mises à jour pour les détenteurs de laissez-passer pour les expatriés, les travailleurs qualifiés et leurs personnes à charge, qui peuvent demander l'autorisation de retourner en Malaisie. Ces directives incluent également des instructions pour les détenteurs de pass actuellement en Malaisie qui souhaitent partir puis retourner en Malaisie. Consultez le site Web de l'Immigration malaisienne (en anglais) pour plus d'informations.

Exigences d'entrée

Depuis le 17 août, tous les résidents étrangers qui retournent dans le pays devront remplir une demande sur la plateforme en ligne MYEntry.

Les équipages de compagnies aériennes doivent présenter un « Formulaire de déclaration de santé » à l'arrivée, seront soumis à une quarantaine jusqu'à leur prochain vol et devront installer l'application « MySejahtera ».

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs seront testés à l'arrivée et seront soumis à une exigence de quarantaine de 14 jours dans une installation gouvernementale. Tous les frais de mise en quarantaine sont à la charge du voyageur. Les voyageurs devront télécharger l'application MySejahtera et se verront remettre un bracelet pour identification et surveillance par les autorités pendant leur période de quarantaine.

Les étrangers titulaires d'un visa ou d'un permis de travail en cours de validité qui sont entrés en Malaisie AVANT le début de l'ordre de contrôle des mouvements le 16 mars peuvent entrer au Sarawak sans quarantaine, mais doivent demander une autorisation préalable au Comité de gestion des catastrophes de l'État du Sarawak(SDMC). Les étrangers titulaires d'un visa ou d'un permis de travail en cours de validité et qui sont entrés en Malaisie pendant l'ordre de contrôle des mouvements seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans un établissement gouvernemental à leurs frais, et doivent d'abord demander une autorisation préalable au SDMC. Depuis le 28 juillet, tous les étrangers qui entrent au Sarawak en provenance de l'étranger devront se soumettre à un test COVID-19 le deuxième et le dixième jour. Ils seront responsables de couvrir les coûts de leur quarantaine et de leurs tests. Plus d'informations sont disponibles ici.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ne peuvent pas passer de vols internationaux à des vols intérieurs, sauf pour les ressortissants malaisiens qui voyagent à Sabah ou Sarawak. Les étrangers ne peuvent pas entrer à Sabah sans autorisation préalable, qui doit être demandée à l'avance au secrétaire d'État de Sabah (Setiausaha Kerajaan Negeri Sabah) à l'adresse crise@sabah.gov.my.

Malaisie : il y a 41 755 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 642 décès en date du 22 janv. 2021.

https://vm2020.malaysia.travel/alert https://my.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/malaysia/entry-requirements

Drapeau MV

Maldives

À leur arrivée aux Maldives, les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19 effectué dans les 72 heures avant le départ.

Restrictions d'entrée

Les Maldives commencent à assouplir leurs restrictions de voyage. La délivrance de visas à l'arrivée a repris.

Exigences d'entrée

Depuis le 10 septembre, tous les touristes et visiteurs de courte durée doivent présenter à leur arrivée aux Maldives un test PCR négatif au COVID-19 effectué dans les 72 heures avant le départ.

Une « carte de déclaration de santé » et une « carte d'arrivée d'immigration » doivent être présentées à l'arrivée. Les voyageurs seront soumis à un examen médical.

Les voyageurs entrant aux Maldives en tant que touristes doivent avoir une confirmation de réservation d'hôtel pour la totalité du séjour dans un établissement touristique enregistré et subiront un examen médical. Tous les visiteurs aux Maldives sont encouragés à installer l'application de recherche de contact Trace Ekee à leur arrivée dans le pays ou avant.

Exigences spécifiques de quarantaine

Toute personne entrant aux Maldives à des fins autres que touristiques sera soumise à une quarantaine de 14 jours à son arrivée et devra s'enregistrer sur le portail Haalubelun.

Maldives : il y a 1 032 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 50 décès en date du 22 janv. 2021.

https://immigration.gov.mv/temporary-suspension-of-on-arrival-visa-to-maldives-2/ https://mv.usmission.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/maldives/entry-requirements

Drapeau MN

Mongolie

La Mongolie a limité l'entrée à tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants et des résidents permanents de la Mongolie, et des voyageurs de nationalité étrangère avec un visa de courte durée (visa d'affaires de type B, diplomatique de type D ou officiel de type A) délivré le 8 octobre ou après. Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 21 jours.

Restrictions d'entrée

La Mongolie a prolongé la suspension de tous les vols commerciaux jusqu'au 31 décembre au moins.

La Mongolie a limité l'entrée à tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants et des résidents permanents de la Mongolie, et des voyageurs de nationalité étrangère avec un visa de courte durée (visa d'affaires de type B, diplomatique de type D ou officiel de type A) délivré le 8 octobre ou après. Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 21 jours. Le personnel accrédité des missions diplomatiques et des bureaux des organisations internationales en Mongolie et les membres directs de leur famille peuvent toujours entrer dans le pays. Ils seront soumis à une quarantaine de 21 jours dans un établissement désigné à leur arrivée, suivie d'une période d'auto-isolement de 14 jours à domicile. Les chauffeurs de transport international de marchandises et le personnel des trains de Mongolie, de Russie et de Chine peuvent également entrer dans le pays.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans un établissement désigné à leur arrivée, à leurs propres frais, suivie d'une période d'auto-isolement de 7 jours à la maison.

Tous les voyageurs entrants sont soumis à un test COVID-19 obligatoire. Le test est gratuit pour tout voyageur entrant en Mongolie depuis l'étranger. Les tests COVID-19 privés ne sont pas disponibles en Mongolie pour le moment.

Mongolie : il y a 493 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mn.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mongolia/entry-requirements

Drapeau MM

Myanmar

Le Myanmar a suspendu tous les vols à destination du pays jusqu'au 31 janvier au moins, à l'exception des vols de secours, des vols d'évacuation sanitaire et des vols approuvés par le Département de l'aviation civile.

Restrictions d'entrée

Le Myanmar a prolongé la suspension de tous les vols à destination du pays jusqu'au 31 janvier au moins, à l'exception des vols de secours, des vols d'évacuation sanitaire et des vols approuvés par le Département de l'aviation civile.

Les résidents du Royaume-Uni ou les voyageurs qui ont visité le Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours ne peuvent actuellement pas entrer au Myanmar.

Les nouvelles demandes de visa de touriste sont actuellement suspendues, mais le Myanmar a commencé à accepter les demandes de visa d'affaires pour les ressortissants étrangers avec un cas convaincant. Les voyageurs doivent faire une demande auprès de l'ambassade du Myanmar la plus proche et obtenir leur autorisation.

Exigences d'entrée

Toutes les personnes arrivant avec un visa d'affaires devront avoir terminé une semaine de quarantaine avant d'embarquer sur un vol pour le Myanmar. Cela peut être vérifié par un employeur, un médecin ou une auto-déclaration. Les voyageurs ne peuvent quitter le lieu de quarantaine que dans les dernières 72 heures précédant le voyage pour passer un test COVID.

Les voyageurs feront l'objet d'un contrôle de température à leur arrivée au Myanmar et devront fournir un résultat de test COVID-19 négatif émis au cours des 72 dernières heures.

Exigences spécifiques de quarantaine

Après l'arrivée, la période de quarantaine standard pour les nouveaux arrivants est de 28 jours (21 jours dans un établissement organisé par le gouvernement, suivis de 7 jours de quarantaine à domicile). Cependant, les ressortissants étrangers peuvent, en contactant l'ambassade du Myanmar la plus proche, demander la permission de subir une période de quarantaine plus courte.

Règles relatives au transit

Les voyageurs sur un vol transitant par le Royaume-Uni ne sont autorisés à entrer au Myanmar que si leur temps de transit était de six heures ou moins.

Myanmar : il y a 13 180 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 013 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mm.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/myanmar/entry-requirements

Drapeau NP

Népal

Le Népal a levé la suspension des vols commerciaux internationaux. Cependant, seuls les Népalais, les passagers internationaux de certaines catégories d'emploi et leurs personnes à charge sont autorisés à entrer. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec résultat PCR négatif au coronavirus (COVID-19), délivré dans les 72 heures avant le départ.

Restrictions d'entrée

Le Népal a levé la suspension des vols commerciaux internationaux. Cependant, seuls les Népalais, les passagers internationaux de certaines catégories d'emploi et leurs personnes à charge sont autorisés à entrer. Les randonneurs et les alpinistes qui ont effectué des réservations officielles et approuvées peuvent également entrer dans le pays. Depuis le 23 décembre, le Népal a restreint l'entrée de tous les passagers en provenance ou en transit du Royaume-Uni.

Les vols d’évacuation, de sauvetage et d’urgence ainsi que les vols avec une autorisation spéciale de la Civil Aviation Authority peuvent entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec résultat RT-PCR négatif au coronavirus (COVID-19), délivré dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs doivent avoir un visa ou un document d'approbation préalable. Les randonneurs et les alpinistes doivent avoir une réservation d'hôtel confirmée qui permet au moins 7 jours d'isolation ou de quarantaine au Népal. Les randonneurs et les alpinistes doivent posséder une assurance voyage médicale avec une couverture internationale d'au moins 5000 USD couvrant le COVID-19 avant de voyager.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant au Népal seront soumis à une quarantaine de 14 jours à l'arrivée. Au jour 5 de la quarantaine, les randonneurs et les alpinistes doivent passer un test PCR à leurs propres frais avant de procéder à leur trek ou expédition.

Népal : il y a 3 799 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 979 décès en date du 22 janv. 2021.

https://np.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/nepal/entry-requirements

Drapeau UZ

Ouzbékistan

L'Ouzbékistan a repris les vols internationaux pour certaines catégories de voyageurs en provenance de pays dont la situation épidémiologique est jugée stable. Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant l'entrée en Ouzbékistan.

Restrictions d'entrée

L'Ouzbékistan a repris les vols internationaux pour certaines catégories de voyageurs en provenance de pays dont la situation épidémiologique est jugée stable. La liste complète des pays comprend l'UE, le Japon, la Corée du Sud, la Chine, Israël, la Malaisie, la Thaïlande, Singapour, les Émirats arabes unis, la Turquie, l'Iran, l'Afghanistan, la Russie et les pays de la CEI (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Moldavie, Russie et Tadjikistan). Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures précédant l'entrée en Ouzbékistan.

Les voyageurs qui ont passé au moins 14 jours avant de voyager dans les pays énumérés ci-dessus peuvent entrer/sortir d'Ouzbékistan s'ils sont : Des employés d'ambassades et de consulats et membres de leur famille, du personnel d'entreprises étrangères et d'autres organisations travaillant en Ouzbékistan dans le cadre de projets d'investissement, des personnes voyageant pour des soins médicaux, des personnes ayant des proches parents ou des parents gravement malades à l'étranger, des personnes transitant par l'Ouzbékistan à la demande des ambassades et consulats de pays étrangers, des citoyens étrangers résidant en Ouzbékistan, des apatrides ou des citoyens de l'Ouzbékistan enregistrés dans d'autres pays.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un test négatif au COVID-19 effectué dans les 72 heures avant d'entrer en Ouzbékistan. Tous les voyageurs sont soumis à un test express COVID-19 obligatoire à l'arrivée et à leurs frais. Ceci s'ajoute à l'exigence de test avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les règles de quarantaine s'appliquent différemment selon le pays d'arrivée du voyageur :

- Japon, Corée du Sud, Chine et Israël : aucune quarantaine requise. - Union européenne, Malaisie, Thaïlande et Singapour : auto-quarantaine de 14 jours à domicile. - Émirats arabes unis, Turquie, Iran, Afghanistan, Russie et pays de la CEI (Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Kazakhstan, Kirghizistan, Moldavie, Russie, Tadjikistan) : quarantaine gouvernementale.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs entrant en Ouzbékistan doivent porter des masques en public à tout moment.

Ouzbékistan : il y a 944 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 620 décès en date du 22 janv. 2021.

https://uz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/uzbekistan/entry-requirements

Drapeau PK

Pakistan

Le Pakistan a ouvert ses aéroports aux vols internationaux, à l'exception de Gwadar et Turbat. Les voyageurs entrant au Pakistan doivent fournir leurs coordonnées via l'application mobile PassTrack ou via un formulaire Web. Ils doivent en outre subir un examen par un responsable de la santé, fournir un certificat de test RT-PCR COVID-19, remplir un formulaire de déclaration de santé à l'arrivée et se soumettre à un dépistage thermique à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Pakistan a ouvert ses aéroports aux vols internationaux, à l'exception de Gwadar et Turbat. Du 23 au 29 décembre, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni ou ceux qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des 10 derniers jours ne pourront pas entrer au Pakistan.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant au Pakistan doivent fournir leurs coordonnées via l'application mobile PassTrack ou via un formulaire Web. Ils doivent en outre subir un examen par un responsable de la santé, fournir un certificat de test RT-PCR COVID-19, remplir un formulaire de déclaration de santé à l'arrivée et se soumettre à un dépistage thermique à l'arrivée.

Depuis le 5 octobre, tous les voyageurs internationaux sont tenus de présenter la preuve d'un test COVID-19 RT-PCR négatif, effectué dans les 96 heures précédant la date du voyage. Cependant, il existe une liste de pays exemptés de l'exigence de test obligatoire.

Les enfants de moins de 12 ans et les voyageurs handicapés sont exemptés de l'exigence du test COVID-19 et de l'exigence de l'application Pass Track, mais doivent remplir un formulaire de déclaration de santé à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui présentent des symptômes du COVID-19 (y compris de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires) seront autorisés à se rendre à leur destination mais devront passer un test COVID-19 dans les 48 heures suivant leur arrivée et soumettre les résultats du test aux autorités. Si le test est positif, ils devront s'auto-isoler conformément aux directives du Pakistan.

Les voyageurs internationaux doivent s'auto-isoler pendant 10 jours après leur arrivée (y compris ceux qui sont asymptomatiques à l'arrivée).

Pakistan : il y a 34 916 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 11 204 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pk.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/pakistan/entry-requirements

Drapeau PH

Philippines

Les frontières des Philippines ne sont ouvertes qu'aux ressortissants philippins de retour et à leurs conjoints et enfants, aux ressortissants indiens avec un visa de résident temporaire, aux ressortissants chinois avec un visa de résident permanent d'époux d'un ressortissant philippin, et aux ressortissants étrangers détenteurs de certaines catégories de visas.

Restrictions d'entrée

Les frontières des Philippines ne sont ouvertes qu'aux ressortissants philippins de retour et à leurs conjoints et enfants, aux ressortissants indiens avec un visa de résident temporaire, aux ressortissants chinois avec un visa de résident permanent d'époux d'un ressortissant philippin, et aux ressortissants étrangers détenteurs de certaines catégories de visas. Jusqu'au 15 janvier, les voyageurs arrivant des pays suivants ne seront pas autorisés à entrer aux Philippines : Australie, Autriche, Brésil, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Hong Kong, Islande, Inde, Irlande, Italie, Israël, Japon, Jordanie, Liban, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Singapour, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, États-Unis et Royaume-Uni. Les citoyens non philippins transitant par l'un des pays couverts par l'interdiction alors qu'ils se dirigeaient vers les Philippines devraient être autorisés à entrer aux Philippines, à condition qu'ils puissent démontrer qu'ils n'ont pas quitté l'aéroport de transit du pays répertorié et qu'ils n'ont pas été autorisés à entrer dans le pays répertorié par les autorités d'immigration. À partir du 7 décembre, les personnes suivantes pourront avoir un accès privilégié aux Philippines en vertu de la loi de la République No. 6768 : les conjoints et enfants étrangers de citoyens philippins, quel que soit leur âge, qui voyagent avec le citoyen philippin, et les anciens citoyens philippins, y compris leurs conjoints et enfants, quel que soit leur âge, qui voyagent avec le citoyen philippin.

Exigences d'entrée

Les ressortissants étrangers souhaitant entrer aux Philippines doivent appartenir aux catégories suivantes :

- les détenteurs d'un visa de non-immigrant délivré en vertu de l'article 13 de la loi sur l'immigration (article 13, série de visas a, b, c, d, e, g) ; - les personnes ayant acquis le statut de résident en vertu de la loi de la République 7919 ou de la loi sur l'intégration sociale des étrangers (visa RA 7919) ; - les personnes ayant bénéficié du décret 324 ou du programme de légalisation des étrangers (visa EO 324) ; - les ressortissants étrangers nés dans le pays (visa de naissance). À partir du 7 décembre, les conjoints et enfants étrangers de citoyens philippins, quel que soit leur âge, qui voyagent avec le citoyen philippin, et les anciens citoyens philippins, y compris leurs conjoints et enfants, quel que soit leur âge, qui voyagent avec le citoyen philippin, sont autorisés à entrer dans le pays sans visa en vertu du décret exécutif No. 408,s. 1960. Ils doivent avoir une réservation dans un établissement de quarantaine et doivent passer des tests COVID-19 dans un laboratoire opérant à l'aéroport.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs et membres d'équipage des compagnies aériennes qui arrivent aux Philippines doivent présenter un formulaire d'enquête de cas à l'arrivée. Ils seront testés pour le coronavirus (COVID-19) et placés en quarantaine à leurs propres frais, en attendant les résultats du test.

Toutes les autres infos

Les voyageurs arrivant à Davao doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test Coronavirus (COVID-19) délivré dans les 72 heures avant le départ.

Philippines : il y a 30 126 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 10 116 décès en date du 22 janv. 2021.

https://dfa.gov.ph/dfa-news/statements-and-advisoriesupdate/26401-travel-advisory-inbound-travel-restrictions-by-the-philippine-government-on-foreign-travelers https://ph.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/philippines/entry-requirements

Drapeau SG

Singapour

Singapour a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers sauf ceux ayant l'approbation préalable du gouvernement. Les voyageurs venant de pays considérés comme à faible risques recevront un avis de séjour à domicile, ou aucune notice à partir du 1er septembre.

Restrictions d'entrée

Singapour a restreint l’entrée et le transit de tous les visiteurs à court terme qui ne sont pas des résidents de Singapour, ce qui inclut les citoyens et les résidents permanents de Singapour ou les détenteurs de permis de longue durée (comprenant les titulaires de permis de travail, permis d’études, permis de personne à charge et permis de séjour de longue durée). Les voyageurs qui ont séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud pendant une période quelconque au cours des 14 jours précédents le voyage, y compris pour le transit, ne pourront pas entrer à Singapour. Les citoyens et résidents de Singapour peuvent toujours entrer à Singapour.

Les titulaires d’une autorisation de visite de longue durée et d’une approbation de principe de la carte de visite de longue durée délivrée par l’ICA ont également besoin d’une lettre d’entrée approuvée (ALE) de l’ICA.

Les détenteurs d’un permis étudiant et les détenteurs d’une approbation de principe du laissez-passer étudiant ont également besoin d’un ALE du ministère de l’Éducation (MEO).

Les détenteurs de cartes de travail ne sont autorisés à entrer à Singapour qu’avec l’approbation préalable du ministère de la Main-d’œuvre (MOM). Ils sont tenus de présenter la lettre d’approbation du MOM au personnel de la compagnie aérienne lors de l’enregistrement et avant l’embarquement, ainsi qu’aux agents de l’ICA au point de contrôle de l’immigration à leur arrivée à Singapour.

Les visiteurs de courte durée titulaires d’un ALE de l’ICA, du Ministère du commerce et de l’industrie (MTI), du Ministère des affaires étrangères (MFA) ou du Ministère de la santé peuvent toujours entrer dans le pays. Cependant, ils peuvent encore faire l’objet d’un examen de santé à leur arrivée. Avoir un ALE ne garantit pas un Visit Pass pour entrer à Singapour. Les visiteurs potentiels à court terme souhaitant entrer à Singapour doivent demander un "Safe Travel Pass" sur https://safetravel.ica.gov.sg/.

Les conjoints ou enfants de ressortissants et résidents de Singapour qui doivent se rendre à Singapour en raison de circonstances exceptionnelles peuvent demander l'entrée dans le pays auprès du ministère de la Santé.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrant à Singapour, y compris les citoyens de Singapour, les résidents permanents et les détenteurs d’un laissez-passer à long terme (LTP) doivent soumettre une déclaration de santé via le service en ligne SG Arrival Card (SGAC), à l’adresse https://eservices.ica.gov.sg/sgarrivalcard ou l’application mobile.

Les compagnies aériennes sont priées d’informer les passagers lors de l’enregistrement et avant l’embarquement, ainsi qu’en vol, de soumettre leur déclaration de santé via le SGAC e-Service avant leur arrivée à Singapour. Le formulaire d’embarquement / débarquement papier a été supprimé et n’est plus distribué par les compagnies aériennes opérant à Singapour.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs entrant à Singapour seront testés pour le COVID-19 à leurs propres frais et doivent également s'isoler pendant 14 jours dans un établissement dédié à la Stay-Home-Notice (SHN) pour une somme de 2000 $, qu'ils doivent payer eux-même. Pendant la quarantaine, les voyageurs ne seront pas autorisés à quitter leur chambre et il est possible qu'il soit interdit de fumer dans les installations. À partir du 11 août, toute personne âgée de plus de 12 ans en quarantaine à domicile sera tenue par la loi de porter un bracelet électronique pendant toute la durée de sa période de quarantaine. La période de 14 jours ne peut être réduite, même si les voyageurs souhaitent quitter Singapour. Les citoyens et résidents de Singapour qui ont séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud sont tenus d'entreprendre une quarantaine de 14 jours dans un établissement gouvernemental à leur arrivée, suivie de 7 jours de quarantaine à leur lieu de résidence. Les voyageurs devront passer un test COVID-19 à leur arrivée et à la fin de leur période de quarantaine.

Les voyageurs avec une approbation Air Travel Pass entrant à Singapour et qui ont séjourné au Brunei ou en Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours consécutifs avant leur entrée ne sont pas tenus de respecter un avis de séjour à domicile (SHN), mais seront toujours soumis à un test de COVID-19 à l'arrivée. Si le test est négatif, ils peuvent poursuivre leurs activités à Singapour.

La durée du séjour à domicile sera raccourcie de 14 jours à 7 jours pour les voyageurs avec une approbation Air Travel Pass entrant à Singapour et qui ont passé les 14 jours consécutifs précédents en Australie (à l'exclusion de Victoria), en Chine continentale, à Macao, en Corée du Sud, à Taïwan ou au Vietnam. Ils seront autorisés s'isoler à domicile et à subir un test COVID-19 à la fin de leur SHN.

Règles relatives au transit

Le transit par Singapour peut être possible selon les pays d'origine et de destination et les compagnies aériennes choisies. Les passagers en transit ayant récemment voyagé vers certains pays peuvent être tenus de subir un test COVID-19 dans les 72 heures avant leur départ.

Singapour : il y a 247 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 29 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.sg/article/covid-19-travel-restrictions-for-foreign-visitors-entering-singapore https://www.ica.gov.sg/covid-19 https://sg.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/

Drapeau LK

Sri Lanka

L'entrée est au Sri Lanka est actuellement interdite, à part pour les ressortissants et citoyens du pays.

Restrictions d'entrée

L'entrée est au Sri Lanka est actuellement interdite pour les étrangers, y compris les résidents, et le Sri Lanka ne délivre pas de visas.

Les résidents du Sri Lanka qui ne sont pas ressortissants du pays et veulent y rentrer doivent contacter la Haute Commission du Sri Lanka la plus proche.

L’aéroport international de Bandaranaike (CMB) n'accepte que certaines catégories spéciales de vols, notamment les vols de détournement d’urgence, les vols d’aide humanitaire, les opérations de fret et les atterrissages techniques.

Les visas et les ETA délivrés par le Sri Lanka ont été annulés.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs qui arrivent doivent passer un test PCR. Ils doivent aussi soumettre des formulaires de déclaration de santé remplis aux inspecteurs de la santé publique ou autres agents autorisés.

Exigences spécifiques de quarantaine

Une quarantaine de 14 jours est obligatoire pour tous ceux qui entrent au Sri Lanka, suivie en général de 14 jours d'auto-isolement à la maison. Ceux qui entrent doivent subir des contrôles de température à l'aéroport.

L’équipage des compagnies aériennes doit se mettre en quarantaine à l’endroit mentionné dans le formulaire de déclaration de santé et prendre ses repas dans la chambre jusqu’au prochain vol.

Règles relatives au transit

Le temps de transit maximal autorisé à l’aéroport CMB est de 10 heures. Les passagers doivent avoir une correspondance confirmée.

Sri Lanka : il y a 7 816 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 276 décès en date du 22 janv. 2021.

https://lk.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/sri-lanka/entry-requirements

Drapeau TJ

Tadjikistan

Le Tadjikistan a redémarré quelques itinéraires de vols commerciaux, notamment des vols en provenance de Chine, de Turquie et des Émirats arabes unis. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer au Tadjikistan, à l'exception des ressortissants tadjiks, des résidents et des membres de leur famille, et des voyageurs étrangers qui obtiennent un visa tadjik avant d'entrer au Tadjikistan.

La plupart des vols à destination du Tadjikistan sont suspendus à l'exception des vols en provenance de Chine, de Turquie et des Émirats arabes unis (Dubaï).

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Les enfants de moins de 3 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les résultats des tests sont vérifiés à Dubaï avant que les passagers ne soient autorisés à embarquer sur des vols à destination de Douchanbé.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant de Dubaï ne seront pas soumis à la quarantaine.

Tous les voyageurs arrivant sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR sont soumis à des tests. Ces voyageurs seront soumis à la quarantaine jusqu'au rendu des résultats des tests négatifs.

Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à la quarantaine jusqu'à leur prochain vol.

Tadjikistan : il n’y a aucun cas actif et 90 décès en date du 22 janv. 2021.

https://tj.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/tajikistan/entry-requirements

Drapeau TW

Taïwan

Taïwan a rouvert ses frontières aux étrangers détenteurs d'un permis d'entrée spécial, qui doit être demandé avant le départ.

Restrictions d'entrée

Taïwan a commencé à rouvrir ses frontières aux ressortissants étrangers, à condition qu'ils voyagent pour des raisons autres que les études, le tourisme ou pour rendre visite à des amis. Toutes les dispenses de visa ont été suspendues, les voyageurs doivent donc demander un permis d'entrée spécial auprès d'un bureau de représentation de Taïwan à l'étranger avant de voyager.

Les voyageurs qui détiennent déjà un certificat de résident étranger (ARC) ou un certificat de résident permanent étranger (APRC) valide n'ont pas besoin de visa pour entrer à Taïwan.

Exigences d'entrée

Du 1er décembre au 28 février, tous les voyageurs, y compris les passagers en transit, quels que soient leur nationalité et le motif du voyage, doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ pour Taïwan. Les ressortissants étrangers doivent présenter un certificat médical en anglais avec un test RT-PCR COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures avant leur départ pour Taïwan.

Avant leur départ, les voyageurs doivent remplir un « Formulaire d'inscription au système de quarantaine » sur https://hdhq.mohw.gov.tw/.

Les visiteurs suivants peuvent être dispensés du test COVID-19 négatif : le personnel en affaires diplomatiques ou officielles, les travailleurs migrants, les étudiants, ceux qui viennent à Taïwan pour des situations d'urgence et les membres d'équipage des navires arrivant à Taïwan.

Les passagers arrivant des Philippines sont soumis à un examen médical à leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs doivent respecter une période de quarantaine à domicile de 14 jours. À partir du 23 décembre, les voyageurs arrivant à Taïwan en provenance du Royaume-Uni doivent désormais se mettre en quarantaine dans des installations de quarantaine de groupe pendant 14 jours après leur entrée et être testés pour le COVID-19 avant de terminer la période de quarantaine. Les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni sont réduits de moitié, avec effet immédiat. À partir du 9 novembre, tous les voyageurs arrivant à Taiwan doivent déclarer s'ils ont présenté des symptômes du COVID-19 au cours des 14 derniers jours. S'ils signalent des symptômes, ils seront soumis à un test PCR à l'aéroport ou à l'hôpital dès leur arrivée. S'ils sont négatifs, ils devront subir un deuxième test après 24 heures. Ils sont soumis à la quarantaine dans une installation de quarantaine désignée en attendant les deux résultats. S'ils reçoivent deux résultats négatifs, ils pourront quitter l'installation de quarantaine et effectuer l'auto-isolement de 14 jours à domicile ou dans un hôtel de quarantaine désigné. Un test positif signifiera une hospitalisation.

Pendant la période de quarantaine, l'individu doit rester chez lui (ou à l'endroit désigné) et ne peut pas utiliser les transports en commun ni quitter Taïwan. Les voyageurs peuvent être invités à installer une carte SIM locale s'ils n'en ont pas déjà une. La surveillance de la localisation des téléphones portables sera utilisée dans le cadre du processus de gestion de la quarantaine par les autorités locales. Les voyageurs d'affaires à court terme peuvent demander une période de quarantaine à domicile raccourcie.

Règles relatives au transit

Les passagers étrangers, y compris les personnes de Hong Kong et de Macao, sont désormais autorisés à transiter par l'aéroport international de Taoyuan. Les titulaires de passeports de la République populaire de Chine (RPC) ne seront pas autorisés à transiter à Taïwan. Les passagers en transit devront embarquer sur les vols de correspondance de la même compagnie aérienne sur laquelle ils voyagent. Les transits doivent durer moins de 8 heures. Les passagers en transit qui doivent attendre plus d'une heure resteront séparés des autres passagers et resteront dans une zone séparée. Pour plus d'informations sur la politique de restriction de voyage de Taïwan, rendez-vous ici.

https://www.ait.org.tw/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/taiwan/entry-requirements

Drapeau TH

Thaïlande

La Thaïlande a restreint l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers jusqu'à nouvel ordre.

Restrictions d'entrée

La Thaïlande a restreint l'entrée des ressortissants étrangers, à l'exception de ceux appartenant aux catégories suivantes :

• Diplomates, personnes appartenant à des organisations internationales ou représentants du gouvernement exerçant des fonctions en Thaïlande ou ayant l'autorisation du ministère des Affaires étrangères. • Les membres de la famille des personnes ci-dessus. • Les titulaires de permis de travail ou ceux qui ont déjà obtenu la permission du gouvernement thaïlandais pour travailler en Thaïlande ou qui ont un certificat de résidence et un permis de retour valide. • Les membres de la famille des personnes ci-dessus. • Les conjoints, enfants ou parents de ressortissants thaïlandais. • Les personnes qui recherchent un traitement médical en Thaïlande (à l'exception du traitement contre le COVID-19) ou qui s'occupent d'une personne recherchant un traitement médical en Thaïlande. • Les étudiants internationaux qui étudient en Thaïlande, ou leurs parents/tuteurs • Les personnes bénéficiant d'une dérogation spéciale autorisée par le Premier ministre ou le secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères. • Les pilotes de ligne et membres d'équipage avec un horaire de voyage fixe. • Les transporteurs de fret (ils doivent quitter le pays immédiatement après la fin de leur mission). • Les titulaires d'un permis de travail étranger (WP3) et/ou d'un certificat BOI. Les personnes de cette catégorie doivent contacter leur ambassade ou consulat royal de Thaïlande local pour obtenir un permis de voyage en Thaïlande. L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT) organisera des sièges à bord des vols de rapatriement pour les passagers éligibles.

Les voyageurs éligibles souhaitant se rendre en Thaïlande doivent demander l'autorisation de voyager via la plateforme en ligne du gouvernement royal thaïlandais .

Exigences d'entrée

Certaines catégories d'étrangers arrivant en Thaïlande seront testées pour COVID-19 à l'entrée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant en Thaïlande doivent effectuer une quarantaine de 14 jours dans un établissement de quarantaine d'État.

Toutes les autres infos

Les voyageurs peuvent être tenus de télécharger l'application de suivi Thai Chana COVID-19 à leur arrivée en Thaïlande.

Thaïlande : il y a 2 500 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 71 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.caat.or.th/en/archives/50437 http://www.mfa.go.th/main/en/news3/10491 https://th.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau TL

Timor-Leste

Le Timor-Leste a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des ressortissants et des résidents du Timor-Leste.

Restrictions d'entrée

Le Timor-Leste a restreint l'entrée de tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants et des résidents du Timor-Leste, des passagers nés au Timor-Leste, des représentants légaux des mineurs timorais, et des travailleurs des plates-formes pétrolières.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant dans le pays sont soumis à la quarantaine pendant 14 jours.

Les voyageurs qui présentent des symptômes du COVID-19, notamment de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, ne peuvent pas voyager et seront emmenés dans un établissement de santé pour un test COVID-19. Les cas positifs seront soumis à l'isolement.

Timor-Leste : il y a 4 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://tl.usembassy.gov/coronavirus-covid-19-outbreak-first-identified-in-wuhan-china-travel-restrictions/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/timor-leste/entry-requirements

Drapeau TM

Turkménistan

Le Turkménistan a suspendu tous les vols à destination du pays.

Restrictions d'entrée

Le Turkménistan a suspendu tous les vols à destination du pays, à l'exception des vols de rapatriement pour les ressortissants turkmènes, les diplomates accrédités, les étrangers enregistrés de façon permanente et certains employés de sociétés et d'organisations internationales.

Les restrictions sur les vols internationaux devraient se poursuivre au moins jusqu'au 1er novembre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs sont tenus d’avoir un certificat de santé d’une organisation de santé de leur pays, délivré moins de 72 heures avant leur départ, et prouvant qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus (COVID-19).

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs seront soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée sur le territoire.

https://tm.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/turkmenistan/entry-requirements

Drapeau VN

Vietnam

Le Vietnam a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers.

Restrictions d'entrée

Le Vietnam a restreint toute entrée aux voyageurs, à l’exception des citoyens, des diplomates et des travailleurs hautement qualifiés, des experts, des chefs d’entreprise et autres préalablement approuvés par le Comité directeur national sur la prévention et le contrôle du COVID-19. Ceux qui voyagent à des fins officielles seront soumis à un examen médical à la frontière avant d’entrer au Vietnam.

Toutes les émissions de visa sont suspendues. Les citoyens d'Italie, de Corée du Sud, du Danemark, de Finlande, de France, d'Allemagne, de Norvège, d'Espagne, de Suède et les passagers avec un passeport britannique ne sont plus exemptés de visa.

Les voyageurs avec un certificat d'exemption de visa délivré par le Vietnam et résidant en Chine, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, en Iran, en Italie, en Corée du Sud, en Norvège, en Espagne, en Suède ou au Royaume-Uni ne sont plus exemptés de visa.

Les citoyens de Biélorussie, du Japon et de Russie avec un passeport normal ou un certificat d'exemption de visa ne sont plus exemptés de visa.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours et doivent remplir un formulaire de quarantaine avant l’arrivée.

Vietnam : il y a 100 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 35 décès en date du 22 janv. 2021.

https://vietnam.travel/things-to-do/information-travellers-novel-coronavirus-vietnam https://vn.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/vietnam/entry-requirements

Drapeau AU

Australie

L'Australie a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers, à l'exception des ressortissants néo-zélandais qui résident en Australie et des ressortissants d'autres pays d'Océanie en transit vers leur pays d'origine.

Restrictions d'entrée

L'Australie a restreint l'entrée de tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants australiens, des résidents permanents et des membres de leur famille immédiate, des ressortissants néo-zélandais résidant en Australie, des diplomates accrédités en Australie et résidant en Australie et des membres de leur famille immédiate, ainsi que du personnel de bord.

L'Australie a adopté des restrictions temporaires sur les vols à destination de Melbourne en raison d'une augmentation récente des cas de COVID-19.

Exigences d'entrée

Les voyageurs qui ne sont pas des citoyens ou résidents permanents australiens de retour dans le pays, ou des membres de leur famille immédiate, doivent demander une exemption pour entrer en Australie.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs internationaux sont tenus de se mettre en quarantaine pendant 14 jours au premier point d'entrée, sauf s'ils reçoivent une exemption sur demande. Les quarantaines ont lieu dans des installations désignées par l'État et les frais dépendent de l'État, allant de 2500 $ pour un adulte dans le Territoire du Nord à 3000 $ pour un adulte en Nouvelle-Galles du Sud. Les vols internationaux sont actuellement détournés de Victoria. Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à l'auto-isolement jusqu'à leur prochain vol prévu.

Pour plus d'informations sur les règles de quarantaine dans les États australiens, consultez les sites Web suivants : Nouvelle-Galles du Sud Territoire du Nord Australie-Occidentale

Règles relatives au transit

Les ressortissants étrangers peuvent transiter par l'Australie si leur vol de correspondance est dans les 72 heures suivant le vol d'arrivée. Ils doivent avoir un visa de transit ou être ressortissants d'un pays exempté de visa.

Les passagers en transit n'ont pas besoin de demander une exemption des restrictions de voyage s'ils ont réservé un vol de correspondance depuis le même aéroport dans les huit heures suivant leur atterrissage et qu'ils ne quitteront pas l'aéroport. Les voyageurs qui prévoient de quitter l'aéroport avant d'embarquer sur leur vol de correspondance ou qui resteront à l'aéroport pendant plus de huit heures doivent demander une exemption de voyage ici et seront soumis à la quarantaine jusqu'à leur vol de départ. Les voyageurs de Nouvelle-Zélande et des îles du Pacifique peuvent ne pas avoir besoin d'une exemption de voyage. De plus amples informations sur le transit en Australie sont disponibles ici.

Toutes les autres infos

Les voyageurs prévoyant de voyager dans divers États australiens doivent noter que certains États ont également mis en place des restrictions de voyage, des restrictions frontalières et des exigences spécifiques de quarantaine. Les voyageurs ayant une correspondance en Australie doivent vérifier à l'avance avec leur fournisseur d'hébergement/voyage.

Australie : il y a 1 885 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 909 décès en date du 22 janv. 2021.

https://covid19.homeaffairs.gov.au/ https://www.health.gov.au/news/health-alerts/novel-coronavirus-2019-ncov-health-alert/coronavirus-covid-19-advice-for-travellers https://au.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau FJ

Fidji

Les Fidji ont restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers qui ne sont pas résidents du pays.

Fidji : il n’y a aucun cas actif et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://fj.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/fiji/entry-requirements

Drapeau GU

Guam

Guam a rouvert aux voyageurs, mais la quarantaine à l'arrivée est obligatoire.

Restrictions d'entrée

Guam est rouvert aux voyageurs.

Exigences d'entrée

Les voyageurs des zones à haut risque de COVID-19 doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur arrivée. Plus de détails sont disponibles ici (en anglais).

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant à Guam sont soumis à la quarantaine ou à l'auto-isolement selon leur lieu de départ.

Guam : il y a 7 393 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 128 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.visitguam.com/about-guam/entry-and-exit-formalities/

Drapeau CK

Iles Cook

Les îles Cook ont restreint l'entrée de tous les voyageurs à part les ressortissants des îles Cook et les détenteurs de permis.

Restrictions d'entrée

Les îles Cook ont restreint l'entrée de tous les voyageurs à part les ressortissants des îles Cook et les détenteurs de permis qui sont présents en Nouvelle-Zélande depuis au moins 30 jours et dont le but principal du voyage est de rentrer chez eux ou de commencer ou reprendre leur emploi.

https://cookislands.travel/news/novel-coronavirus-information-travellers-arriving-cook-islands

Drapeau SB

Iles Salomon

Tous les pays à l'exception de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Chine, de Taïwan et des pays insulaires voisins du Pacifique Sud (à l'exception de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou de la Polynésie française) ont été désignés par les Îles Salomon comme « à haut risque » pour le COVID-19. Les voyageurs devront présenter la preuve d'au moins 3 tests négatifs avant de voyager et présenter une carte de déclaration de santé publique du voyageur dûment remplie. Les voyageurs sont soumis à des tests obligatoires et à une mise en quarantaine.

Restrictions d'entrée

Tous les pays à l'exception de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Chine, de Taïwan et des pays insulaires voisins du Pacifique Sud (à l'exception de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou de la Polynésie française) ont été désignés par les Îles Salomon comme « à haut risque » pour le COVID-19. Les voyageurs potentiels qui ont séjourné dans un pays à « haut risque » doivent passer 28 jours dans un pays à faible risque avant d'être considérés comme éligibles pour entrer aux Îles Salomon. Les voyageurs potentiels doivent soumettre une demande d'entrée par l'intermédiaire du bureau du secrétaire du Premier ministre ou du ministère des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, en écrivant au chef du comité COVID-19 du gouvernement, le secrétaire permanent James Remobatu (jremobatu@pmc.gov.sb). Les voyageurs potentiels doivent décrire clairement toute circonstance particulière ou impérieuse.

Exigences d'entrée

Les voyageurs devront présenter la preuve d'au moins 3 tests négatifs avant de voyager. Ces tests doivent être effectués 21 jours avant le voyage (premier test), 12 à 14 jours avant le voyage (deuxième test), et 48 heures avant le voyage (troisième test).

Les voyageurs doivent présenter une carte de déclaration de santé publique du voyageur dûment remplie et fournir des détails complets sur leur lieu de séjour, leur itinéraire de voyage et leurs coordonnées personnelles actuelles aux Îles Salomon.

Exigences spécifiques de quarantaine

À leur arrivée, les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans un hôtel local, à leurs propres frais.

Tous les passagers effectueront au moins 3 tests COVID avant d'être autorisés à quitter la quarantaine.

Iles Salomon : il y a 7 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pg.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/solomon-islands/entry-requirements

Drapeau KI

Kiribati

Kiribati refuse l'entrée à tous les voyageurs qui ont séjourné ou transité dans des pays avec une transmission locale confirmée dans les 14 jours précédant immédiatement leur entrée à Kiribati.

Restrictions d'entrée

Kiribati refuse l'entrée à tous les voyageurs qui ont séjourné ou transité dans des pays avec une transmission locale confirmée dans les 14 jours précédant immédiatement leur entrée à Kiribati. Une liste des pays couverts par ces restrictions est disponible sur le site du Ministère de la santé et des services médicaux de Kiribati.

Exigences d'entrée

Les voyageurs souhaitant se rendre à Kiribati doivent passer au moins 14 jours dans un pays où le virus n'est pas présent avant de se rendre à Kiribati. Ils doivent également fournir une autorisation médicale pour confirmer qu'ils sont exempts du virus. Toute personne arrivant plus tôt que la période d'attente requise de 14 jours peut être soumise à la quarantaine et/ou à l'expulsion.

https://fj.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kiribati/entry-requirements

Drapeau NR

Nauru

Nauru a suspendu tous ses vols à l'exception d'un seul itinéraire de vol au départ de Brisbane.

Restrictions d'entrée

Nauru a des vols entrants extrêmement limités. Le seul vol régulier vers Nauru est désormais un service bimensuel, un vendredi sur deux, Brisbane-Nauru-Brisbane. Les autorités de Nauru demandent à toutes les personnes de déterminer si un voyage à Nauru est nécessaire et toutes les personnes sont priées d'annuler ou de reporter tout voyage non essentiel à Nauru. Seuls les voyageurs ayant passé au moins les 14 jours précédents dans les pays suivants seront considérés comme éligibles pour entrer à Nauru : Australie (à l'exception de Victoria), Îles Cook, Fidji, Kiribati, Îles Marshall, Micronésie, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Niue, Palaos, Samoa, Îles Salomon, Taïwan, Tonga, Tuvalu et Vanuatu. Les voyageurs souhaitant entrer à Nauru depuis un pays non mentionné ci-dessus doivent demander une exemption auprès du gouvernement de Nauru. Les voyageurs qui ont transité ou ont séjourné en Chine continentale, à Hong Kong, à Macao, en Iran, en Italie, en Corée, en Europe, aux États-Unis ou en Asie (sauf Taïwan) au cours des 21 derniers jours ne seront pas autorisés à entrer à Nauru.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le voyage à Nauru.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans un « logement gouvernemental de transition » à leur arrivée.

https://fj.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/nauru/entry-requirements

Drapeau NC

Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie a restreint l'entrée de toutes les personnes qui ne voyagent pas pour des raisons familiales ou professionnelles urgentes.

Restrictions d'entrée

La Nouvelle-Calédonie a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs étrangers.

Seuls les voyageurs qui peuvent prouver que l'entrée est pour des raisons familiales ou professionnelles urgentes seront autorisés à entrer. Ils devront remplir un attestation de voyage et fournir une preuve.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test négatif au COVID-19, délivré dans les 72 heures avant le départ pour la Nouvelle-Calédonie.

Les voyageurs doivent également fournir une déclaration sur l'honneur affirmant qu'ils ne présentent aucun symptôme de COVID et qu'à leur connaissance, ils n'ont été en contact avec aucune personne confirmée positive au cours des 14 derniers jours.

Les compagnies aériennes refuseront l'embarquement à quiconque ne produira pas à la fois la preuve d'un résultat négatif et la déclaration sur l'honneur.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs devront effectuer 14 jours de quarantaine dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement. Cela ne s'applique pas aux personnes arrivant de Wallis et Futuna.

Nouvelle-Calédonie : il y a 1 cas actif de COVID-19 diagnostiqué et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

Drapeau NZ

Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers, à l'exception des ressortissants australiens résidant en Nouvelle-Zélande et des ressortissants des Samoa et de Tonga voyageant pour des raisons essentielles.

Restrictions d'entrée

La Nouvelle-Zélande a limité l'entrée à tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants néo-zélandais (y compris les îles Cook, Niue et Tokelau), les résidents et les membres de leur famille, les ressortissants australiens résidant habituellement en Nouvelle-Zélande, les citoyens samoans et tongans effectuant des voyages essentiels, les voyageurs entrant en tant qu'agents de santé essentiels, les autres travailleurs essentiels, les partenaires basés en Nouvelle-Zélande et les enfants à charge (âgés de 19 ans et moins) d'un titulaire de visa de travail ou d'étudiant en Nouvelle-Zélande, et des vols humanitaires.

Les travailleurs essentiels spécifiquement agréés par le gouvernement néo-zélandais (voir ici pour des détails spécifiques) sont également autorisés à entrer.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs, à l'exception de ceux venant d'Australie, de l'Antarctique et de la plupart des îles du Pacifique, doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter par la Nouvelle-Zélande, à l'exception des ressortissants et des résidents de Nouvelle-Zélande et des ressortissants d'Australie, des voyageurs titulaires d'une autorité de voyage électronique néo-zélandaise (NZeTA) ou d'un visa de transit délivré par la Nouvelle-Zélande.

Le transit n'est autorisé à Auckland (AKL) que pendant 24 heures maximum.

À partir du 19 juin, le transit sera ouvert à tous les habitants des îles Cook et titulaires de permis des îles Cook qui sont présents en Nouvelle-Zélande depuis au moins 30 jours et dont le but principal du voyage est de rentrer chez eux, ou de prendre ou de reprendre un emploi.

Toutes les autres infos

Les équipages de compagnies aériennes doivent utiliser un équipement de protection individuelle (EPI) approprié.

À compter du 3 novembre, les voyageurs doivent avoir un bon confirmant leur attribution à un endroit en isolement géré.

Nouvelle-Zélande : il y a 73 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 25 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.immigration.govt.nz/about-us/covid-19 https://nz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/new-zealand/entry-requirements

Drapeau PW

Palaos

Les voyageurs arrivant aux Palaos seront soumis à la quarantaine et à un test à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Les Palaos ont restreint l'entrée aux voyageurs qui ont transité ou ont été en Chine, à Hong Kong ou a Macao au cours des 14 derniers jours.

Exigences d'entrée

Le port d'un masque est obligatoire à la sortie de l'avion en arrivant aux Palaos.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours et effectueront 2 tests PCR séparés par écouvillon. Si le premier résultat du test est négatif, à la fin des 14 jours de quarantaine, ils peuvent être transférés à leur résidence pour effectuer une autre auto-isolement de 7 jours.

https://pw.usembassy.gov/coronavirus-update-palau/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/palau/entry-requirements

Drapeau PG

Papouasie-Nouvelle-Guinée

La Papouasie-Nouvelle-Guinée a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des soignants, des équipages d'avion, du personnel militaire ou des personnes bénéficiant d'une exemption écrite spéciale du contrôleur d'urgence.

Restrictions d'entrée

La Papouasie-Nouvelle-Guinée a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception du personnel de santé, des équipages de vols, du personnel militaire ou de ceux bénéficiant d'une dérogation écrite spéciale du contrôleur d'urgence.

Exigences d'entrée

Pour être autorisée à embarquer sur un vol, toute personne entrante doit avoir été testée pour le COVID-19 dans les 7 jours précédant sa date d'arrivée.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de déclaration de santé électronique en ligne dans les 24 heures avant le départ.

Les visiteurs internationaux doivent demander une exemption par e-mail, en mentionnant les raisons de leur visite, à l'adresse covid19-travel@police.gov.pg.

Les visiteurs internationaux doivent remplir un formulaire de transport aérien de passagers à l'adresse a href="https://www.airniugini.com.pg/travel-advice/#notices">https://www.airniugini.com.pg/travel-advice/#notices, en mentionnant les détails de la date du voyage en Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'hôtel de quarantaine (si nécessaire) et une copie numérisée de la page de données biographiques du passeport. Les visiteurs internationaux doivent également avoir une lettre au contrôleur, y compris la raison du voyage, les détails du visa, les détails du passeport et, le cas échéant, les détails du permis de travail et/ou les détails du permis de séjour.

Les voyageurs devront présenter une preuve de leur réservation d'hôtel et une exemption approuvée afin d'acheter un billet d'avion. Les voyageurs ne peuvent actuellement entrer en Papouasie-Nouvelle-Guinée que par avion via Port Moresby depuis Brisbane ou Cairns. Les voyageurs sont invités à vérifier les dernières exigences pour transiter en Australie.

Exigences spécifiques de quarantaine

À l'arrivée, les voyageurs doivent s'isoler dans un hôtel approuvé par le gouvernement pendant 14 jours, à moins qu'ils n'aient passé les 7 jours précédant leur voyage en Australie (sauf dans l'État de Victoria), en Nouvelle-Zélande ou dans l'un des nombreux États insulaires du Pacifique. Une liste complète est disponible sur le Site Web officiel COVID-19 du gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les voyageurs en quarantaine dans un hôtel approuvé par le gouvernement devront assumer le coût de leur séjour. Ceux qui arrivent de destinations autres que l'Australie, la Nouvelle-Zélande ou les États insulaires du Pacifique seront également soumis à une surveillance via un dispositif de suivi approuvé ou une application de suivi, à leurs propres frais.

Tous les voyageurs en quarantaine à domicile seront soumis à une surveillance via un appareil ou une application de suivi approuvé, à leurs propres frais, quel que soit leur pays d'origine.

Toutes les autres infos

Vous trouverez de plus amples informations sur les mesures en place pour les voyages internationaux sur le Site Web COVID-19 du gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Papouasie-Nouvelle-Guinée : il y a 36 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 9 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pg.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/papua-new-guinea/entry-requirements

Drapeau PF

Polynésie française

La Polynésie française a rouvert ses frontières au tourisme international de tous les pays. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ et remplir un formulaire d'inscription sanitaire. Les voyageurs doivent s'inscrire sur le Electronic Travel Information System (ETIS).

Restrictions d'entrée

La Polynésie française a rouvert ses frontières au tourisme international de tous les pays.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent s'inscrire sur le Electronic Travel Information System (ETIS) et fournir le reçu à l'enregistrement sur leur vol. Les mineurs voyageant avec leurs parents peuvent être inclus sur leur formulaire ETIS.

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les compagnies aériennes refuseront l'embarquement à quiconque ne produira pas à la fois la preuve d'un résultat négatif et le document auto-certifié.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs recevront un kit d'auto-test à leur arrivée qu'ils devront compléter quatre jours après la date d'arrivée.

Toutes les autres infos

De plus amples informations sont disponibles sur le site de la préfecture locale.

Polynésie française : il y a 12 850 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 128 décès en date du 22 janv. 2021.

https://fj.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/french-polynesia/entry-requirements

Drapeau WS

Samoa

Le Samoa a restreint l'entrée de tous les voyageurs, sauf autorisation du gouvernement samoan en raison de circonstances exceptionnelles.

Restrictions d'entrée

Le Samoa a restreint l'entrée de tous les voyageurs, sauf autorisation du gouvernement samoan en raison de circonstances exceptionnelles, par ex. pour un rapatriement.

Le Samoa refuse l'entrée aux voyageurs en provenance ou en transit du Royaume-Uni et de l'Afrique du Sud.

Exigences d'entrée

Les voyageurs de Nouvelle-Zélande doivent : remplir la carte de déclaration de santé pendant leur vol ; avoir un test COVID-19 effectué dans les trois jours avant l'arrivée ; et avoir subi un examen médical par un médecin agréé dans les trois jours avant l'arrivée. Les voyageurs doivent avoir un test COVID-19 négatif à bord de l'avion et ne doivent présenter aucun symptôme de coronavirus. Les masques faciaux doivent être portés dans l'avion. Tous les voyageurs sont tenus de présenter une copie papier d'un test COVID-19 et d'un rapport médical à leur arrivée aux agents de santé. Si ces conditions ne sont pas remplies, l'entrée peut être refusée, les individus étant renvoyés au point de départ avant Samoa.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant d'en dehors de la Nouvelle-Zélande doivent passer 28 jours en Nouvelle-Zélande avant de se rendre aux Samoa et doivent se conformer à toutes les exigences. Tous les passagers entrant aux Samoa depuis la Nouvelle-Zélande seront mis en quarantaine pendant 14 jours dans une installation désignée.

Samoa : il n’y a aucun cas actif et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ws.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/samoa/entry-requirements

Drapeau AS

Samoa américaines

Les Samoa américaines ont restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas résidents ou ressortissants des États-Unis.

Restrictions d'entrée

Les Samoa américaines ont suspendu la délivrance des permis d’entrée.

Les résidents des Samoa américaines avec un permis de séjour ou une autorisation de la Commission de l’immigration peuvent toujours entrer sur le territoire, tout comme les ressortissants américains.

Exigences d'entrée

Les passagers arrivant de Samoa doivent obtenir un certificat sanitaire du ministère de la Santé (MOH) 3 jours avant l’arrivée et présenter un « formulaire de déclaration de voyage DOT » dûment rempli à leur arrivée.

Les passagers arrivant d’Hawaï qui ont transité ou se sont rendus dans des pays touchés par le coronavirus (COVID-19) doivent passer 14 jours à Hawaï et obtenir un certificat sanitaire, 3 jours avant leur arrivée aux Samoa américaines. Ils doivent également présenter un « formulaire de déclaration de voyage DOT » dûment rempli et fournir leur itinéraire à leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ont transité ou ont été en Arizona, Californie, Floride, Géorgie, Hawaï, Illinois, Massachusetts, New Hampshire, New York, Caroline du Nord, Oregon, Rhode Island, Texas, Washington ou Wisconsin sont soumis à un examen de santé publique et peuvent être mis en quarantaine médicalement ou à domicile à leur arrivée.

https://www.americansamoa.gov/covid-19-advisories

Drapeau VU

Vanuatu

Vanuatu a suspendu tous ses vols à l'exception des vols humanitaires et de rapatriement.

Restrictions d'entrée

Vanuatu a suspendu tous ses vols à l'exception des vols humanitaires et de rapatriement.

Air Vanuatu organise des vols de rapatriement réguliers depuis Auckland, Brisbane et Nouméa entre septembre et décembre pour les citoyens de Vanuatu et les résidents permanents.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant sur des vols de rapatriement sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours à l'arrivée.

Toutes les autres infos

Il existe actuellement une interdiction de voyager entre les îles à destination et en provenance de l'île principale d'Efate.

Vanuatu : il n’y a aucun cas actif et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pg.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/vanuatu/entry-requirements

Drapeau WF

Wallis-et-Futuna

Wallis et Futuna ont restreint l'entrée de tous les voyageurs étrangers, à l'exception de ceux avec une autorisation préalable.

Restrictions d'entrée

Wallis et Futuna ont restreint l'entrée de tous les voyageurs étrangers, à l'exception de ceux avec une autorisation préalable.

Seuls les voyageurs qui peuvent prouver que l'entrée est pour des raisons familiales ou professionnelles urgentes seront autorisés à remplir une attestation de voyage (disponible ici) et fournir une preuve. Tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test négatif pour le COVID-19, effectué dans les 72 heures avant le départ pour Wallis et Futuna.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent également fournir une déclaration sur l'honneur affirmant qu'ils ne présentent aucun symptôme de COVID et qu'à leur connaissance, ils n'ont été en contact avec aucune personne confirmée positive au cours des 14 derniers jours.

Wallis-et-Futuna : il y a 3 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

Drapeau MP

Îles Mariannes du Nord

Les îles Mariannes du Nord ne sont pas soumises à des restrictions d'entrée, mais les voyageurs entrants seront mis en quarantaine.

Restrictions d'entrée

Les îles Mariannes du Nord n'ont pas restreint l'entrée aux voyageurs.

Exigences d'entrée

Les voyageurs qui arrivent doivent remplir un formulaire de déclaration en ligne sur www.governor.gov.mp/covid19/travel au moins 3 jours avant leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les résidents des îles Mariannes du Nord sont soumis à l'auto-quarantaine pendant 14 jours, et les visiteurs étrangers seront soumis à la quarantaine du gouvernement, sauf s'ils ont un test PCR négatif pour le COVID-19 délivré entre 3 et 6 jours avant leur arrivée. Le certificat doit être en anglais. Les voyageurs arrivant sans résultat de test PCR pour le COVID-19 devront se mettre en quarantaine pendant 5 jours.

Îles Mariannes du Nord : il y a 127 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sablan.house.gov/coronavirus-what-you-need-know

Drapeau AR

Argentine

L'Argentine a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers, à l'exception des ressortissants et résidents argentins, des vols de rapatriement, médicaux et humanitaires, et des touristes en provenance des pays voisins.

Restrictions d'entrée

L'Argentine a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers jusqu'au 11 octobre au moins, à l'exception des nationaux, des résidents, des vols de rapatriement, médicaux et humanitaires. L'Argentine a suspendu les vols internationaux de passagers depuis les « zones touchées » par la pandémie (Europe, États-Unis, Corée du Sud, Japon, Chine et Iran) jusqu'au 8 novembre au moins. À compter du 30 octobre, les ressortissants et résidents de la Bolivie, du Brésil, du Chili, du Paraguay et de l'Uruguay peuvent entrer en Argentine pour visiter la zone métropolitaine de Buenos Aires à des fins touristiques. L'entrée ne sera autorisée que par le port de Buenos Aires (terminal Buquebus) et par l'aéroport international Ezeiza dans la province de Buenos Aires. Voyager dans d'autres provinces n'est pas encore autorisé.

Les compagnies aériennes opérant des vols de rapatriement doivent envoyer toutes les informations sur les passagers à l'ANAC 12 heures avant le départ. Ces informations doivent contenir la liste des passagers avec les numéros de documents de voyage, les numéros de téléphone et les adresses où chaque personne déclare qu'elle se conformera à la quarantaine obligatoire à l'arrivée.

Exigences d'entrée

Les passagers doivent remplir une « Declaración Jurada Electrónica para el ingreso al Territorio Nacional ».

Tous les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR délivré dans les 72 heures avant l'arrivée et une assurance médicale couvrant les frais de traitement COVID-19. Les enfants de moins de 6 ans sont exempts de ces exigences.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 15 décembre, tous les voyageurs arrivant à Buenos Aires via l'aéroport d'Ezeiza peuvent être soumis à un test COVID-19 au lieu de la quarantaine. Tous les voyageurs autorisés à entrer dans le pays et ayant un certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR ne sont pas soumis à l'auto-isolement de 10 jours à l'arrivée.

Argentine : il y a 170 967 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 46 355 décès en date du 22 janv. 2021.

https://eeeuu.cancilleria.gob.ar/en/covid-19-travelling-argentina https://ar.usembassy.gov/covid-19/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/argentina/entry-requirements

Drapeau BO

Bolivie

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR, délivré dans les 7 jours avant l'arrivée et certifié par un consulat bolivien. Les voyageurs sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR sont soumis à la quarantaine.

Restrictions d'entrée

La Bolivie a rouvert ses frontières aux vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR, délivré dans les 7 jours avant l'arrivée et certifié par un consulat bolivien.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR sont soumis à la quarantaine.

Bolivie : il y a 38 831 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 9 818 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bo.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bolivia/entry-requirements

Drapeau BR

Brésil

Le Brésil exige que les voyageurs aient un résultat de test RT-PCR négatif valide et remplissent un formulaire de déclaration de santé du voyageur avant le départ.

Restrictions d'entrée

Les ressortissants étrangers sont autorisés à entrer au Brésil par avion. Ceci est soumis à des conditions d'entrée régulières. Le Brésil a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni.

L'entrée des voyageurs étrangers séjournant jusqu'à 90 jours est actuellement autorisée.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 2 ans et les enfants de moins de 12 ans voyageant accompagnés d'adultes ayant la preuve d'un test négatif sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 RT-PCR.

Les voyageurs et les équipages de compagnies aériennes doivent remplir un Formulaire de déclaration de santé du voyageur dans les 72 heures suivant l'embarquement et le présenter à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Le gouvernement brésilien recommande aux personnes souffrant de symptômes du COVID-19 de se mettre en auto-quarantaine pendant 15 jours. Les équipages de compagnies aériennes sont soumis à la quarantaine dans un hôtel jusqu'à leur prochain vol.

Règles relatives au transit

Les voyageurs peuvent transiter librement par le Brésil tant qu'ils ne quittent pas la zone de l'aéroport international et qu'ils ont un billet pour la poursuite du voyage.

Brésil : il y a 810 129 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 214 147 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.in.gov.br/en/web/dou/-/portaria-n-204-de-29-de-abril-de-2020-254499736 https://br.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/brazil/entry-requirements

Drapeau CL

Chili

Le Chili a rouvert son aéroport et les étrangers non-résidents seront autorisés à entrer au Chili via l'aéroport de Santiago. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, un passeport sanitaire rempli et une preuve de police d'assurance maladie.

Restrictions d'entrée

Le Chili a rouvert son aéroport et les étrangers non-résidents seront autorisés à entrer au Chili via l'aéroport de Santiago. Le Chili a suspendu tous les vols directs depuis le Royaume-Uni.

Exigences d'entrée

À partir du 23 novembre, lorsque l'aéroport de Santiago commencera à autoriser les voyageurs étrangers à entrer, tous les voyageurs (de tous âges) devront présenter trois documents lors de l'embarquement :
• Un formulaire électronique rempli « Affidavit des voyageurs » (disponible ici et également connu sous le nom de passeport sanitaire), préparé moins de 48 heures avant l'embarquement ;
• La preuve d'un résultat négatif de test PCR effectué dans les 72 heures avant le départ ;
•La preuve d'une police d'assurance maladie couvrant le COVID-19 et les problèmes de santé associés pendant le séjour du voyageur au Chili. Les résidents étrangers du Chili et les titulaires de passeports diplomatiques/officiels sont exemptés du test PCR et de l'assurance maladie

Exigences spécifiques de quarantaine

Les étrangers non-résidents entrant au Chili qui ont séjourné dans un pays à haut risque au cours 14 jours précédant leur voyage au Chili devront effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours à l'entrée au Chili, même avec un test PCR négatif. Les voyageurs en quarantaine qui passent un test PCR et reçoivent un résultat négatif dans les 72 heures n'ont pas besoin de rester en quarantaine. Après le 7 décembre, les étrangers non-résidents entrant au Chili avec les trois documents décrits ci-dessus n'auront plus à effectuer une quarantaine de 14 jours. Ils seront plutôt soumis à une « période de vigilance pour les voyageurs » de 14 jours. Pendant cette période, les voyageurs devront signaler quotidiennement leur emplacement et leur état de santé au ministère de la Santé grâce à un système qui sera mis en œuvre à cet effet. (Cette plateforme sera lancée dans les prochains jours.)

Chili : il y a 25 402 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 17 702 décès en date du 22 janv. 2021.

https://chilevacontigo.gob.cl/covid-19-coronavirus-outbreak-recommendations/chilevacontigo/2020-03-19/171915.html# https://cl.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/chile/entry-requirements

Drapeau CO

Colombie

La Colombie a repris les vols commerciaux internationaux. Les voyageurs sont tenus de remplir un formulaire Check-Mig.

Restrictions d'entrée

La Colombie a repris ses vols commerciaux internationaux le 19 septembre. Depuis le 20 décembre, la Colombie a suspendu tous les vols directs à destination et en provenance du Royaume-Uni.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 96 heures avant le départ. Toutefois, les compagnies aériennes peuvent autoriser l'embarquement des voyageurs qui n'ont pas été soumis à ce test, à condition qu'ils déclarent sous serment qu'ils n'ont pas pu passer un test ou obtenir le résultat dans les délais prescrits. Dans ces cas, le gouvernement colombien peut exiger des tests et/ou l'isolement à l'arrivée en Colombie. Les voyageurs doivent remplir le formulaire Check-Mig et doivent se conformer aux contrôles de santé de suivi via l'application mobileCoronAPP.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui sont arrivés directement ou indirectement du Royaume-Uni à partir du 13 décembre seront contactés et devront s'auto-isoler pendant 14 jours. Les voyageurs arrivant en Colombie depuis d'autres destinations et dont le voyage a commencé au Royaume-Uni devront s'auto-isoler pendant 14 jours à l'arrivée.

Colombie : il y a 121 024 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 50 187 décès en date du 22 janv. 2021.

https://coronaviruscolombia.gov.co/Covid19/acciones-19-marzo.html https://co.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/colombia/entry-requirements

Drapeau EC

Equateur

Les vols à destination de l'Équateur ont repris.

Restrictions d'entrée

Les vols vers l'Équateur ont maintenant repris. À partir du 22 décembre, tous les voyageurs arrivant du Royaume-Uni, d'Australie, d'Afrique du Sud et de l'UE sont tenus de passer un test antigénique (test rapide) à leur arrivée à l'aéroport.

Des « couloirs de voyage » spéciaux existent pour les touristes visitant les Galapagos. Les étrangers souhaitant entrer dans les îles doivent présenter un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) négatif au COVID-19, effectué 96 heures avant la date de départ pour l'Équateur. À leur arrivée en Équateur, les touristes peuvent être invités à passer un autre test PCR, à leurs propres frais. Les touristes doivent également présenter un vol de retour et un document de sécurité de passage (« salvoconducto ») délivré par le ministère du Tourisme pour être dispensés de faire 14 jours d’auto-isolement sur les îles. Les voyagistes ou les hôtels sont responsables de l'organisation de ce document de passage en toute sécurité au nom des touristes, étant donné que les visiteurs sont tenus d'avoir préalablement contracté des arrangements de voyage et d'hébergement. La carte de contrôle des transports des Galapagos devra être remplie en ligne au moins 24 heures avant le vol. À votre arrivée en Équateur, vous devrez remplir une déclaration d'état de santé, y compris une adresse locale.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un formulaire de santé et un formulaire d'immigration dûment remplis, ainsi qu'un test PCR négatif pour le COVID-19 délivré dans les 10 jours avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs entrants peuvent être soumis à des tests antigéniques rapides aléatoires effectués à l'aéroport, indépendamment du fait qu'un test COVID PCR négatif soit fourni. Si le test rapide d'antigène est positif, ils doivent s'isoler pendant 10 jours dans un établissement désigné par le ministère de la Santé. Depuis le 11 janvier, il n'est plus permis d'effectuer l'isolement dans une résidence privée ou un hôtel. Les voyageurs du Royaume-Uni, d'Australie, d'Afrique du Sud et de l'UE devront effectuer l'auto-isolement obligatoire pendant 5 jours. Les non-résidents de l'Équateur devront s'auto-isoler dans des hôtels déterminés par les autorités locales, à leurs propres frais. Les résidents peuvent s'isoler chez eux.

Equateur : il y a 22 331 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 14 526 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gestionderiesgos.gob.ec/wp-content/uploads/2020/05/Resoluciones-COE-Nacional-28-de-abril-2020.pdf https://ec.usembassy.gov/covid-19-information-ecu/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/ecuador/entry-requirements

Drapeau GY

Guyana

Le Guyana a repris ses vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un test RT-PCR négatif au COVID-19 effectué dans les 7 jours précédant leur arrivée et remplir un Formulaire de localisation de passager en ligne au moins 24 heures avant leur arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Guyana a repris ses vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un test RT-PCR négatif au COVID-19 effectué dans les 7 jours précédant leur arrivée et remplir un Formulaire de localisation de passager en ligne au moins 24 heures avant leur arrivée. Les voyageurs doivent apporter une copie imprimée de leur Formulaire de localisation de passager ainsi que leur résultat négatif au test PCR du COVID-19 pour la compagnie aérienne lors de l'enregistrement.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ayant un test PCR négatif au COVID-19, délivré dans les 1 à 3 jours avant leur arrivée ne seront soumis à aucun contrôle médical ultérieur. Les voyageurs ayant un test PCR négatif au COVID-19, délivré dans les 4 à 7 jours avant leur arrivée devront se soumettre à un test PCR à leur arrivée à l'aéroport international Cheddi Jagan à leurs propres frais. Une fois testés à l'aéroport, les voyageurs devront attendre à l'aéroport ou dans une installation approuvée par le gouvernement jusqu'à ce que le résultat du test négatif soit confirmé. Les résultats des tests sont généralement disponibles dans les 24 heures. Si le voyageur est testé positif, le gouvernement du Guyana exigera sa mise en quarantaine pendant 14 jours.

Guyana : il y a 620 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 170 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gy.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/guyana/entry-requirements

Drapeau GF

Guyane française

La Guyane française a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers.

Restrictions d'entrée

La Guyane française a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs jusqu'à nouvel ordre.

Seuls les voyageurs qui peuvent prouver que l'entrée est pour des raisons familiales ou professionnelles urgentes seront autorisés à entrer, et ils devront remplir un attestation de voyage et fournir un justificatif.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test négatif au COVID-19, délivré dans les 72 heures avant le départ pour la Guyane française.

Les voyageurs doivent également fournir une déclaration sur l'honneur affirmant qu'ils ne présentent aucun symptôme de COVID et qu'à leur connaissance, ils n'ont été en contact avec aucune personne confirmée positive au cours des 14 derniers jours.

Les compagnies aériennes refuseront l'embarquement à quiconque ne produira pas à la fois la preuve d'un résultat négatif et la déclaration sur l'honneur.

Guyane française : il y a 5 240 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 76 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/french-guiana/entry-requirements

Drapeau PY

Paraguay

Le Paraguay a rouvert l'aéroport international Silvio Pettirossi. Les voyageurs doivent être en possession d'un certificat médical avec un résultat négatif au test RT-PCR du COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur arrivée et remplir un Formulation d'informations sur la santé du voyageur.

Restrictions d'entrée

Le Paraguay a rouvert l'aéroport international Silvio Pettirossi. Le Paraguay n'autorisera pas l'entrée des ressortissants étrangers non résidents qui ont été au Royaume-Uni depuis le 7 décembre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent être en possession d'un certificat médical avec un résultat négatif au test RT-PCR du COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur arrivée dans un laboratoire agréé dans le pays de départ ou de transit. Les enfants de moins de 11 ans ne sont pas de tenus de présenter un résultat de test PCR COVID-19 négatif. Les Paraguayens et les ressortissants étrangers résidents du Paraguay qui ont visité le Royaume-Uni depuis le 7 décembre sont soumis à une autorisation exceptionnelle du gouvernement paraguayen, avec un résultat de test PCR négatif 72 heures après l'arrivée.

Les voyageurs doivent remplir un Formulation d'informations sur la santé du voyageur dans les 24 heures avant leur départ.

Les voyageurs doivent être en possession d'une assurance maladie internationale couvrant les frais de traitement du coronavirus (COVID-19), à l'exception des ressortissants et des résidents d'Argentine, de Bolivie, du Brésil, du Paraguay et de l'Uruguay.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui n'ont pas visité le Royaume-Uni au cours des 7 jours précédents et qui arrivent avec un résultat de test PCR négatif émis 72 heures avant d'entrer dans le pays n'auront pas besoin d'isolement, mais ceux qui n'ont pas de résultat de test doivent s'isoler pendant 14 jours. Les Paraguayens et les ressortissants étrangers résidents du Paraguay qui ont visité le Royaume-Uni depuis le 7 décembre sont soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours dans un « hôtel de santé » ou dans un logement fourni par le gouvernement.

Toutes les autres infos

À partir du 2 novembre, les touristes et les étrangers non-résidents qui se trouvent toujours sur le territoire national paraguayen et dont la période de séjour légal dans le pays a expiré doivent payer la pénalité correspondante lors de l'enregistrement de leur départ au poste frontière, au contrôle d'immigration de l'aéroport ou à l'approche du bureaux de la Direccion General de Migraciones.

De même, les ressortissants étrangers dont la résidence temporaire a expiré doivent s'adresser à la Direccion General de Migraciones pour obtenir une nouvelle carte de séjour, payer la pénalité correspondante en cas de violation et mettre à jour leur statut d'immigration.

Les voyageurs au Paraguay dont la période de séjour légal a expiré doivent contacter la Direccion General de Migraciones pour plus d'informations.

Paraguay : il y a 22 100 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 570 décès en date du 22 janv. 2021.

https://py.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/paraguay/entry-requirements

Drapeau PE

Pérou

L'aéroport international Jorge Chavez accepte désormais les vols en provenance de certaines destinations. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test RT-PCR COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant le départ et remplir une « Declaracion Jurada de Salud ».

Restrictions d'entrée

Le Pérou a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers, à l'exception des ressortissants et des résidents du Pérou, ainsi que des vols de rapatriement et humanitaires.

L'aéroport international Jorge Chavez accepte désormais les vols en provenance d'Asuncion (ASU), Atlanta (ATL), Bogota (BOG), Brasilia (BSB), Buenos Aires (EZE), Cali (CLO), Cancun (CUN), Carthagène (CTG), Cordoba (COR), Guayaquil (GYE), Houston (IAH), Iguazu (IGR), La Havane (HAV), La Paz (LPB), Los Angeles (LAX), Medellin (MDE), Mendoza (MDZ), Mexico (MEX), Miami (MIA), Montego Bay (MBJ), Montevideo (MVE), New York: Aéroport international John F.Kennedy (JFK) et Newark Liberty Intl (EWR), Orlando (MCO), Panama (PTY), Porto Alegre (POA), Punta Cana (PUJ), Quito (UIO), Rio de Janeiro (GIG), Rosario (RSJ), San Jose (SJO), San Salvador (SAL), Santa Cruz (VVI), Santiago (SCL), Sao Paulo (GRU), Toronto (YYZ) et Tucuman (TUC).

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir soit un certificat médical avec un résultat de test RT-PCR Coronavirus COVID-19 négatif, soit un résultat de test d'antigène négatif, soit un certificat médical de décharge épidémiologique, délivrés dans les 72 heures avant le départ. :es personnes sur les vols de rapatriement et les enfants de moins de 12 ans avec un certificat médical de bonne santé sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les voyageurs doivent remplir une « Declaracion Jurada de Salud » 72 heures avant le départ et présenter le formulaire rempli à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 4 janvier, tous les voyageurs arrivant au Pérou doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur domicile, au Pan American Village ou dans un autre centre d'isolement temporaire, ou dans un logement, après coordination avec les autorités sanitaires péruviennes.

Pérou : il y a 40 661 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 39 044 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pe.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/peru/entry-requirements

Drapeau SR

Suriname

Le Suriname a fermé ses aéroports.

Restrictions d'entrée

Les aéroports du Suriname sont fermés, à l'exception des vols directs depuis les Pays-Bas pour les travailleurs médicaux, essentiels, les voyages d'urgence et les vols de rapatriement.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat de test PCR COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT. Les voyageurs doivent avoir une réservation d'hébergement confirmée d'au moins 10 jours dans un hôtel SHATA enregistré. Pour obtenir la liste des hôtels SHATA enregistrés, consultez http://www.bogsuriname.com/quarantine/. Les voyageurs étrangers doivent présenter une preuve d'assurance voyage avec couverture COVID-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 10 jours dans un hôtel SHATA enregistré. Consultez http://www.bogsuriname.com/quarantine/ pour une liste des hôtels SHATA enregistrés. En quarantaine, les voyageurs peuvent être tenus de passer un test COVID-19. Les voyageurs dont le test est positif au COVID-19 au Suriname peuvent être placés en isolement obligatoire dans un établissement d'isolement gouvernemental à leurs propres frais, et ne pourront sortir que lorsqu'ils y seront autorisés par un médecin.

L'autorisation de mise en quarantaine à domicile est donnée exclusivement par le ministre de la Santé publique ou le directeur du service de santé publique. Les demandes de mise en quarantaine à domicile doivent être accompagnées d'une demande écrite indiquant les raisons du choix de la quarantaine à domicile et doivent être accompagnées des informations d'un garant qui sera conjointement responsable si le voyageur ne respecte pas les règles de quarantaine à domicile. Les demandes de mise en quarantaine à domicile doivent être effectuées au moins 10 jours ouvrables avant le départ en écrivant à quarantainehotel@gmail.com. L'autorisation de mise en quarantaine à domicile ne sera pas accordée à l'arrivée au Suriname si elle n'a pas été approuvée à l'avance.

Suriname : il y a 707 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 146 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sr.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/suriname/entry-requirements

Drapeau UY

Uruguay

L'Uruguay autorise à présent les voyageurs à se rendre dans le pays pour des raisons de regroupement familial.

Restrictions d'entrée

Les frontières uruguayennes sont actuellement fermées, à quelques exceptions près pour le regroupement familial entre parents et enfants mineurs célibataires ou adultes handicapés, ou entre époux ou conjoints de fait. Les chauffeurs de compagnies de transport internationales, les pilotes d'avion et les marins peuvent également entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs et les équipages des compagnies aériennes entrant en Uruguay devront présenter un certificat de test de coronavirus RT-PCR négatif, effectué dans les 72 heures précédant le voyage. Les voyageurs doivent avoir une assurance maladie et voyage valide pour la durée de leur séjour et remplir une déclaration de santé avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs séjournant plus de 7 jours doivent entrer en isolement de 7 jours. Ils seront re-testés au jour 7 et peuvent quitter la quarantaine avec un résultat négatif. Les voyageurs doivent également télécharger l'application "Coronavirus Oops" pour la recherche des contacts, et tous les étrangers non-résidents entrant en Uruguay doivent avoir une preuve d'assurance maladie qui couvre les suspicions de coronavirus et les cas réels.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter par l'Uruguay, à l'exception des ressortissants et résidents de l'Argentine, du Brésil, du Paraguay transitant par Montevideo (MVD) ou Punta del Este (PDP).

Toutes les autres infos

Pour plus de détails, veuillez consulter le site Web du Ministère du tourisme (en espagnol).

Uruguay : il y a 7 718 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 347 décès en date du 22 janv. 2021.

https://uy.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/uruguay/entry-requirements

Drapeau VE

Venezuela

Le Venezuela a suspendu tous les voyages internationaux jusqu'au 12 novembre au moins, à l'exception des vols humanitaires, d'évacuation sanitaire et de rapatriement.

Restrictions d'entrée

Le Venezuela a suspendu tous les voyages internationaux jusqu'au 12 novembre au moins, à l'exception des vols humanitaires, d'évacuation sanitaire et de rapatriement.

L'entrée au Venezuela est limitée aux citoyens vénézuéliens et aux résidents étrangers.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 48 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un test COVID-19 au port d'entrée, qui sera administré par les autorités sanitaires locales. Si le test est positif, ils sont soumis à la quarantaine dans un établissement désigné par l'État.

Venezuela : il y a 6 832 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 129 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ve.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/venezuela/entry-requirements

Drapeau FK

Îles Falklan

Les îles Falkland ont restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas résidents ou titulaires d'un permis de travail.

Restrictions d'entrée

Les îles Falkland ont restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des résidents de retour, des titulaires de permis de travail et de ceux ayant le statut des îles Falkland (Malvinas). Les voyageurs d’affaires ayant une preuve d’autorisation du gouvernement des Falkland peuvent également entrer.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Îles Falklan : il y a 6 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/falkland-islands/entry-requirements

Drapeau AL

Albanie

L'Albanie a levé ses restrictions sur les vols.

Restrictions d'entrée

L'Albanie a levé les restrictions sur les vols commerciaux.

Des examens de santé peuvent être en place aux points d'entrée.

Albanie : il y a 26 194 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 296 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.ishp.gov.al/10079-2/ https://e-albania.al/eAlbaniaServices/UseService.aspx?service_code=13659&fbclid=IwAR0jNI37hVX-UiM5G4ba3Wl5FyUf_zyV7HO5A73bPjOF_-fcaRZ7lwJg8wE https://al.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau DE

Allemagne

L'Allemagne a assoupli les restrictions d'entrée pour les voyageurs en provenance de l'EEE, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Singapour, de Thaïlande et d'Uruguay. Des régulations de test et de quarantaine peuvent s'appliquer pour les voyageurs en provenance de zones à risque.

Restrictions d'entrée

L'Allemagne a restreint l'entrée des voyageurs en provenance de l'extérieur de l'Espace économique européen, à l'exception des ressortissants allemands, des résidents titulaires d'un permis de séjour, des titulaires d'un visa D et de certaines exceptions (voir plus bas). L'Allemagne a restreint tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni jusqu'au 20 janvier. Pour obtenir une autorisation d'entrer en Allemagne, les ressortissants britanniques résidant en Allemagne auront besoin d'une preuve de résidence. S'ils ne sont pas encore en possession d'une carte de séjour, ils seront tenus de fournir des preuves crédibles de leur résidence en Allemagne. Cela peut inclure un certificat d'enregistrement d'adresse (Meldebescheinigung), un contrat de location, une facture de services publics à leur nom ou un certificat de demande (Fiktionsbescheinigung).

Depuis le 25 juin, les voyageurs arrivant d'Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Tchéquie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent entrer en Allemagne.

L'Allemagne a levé les restrictions d'entrée pour les voyageurs en provenance des pays suivants : Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour Thaïlande et Uruguay. Les voyageurs doivent avoir passé au moins 2 semaines dans les pays énumérés ci-dessus avant leur vol pour l'Allemagne. Les restrictions seront également levées pour l'entrée en provenance de Corée du Sud, de Chine, de Hong Kong et Macao et du Japon si cela peut être convenu sur une base réciproque. La liste sera revue toutes les deux semaines.

L'entrée depuis n'importe quel pays tiers est possible pour les voyageurs qui peuvent démontrer qu'ils ont une raison importante de voyager. La liste des raisons importantes couvre les citoyens allemands et européens ainsi que les ressortissants de pays tiers ayant un droit de séjour en Allemagne. Elle comprend également le personnel de santé et de protection sociale et les chercheurs en santé, les travailleurs qualifiés dont l'activité économique est nécessaire et ne peut pas être différée ou effectuée à l'étranger, le personnel de transport et de fret, les travailleurs saisonniers, les étudiants qui ne peuvent pas poursuivre leurs études à l'étranger, les voyageurs effectuant des visites pour des urgences familiales, les diplomates et le personnel d'organisations internationales et les personnes transitant par l'Allemagne.

Les voyageurs entrant en Allemagne après avoir séjourné dans une zone désignée à risque au cours des 14 jours précédents doivent se soumettre à un test obligatoire de dépistage du COVID-19. Le gouvernement allemand met régulièrement à jour sa liste des zones désignées à risque. Consultez la page de l'Institut Robert Koch pour la liste mise à jour (en allemand, une liste en anglais est disponible en cliquant sur "English archive" en bas de page).

Exigences d'entrée

Les voyageurs qui doivent être testés ont le choix soit de présenter un test valide passé dans les 48 heures avant l'arrivée. Les voyageurs entrant en Allemagne en provenance d'un autre pays et ayant visité une zone à haut risque au cours des 10 derniers jours doivent effectuer un enregistrement numérique avant le voyage.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les exigences de quarantaine en Allemagne diffèrent selon chaque Land. Tous les voyageurs en provenance de zones à haut risque (plus de 50 cas pour 100 000 habitants) doivent rester en quarantaine chez eux pendant 10 jours à leur arrivée en Allemagne. Après 5 jours, il est possible de sortir de quarantaine avec un test négatif. Vous trouverez plus d'informations ici. Dans la plupart des États fédéraux, un test négatif, au plus tôt après cinq jours, signifie que la quarantaine à domicile n'est plus nécessaire. En outre, dans certaines réglementations des États fédéraux (Land), les exemptions de l'obligation de quarantaine exigent la soumission d'un résultat de test négatif.

Allemagne : il y a 260 371 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 50 876 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.bmi.bund.de/DE/themen/bevoelkerungsschutz/coronavirus/coronavirus-schwerpunkt.html https://de.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/germany/entry-requirements

Drapeau AT

Autriche

L'Autriche a ouvert ses frontières aux voyageurs en provenance des États membres de l'UE, de l'espace Schengen, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican. Les voyageurs arrivant de la « liste des zones considérées comme présentant un risque élevé de COVID-19 » doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Tous les voyageurs entrant en Autriche devront s'inscrire électroniquement à l'avance et obtenir une autorisation préalable au voyage (PTC).

Restrictions d'entrée

L'Autriche a ouvert ses frontières aux voyageurs en provenance de l'espace Schengen, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican. Cependant, les voyages depuis l'extérieur de l'EEE restent limités pour les voyageurs qui ne sont pas ressortissants d'un pays de l'UE/espace Schengen, et les vols restent suspendus depuis certaines régions. L'Autriche a restreint tous les vols au départ du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud jusqu'au 24 janvier.

Les ressortissants autrichiens, les résidents permanents, les titulaires de visa D, les ressortissants de l'EEE et les membres de leur famille immédiate peuvent encore entrer en Autriche. Les diplomates, les travailleurs humanitaires, les voyageurs, d'affaires, les professionnels de santé et les membres des équipes d'urgence, de secours et d'ambulance peuvent également entrer dans le pays, et les voyageurs ayant un vol de correspondance immédiat peuvent traverser le pays.

Exigences d'entrée

À partir du 15 janvier, tous les voyageurs entrant en Autriche devront s'inscrire par voie électronique à l'avance et obtenir une autorisation préalable au voyage (PTC). À la frontière, ils devront montrer leur PTC (soit sous forme numérique, soit sur papier). Pour les voyageurs qui peuvent entrer dans le pays, le gouvernement autrichien a créé une liste des zones qu'il considère présenter un risque élevé de COVID-19. Toute personne voyageant en Autriche depuis l'une de ces régions au cours des 10 derniers jours doit être en mesure de présenter à la frontière un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Sans ce document, l'entrée sera refusée à toute personne sans permis de séjour autrichien valide.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant en Autriche en provenance de pays autres que l'Australie, la Finlande, l'Irlande, l'Islande, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Corée du Sud, l'Uruguay et la Cité du Vatican doivent se mettre en quarantaine pendant 10 jours à leur arrivée en Autriche. Ils ont la possibilité d'entreprendre un test PCR ou un test antigénique 5 jours après leur arrivée, à leurs frais. Si le résultat est négatif, ils n'auront plus besoin de rester en quarantaine. Ils doivent remplir et signer un formulaire de quarantaine, idéalement avant leur voyage et devront le remettre à leur arrivée. Les résidents autrichiens sans certificat médical valide peuvent entrer dans le pays, mais devront s'auto-isoler pendant 10 jours. Les tests de coronavirus, qui fournissent le certificat médical, sont disponibles pour 120 € par test à l'arrivée aux aéroports de Vienne et de Salzbourg pour les voyageurs titulaires d'un permis de séjour autrichien valide. Les voyageurs peuvent présenter un résultat de test négatif pour raccourcir la période d'auto-isolement.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par l'Autriche sans certificat médical sont autorisés s'ils peuvent prouver qu'ils ne font que transiter.

Autriche : il y a 16 150 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 7 288 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.bmlrt.gv.at/tourismus/corona-tourismus.html https://at.usembassy.gov/covid-19-information-february-25-2020/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/austria/entry-requirements

Drapeau BE

Belgique

La Belgique a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui n'arrivent pas des pays de l'EEE ou de Suisse. Les ressortissants de la Belgique ou de ces mêmes pays peuvent encore entrer, mais pourraient devoir entrer en quarantaine.

Restrictions d'entrée

La Belgique a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne viennent pas des États membres de l'EEE ou de la Suisse. Les ressortissants, les résidents permanents et les titulaires de visas de longue durée des États membres de l'EEE, de la Suisse et les membres de leur famille peuvent toujours entrer en Belgique en dehors de ces pays, mais devront s'auto-isoler pendant 14 jours à l'arrivée.

À partir du 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront pas autorisés à entrer en Belgique. Les voyages essentiels sont toujours autorisés. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en Belgique. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence.

Les voyageurs en provenance d'Australie, du Japon, de Corée du Sud, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Thaïlande ou d'Uruguay sont également autorisés à entrer en Belgique.

Les diplomates, les travailleurs humanitaires et le personnel militaire peuvent entrer dans le pays. Les ressortissants d'Andorre, de Monaco, du Monténégro, de Macédoine du Nord, de Saint-Marin, de Serbie et de la Cité du Vatican peuvent entrer en Belgique avec une preuve de correspondance vers leur pays.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent remplir un Formulaire de localisation de passagers 48 heures avant leur arrivée.

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures précédant leur départ. Les enfants de moins de 12 ans et les résidents de Belgique sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 RT-PCR.

À partir du 25 décembre, les voyageurs arrivant du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical valide avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 48 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

La Belgique a créé un système de « feux tricolores » pour suivre les pays et les régions qui connaissent des taux d'incidence élevés du COVID-19. Tous les voyageurs en provenance des « zones rouges » devront s'auto-isoler pendant 7 jours après leur arrivée, tandis que ceux qui entrent en Belgique depuis les régions « orange » sont priés d'être vigilants. La liste mise à jour des régions est disponible sur ce site.

Les résidents revenant d'une zone rouge et y ayant séjourné plus de 48 heures doivent se soumettre à un test obligatoire les jours 1 et 7 de la quarantaine. À partir du 2 janvier, les passagers recevront un SMS à leur retour avec lequel ils pourront s'inscrire dans un centre de test. La capacité de test à l'aéroport de Bruxelles sera encore élargie pour permettre aux voyageurs entrants d'être testés volontairement à leur arrivée. La capacité de test est en cours de développement à l'aéroport de Charleroi et à la gare de Bruxelles-Midi.

Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni sont soumis à un auto-isolement de 7 jours à l'arrivée et devront passer un test COVID-19.

Belgique : il y a 666 207 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 20 620 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.info-coronavirus.be/nl/faq/#verplaatsen https://be.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/belgium/entry-requirements

Drapeau BA

Bosnie-et-Herzégovine

La Bosnie-Herzégovine a repris les vols commerciaux. Les voyageurs étrangers doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 48 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Bosnie-Herzégovine a repris les vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR délivré dans les 48 heures avant l'arrivée, à l'exception des ressortissants de Bosnie-Herzégovine et de leurs conjoints et enfants, des ressortissants de Croatie, du Monténégro et de Serbie arrivant directement de leur pays de nationalité, des diplomates, du personnel de l'EUFOR/OTAN, des chauffeurs de fret, des équipages et des étrangers en transit vers leur pays de résidence.

Règles relatives au transit

Le transit par la Bosnie-Herzégovine est possible sans avoir besoin d'un résultat de test négatif.

Toutes les autres infos

Pour en savoir plus, consultez ce site.

Bosnie-et-Herzégovine : il y a 24 788 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 536 décès en date du 22 janv. 2021.

http://vijeceministara.gov.ba/saopstenja/sjednice/saopstenja_sa_sjednica/default.aspx?id=32920&langTag=bs-BA https://ba.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bosnia-and-herzegovina/entry-requirements

Drapeau BG

Bulgarie

La Bulgarie a rouvert ses frontières aux voyageurs en provenance de la plupart des pays européens.

Restrictions d'entrée

La Bulgarie a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants de l'Union européenne, des États signataires de l'accord de Schengen (y compris Saint-Marin, Andorre, Monaco et la Cité du Vatican, ou des membres de leur famille. La Bulgarie a limité tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni du 20 au 31 décembre. Certaines formes de déplacements essentiels sont encore autorisées. Les citoyens bulgares et les membres de leur famille immédiate non bulgares sont également autorisés à entrer.

Les ressortissants de l'Albanie, de l'Australie, de la Bosnie-Herzégovine, du Bélarus, du Canada, de la Géorgie, d'Israël, du Japon, du Kosovo, du Koweït, de la Moldavie, du Monténégro, de la Nouvelle-Zélande, de la Macédoine du Nord, de la Corée du Sud, du Rwanda, de la Serbie, de la Thaïlande, de la Tunisie, de la Turquie, de l'Uruguay, de l'Ukraine et des Émirats arabes unis peuvent également entrer dans le pays.

Les ressortissants bulgares et les membres de leur famille, les résidents permanents et les titulaires d'un permis de séjour de longue durée peuvent également entrer dans le pays, de même que les résidents de longue durée des pays de l'EEE/espace Schengen et du Royaume-Uni, ainsi que les membres de leur famille. Certaines autres exceptions existent pour les travailleurs médicaux, les étudiants inscrits dans une institution bulgare, les diplomates et certaines catégories de travailleurs essentiels à l'État bulgare. Pour plus de détails sur les exceptions, consultez le site Web du ministère bulgare de la Santé (en bulgare).

Exigences d'entrée

Un test PCR n'est pas requis à l'arrivée pour les ressortissants des pays suivants : Andorre, Australie, Autriche, Biélorussie, Belgique, Canada, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg , Malte, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Rwanda, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Emirats Arabes Unis, Uruguay et Cité du Vatican. Les ressortissants de ces pays ne sont pas soumis à une quarantaine de 10 jours.

Les ressortissants du Royaume-Uni, de Macédoine du Nord, de Serbie, d'Albanie, du Kosovo, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Moldavie, d'Israël et du Koweït peuvent entrer en Bulgarie avec un test PCR négatif effectué au cours des 72 dernières heures. Les autorités frontalières bulgares doivent se voir présenter un document indiquant un résultat négatif, écrit en méthode latine (PCR), qui contient le nom de la personne, identique à celui indiqué sur la pièce d'identité avec laquelle elle voyage, des données sur le laboratoire qui a effectué le test, et la date à laquelle le test PCR a été effectué.

Les voyageurs qui appartiennent à l'une des catégories d'exception ci-dessus mais qui arrivent en Bulgarie depuis un autre pays doivent présenter un résultat négatif d'un test PCR effectué jusqu'à 72 heures avant d'entrer en Bulgarie.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui sont tenus de se mettre en quarantaine ne pourront pas quitter la Bulgarie avant la date de fin de la quarantaine de 10 jours. Voyager et quitter les lieux de la quarantaine sera considéré comme une violation.

Règles relatives au transit

Les ressortissants et les résidents de longue durée de l'UE, des pays Schengen ou du Royaume-Uni et les membres de leur famille peuvent transiter par la Bulgarie vers leur pays de résidence, et les ressortissants de Macédoine du Nord, d'Albanie, du Kosovo, de Bosnie-Herzégovine, de Moldavie, du Monténégro, de Serbie ou de Turquie peuvent y transiter pour retourner dans le pays dont ils sont ressortissants. Le transit n'est autorisé que lorsque le voyageur quittera immédiatement la Bulgarie.

Toutes les autres infos

Les passeports bulgares et les cartes d'identité nationales qui ont expiré le 13 mars 2020 ou après seront considérés comme valides avec une prolongation de 6 mois.

Bulgarie : il y a 27 769 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 8 741 décès en date du 22 janv. 2021.

https://coronavirus.bg/bg/temi/turizam https://bg.usembassy.gov/novel-coronavirus-covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bulgaria/entry-requirements

Drapeau BY

Bélarus

Le Bélarus n'a pas de restrictions d'entrée, mais une obligation d'auto-isolement de 10 jours est en place pour les voyageurs arrivant de pays de la zone rouge (la liste est actuellement disponible en russe).

Restrictions d'entrée

Le Bélarus n'a pas de restrictions d'entrée, mais une obligation d'auto-isolement de 10 jours est en place pour les voyageurs arrivant de pays de la zone rouge (la liste est actuellement disponible en russe).

Exigences d'entrée

Les voyageurs étrangers de plus de six ans doivent avoir un certificat médical, délivré dans les 72 heures avant la date de passage de la frontière, indiquant un résultat négatif au test COVID-19. L'exigence ne s'applique pas aux citoyens titulaires d'un permis de séjour temporaire ou permanent. Les voyageurs doivent avoir une assurance médicale valide avant de se rendre au Bélarus. Les voyageurs devront fournir une preuve d'assurance lors de la demande de visa ou à leur arrivée à l'aéroport de Minsk.

Les citoyens étrangers qui prévoient de passer plus de 10 jours au Bélarus doivent s'enregistrer auprès de la police en indiquant l'adresse de leur séjour. Si des visiteurs étrangers séjournent dans un hôtel, une auberge, une station thermale ou un autre établissement d'hébergement collectif, la direction des installations susmentionnées sera responsable de l'enregistrement auprès de la police. L'inscription peut également être effectuée en ligne.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant des pays de la zone rouge sont soumis à une auto-isolation de 10 jours.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs sont tenus de porter des masques de protection sur tous les vols et à l'aéroport national de Minsk.

Bélarus : il y a 13 935 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 619 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.belarus.by/en/travel/travel-visas/visa-free-travel-program-belarus https://by.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/belarus/entry-requirements

Drapeau CY

Chypre

Chypre a commencé à laisser entrer sur son territoire les voyageurs en provenance de certains pays et accepte les demandes en ligne via le CyprusFlightPass.

Restrictions d'entrée

Les autorités du nord de Chypre ont suspendu les arrivées, à l'exception des Chypriotes turcs et des personnes à leur charge. Les vols au départ du nord de Chypre devraient continuer à fonctionner, mais vous devriez consulter directement votre compagnie aérienne pour plus d'informations. Chypre a commencé à rouvrir ses frontières et des conditions préalables sont en place pour que les voyageurs puissent entrer dans le pays. Pour faciliter les préparatifs de voyage, le gouvernement chypriote a créé le CyprusFlightPass, un portail en ligne sur lequel les voyageurs peuvent renseigner les détails nécessaires pour recevoir l'autorisation de prendre l'avion. Les pays ont été divisés en catégories A, B et C en fonction de leur situation épidémiologique, A étant la plus favorable.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant à Chypre en provenance de pays de la catégorie A doivent remplir le formulaire de localisation de passagers et les déclarations des catégories du pays A pour obtenir le CyprusFlightpass.

Les voyageurs entrant en provenance de pays de la catégorie B doivent remplir les documents cités plus haut pour obtenir le CyprusFlightPass, et doivent fournir un test (pour les voyageurs de 12 ans et plus) et un certificat de laboratoire confirmant des résultats PCR négatifs pour le COVID-19, effectué dans les 72 heures avant leur vol vers Chypre.

Les citoyens chypriotes et les membres de leur famille, les résidents légaux, les personnes autorisées à entrer en vertu de la Convention de Vienne, les personnes avec une autorisation spéciale du gouvernement et les voyageurs entrant en provenance de pays qui ne sont pas en mesure de proposer des tests peuvent choisir de se faire tester à leur entrée dans le pays (à leurs propres frais). Ils doivent s'auto-isoler jusqu'à ce que les résultats soient disponibles et rester en quarantaine obligatoire si le test est positif.

La catégorie C comprend tous les pays n'appartenant pas aux catégories A et B. Seuls les citoyens chypriotes et les membres de leur famille, les résidents légaux, les personnes autorisées à entrer en vertu de la Convention de Vienne et ceux avec une autorisation spéciale du gouvernement peuvent entrer depuis ces pays. Ils doivent remplir les documents cités plus haut pour obtenir le CyprusFlightPass, et doivent fournir un test (pour les voyageurs de 12 ans et plus) et un certificat de laboratoire confirmant des résultats PCR négatifs pour le COVID-19, effectué dans les 72 heures avant leur vol vers Chypre. Ils peuvent choisir de se faire tester à leur entrée dans le pays, et les mêmes règles décrites ci-dessus s'appliquent.

Veuillez noter que les voyageurs des pays de catégorie A qui ont passé la nuit dans un pays de catégorie B ou C au cours des 14 derniers jours avant de prendre l'avion pour Chypre seront comptés comme des voyageurs de catégorie B ou C et doivent satisfaire aux exigences de ces catégories. Il en va de même pour les voyageurs des pays de catégorie B qui ont passé la nuit dans un pays de catégorie C au cours des 14 derniers jours avant de prendre l'avion pour Chypre. L’administration du nord de Chypre autorise désormais également l’entrée des «citoyens» et des ressortissants étrangers titulaires de permis de séjour, de travail ou d’étudiant. Les voyageurs devront présenter un résultat négatif au test PCR COVID-19 (daté entre trois et cinq jours avant la date du vol) à l'arrivée. Il leur sera alors demandé de s'isoler chez eux pendant 7 jours, à condition qu'ils ne voient personne, ou n'accueillent pas de visiteurs, pendant cette période. Le non-respect des règles d'auto-isolement entraînera une mise en quarantaine obligatoire dans les installations attribuées par les autorités. Si d'autres passagers du vol sont ensuite testés positifs à l'arrivée à Chypre, les voyageurs peuvent être soumis à d'autres mesures de quarantaine/d'auto-isolement.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs peuvent être soumis à des tests de COVID-19 et à la quarantaine.

Chypre : il y a 27 401 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 178 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.pio.gov.cy/coronavirus/en/fly.html https://cy.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cyprus/entry-requirements

Drapeau HR

Croatie

La Croatie a ouvert ses frontières aux visiteurs de l'UE/EEE et du Royaume-Uni. Les ressortissants de pays tiers peuvent également demander un permis d'entrée en ligne.

Restrictions d'entrée

Depuis le 1er juillet 2020, tous les ressortissants de l'UE, de l'EEE et du Royaume-Uni, et les personnes détenant la résidence permanente dans les pays de l'UE/EEE peuvent entrer en Croatie librement, sans restrictions ni quarantaine.

Tous les autres ressortissants étrangers, y compris les citoyens américains, peuvent entrer en Croatie pour affaires, tourisme ou pour d'autres raisons personnelles urgentes, s'ils fournissent des preuves pertinentes. Veuillez consulter cette page Web du ministère croate de l'intérieur pour obtenir des informations plus détaillées et des instructions à suivre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs étrangers doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 48 heures.

Les voyageurs dont le test date de plus de 48 heures seront autorisés à entrer en Croatie, mais ils recevront un ordre d'auto-isolement et devront être à nouveau testés localement, à leurs propres frais.

Les voyageurs doivent remplir un « Formulaire d'entrée en Croatie » et le présenter à l'arrivée. Le formulaire peut être soumis en ligne avant le départ. Les voyageurs arrivant d'Afrique du Sud ou du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis depuis moins de 48 heures.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ne fournissent pas un résultat de test PCR négatif à l'arrivée sont soumis à un auto-isolement obligatoire de 7 jours avant de passer un test PCR local. Les voyageurs qui ne présentent pas de test PCR à leur arrivée et refusent de passer un test localement seront soumis à l'auto-isolement ou à la quarantaine pendant 14 jours.

Les voyageurs peuvent se voir ordonner de s'isoler ou de passer 14 jours dans les installations de quarantaine officielles du gouvernement si cela est jugé nécessaire pour empêcher la propagation du COVID-19 ; le placement en quarantaine est aux frais du voyageur.

Les voyageurs qui ne reçoivent pas d'ordre d'auto-isolement reçoivent une brochure contenant des recommandations et instructions de l'Institut croate de santé publique, qu'ils doivent suivre pendant 14 jours après leur entrée dans le pays. Les voyageurs arrivant d'Afrique du Sud ou du Royaume-Uni sont soumis à un auto-isolement de 14 jours. Ils ont la possibilité de passer un test COVID-19 (à leurs propres frais) après le jour 7 pour raccourcir la période d'auto-isolement s'ils reçoivent un résultat négatif.

Toutes les autres infos

Une liste des exemptions aux exigences d'entrée et de quarantaine est disponible ici.

Croatie : il y a 3 506 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 738 décès en date du 22 janv. 2021.

https://hr.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/croatia/entry-requirements https://www.koronavirus.hr/travelling-find-all-important-information-in-one-place/210

Drapeau DK

Danemark

Les voyageurs arrivant de pays à haut risque ou interdits doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Les ressortissants et résidents danois peuvent toujours retourner au Danemark de n'importe où. Pour les voyageurs qui ne sont ni résidents ni nationaux, les règles d’entrée varient selon qu’ils arrivent d’un pays « ouvert » ou d’un pays « interdit ». Le statut d’un pays peut changer en fonction de son taux d’infection au COVID-19. La liste mise à jour se trouve ici. Le Danemark n'autorisera pas les résidents britanniques à entrer avant le 17 janvier au moins. Des exemptions s'appliquent pour le principal fournisseur de soins d'un enfant ou pour des circonstances familiales impérieuses.

Les voyageurs arrivant de pays ouverts peuvent entrer au Danemark sans avoir à entrer en quarantaine.

Les voyageurs arrivant de pays interdits peuvent entrer au Danemark s'ils ont un objectif valable.

Une preuve sera requise pour démontrer un « objectif valable » d'entrer sur le territoire. Les exemples d'« objectifs valables » incluent le travail ou les études au Danemark, le transport de marchandises et diverses raisons familiales, par exemple rendre visite à un membre de la famille ou à un partenaire résidant au Danemark. La liste complète des « objectifs valables » est sujette à changement et peut être trouvée ici. Il est conseillé aux voyageurs d'un pays « interdit » de vérifier auprès des autorités danoises sur leur ligne d'assistance (+45 7020 6044) pour confirmer s'ils seront autorisés à entrer dans le pays.

Le gouvernement danois autorise les « amoureux », les fiancés et autres proches de citoyens danois ou de ressortissants étrangers résidant légalement au Danemark à entrer au Danemark, à condition que l'individu puisse présenter la preuve d'un test COVID-19 négatif effectué pas plus de 72 heures avant l'entrée. Cette exception est spécifique au Danemark et ne s'applique pas à tous les pays de la zone Schengen ou de l'UE. Les voyageurs se rendant au Danemark en vertu de la « déclaration des amoureux » depuis l'extérieur de l'UE sont fortement encouragés à prendre un vol sans escale vers le Danemark pour assurer une entrée en douceur dans le pays. Pour plus d'informations sur ce règlement, consultez ce lien.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant de pays à haut risque ou interdits doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 24 heures avant l'arrivée. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni qui sont exemptés de l'interdiction d'entrée doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 24 heures avant le départ. Il est également conseillé aux citoyens danois, aux ressortissants britanniques ou à d'autres personnes résidant au Danemark qui entrent au Danemark depuis le Royaume-Uni de passer un test PCR dans les 72 heures suivant leur entrée au Danemark. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les citoyens danois, les ressortissants britanniques ou les personnes actuellement au Royaume-Uni résidant au Danemark continueront de pouvoir entrer au Danemark. Cependant, il y aura une forte recommandation d'être testé à l'entrée et de s'isoler pendant 10 jours.

Règles relatives au transit

Les voyageurs rentrant dans leur pays d'origine peuvent transiter par le Danemark.

Tous les voyageurs en transit ou en provenance/à destination du Danemark doivent porter des masques à tout moment sur les vols et à l'intérieur de l'aéroport.

Danemark : il y a 14 353 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 909 décès en date du 22 janv. 2021.

https://politi.dk/en/coronavirus-in-denmark/if-you-are-travelling-to-and-from-denmark https://dk.usembassy.gov/u-s-citizen-services/security-and-travel-information/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/denmark/entry-requirements

Drapeau ES

Espagne

L'Espagne a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs arrivant de l'extérieur de l'UE, de l'espace Schengen, du Royaume-Uni et des pays avec des accords de réciprocité. Les voyageurs arrivant de pays à risque doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 TMA, LAMP ou PCR sur écouvillon, émis dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

L'Espagne a rouvert ses frontières aux voyageurs de la plupart des pays de l'UE; cependant, l'entrée reste limitée aux voyageurs en provenance d'autres régions, à l'exception des ressortissants et résidents espagnols, et des membres de leur famille immédiate. Jusqu'au 2 février, l'Espagne n'autorisera pas l'entrée des voyageurs qui ont séjourné au Royaume-Uni, à l'exception des ressortissants espagnols et de ceux qui résident légalement en Espagne.

Depuis le 22 juillet, les voyageurs arrivant du Monténégro et de la Serbie ne sont plus autorisés à entrer en Espagne.

Pour les voyageurs arrivant de l'extérieur de l'UE, seules les catégories suivantes de voyageurs peuvent entrer en Espagne : • Les résidents habituels de l'Union européenne, des États associés à Schengen, d'Andorre, de Monaco, du Vatican ou de Saint-Marin. • Les titulaires d'un visa de longue durée délivré par un membre de l'espace Schengen ou État associé à Schengen, et qui se rendent dans ce pays. • Les professionnels de santé venant en Espagne pour travailler. • Le personnel de marchandise et de transport dans l'exercice de leurs fonctions. • Les diplomates, les fonctionnaires consulaires internationaux, le personnel militaire ou de protection civile et les membres d'organisations humanitaires dans l'exercice de leurs fonctions. • Les étudiants qui étudient dans l'un des États membres de l'UE/Schengen et possèdent le visa approprié ou un permis équivalent et une assurance médicale. Ils peuvent entrer dans le pays 15 jours avant le début de leurs études. • Les travailleurs hautement qualifiés, y compris les participants à des événements sportifs de haut niveau qui ont lieu en Espagne. • Les personnes voyageant pour des raisons familiales dûment accréditées. • Les personnes voyageant pour des raisons humanitaires dûment accréditées, pour des cas de force majeure. • Les résidents de l'Australie, du Canada, de la Géorgie, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Corée du Sud, de la Thaïlande, de la Tunisie ou de l'Uruguay, à condition qu'ils viennent directement de ces pays ou n'aient effectué des transits internationaux que dans des aéroports en dehors de ces pays.

Exigences d'entrée

À partir du 23 novembre, tous les voyageurs (y compris les enfants) en provenance d'Albanie, d'Andorre, d'Argentine, d'Arménie, d'Aruba, d'Autriche, de Bahreïn, de Belgique, du Belize, de Bosnie-Herzégovine, de Bulgarie, du Cap-Vert, de Colombie, du Costa Rica, de Croatie, de Chypre, de Tchéquie, du Danemark, d'Estonie, de France, de Polynésie française, de Géorgie, d'Allemagne, de Gibraltar, de Grèce, de Guam, de Hongrie, d'Islande, d'Irlande, d'Italie, de Jordanie, du Koweït, de Lettonie, du Liban, de Libye, du Liechtenstein, de Lituanie, du Luxembourg, de Malte, de Moldavie, de Monaco, du Maroc, des Pays-Bas, de Macédoine du Nord, de Norvège, du Territoire palestinien, de Panama, de Pologne, du Portugal, de Porto Rico, de Roumanie, de Russie, de Saint-Marin, de Serbie, de Slovaquie, de Slovénie, de Saint-Martin, de Suède, de Suisse, de Tunisie, des Émirats arabes unis, du Royaume-Uni, d' Ukraine et des États-Unis doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 TMA, LAMP ou PCR émis dans les 72 heures avant l'arrivée, à l'exception des voyageurs arrivant des Açores au Portugal ; de Rogaland, More et Romsdal, Nordland, Viken, Innlandet, Vestfold et Telemark, Agder, Vestland, Trondelag ou Troms et Finnmarkin en Norvège ; sw Kitri, Ionia Nisia, Dytiki Ellada ou Sterea Ellada en Grèce ; des Îles Féroé ou du Groenland. Des contrôles ponctuels peuvent être effectués à l'arrivée pour confirmer que les voyageurs ont subi un test COVID-19 PCR, TMA ou LAMP et ont été testés négatifs. Une amende minimale de 3000 € peut être infligée à quiconque ne s'y conforme pas. L'Espagne a rouvert ses frontières aux voyageurs en provenance de l'UE, de l'espace Schengen et du Royaume-Uni. Les voyageurs arrivant des régions susmentionnées ne sont plus tenus de présenter un certificat de résidence ou s'isoler à leur entrée en Espagne. Cependant, ils devront remplir un "formulaire de contrôle de santé FCS" 48 heures avant l'arrivée sur https://www.spth.gob.es/. Un code QR généré à partir du formulaire rempli doit être présenté à l'arrivée.

Les voyageurs subiront également un contrôle de température et une évaluation visuelle de santé. À partir du 14 novembre, les voyageurs visitant les îles Canaries et ayant réservé un hébergement touristique réglementé doivent présenter en arrivant à leur hébergement un test COVID-19 négatif passé au plus tard 72 heures plus tôt. Ils doivent également télécharger et activer l'application de notification Radar COVID tout au long de leur séjour sur les îles et pendant 15 jours après leur retour chez eux. Les enfants de moins de 7 ans sont exemptés de ces exigences. Les autorités régionales des îles Baléares (Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera) ont introduit trois étapes de contrôle des arrivées nationales par voie maritime ou aérienne vers les îles, en plus de celles des arrivées internationales en Espagne. Tous les touristes arrivant de ou via des régions d'Espagne avec une incidence cumulée du virus de 150 cas pour 100 000 habitants ou plus doivent présenter un test PCR ou TMA négatif effectué dans les 72 heures avant l'arrivée. Une amende pouvant aller jusqu'à 3 000 € est due pour toute personne arrivant sans test valide. Ceux qui ont une raison de voyager justifiée doivent remplir une déclaration et un test d'antigène à leur arrivée à l'aéroport ou au port ou devront subir une quarantaine de 10 jours. Les résidents des îles Baléares doivent passer un test PCR dans leur lieu de départ dans les 72 heures précédant leur arrivée, ou être testés à leur arrivée, ou subir une quarantaine de 10 jours.

Règles relatives au transit

Pour les voyageurs transitant par un aéroport espagnol en route vers leur destination finale, l'exigence de test PCR, TMA ou LAMP et le formulaire de contrôle sanitaire mentionnés ci-dessus ne s'appliquent pas. Ils doivent cependant être prêts à présenter des preuves de leur voyage ultérieur, telles que des billets d'avion vers leur destination finale. Les restrictions introduites par l'Espagne sur les voyages de passagers depuis le Royaume-Uni du 22 décembre au 19 janvier peuvent également s'appliquer à ceux qui transitent par l'Espagne vers d'autres destinations internationales.

Toutes les autres infos

Les permis de séjour et les visas D expirés entre le 14 décembre 2019 et le 21 juin 2020 seront acceptés pour l'entrée en Espagne.

Espagne : il y a 2 251 258 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 55 041 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.spain.info/en/reportajes/informacion-practica-turistas-covid-19-viajar-espana.html https://www.mscbs.gob.es https://es.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau EE

Estonie

Les voyageurs de certains pays peuvent entrer en Estonie s'ils ne présentent aucun symptôme du COVID-19. Les voyageurs en provenance d'un pays où le nombre de cas de COVID-19 pour 100 000 habitants a été supérieur à 15 au cours des 14 derniers jours sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Restrictions d'entrée

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer en Estonie, à l'exception des ressortissants estoniens, des résidents et des membres de leur famille, des voyageurs entrant en tant que travailleurs et étudiants, ainsi que des vols diplomatiques, médicaux, humanitaires et de transit.

L'Estonie a restreint l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers dans le pays, à l'exception des ressortissants et des résidents de l'Union Européenne, de l'espace Schengen, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de la Cité du Vatican et des personnes ayant un visa de long séjour, des résidents d'Australie, du Japon, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Corée du Sud, de Thaïlande, de Singapour et d'Uruguay.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant des pays mentionnés ci-dessus peuvent entrer en Estonie s'ils ne présentent aucun symptôme du COVID-19. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Les voyageurs arrivant en Estonie doivent soumettre un formulaire de localisation de passagers. Cela peut être fait au point d'entrée ou par voie électronique avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs en provenance d'un pays où le nombre de cas de COVID-19 pour 100 000 habitants a été supérieur à 15 au cours des 14 derniers jours sont soumis à une quarantaine de 14 jours. Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni devront s'auto-isoler pendant 14 jours. Cette période d'auto-isolement peut être raccourcie en effectuant un autre test 7 jours après l'arrivée. Si le deuxième test est également négatif, ils peuvent retourner au travail pour des tâches essentielles.

Les citoyens de Lettonie et de Lituanie, titulaires d'un permis de séjour ou d'un droit de séjour de ces pays, peuvent entrer en Estonie et n'ont pas à rester chez eux s'ils ne présentent aucun symptôme du COVID-19.

Règles relatives au transit

Les voyageurs étrangers qui transitent par l'Estonie pour rejoindre leur pays d'origine peuvent traverser l'Estonie à condition qu'ils ne présentent aucun symptôme du COVID-19.

Les voyageurs qui ont dû s'auto-isoler ou rester en quarantaine doivent se conformer à l'exigence établie jusqu'à la fin du délai spécifié.

Estonie : il y a 10 115 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 354 décès en date du 22 janv. 2021.

https://kkk.kriis.ee/en/faq/travelling-to-and-from-estonia/crossing-the-estonian-border https://ee.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/estonia/entry-requirements

Drapeau FI

Finlande

La Finlande a assoupli les restrictions imposées aux voyageurs en provenance de certains pays.

Restrictions d'entrée

Les frontières de la Finlande restent fermées aux ressortissants étrangers non résidents entrant dans le pays, avec quelques exemptions. La Finlande a limité tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni jusqu'au 11 janvier. Les gardes-frontières finlandais tiennent jour une liste des pays pour lesquels les contrôles aux frontières sont réduits - les voyageurs arrivant de ces pays n'auront pas besoin de s'isoler à l'arrivée en Finlande.

Les ressortissants de certains pays qui résident en Finlande et les membres de leur famille peuvent entrer en Finlande pour certaines raisons essentielles. Il s'agit des pays suivants : Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Tchéquie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Suisse, résidant en Finlande.

À partir du 13 juillet, les voyages entre la Finlande et les pays de l'UE/espace Schengen, le Royaume-Uni, l'Algérie, l'Australie, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Thaïlande, la Tunisie, l'Uruguay et la Chine (à condition que la réciprocité soit confirmée dans l'UE) seront autorisés pour le travail et à d'autres fins essentielles pour les résidents de ces pays. En outre, il existe une exemption spéciale permettant à un quota de travailleurs employés comme cueilleurs de baies de voyager de la Thaïlande à la Finlande.

Les voyageurs arrivant de l'UE ou d'un État membre de l'espace Schengen peuvent entrer en Finlande s'ils voyagent pour travailler ou étudier en Finlande. Les professionnels de santé, le personnel des transports, les diplomates, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs entrant pour des raisons familiales impératives et les travailleurs qui se rendent quotidiennement dans un autre pays peuvent également entrer dans le pays. De plus amples informations sont disponibles sur le site Web des garde-frontières finlandais.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs arrivant à l'aéroport d'Helsinki à partir de l'étranger seront invités à passer un test Covid-19. Le test est gratuit.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les personnes arrivant en Finlande en provenance de pays autres que ceux mentionnés précédemment devront se mettre en quarantaine pendant 10 jours à leur arrivée.

Règles relatives au transit

Les ressortissants et résidents des pays susmentionnés qui retournent dans leur pays d'origine via la Finlande peuvent également transiter par le pays.

Finlande : il y a 9 933 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 632 décès en date du 22 janv. 2021.

https://valtioneuvosto.fi/en/information-on-coronavirus/questions-and-answers#ukk-osio-12 https://fi.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/finland/entry-requirements

Drapeau FR

France

La France a mis à jour sa réglementation en matière de dépistage. Les personnes arrivant par voie aérienne devront remplir une « déclaration sur l'honneur » certifiant qu’elles ne souffrent pas de symptômes du COVID-19 et qu’elles n’ont pas été en contact avec des cas confirmés au cours des deux semaines précédentes. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs sont soumis à une période d'isolement de 7 jours et doivent passer un autre test COVID-19 PCR à la fin de cette période.

Restrictions d'entrée

La France a commencé à assouplir ses restrictions de voyage. Les voyageurs en provenance d'États de la zone européenne élargie (UE, Andorre, Vatican, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin et Suisse) peuvent entrer en France sans aucune restriction liée au COVID-19. Les voyageurs en provenance d'Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Corée du Sud, de Thaïlande, de Tunisie et d'Uruguay peuvent désormais entrer en France sans aucune obligation de s'isoler ou de prouver que leur voyage est essentiel. Les voyageurs britanniques/ressortissants de pays tiers et de l'EEE résidant au Royaume-Uni ne seront pas autorisés à entrer en France à des fins non essentielles. Les voyages essentiels sont toujours autorisés. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en France. Vous serez autorisé à rentrer dans le pays, mais vous devrez peut-être présenter une preuve de résidence.

Des exemptions existent pour les conjoints et enfants de ressortissants français, les résidents de longue durée titulaires d'un permis de séjour français et leurs conjoints et enfants, les résidents de longue durée des États membres de l'EEE, Andorre, Monaco, Saint-Marin, la Suisse, le Royaume-Uni ou la Cité du Vatican et leurs conjoints et enfants sur le chemin du retour, et pour les professionnels de santé. Le personnel de bord, le personnel des missions diplomatiques et consulaires et des organisations internationales ayant des bureaux en France, leurs conjoints et enfants, ainsi que les marins marchands peuvent également entrer. Tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent obligatoirement porter un masque.

Exigences d'entrée

Les voyageurs devront remplir une déclaration sur l'honneur certifiant qu’ils ne souffrent pas de symptômes du COVID-19 et qu’ils n’ont pas été en contact avec des cas confirmés au cours des deux semaines précédentes. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19.

Les voyageurs étrangers qui ne sont pas ressortissants des pays ci-dessus ou en provenance de l'un des pays mentionnés plus haut sont toujours interdits d'entrée en France.

Les voyageurs arrivant de l'extérieur des pays énumérés ci-dessus doivent posséder un certificat de voyage international pour entrer et transiter en France, démontrant que leur voyage est de nature "essentielle". Celui-ci doit être obtenu avant le départ via les bureaux consulaires français à l'étranger ou en ligne sur https://www.interieur.gouv.fr.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une période d'isolement de 7 jours et doivent passer un autre test COVID-19 PCR à la fin de cette période.

Règles relatives au transit

Il existe des réglementations spéciales pour les voyageurs transitant par la France pour retourner dans leur pays de résidence. Seul le transit direct pour atteindre votre pays de résidence est autorisé. Les voyageurs en transit ne peuvent pas quitter la zone internationale et ne seront pas admis en France. Les bagages doivent être enregistrés jusqu'à la destination finale, et les voyageurs ne seront pas autorisés à quitter la zone internationale pour récupérer et réenregistrer les bagages. La durée du transit doit être inférieure à 24 heures.

Toutes les autres infos

Pour vos déplacements dans les DOM-TOM, veuillez vérifier les restrictions spécifiques au territoire que vous souhaitez visiter.

France : il y a 2 718 110 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 71 619 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gouvernement.fr/en/coronavirus-covid-19 https://fr.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/france/entry-requirements

Drapeau GI

Gibraltar

Le gouvernement de Gibraltar a levé ses restrictions de voyage. Tous les voyageurs entrants avec des documents de voyage valides seront autorisés à entrer à Gibraltar via l'aéroport international de Gibraltar.

Restrictions d'entrée

Le gouvernement de Gibraltar a levé ses restrictions de voyage. Tous les voyageurs entrants avec des documents de voyage valides seront autorisés à entrer à Gibraltar via l'aéroport international de Gibraltar.

Exigences d'entrée

Le gouvernement de Gibraltar demande aux voyageurs se rendant à Gibraltar de remplir un formulaire de contact COVID-19. Ce formulaire sera remis aux voyageurs par les compagnies aériennes.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation des passagers et de signaler aux autorités s'ils s'étaient rendus dans une « zone pertinente » dans les 14 jours précédant leur arrivée à Gibraltar. Le non-respect de cette consigne constitue une infraction passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1000 £.

Une zone pertinente désigne un pays, une zone ou un territoire en dehors de l'Union européenne mais n'inclut pas le Royaume-Uni, Jersey, Guernesey, l'île de Man, Andorre, Monaco, Saint-Marin et le Vatican. Il exclut également la liste des pays inclus dans l'annexe (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Chine).

Voir le communiqué de presse du gouvernement de Gibraltar pour plus de détails.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ayant séjourné dans une « zone pertinente » au cours des 14 derniers jours sont soumis à un auto-isolement de 5 jours dans un hôtel et doivent subir un prélèvement nasal les jours 1 et 5. Les voyageurs qui ne sont pas enregistrés auprès de la Gibraltar Health Authority (GHA) doivent organiser un prélèvement privé.

Gibraltar : il y a 789 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 59 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/gibraltar/entry-requirements

Drapeau GR

Grèce

La Grèce est ouverte aux voyageurs en provenance des pays de l'UE/espace Schengen, du Royaume-Uni et d'Australie, du Canada, de la Géorgie, du Japon, du Monténégro, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Corée du Sud, de la Thaïlande, de la Tunisie, de l'Uruguay et des Émirats arabes unis.

Restrictions d'entrée

La Grèce a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des résidents des pays de l'UE +. L'UE+ comprend l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, la Norvège, le Lichtenstein et l'Islande.

Les ressortissants et les résidents d'Australie, d'Israël, du Japon, de Corée du Sud, de Nouvelle-Zélande, de Russie, du Rwanda, de Singapour, de Thaïlande, des Émirats arabes unis et d'Uruguay peuvent également entrer dans le pays.

Ceux qui arrivent des EAU doivent voyager sur un vol direct et devront fournir une preuve de résidence permanente aux EAU, des billets aller-retour et des réservations d'hôtel.

Les voyageurs étrangers ne peuvent pas arriver d'autres régions à moins qu'ils n'appartiennent à une catégorie essentielle telle que les professionnels de la santé, les étudiants, les membres du gouvernement, les diplomates, le personnel militaire, les travailleurs humanitaires, les équipages des compagnies aériennes, les travailleurs saisonniers, les voyageurs en transit ou les voyageurs entrant en Grèce pour des raisons autorisé par l'ambassade ou le consulat grec. La liste des catégories se trouve ici.

Les vols en provenance de Turquie sont suspendus jusqu'au 8 novembre au moins, à l'exception des vols de rapatriement de ressortissants et de résidents grecs et des vols spéciaux commandés par le gouvernement.

Les vols en provenance de Catalogne (Espagne) sont suspendus jusqu'au 8 novembre au moins.

Les vols à destination de Thessalonique (SKG) sont suspendus jusqu'au 17 novembre au moins.

Les voyageurs en provenance d'Albanie et de Macédoine du Nord doivent arriver à Athènes (ATH).

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR 72 heures avant leur arrivée. En plus des exigences de test pré-voyage obligatoires énoncées ci-dessus, les voyageurs arrivant du Royaume-Uni devront se soumettre à un test COVID-19 rapide à l'arrivée.

Tous les voyageurs, à l'exception de ceux qui ne font que transiter par un aéroport grec, doivent remplir un « Formulaire de localisation des passagers (PLF) » 24 heures avant l'enregistrement. Un code QR généré à partir du formulaire rempli doit être présenté à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les passagers sont soumis à un test de coronavirus (COVID-19) à leur arrivée, vous trouverez plus de détails ici. Les voyageurs sont soumis à une quarantaine préventive obligatoire de 7 jours. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni doivent s'auto-isoler pendant 7 jours à l'adresse qu'ils enregistrent sur leur PLF, en cas de résultat de test négatif. S'ils restent pour une période plus courte, ils devront s'auto-isoler jusqu'au jour de leur départ. À la fin de l'auto-isolement de 7 jours, les voyageurs doivent subir un nouveau test PCR afin de pouvoir sortir de la quarantaine. Si le résultat de leur test rapide COVID-19 à leur entrée en Grèce est positif, les autorités grecques leur demanderont de se mettre en quarantaine jusqu'à avis contraire.

Toutes les autres infos

À partir du 9 novembre, tous les passagers aériens sortants doivent également soumettre un formulaire de localisation des passagers avant le départ.

Grèce : il y a 51 145 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 5 570 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.aia.gr/traveler/travellers-info/faq-for-covid19/ https://eody.gov.gr/en/covid-19/ https://gr.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau HU

Hongrie

La Hongrie a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers à partir du 1er septembre, à l'exception des ressortissants et résidents hongrois, des vols militaires, diplomatiques, humanitaires, de transit et des ressortissants étrangers assistant ou participant à certains événements sportifs.

Restrictions d'entrée

Depuis le 1er septembre, le gouvernement hongrois a réintroduit les mesures de protection des frontières en vigueur lors de la première vague de COVID-19. La Hongrie a restreint les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni à partir du 22 décembre.

La Hongrie a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers à partir du 1er septembre, à l'exception des ressortissants et résidents hongrois, des vols militaires, diplomatiques, humanitaires, de transit et des ressortissants étrangers assistant ou participant à certains événements sportifs. Les voyageurs titulaires d'un permis de séjour délivré par la Hongrie avec une validité d'au moins 90 jours peuvent entrer en Hongrie.

Exigences d'entrée

Les ressortissants étrangers peuvent entrer en Hongrie pour assister à des événements sportifs ou culturels internationaux, mais doivent en sortir dans les 72 heures suivant leur arrivée. Les voyageurs doivent présenter une preuve que le but du voyage est d'assister à un événement sportif ou culturel international. Les voyageurs arrivant de la zone Schengen, des États-Unis ou du Canada doivent présenter deux tests COVID-19 négatifs dans les 5 jours suivant leur arrivée, mais à au moins 48 heures d'intervalle. Les voyageurs sont soumis à un contrôle de température à l'arrivée mais ne sont pas soumis à des mesures de quarantaine.

Les ressortissants étrangers arrivant en Hongrie à des fins commerciales peuvent entrer dans le pays sans avoir à présenter des résultats de test négatifs et sans aucune limite de temps pour leur séjour. À l'entrée, les voyageurs doivent présenter la preuve d'une raison commerciale essentielle pour entrer en Hongrie, par exemple une lettre officielle de l'entreprise contenant des coordonnées à des fins de vérification ou une invitation à un événement professionnel. Les voyageurs sont soumis à un contrôle de température à l'arrivée mais ne sont pas soumis à des mesures de quarantaine.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par la Hongrie doivent fournir la preuve que l'entrée à la frontière a pour but de voyager directement vers une autre destination en dehors de la Hongrie ; indiquer le motif du voyage et fournir la preuve qu'ils sont en mesure de transiter vers leur destination finale, par exemple une réservation d'hôtel ou une preuve d'adresse dans un autre pays, un billet de voyage ou une preuve similaire.

Hongrie : il y a 108 673 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 11 713 décès en date du 22 janv. 2021.

https://konzuliszolgalat.kormany.hu/tajekoztato-a-covid-19-jarvany-miatti-magyarorszagra-torteno-belepesi-korlatozasokrol https://koronavirus.gov.hu/ https://hu.usembassy.gov/covid-19/

Drapeau FO

Iles Féroé

Les îles Féroé ont restreint l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers non résidents voyageant en provenance de pays autres que les États membres de l'UE, les pays de l'espace Schengen et le Royaume-Uni.

Restrictions d'entrée

Les îles Féroé ont restreint l'entrée de ressortissants étrangers non résidents voyageant à partir de pays autres que les États membres de l'UE, les pays de l'espace Schengen et le Royaume-Uni, à moins qu'ils n'aient une raison reconnue de voyager, comme un travail aux îles Féroé, la visite d'un parent malade, ou le transport de marchandises. Les pays autres que les États membres de l'UE, les pays de l'espace Schengen et le Royaume-Uni sont actuellement, par définition, des pays interdits. Pour une liste complète des raisons reconnues, voir ici.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs sont tenus de passer un test à leur arrivée aux îles Féroé et doivent passer un test de suivi le sixième jour de leur visite. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas tenus de subir un test.

Les voyageurs doivent payer pour le test. Chaque test coûte 312 DKK à l'aéroport de Vagar.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant de pays interdits sont soumis à une quarantaine de 10 jours.

Drapeau IE

Irlande

Depuis le 26 août, les voyageurs âgés de 16 ans ou plus doivent remplir un formulaire de localisation de passagers pour le COVID-19 avant leur arrivée.

Restrictions d'entrée

L'Irlande n'applique actuellement aucune restriction d'entrée, mais tous les voyageurs arrivant dans le pays en provenance de régions autres que l'Irlande du Nord sont tenus de remplir un formulaire de localisation de passagers. L'Irlande a restreint tous les vols en provenance du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud jusqu'au 8 janvier au moins. Les voyageurs transitant par la Grande-Bretagne en route vers l'Irlande et voyageant depuis l'Irlande du Nord ne sont pas concernés par cette annonce.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation de passagers COVID-19 avant l'arrivée, à l'adresse https://cvd19plf-prod1.powerappsportals.com/en-us/

À partir du 16 janvier, tous les voyageurs entrants (à l'exception de ceux arrivant d'Irlande du Nord) doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, émis dans les 72 heures avant leur arrivée. Les enfants âgés de 6 ans et moins sont exemptés de cette exigence. Les travailleurs des transports internationaux, y compris les travailleurs des secteurs de l'aviation, du transport maritime et du transport routier, sont également exemptés de cette obligation lorsqu'ils voyagent dans l'exercice de leurs fonctions.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant en Irlande en provenance des pays figurant sur la liste rouge et grise désignés par l'UE et de tous les autres pays en dehors de l'Europe sont soumis à une auto-quarantaine pendant 14 jours. Cette restriction est assouplie si la personne reçoit un résultat négatif à un test PCR effectué au moins 5 jours après son arrivée en Irlande. Les voyageurs doivent consulter le site Web de l'ECDC pour connaître le niveau de risque de la zone d'où ils arrivent. Tous les voyageurs arrivant du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud sont soumis à l'auto-quarantaine pendant 14 jours, à l'exception des voyageurs avec un passeport diplomatique, même s'ils passent un deuxième test après leur arrivée.

Les travailleurs essentiels de la chaîne d'approvisionnement sont exemptés des exigences de quarantaine.

Irlande : il y a 155 740 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 818 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www2.hse.ie/conditions/coronavirus/travel.html https://www.gov.ie/en/publication/3b16b6-covid-19-coronavirus-information-from-across-government/#travel-advice https://ie.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau IS

Islande

L'Islande a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants des États membres de l'EEE/AELE, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de la Suisse ou de la Cité du Vatican. Les voyageurs devront remplir un formulaire de pré-inscription avant le départ et télécharger l'application Rakning C-19. Les voyageurs sont soumis à une mise en quarantaine.

Restrictions d'entrée

L'Islande a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants des États membres de l'EEE/AELE, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de la Suisse ou de la Cité du Vatican, ou membres de leurs familles.

Les voyageurs titulaires d'un titre de séjour délivré par les États membres de Schengen peuvent toujours entrer dans le pays.

Les voyageurs résidant en Australie, au Japon, en Nouvelle-Zélande, au Rwanda, à Singapour, en Corée du Sud ou en Thaïlande peuvent également entrer dans le pays.

Les diplomates, les professionnels de la santé, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs qui ont besoin d'une protection internationale et les voyageurs en situation d'urgence familiale peuvent également entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Les voyageurs devront remplir un formulaire de pré-inscription avant le départ.

Les voyageurs doivent télécharger l'application Rakning C-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants subiront 2 tests pour dépister le SRAS-CoV-2 et le diagnostic du COVID-19, avec une quarantaine entre les deux. Le premier test est effectué à l'arrivée et le second 5 jours plus tard. La période de quarantaine des voyageurs prendra fin dès qu'ils recevront un résultat négatif au deuxième test.

Le diagnostic, le traitement et le suivi des maladies à déclarer, y compris le COVID-19, sont gratuits jusqu'au 31 janvier.

Consultez cette liste de maisons d'hôtes/hôtels qui acceptent les clients en quarantaine.

Les voyageurs qui ont confirmé via un tests PCR ou les tests d'anticorps d'un État de l'UE/AELE qu'ils ont déjà été infectés par le COVID-19 sont exemptés de la quarantaine.

Les voyageurs qui présentent un certificat de vaccination international valide pour une vaccination complète avec un vaccin approuvé contre le COVID-19 sont exemptés de la quarantaine.

Règles relatives au transit

Tous les voyageurs entrant en Islande en route vers un autre État de l'espace Schengen doivent avoir une confirmation écrite de leur autorisation d'entrer dans l'autre État membre Schengen.

Islande : il y a 106 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 29 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.covid.is/categories/tourists-travelling-to-iceland https://is.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/iceland/entry-requirements

Drapeau IT

Italie

L'Italie a désormais rouvert ses frontières aux touristes. Cependant, des restrictions de voyage peuvent s'imposer à certaines régions spécifiques du pays ou à des voyageurs venant de certains pays et territoires étrangers. L'Italie a interdit les voyageurs qui ont séjourné ou transité par les pays suivants au cours des 14 derniers jours : Arménie, Bahreïn, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Chili, Koweït, Macédoine du Nord, Moldavie, Oman, Panama, Pérou et République dominicaine.

Restrictions d'entrée

L'Italie a désormais rouvert ses frontières aux touristes. Cependant, des restrictions de voyage peuvent s'imposer à certaines régions spécifiques du pays ou à des voyageurs venant de certains pays et territoires étrangers. Du 20 décembre au 6 janvier, l'Italie a suspendu tous les vols directs à destination et en provenance du Royaume-Uni. Toute personne ayant séjourné au Royaume-Uni au cours des 14 jours précédents ne sera pas autorisée à entrer en Italie.

Les voyageurs qui ont transité ou séjourné en Arménie, au Bahreïn, au Bangladesh, en Bosnie-Herzégovine, au Brésil, au Chili, au Koweït, en Macédoine du Nord, en Moldavie, à Oman, au Panama, au Pérou et en République Dominicaine ne sont pas admis en Italie, sauf les citoyens italiens/européens/de l'espace Schengen et les membres de leurs familles ainsi que les détenteurs d'un permis de séjour.

Exigences d'entrée

Restrictions spéciales pendant la période de Noël : entre le 21 décembre et le 6 janvier, l'obligation de fournir la preuve d'un test COVID-19 négatif sera temporairement supprimée. Au lieu de cela, tous les arrivants (quelle que soit leur nationalité) doivent s'auto-isoler pendant 14 jours. Cependant, les voyageurs doivent toujours remplir un formulaire d'auto-déclaration pendant cette période pour entrer en Italie. Tous les voyageurs étrangers doivent remplir un formulaire et le présenter aux autorités à leur arrivée.

Les voyageurs en provenance de Belgique, de France, des Pays-Bas, de Tchéquie, d'Espagne, du Royaume-Uni et d'Irlande du Nord doivent présenter un résultat de test antigénique ou moléculaire négatif au COVID-19 délivré dans les 48 heures précédant leur arrivée en Italie.

Les voyageurs souhaitant visiter la Sardaigne, la Sicile, les Pouilles ou la Calabre doivent s'enregistrer sur leurs sites Internet avant leur arrivée et se conformer à la réglementation relative aux voyages. Les gouvernements régionaux d'Italie peuvent également imposer des restrictions aux voyageurs de certains pays étrangers, et les voyageurs ayant l'intention de voyager ou de revenir en Italie sont invités à vérifier si de nouvelles dispositions ont été introduites par leur région de destination.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant de pays européens (à l'exception de la Belgique, de la France, des Pays-Bas, de la Tchéquie, de l'Espagne, du Royaume-Uni et de l'Irlande du Nord), de l'espace Schengen, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et de la Cité du Vatican peuvent entrer dans le pays sans devoir justifier leurs raisons de voyage et sans devoir s'isoler. Les personnes se trouvant déjà en Italie et qui ont été au Royaume-Uni dans les 14 jours précédant le 20 décembre doivent se présenter à leurs autorités sanitaires locales et passer un test antigénique ou moléculaire rapide Covid-19.

Les voyageurs arrivant d'Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de Roumanie, du Rwanda, de Corée du Sud, de Thaïlande, de Tunisie et d'Uruguay sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Les voyageurs en provenance de pays qui ne sont pas énumérés ci-dessus peuvent uniquement entrer en Italie pour des raisons spécifiques (comme pour des raisons professionnelles, sanitaires ou étudiantes ou pour une urgence absolue, revenir à domicile) et non pour le tourisme. Les voyageurs arrivant de ce groupe de pays devront remplir un formulaire d'auto-déclaration précisant la raison d'entrer/revenir en Italie et sont soumis à une période d'isolement de 14 jours.

Italie : il y a 516 568 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 84 202 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.salute.gov.it/portale/nuovocoronavirus/dettaglioFaqNuovoCoronavirus.jsp?lingua=english&id=230#8 https://www.esteri.it/mae/en/ministero/normativaonline/decreto-iorestoacasa-domande-frequenti/focus-cittadini-italiani-in-rientro-dall-estero-e-cittadini-stranieri-in-italia.html https://it.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau XK

Kosovo

Le Kosovo a rouvert son aéroport aux vols internationaux.

Restrictions d'entrée

Le Kosovo a rouvert son aéroport aux vols internationaux. Tous les voyageurs entrant au Kosovo en provenance de pays évalués comme à haut risque par l'ECDC doivent présenter un test RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ. Il y a du personnel médical aux postes frontière et à l'aéroport et les voyageurs peuvent faire l'objet d'un bilan de santé. Il n'est pas nécessaire de s'auto-isoler à l'entrée au Kosovo, mais les voyageurs doivent suivre les instructions du personnel médical à la frontière.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrant au Kosovo en provenance de pays évalués comme à haut risque par l'ECDC doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui entrent au Kosovo sans un test RT-PCR négatif, effectué dans les 72 dernières heures, sont soumis à l'auto-isolement pendant 7 jours.

Règles relatives au transit

Les voyageurs étrangers en transit qui quitteront le Kosovo dans les 3 heures ne sont pas tenus de présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test RT-PCR. Cependant, ils doivent présenter un document valide tel qu'un billet d'avion et signer une déclaration indiquant qu'ils quitteront le territoire dans les 3 heures.

Kosovo : il y a 5 409 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 433 décès en date du 22 janv. 2021.

https://xk.usembassy.gov/covid-19-information-u-s-embassy-pristina-kosovo/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kosovo/entry-requirements

Drapeau LV

Lettonie

La Lettonie a restreint l'entrée de tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants lettons, estoniens et lituaniens, des résidents permanents et des voyageurs ressortissants de l'EEE venant de l'EEE ou d'autres pays figurant sur la liste verte de l'UE.

Restrictions d'entrée

La Lettonie a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des ressortissants lettons, estoniens et lituaniens et des résidents permanents. Les ressortissants et résidents des États membres de l'EEE peuvent entrer dans le pays s'ils voyagent à l'intérieur de l'EEE. Les conjoints ou les enfants mineurs de ressortissants lettons, les membres des délégations gouvernementales et les passagers en transit peuvent encore entrer en Lettonie. Les vols directs de passagers entre la Lettonie et le Royaume-Uni ont repris. Cependant, à partir du 11 janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront pas autorisés à entrer en Lettonie. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en Lettonie et à ceux qui transitent par la Lettonie. Les résidents seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence, ainsi que leur passeport britannique valide. Actuellement, les résidents des pays suivants sont également autorisés à entrer en Lettonie : Australie, Canada, Géorgie, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie et Uruguay. Cette liste est mise à jour toutes les deux semaines par l'UE et se trouve ici (en anglais).

Exigences d'entrée

Depuis le 12 octobre, toute personne souhaitant entrer en Lettonie est tenue de remplir et de soumettre un formulaire électronique au plus tôt 48 heures avant d'entrer en Lettonie. Tous les voyageurs entrant en Lettonie, y compris les enfants âgés de 11 ans et plus, doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant l'embarquement. Les voyageurs sans certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 se verront refuser l'embarquement. Le certificat doit être en anglais, français, russe ou dans la langue officielle du pays d'où commence le voyage.

Depuis le 16 juillet, tous les voyageurs sont tenus de remplir à leur arrivée un formulaire de contact en indiquant l'adresse à laquelle ils séjourneront.

Exigences spécifiques de quarantaine

Depuis le 17 septembre, la période d'auto-isolement est ramenée de 14 jours à 10 jours pour les voyageurs asymptomatiques. Les voyageurs qui ont été en contact avec une personne infectée par le COVID-19 ou qui travaillent en Lettonie dans les professions médicales, en tant qu'enseignants ou en tant que travailleurs sociaux doivent encore s'auto-isoler pendant 14 jours. Tous les voyageurs arrivant à l'aéroport international de Riga en provenance du Royaume-Uni doivent passer un test COVID-19 à leur arrivée à l'aéroport ou fournir la preuve d'un test négatif, puis se rendre directement à leur lieu de résidence pour s'auto-isoler pendant 10 jours. Le résultat du test leur sera envoyé par e-mail dans les 24 heures. Si le résultat du test est négatif, ils doivent poursuivre leurs 10 jours d'auto-isolement. Si le résultat du test est positif, ils doivent observer 10 jours de quarantaine. Un deuxième test est requis au jour 9 de l'auto-isolement. Si le résultat du deuxième test est négatif, l'auto-isolement peut être terminé en toute sécurité après le jour 10. Le Gouvernement letton surveille les taux de COVID-19 dans ces pays et les voyageurs arrivant de pays avec plus de 15 cas pour 100 000 habitants devront s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée. Des informations à jour sont disponibles sur le site du gouvernement letton.

Lettonie : il y a 15 136 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 057 décès en date du 22 janv. 2021.

https://covid19.gov.lv/en/covid-19-frequently-asked-questions-and-answers?categories=35 https://lv.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/latvia/entry-requirements

Drapeau LI

Liechtenstein

La Suisse s'occupe des questions d'immigration et de douane pour le Liechtenstein. Les conditions d'entrée sont les mêmes que pour la Suisse.

Restrictions d'entrée

La Suisse s'occupe des questions d'immigration et de douane pour le Liechtenstein. Les conditions d'entrée sont les mêmes que pour la Suisse. Il existe une frontière ouverte entre la Suisse et le Liechtenstein.

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud ne sont pas autorisés à entrer au Liechtenstein ou en Suisse. Les ressortissants britanniques et autres ressortissants non-liechtensteinois/suisses arrivant d'un « pays à haut risque » en dehors de l'espace Schengen ne sont pas autorisés à entrer au Liechtenstein. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement au Liechtenstein. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les mesures de quarantaine, qui sont en vigueur en Suisse, s'appliquent également au Liechtenstein. Les voyageurs entrant en Suisse en provenance de certains pays doivent être mis en quarantaine pendant dix jours, quelle que soit leur nationalité. Pour une liste à jour de ces pays, consultez le site Web de la Office fédéral de la santé publique.

Liechtenstein : il y a 42 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 51 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.llv.li/inhalt/118724/amtsstellen/coronavirus https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/liechtenstein/entry-requirements https://ch.usembassy.gov/covid-19/

Drapeau LT

Lituanie

La Lituanie a demandé aux voyageurs arrivant ou ayant transité par les pays touchés de s'auto-isoler ou d'avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 négatif délivré dans les 48 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Lituanie a commencé à assouplir ses restrictions de voyage. Cependant, les vols en provenance de l'extérieur de l'Espace économique européen sont toujours suspendus pour tout le monde, à l'exception des ressortissants et résidents lituaniens, des citoyens et des résidents des pays de l'Espace économique européen, de la Suisse.

Les résidents d'Australie, du Japon, de Corée du Sud, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Thaïlande et d'Uruguay sont également autorisés à entrer en Lituanie.

L'isolement et les tests ne seront pas requis aux personnes arrivant de Lettonie, de Norvège, de Finlande et des Canaries.

Les voyageurs doivent arriver à Vilnius (VNO), Kaunas (KUN), Palanga (PLQ) ou Siauliai (SQQ).

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant des pays figurant sur la liste des pays touchés doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19, délivré dans les 48 heures avant l'arrivée. Veuillez noter que la Lituanie est actuellement représentée en rouge et qu'à partir de maintenant, seuls les pays de la zone grise seront considérés comme concernés.

Les pays tiers (pays non membres de l'Espace économique européen) qui ne sont pas inclus dans les cartes de l'ECDC sont classés comme pays de la zone grise.

Tous les voyageurs arrivant du Danemark, d'Espagne, d'Italie, des Pays-Bas, de Suède et des États-Unis doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 négatif effectué dans les 48 heures avant l'arrivée, ou contacter la Hotline 1808 ou d'autres établissements qui effectuent des tests de coronavirus dans 24 heures à compter de l'arrivée, sans exception.

Les personnes arrivant en Lituanie par avion devront remplir un formulaire d'inscription avant leur arrivée pour soutenir les efforts de suivi et de localisation de la Lituanie. Les formulaires d'inscription peuvent être remplis sur papier pendant le vol ou à l'avance en ligne.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant des pays touchés sans certificat médical valide avec un résultat négatif de test COVID-19 sont soumis à une auto-isolement de 10 jours. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni, d'Irlande et d'Afrique du Sud sont soumis à une auto-isolement de 14 jours. Ils peuvent effectuer un deuxième test PCR le 10e jour pour raccourcir la période d'isolement. S'ils reçoivent un résultat négatif pour ce deuxième test PCR, ils doivent soumettre les résultats au ministère lituanien de la Santé et attendre leur autorisation de quitter l'isolement avant la fin de la période de 14 jours. Les voyageurs peuvent effectuer le test COVID-19 à leur arrivée en Lituanie, mais seront soumis à un isolement obligatoire en attendant le résultat du test négatif.

Règles relatives au transit

Les exigences d'isolement et d'essai ne seront pas applicables dans le cas de ceux qui voyagent par avion lorsqu'ils ne quittent pas la zone de transit de l'aéroport.

Lituanie : il y a 57 901 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 554 décès en date du 22 janv. 2021.

https://koronastop.lrv.lt/lt/naujienos/karantinas-salyje https://lt.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/lithuania/entry-requirements

Drapeau LU

Luxembourg

Le Luxembourg a restreint l'entrée des voyageurs en provenance de l'extérieur de l'UE qui ne sont pas ressortissants/résidents des pays de l'UE ou de l'espace Schengen et les membres de leur famille, et ce jusqu'au 31 mars au moins. Les voyageurs arrivant de certains pays doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR.

Restrictions d'entrée

Le Luxembourg a limité l'entrée des voyageurs arrivant de l'extérieur de l'UE qui ne sont pas ressortissants/résidents des pays de l'UE/de l'espace Schengen et des membres de leur famille jusqu'au 31 mars au moins. Depuis le 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront pas autorisés à entrer au Luxembourg. Les voyages essentiels sont toujours autorisés. Le Luxembourg a interdit tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni à partir du 20 décembre. Les ressortissants de pays tiers résidant en Australie, au Canada, en Chine (sous réserve de réciprocité au niveau de l'Union européenne), au Japon, en Nouvelle-Zélande, au Rwanda, à Singapour, en Corée du Sud, en Thaïlande et en Uruguay sont également autorisés à entrer au Luxembourg. Les voyageurs de ces pays auront besoin de documents officiels prouvant leur résidence dans l'un de ces pays (permis de séjour, certificat de séjour, permis de travail, etc.). Ces documents doivent être accompagnés d'une traduction dans l'une des langues administratives du Luxembourg ou en anglais.

Le Luxembourg maintient les restrictions envers les voyageurs de certains pays (les États-Unis et d'autres) vers l'Union européenne. Il existe cependant des exceptions à cette interdiction : les citoyens ou résidents luxembourgeois munis de documents valides - un passeport luxembourgeois ou une carte de résident luxembourgeoise - peuvent entrer dans le pays. Des exceptions existent également pour les professionnels de la santé, les travailleurs frontaliers et des transports, les travailleurs saisonniers, les travailleurs hautement qualifiés essentiels, les diplomates, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs qui viennent au Luxembourg pour des raisons familiales impératives et dûment justifiées, les étudiants étrangers fréquentant une institution au Luxembourg et les voyageurs en transit.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant de pays non inclus dans la liste citée plus haut doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif au coronavirus (COVID-19) émis dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 11 ans, les équipages de compagnies aériennes et les passagers en escale en attente d'un vol de correspondance et qui ne quittent pas la zone de transit sont dispensés de présenter un résultat du test COVID-19 PCR. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 48 heures avant l'arrivée. Les voyageurs seront invités à remplir un formulaire de localisation de passagers lorsqu'ils sont dans l'avion. Pour les travailleurs hautement qualifiés essentiels, les voyageurs se rendant dans le pays pour raisons familiales impératives et dûment justifiées et les étudiants ressortissants de pays tiers fréquentant un établissement au Luxembourg, une demande expresse de délivrance d'un certificat spécifique doit être adressée au Bureau des passeports, visas et de la légalisation (BPVL) par e-mail à service.visas@mae.etat.lu.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs avec un test PCR négatif effectué entre 48 et 72 heures avant leur arrivée doivent passer un autre test à l'aéroport et se mettre en quarantaine jusqu'à ce que les résultats soient reçus.

Luxembourg : il y a 2 258 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 562 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.lux-airport.lu/questions-and-answers-referring-to-luxembourg-airport-and-the-coronavirus/ https://lu.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/luxembourg/entry-requirements

Drapeau MK

Macédoine du Nord

La Macédoine du Nord a repris ses vols commerciaux. Actuellement, il n'y a aucune restriction sur les voyageurs entrant en Macédoine du Nord.

Restrictions d'entrée

La Macédoine du Nord a repris ses vols commerciaux. Actuellement, il n'y a aucune restriction sur les voyageurs entrant en Macédoine du Nord. La Macédoine du Nord a suspendu tous les vols directs depuis le Royaume-Uni jusqu'à la fin de 2020.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant dans le pays n'ont pas besoin de présenter un test PCR.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ne sont pas soumis à l'auto-isolement ou à la quarantaine. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni par n'importe quel itinéraire doivent s'auto-isoler pendant 14 jours et remplir un formulaire concernant leurs coordonnées personnelles et leur hébergement à l'arrivée.

Macédoine du Nord : il y a 11 676 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 754 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mk.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/north-macedonia/entry-requirements

Drapeau MT

Malte

Malte a publié une nouvelle liste orange. Les voyageurs en provenance des pays sur cette liste sont tenus de présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Malte a repris les vols à destination et en provenance de pays et territoires spécifiques. Les voyageurs devront présenter une preuve de résidence dans l'un des pays de la liste pendant au moins 2 semaines avant leur vol. Depuis le 21 décembre, Malte a suspendu les vols commerciaux normaux à destination et en provenance du Royaume-Uni. Les citoyens maltais et les résidents maltais actuellement au Royaume-Uni pourront rentrer à Malte sur les vols d'Air Malta. Les autorités maltaises ont annoncé que les ressortissants britanniques de Malte pourront rentrer au Royaume-Uni sur les vols d'Air Malta.

Les ressortissants étrangers qui ne résident pas à Malte ne pourront pas entrer à Malte, sauf lorsqu'ils voyagent depuis l'un des pays de cette liste.

Exigences d'entrée

Malte a publié une nouvelle liste orange. Les voyageurs en provenance des pays sur cette liste sont tenus de présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Les voyageurs venant à Malte depuis les pays de la liste verte ne seront pas soumis à un test de prélèvement à l'arrivée.

Tous les passagers entrants doivent avoir rempli une copie papier d'un formulaire de santé publique et d'un localisateur de passagers. Ces informations sont disponibles sur le site de l'aéroport de Malte.

Tous les pays non inclus dans la liste verte ou la liste orange sont automatiquement inclus dans la liste rouge. Les voyageurs arrivant de ces pays doivent avoir passé au moins les 14 jours précédents dans l'un des pays du corridor sûr avant d'atteindre Malte. Il est également recommandé que ces voyageurs entreprennent un test PCR dans les 72 heures avant leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs entrants qui remplissent les conditions d'entrée, y compris une preuve de résidence dans le pays de départ pendant au moins 2 semaines, ne seront pas tenus d'entrer en auto-isolement. Ceux qui ne répondent pas aux critères devront toujours s'auto-isoler pendant 14 jours. À partir du 21 décembre, tous les voyageurs arrivant à Malte en provenance du Royaume-Uni devront observer une quarantaine obligatoire de 14 jours et se soumettre au test COVID-19 Polymerase Chain Reaction (PCR) à l'arrivée.

Malte : il y a 2 801 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 245 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.visitmalta.com/en/Covid-19 https://deputyprimeminister.gov.mt/en/health-promotion/covid-19/Pages/landing-page.aspx https://mt.usembassy.gov/u-s-citizen-services/information-on-covid-19/

Drapeau MD

Moldova

La Moldavie a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers, à l'exception des ressortissants du pays et des membres de leur famille immédiate, des personnes ayant un visa ou un permis de séjour, et des vols diplomatiques, humanitaires et de transit.

Restrictions d'entrée

La Moldavie a limité l'entrée à la plupart des voyageurs étrangers. à partir du 23 décembre, la Moldavie a suspendu tous les vols en provenance du Royaume-Uni.

Les étrangers ne seront autorisés à franchir la frontière moldave que s'ils correspondent à l'une des exceptions suivantes : membres de la famille immédiate des citoyens moldaves ; personnes ayant un visa, un permis de séjour ou un autre document délivré par les autorités moldaves ; personnes voyageant pour un «intérêt professionnel» en possession d'un visa, d'un permis de séjour ou d'un autre document délivré par les autorités moldaves ; diplomates accrédités en Moldavie, membres d'organisations internationales et membres de leur famille ; personnel capable de fournir une aide humanitaire ; passagers en transit.

Depuis le 30 juin, d'autres catégories de personnes sont autorisées à entrer en Moldavie. Celles-ci comprennent : les personnes ayant un visa de visite d'affaires, un visa de long séjour, un permis de séjour ou un document équivalent, les membres et personnes à charge des missions diplomatiques, des postes consulaires et des organisations internationales accréditées en Moldavie, le personnel fournissant une aide humanitaire, les passagers en transit, les personnes voyageant pour des raisons de santé et humanitaires, les frontaliers, les chauffeurs et le personnel de service, aux fins du transport de marchandises (équipage des avions, navires et trains).

Exigences d'entrée

Un test PCR et/ou de sérologie ne sont pas nécessaires pour entrer en Moldavie, mais tous les voyageurs doivent remplir un questionnaire épidémiologique (« fisa epidemiologica ») dans les aéroports et autres points d'entrée lorsqu'ils entrent en Moldavie et deoivent signer une déclaration indiquant qu'ils s'auto-isoleront pendant 14 jours.

Exigences spécifiques de quarantaine

Depuis le 1er septembre, la Moldavie exige un séjour à domicile de 14 jours (quarantaine) pour les nouveaux arrivants de certains pays, à l'exception des personnes asymptomatiques livrant des marchandises, des membres d'équipage, des étudiants, des personnes voyageant pour des soins de santé, des voyageurs liés au travail avec des visas, du corps diplomatique accrédité en Moldavie et des passagers en transit. Consultez ce site Web pour connaître les pays sur la Liste « rouge » nécessitant la mise en quarantaine. La liste sera mise à jour toutes les deux semaines.

Moldova : il y a 6 305 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 315 décès en date du 22 janv. 2021.

https://md.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/moldova/entry-requirements

Drapeau ME

Monténégro

Le Monténégro a limité l'entrée aux seuls ressortissants et résidents du Monténégro ainsi qu'aux voyageurs qui sont résidents d'un groupe de pays répondant à certains critères épidémiologiques.

Restrictions d'entrée

Le Monténégro a limité l'entrée aux seuls ressortissants et résidents du Monténégro ainsi qu'aux voyageurs étant restés dans un pays répondant à certains critères épidémiologiques pendant au moins 15 jours avant leur départ.

Exigences d'entrée

Les personnes qui ont passé les 15 derniers jours dans l'un des pays suivants (la « liste verte ») sont autorisées à entrer au Monténégro sans obligation de tests avant l'entrée ou de mise en quarantaine à l'entrée : Royaume-Uni, États membres de l'UE (Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne et Suède) et Algérie, Andorre, Angola, Azerbaïdjan, Barbade, Bélarus, Brunei, Cambodge, Canada, Chine, Cuba, Égypte, Fidji, Géorgie, Islande, Indonésie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Liechtenstein, Madagascar, Malaisie, Maurice, Monaco, Mongolie, Maroc, Mozambique, Népal, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Philippines, Russie, Sénégal, Corée du Sud, Suisse, Tadjikistan, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turquie, EAU, Ukraine, Uruguay, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie et Zimbabwe.

Les personnes âgées de plus de 5 ans qui ont passé les 15 derniers jours dans l'un des pays suivants (la « liste jaune ») ne sont autorisées à entrer au Monténégro que si elles présentent un test PCR, ELISA ou ECLIA négatif pour le SARS-CoV-2, effectué par des laboratoires accrédités dans les 72 heures avant l'arrivée : Albanie, Australie, Bosnie-Herzégovine, Israël, Kosovo, Liban, Macédoine du Nord, Serbie, Seychelles, Singapour et États-Unis.

Ces listes sont valables à partir du 6 novembre et sont sujettes à modification.

Des exceptions aux réglementations ci-dessus existent pour les voyageurs qui sont des agents de santé, des transporteurs de marchandises, des diplomates, le personnel d'organisations internationales, le personnel militaire et les travailleurs humanitaires dans l'exercice de leurs fonctions, et les personnes ayant besoin d'une protection internationale.

De plus, les vols non commerciaux de 10 sièges maximum peuvent entrer au Monténégro sans restrictions. Tous les voyageurs sur ces vols doivent avoir un test PCR, ELISA ou ECLIA négatif pour le SRAS-CoV-2 pris au cours des 72 dernières heures.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les résidents et les ressortissants du Monténégro peuvent rentrer chez eux depuis des pays ne figurant pas sur les listes susmentionnées, mais doivent s'attendre à être soumis à une période d'auto-isolement d'au moins 14 jours.

Règles relatives au transit

Les résidents de Bosnie-Herzégovine, du Kosovo et d'Albanie peuvent transiter par le Monténégro sans obligation de subir un test PCR ou ELISA pour le COVID-19, tant qu'ils ne séjournent pas au Monténégro.

Monténégro : il y a 8 262 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 762 décès en date du 22 janv. 2021.

https://me.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/montenegro/entry-requirements

Drapeau NO

Norvège

La Norvège a levé les restrictions à l'entrée en Norvège pour les personnes résidant dans des pays de l'espace Schengen, de l'UE ou de l'EEE qui ont un niveau d'infection acceptable. La Norvège a imposé des tests obligatoires pour le COVID-19 pour tous les voyageurs. Les voyageurs arrivant de pays à haut risque sont soumis à des exigences de test avant le voyage et à une quarantaine de 10 jours.

Restrictions d'entrée

La Norvège a levé les restrictions à l'entrée en Norvège pour les personnes résidant dans des pays de l'espace Schengen, UE ou EEE qui ont un niveau d'infection acceptable. Cela signifie que les résidents de ces pays ne seront pas soumis à la quarantaine à leur arrivée en Norvège. Les ressortissants de ces pays peuvent toujours voyager en Norvège à partir d'autres régions s'ils résident, travaillent ou possèdent des biens en Norvège.

Les voyageurs qui ne résident pas dans les pays susmentionnés ne peuvent se rendre en Norvège que pour des raisons spécifiques, par exemple pour commencer à travailler ou étudier en Norvège, à condition que le travail soit imminent. Pour pouvoir entrer, ils devront apporter une copie d'un contrat de travail. Les personnes qui viennent en Norvège pour travailler dans le cadre d'une affectation temporaire doivent également en apporter la preuve. Ceux qui viennent en Norvège pour travailler ou étudier sont tenus de respecter les règles de quarantaine.

À partir du 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront plus autorisés à entrer en Norvège, à l'exception des personnes résidant dans un autre pays de l'UE/EEE ou des membres de la famille immédiate d'un résident norvégien. Consultez le site Web UDI pour en savoir plus sur ces exceptions.

Exigences d'entrée

L'entrée est toujours limitée jusqu'au 1er novembre 2020 au moins pour la plupart des autres voyageurs qui ne sont pas ressortissants ou résidents de l'espace Schengen, de l'UE ou de l'EEE. À partir du 9 novembre, tous les voyageurs en provenance de pays à haut risque doivent présenter un certificat médical avec des résultats négatifs au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant l'arrivée.

Les voyageurs doivent avoir un hébergement de quarantaine confirmé pour la période de séjour prévue. Depuis le 2 janvier, la Norvège a imposé des tests obligatoires pour le COVID-19 pour tous les voyageurs. Le test est également obligatoire pour les citoyens norvégiens. Le test doit être effectué le plus tôt possible et au plus tard dans les 24 heures suivant l'arrivée à l'aéroport ou dans d'autres postes frontières. Si cela n'est pas possible, le voyageur doit contacter la municipalité locale ou un autre centre de test pour organiser les tests. Les tests sont gratuits. Il existe quelques exceptions aux tests obligatoires, notamment les enfants de moins de 12 ans, le personnel ayant des fonctions sociales essentielles, les travailleurs frontaliers, les chauffeurs longue distance et les diplomates.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant de pays à haut risque seront soumis à une quarantaine de 10 jours. La liste des zones à haut risque est en cours de mise à jour ici.

Les voyageurs ne sont autorisés à se rendre au Svalbard qu'après avoir séjourné en quarantaine dans d'autres régions de la Norvège.

Règles relatives au transit

Les non-résidents peuvent toujours transiter via les aéroports norvégiens tant que la destination finale n'est pas en Norvège.

Norvège : il y a 41 717 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 544 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.regjeringen.no/en/aktuelt/stricter-border-controls-being-introduced/id2693624/ https://no.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/norway/entry-requirements

Drapeau NL

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont commencé à accepter les touristes en provenance de pays de la zone UE / Schengen. Les voyageurs qui arrivent d'un pays ne figurant pas sur la liste des « pays d'origine sûrs » de l'UE et qui sont exemptés de l'interdiction de voyage de l'UE applicable aux Pays-Bas doivent avoir un résultat de test COVID-19 PCR négatif officiel, délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Ils doivent également remplir et signer une déclaration de test négatif. Certains voyageurs sont soumis à une auto-quarantaine de 10 jours.

Restrictions d'entrée

Les Pays-Bas ont restreint l'entrée des voyageurs arrivant de vols en provenance de l'extérieur de l'UE, qui ne sont pas des ressortissants, des titulaires de permis de séjour ou de visa de long séjour des États membres de l'EEE, de la Suisse ou leurs familles. Des exemptions existent pour certains cas particuliers, par exemple, les voyageurs assistant à des funérailles ou étudiant dans une institution aux Pays-Bas. Une liste complète des exemptions est disponible ici. À partir du 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront plus autorisés à entrer aux Pays-Bas. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement aux Pays-Bas. Les voyages essentiels sont toujours autorisés. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter un permis de séjour, un certificat de demande ou un document avec leur adresse, et pourront être interrogés par les autorités frontalières néerlandaises à leur arrivée aux Pays-Bas. L'interdiction de voyager pour des raisons non essentielles imposée par l'UE a également été levée pour les résidents de l'Australie, du Japon, de la Corée du Sud, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de la Thaïlande et de l'Uruguay. Le gouvernement néerlandais dispose d'un système de code couleur des pays et régions à haut risque (orange) et à faible risque (jaune). Les voyageurs en provenance de régions ou de pays à haut risque (orange) doivent s'auto-isoler pendant 10 jours à l'arrivée. Les touristes doivent se conformer à toutes les mesures et règles applicables pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les touristes doivent également réserver leur logement de vacances avant de se rendre aux Pays-Bas. Pour obtenir les dernières informations, consultez la FAQ sur les vacances aux Pays-Bas ici.

Le 16 juillet, le gouvernement néerlandais a annoncé une exemption supplémentaire pour les étrangers qui sont en relation à distance avec des citoyens/résidents néerlandais. Pour plus d'informations, rendez-vous ici.

Les ressortissants de pays tiers qui ne résident pas actuellement ou ne sont pas physiquement présents dans l'UE sont toujours soumis à des restrictions de voyage et ne seront pas autorisés à entrer aux Pays-Bas pour le tourisme.

Exigences d'entrée

À partir du 15 décembre, les voyageurs qui arrivent d'un pays ne figurant pas sur la liste des « pays d'origine sûrs » de l'UE et qui sont exemptés de l'interdiction de voyage de l'UE applicable aux Pays-Bas devront produire les documents suivants :

Un résultat négatif officiel d'un test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant l'arrivée. Les enfants de moins de 13 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19.

Une déclaration de test négatif déclarée et signée. En plus des exigences existantes, les voyageurs en provenance d'Irlande, du Royaume-Uni ou d'Afrique du Sud doivent également montrer un résultat négatif d'un test rapide (antigène ou test LAMP) ou d'un test PCR. Le test doit avoir été effectué pas plus de 4 heures avant l'embarquement. Les enfants de moins de 13 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19. Les exigences du test ne remplacent pas l'exigence de s'auto-isoler pendant 10 jours à l'arrivée.

Les voyageurs doivent être en possession de versions imprimées du résultat négatif au test et de la déclaration. Il n'est pas acceptable d'afficher une version numérique sur un téléphone ou une tablette.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une auto-quarantaine de 10 jours. Consultez la liste des exemptions pour plus d'informations.

Pays-Bas : il y a 920 354 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 13 439 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.government.nl/topics/coronavirus https://nl.usembassy.gov/covid-19-information-3/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/netherlands/entry-requirements

Drapeau PL

Pologne

La Pologne accepte désormais les voyageurs en provenance de l'UE, de Norvège, de Suisse, de Géorgie, du Japon, du Canada, de Thaïlande, de Nouvelle-Zélande, de Corée du Sud, de Tunisie et d'Australie.

Restrictions d'entrée

La Pologne a repris les vols entrants en provenance de pays de l'UE, de Norvège et de Suisse ainsi que de Géorgie, du Japon, du Canada, de Thaïlande, de Nouvelle-Zélande, de Corée du Sud, de Tunisie et d'Australie. Les vols en provenance d'Arménie, de Bosnie-Herzégovine, de Géorgie, de Jordanie, du Kosovo, de Macédoine du Nord, du Monténégro, de Serbie, du Royaume-Uni ou des États-Unis (à l'exception des aéroports de l'Illinois et de New York) sont suspendus. À partir du 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront pas autorisés à entrer en Pologne à des fins non essentielles. Les voyages essentiels sont toujours autorisés et une liste des exemptions pour entrer en Pologne est disponible ici sur le site Web du gouvernement polonais. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en Pologne. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence. Tous les autres vols restent suspendus, à l'exception des vols humanitaires et médicaux, des vols pour la protection de l'ordre public, des vols d'urgence, des vols sur ordre du Premier ministre et des vols de rapatriement effectués par des transporteurs aériens étrangers sur ordre d'états étrangers.

La liste des pays dont les résidents peuvent entrer en Pologne est soumise à l'examen du gouvernement polonais et est fréquemment mise à jour sur cette page (en polonais).

Exigences spécifiques de quarantaine

Les ressortissants de l'UE et de l'EEE ne sont plus tenus de se mettre en quarantaine à leur arrivée.

Les voyageurs entrant en Pologne en provenance de tout autre pays en dehors de l'UE et de l'EEE peuvent être tenus de s'auto-isoler pendant 10 jours. Il existe des exceptions, notamment pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 et produisant un certificat de vaccination, les chauffeurs de fret, les titulaires de permis de travail, le personnel de cabine des compagnies aériennes, les conjoints et enfants de citoyens polonais, les travailleurs de la formation, les travailleurs agricoles, les étudiants et les élèves qui étudient en Pologne, et les membres des missions diplomatiques, des consulats ou des organisations internationales et leurs familles.

Pologne : il y a 207 462 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 34 561 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.pl/web/koronawirus/aktualne-zasady-i-ograniczenia https://pl.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/poland/entry-requirements

Drapeau PT

Portugal

Le Portugal a ouvert ses frontières aux voyageurs de l'UE, d'Australie, de Chine, de Hong Kong, du Japon, de Macao, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Corée du Sud et de Thaïlande.

Restrictions d'entrée

Le Portugal a rouvert ses frontières aux voyageurs en provenance de l'UE, d'Australie, de Chine, de Hong Kong, du Japon, de Macao, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Corée du Sud et de Thaïlande.

Jusqu'à nouvel ordre, le voyage du Royaume-Uni au Portugal est limité aux ressortissants portugais et aux citoyens étrangers résidant légalement au Portugal.

Les voyageurs venant d'autres zones que celles indiquées ci-dessus peuvent entrer au Portugal ou transiter par le pays seulement s'ils ont des raisons "essentielles" telles que des raisons professionnelles, d'études, de regroupement familial, de santé ou humanitaires. Les voyageurs d'affaires doivent être prêts à décrire la raison de leur voyage d'affaires et peuvent être invités à fournir des preuves. Les étudiants doivent avoir le visa approprié et/ou être prêts à présenter une preuve d'inscription auprès d'un établissement d'enseignement portugais.

Les ressortissants de pays tiers titulaires de permis de séjour ou de visas de résident de longue durée délivrés par les États membres de l'UE peuvent transiter par le Portugal pour retourner dans leur pays de résidence.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant de l'UE, d'Australie, de Chine, de Hong Kong, du Japon, de Macao, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de Corée du Sud ou de Thaïlande seront soumis à un examen de santé à leur arrivée dans les aéroports du continent.

Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni doivent être des ressortissants portugais ou des citoyens résidant légalement au Portugal et doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, émis dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs sans certificat médical valide avec un résultat de test PCR négatif seront testés à l'aéroport. Les voyageurs entrant au Portugal depuis d'autres zones que celles indiquées plus haut (sauf ceux qui transitent simplement par le Portugal et ne quittent pas l'aéroport) doivent présenter un résultat de test COVID-19 négatif émis au cours des 72 dernières heures. Ils feront également l'objet d'un contrôle de santé à leur arrivée. Leur température sera contrôlée et si elle est élevée ou s'ils présentent des symptômes, ils seront référés aux autorités sanitaires.

Les voyageurs arrivant à Madère ou Porto Santo doivent remplir et soumettre un questionnaire pour les voyageurs entre 12 et 48 heures avant leur arrivée. À leur arrivée, ils devront montrer la preuve d'un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures avant leur arrivée, ou passer un test à leur arrivée et s'isoler dans leur logement en attendant les résultats. Vous trouverez plus d'informations ici.

Les voyageurs arrivant aux Açores doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test PCR du COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur départ. Vous trouverez plus d'informations ici. À partir du 9 décembre, les voyageurs auront besoin d'un test COVID-19 négatif pour voyager de São Miguel et Terceira à l'une des autres îles de l'archipel.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant à Madère ou aux Açores sans certificat médical avec un résultat négatif au test PCR du COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur départ sous soumis à un test COVID-19 et une période de quarantaine jusqu'aux résultats du test. Les résidents de Madère et des Açores qui retournent chez eux devront passer un deuxième test COVID-19, 5 à 7 jours à compter de la date à laquelle ils ont été testés pour la première fois. Ils doivent s'isoler chez eux jusqu'à ce qu'ils connaissent le résultat du deuxième test.

Portugal : il y a 151 226 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 9 686 décès en date du 22 janv. 2021.

https://covid19.min-saude.pt/ https://pt.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau RO

Roumanie

La Roumanie a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants de la Roumanie, des pays de l'EEE et de la Suisse.

Restrictions d'entrée

La Roumanie a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse.

Les ressortissants roumains et leurs familles, les titulaires de permis de séjour et les titulaires de visa de long séjour peuvent entrer dans le pays.

Les ressortissants des États membres de l’EEE, de la Suisse et du Royaume-Uni résidant en Roumanie peuvent également entrer dans le pays. À partir du 1er janvier, les ressortissants britanniques ne sont plus classés comme ressortissants de l'UE/EEE et ne seront pas autorisés à entrer en Roumanie. Les voyages essentiels sont toujours autorisés. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en Roumanie. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence.

Les diplomates, le personnel des transports, le personnel militaire, les travailleurs humanitaires, les voyageurs en situation d’urgence familiale et les voyageurs ayant besoin d’une protection humanitaire internationale ou autre peuvent également entrer dans le pays.

Le gouvernement roumain publie régulièrement une liste mise à jour des pays pour lesquels les restrictions de voyage liées au COVID-19 ont été levées, ainsi qu'une liste des pays à haut risque. Vous trouverez des informations à ce sujet ici (en roumain).

Exigences d'entrée

À compter du 4 janvier, tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, y compris les enfants, doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif de test COVID-19 RT-PCR ou antigène délivré dans les 48 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les personnes venant de pays à haut risque doivent effectuer une quarantaine de 14 jours à l'arrivée, tandis que celles arrivant de zones à faible risque sont exemptées de la quarantaine. Tous les voyageurs du Royaume-Uni sont soumis à un auto-isolement de 14 jours à l'arrivée.

Roumanie : il y a 44 934 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 17 554 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ro.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/romania/entry-requirements

Drapeau GB

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a réinstauré le confinement national. Les ressortissants étrangers sont soumis à la réglementation « Stay at Home ». Tous les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 et sont soumis à un auto-isolement de 10 jours à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Royaume-Uni a réinstauré le confinement national.

Depuis le 4 janvier, le confinement national en Angleterre est en vigueur. Les voyages extérieurs, y compris à l'étranger, sont limités depuis l'Angleterre, sauf dans des circonstances limitées telles que le travail ou les études.

Les ressortissants étrangers sont soumis à la réglementation « Stay at Home ». Ils ne doivent pas voyager à l'étranger à moins que cela ne soit autorisé.

Différentes règles s'appliquent en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord. Les voyageurs doivent respecter toutes les règles qui leur sont applicables.

À partir du 20 novembre, l'Écosse a limité les voyages transfrontaliers au Royaume-Uni, seuls les personnes qui voyagent pour des raisons essentielles (santé, travail et études) seront autorisées à entrer et sorir d'Écosse. Les personnes vivant dans les zones de confinement de niveau 3 ou 4 en Écosse ne sont pas non plus autorisées à quitter leur zone et ne peuvent pas voyager à l'étranger, bien que les personnes de niveau 0-2 le puissent.

Les voyageurs qui ont séjourné ou transité par l'Afrique du Sud au cours des 10 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer au Royaume-Uni, à l'exception des ressortissants britanniques, des ressortissants irlandais et des résidents du Royaume-Uni.

Certaines régions du Royaume-Uni et des dépendances de la Couronne peuvent avoir des règles de voyage spécifiques. Consultez la page correspondante pour obtenir des informations sur les voyages à Jersey, l'île de Man, les Shetland et les Orcades.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrant au Royaume-Uni doivent présenter un Formulaire de localisation des passagers de la santé publique à l'immigration à l'arrivée.

À partir du 18 janvier, tous les voyageurs arrivant en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, antigène ou LAMP effectué dans les 3 jours avant le départ.

Les voyageurs de la zone de voyage commune (Royaume-Uni, Irlande, île de Man, Jersey, Guernesey, Ascension, îles Falkland et Sainte-Hélène) ne seront pas concernés par le règlement. Les enfants de moins de 11 ans ne seront pas non plus tenus de passer des tests avant le départ.

Jusqu'au 21 janvier, les voyageurs d'Antigua-et-Barbuda, de Sainte-Lucie ou de la Barbade ne seront pas non plus visés par la réglementation.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 18 janvier, les couloirs de voyage sont suspendus et tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni de tous les pays étranger, à l'exception de l'Irlande, sont soumis à un auto-isolement de 10 jours. Remarque : les gouvernements anglais, écossais, gallois et nord-irlandais peuvent appliquer les exigences de quarantaine différemment. Consultez les liens suivants pour plus d'informations sur les voyages en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs sur les vols à destination du Royaume-Uni doivent porter un masque facial à bord des avions et des transports en commun à leur arrivée par la suite. Les passagers utilisant des taxis et des véhicules de location privés doivent également utiliser un masque facial pendant toute la durée de leur voyage. Les conducteurs peuvent refuser de transporter des passagers qui ne suivent pas les instructions pour voyager en toute sécurité. Consultez les conditions d'entrée du gouvernement britannique pour en savoir plus sur les restrictions de voyage au Royaume-Uni.

Royaume-Uni : il y a 3 449 253 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 94 658 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/guidance/travel-advice-novel-coronavirus https://uk.usembassy.gov/covid-19-coronavirus-information/

Drapeau RU

Russie

La Russie a commencé à lever certaines restrictions pour les vols internationaux de certains pays. Les voyageurs étrangers doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test PCR Coronavirus (COVID-19), délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Russie a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants russes, des résidents permanents, des résidents titulaires d'un permis de séjour, des membres d'équipage des compagnies aériennes, des diplomates, des membres d'organisations internationales basées en Russie et des voyageurs dont la visite concerne le décès d'un proche. Depuis le 22 décembre, la Russie a suspendu les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni, et ce jusqu'au 12 janvier. Le gouvernement russe autorise l'entrée d'étrangers pour un traitement médical ou pour prendre soin de parents en Russie. Les voyageurs dont un membre de la famille proche est un ressortissant russe peuvent entrer dans le pays, mais doivent fournir des pièces justificatives de leur relation. Les voyageurs peuvent transiter par les aéroports russes, tant qu'ils n'entrent pas dans le pays. Les ressortissants et les résidents du Royaume-Uni, du Bélarus, de Cuba, de l'Égypte, d'Éthiopie, du Japon, du Kazakhstan, de la Corée du Sud, du Kirghizistan (ne voyageant pas sur les vols SU1883 et SU1895), des Maldives, de Serbie, des Seychelles, de la Suisse, de la Tanzanie, de la Turquie et des Émirats arabes unis arrivant directement de leur pays et non via un pays tiers sont autorisés à entrer en Russie, à condition qu'ils aient un visa valide, puissent démontrer leur citoyenneté ou leur résidence et se conformer à d'autres conditions d'entrée.

Exigences d'entrée

Les voyageurs étrangers doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test PCR Coronavirus (COVID-19) délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Le certificat médical doit être délivré en russe ou en anglais. Une traduction notariée en russe est acceptée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs entrant en Russie à des fins de travail permanent, y compris les titulaires d'un visa de spécialiste hautement qualifié (HQS), sont soumis à une auto-isolement de 14 jours à l'arrivée. Toutes les autres personnes entrantes ne sont pas tenues de s'auto-isoler si elles arrivent sur un vol régulier, à condition qu'elles puissent présenter un certificat de test négatif.

Les voyageurs qui ne fournissent pas les documents ci-dessus devront passer un test PCR pour le COVID-19 à leurs propres frais dans les trois jours suivant leur arrivée en Russie.

Cependant, si les voyageurs développent des symptômes COVID-19 et/ou sont testés positifs au COVID-19, ils devront s'auto-isoler jusqu'à ce qu'ils aillent mieux et qu'ils aient testés négatifs au COVID-19 lors d'un test PCR. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni sont soumis à l'auto-isolement pendant 14 jours.

Russie : il y a 528 009 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 66 810 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.russiatourism.ru/en/contents/turistam/safety-and-health/ https://ru.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/russia/entry-requirements

Drapeau CZ

République Tchèque

À partir du 22 octobre, les voyageurs sont uniquement autorisés à entrer en Tchéquie pour un motif essentiel, comme les affaires ou les études. La Tchéquie permettra maintenant aux voyageurs en provenance de pays qu'elle considère à faible risque d'entrer sans être tenus de se mettre en quarantaine.

Restrictions d'entrée

Depuis le 22 octobre, les voyageurs sont uniquement autorisés à entrer en Tchéquie pour un motif essentiel, comme les affaires ou les études. À partir du 23 décembre, les citoyens tchèques et résidents du pays arrivant du Royaume-Uni sont autorisés à entrer.

Exigences d'entrée

Le gouvernement tchèque a classé les pays en fonction de leur taux de cas de COVID-19. Les voyageurs arrivant de pays considérés comme à faible risque ne seront pas tenus de se mettre en quarantaine ou de fournir un test PCR. Les voyageurs arrivant de pays non considérés comme « à faible risque » ne sont autorisés à entrer en Tchéquie qu'à des fins limitées et spécifiques.

Les exceptions à cette règle incluent les membres de la famille de ressortissants de l'EEE/Royaume-Uni résidant en Tchéquie (qui doivent fournir une preuve de leur relation), ainsi que les voyageurs avec un visa D délivré par la République tchèque ou un visa C délivré par la République tchèque après le 11 mai 2020.

Vous trouverez des informations détaillées sur la manière dont les pays sont classés et les réglementations en vigueur pour les voyageurs en provenance de ces pays sur le site du ministère de l'Intérieur de la République tchèque. Les citoyens tchèques et résidents arrivant du Royaume-Uni doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

À compter du 20 décembre, la Tchéquie a introduit une période de quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant du Royaume-Uni ou ayant passé plus de 24 heures au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours. Ils doivent s'auto-isoler et passer un test PCR Covid-19 entre 5 et 7 jours après leur arrivée du Royaume-Uni. Ceci est en réponse à la preuve d'une nouvelle variante du COVID-19.

Les citoyens et résidents tchèques arrivant du Royaume-Uni sont soumis à une quarantaine obligatoire de 5 jours jusqu'à ce qu'ils passent un RT-PCR ou un test antigénique.

République Tchèque : il y a 119 828 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 14 973 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.vlada.cz/en/media-centrum/aktualne/measures-adopted-by-the-czech-government-against-coronavirus-180545/ https://cz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/czech-republic/entry-requirements

Drapeau RS

Serbie

La Serbie a rouvert ses frontières. Les voyageurs entrant en Serbie en provenance de Croatie, de Macédoine du Nord, de Bulgarie ou de Roumanie, à l'exception des ressortissants serbes, doivent arriver avec un test PCR négatif effectué dans les 48 heures précédant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Serbie a rouvert ses frontières. Les voyageurs entrants recevront à leur arrivée des instructions sur la prévention de la propagation du coronavirus. Si vous avez réservé ou cherchez à réserver des vols entre la Serbie et un autre pays, vous devez savoir que des modifications et des annulations sont possibles lors de la reprise des vols.

Exigences d'entrée

À partir du 20 décembre, tous les voyageurs arrivant en Serbie doivent arriver avec un test PCR négatif effectué dans les 48 heures précédant l'arrivée. Les membres d'équipage et les voyageurs en transit depuis moins de 12 heures, les enfants de moins de 12 ans accompagnés de parents ayant des résultats de test valides et les diplomates dûment accrédités, les membres d'organisations internationales et militaires effectuant des voyages officiels et leurs familles sont exemptés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR. Les voyageurs arrivant de Macédoine du Nord, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Albanie ou Bulgarie sont également exemptés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les ressortissants serbes et les ressortissants étrangers en résidence temporaire et permanente doivent soit présenter un test PCR négatif effectué dans les 48 heures précédant leur arrivée, soit passer 10 jours en isolement à la maison après leur entrée en Serbie. Les personnes en auto-isolement doivent se présenter à un centre de santé dans les 24 heures suivant leur entrée en Serbie en s'inscrivant à http://www.e-zdravlje.gov.rs

Toutes les autres infos

Les ressortissants étrangers qui ont une autorisation de séjour temporaire en Serbie ayant expiré après le 15 mars 2020 seront autorisés à entrer en République de Serbie jusqu'au 1er juillet 2020. Ils peuvent légalement soumettre une demande de prolongation de leur séjour temporaire dans les 30 jours suivant leur arrivée en Serbie.

Serbie : il y a 375 263 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 830 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.mfa.gov.rs/en/themes/covid173202019 https://rs.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/serbia/entry-requirements

Drapeau SK

Slovaquie

La Slovaquie a ouvert ses frontières aux voyageurs provenant d'une liste de pays sélectionnés.

Restrictions d'entrée

La Slovaquie commence à assouplir ses restrictions de voyage. Les ressortissants slovaques, les membres de leur famille et les résidents de la Slovaquie peuvent se rendre en Slovaquie depuis n'importe où. Toute personne autorisée à entrer dans un autre État membre de Schengen, et donc déjà présente dans la zone Schengen, peut entrer en Slovaquie pour n'importe quel motif de voyage. Depuis le 24 décembre, la Slovaquie a levé la suspension des vols directs de passagers depuis le Royaume-Uni. En outre, les voyageurs étrangers peuvent désormais également entrer dans le pays s'ils arrivent d'un pays de la «liste verte» et ne sont pas allés ailleurs au cours des 14 derniers jours. À partir du 16 novembre, les voyageurs qui ont passé les 14 derniers jours uniquement dans les pays/territoires suivants peuvent également entrer en Slovaquie, sans avoir besoin d'un test COVID-19 ou d'une mise en quarantaine : Australie, Chine, Finlande, Grèce, Islande, Japon, Nouvelle-Zélande, Norvège, Corée du Sud et Taïwan.

La « liste verte » mise à jour est disponible ici.

Les voyageurs arrivant de pays en dehors de la liste verte et/ou de l'UE devront se conformer à différents protocoles de quarantaine/de test en fonction de leur lieu de départ et de leur lieu de séjour au cours des 14 derniers jours.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé publique pour els passagers au moins 24 heures avant le départ pour la Slovaquie.

Les voyageurs qui ont été physiquement présents uniquement dans les pays de la « liste verte » susmentionnés au cours des 14 jours précédents ne sont soumis à aucune restriction ou exigence lorsqu'ils entrent en Slovaquie.

Les voyageurs qui ont séjourné dans l'UE mais dans des pays ne figurant pas sur la « liste verte » peuvent éviter une quarantaine en présentant à la frontière un test COVID-19 RT-PCR négatif datant de moins de 72 heures et effectué en dehors de la Slovaquie.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ont uniquement séjourné dans les pays de la « liste verte » dans les 14 jours avant leur voyage sont exemptés de la quarantaine.

Ceux qui arrivent de pays de l'UE qui ne figurent pas sur la « liste verte » doivent soit fournir un test PCR valide, soit s'auto-isoler à l'arrivée.

Ceux qui arrivent de pays extérieurs à l'UE qui ne figurent pas sur la « liste verte » doivent s'auto-isoler à l'arrivée.

Les voyageurs entrant en quarantaine doivent s'inscrire en ligne sur https://korona.gov.sk/en/ehranica/, puis ils seront contactés après dans les 5 jours pour organiser un test RT-PCR pour le COVID-19. Si les voyageurs s'isolent eux-mêmes dans une résidence privée, toute personne vivant dans le même ménage doit également s'isoler. Une fois que le voyageur a reçu un résultat de test négatif, il peut mettre fin à son auto-isolement.

Les enfants de moins de trois ans doivent rester en quarantaine à domicile pendant 10 jours, et tous les membres du ménage doivent être asymptomatiques pendant cette période.

Toutes les autres infos

Un organigramme décrivant les restrictions actuelles est disponible ici.

Slovaquie : il y a 46 312 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 801 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sk.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/slovakia/entry-requirements

Drapeau SI

Slovénie

La Slovénie a rouvert ses frontières aux ressortissants de l'UE et de l'espace Schengen ; cependant, des restrictions de quarantaine spéciales s'appliquent aux voyageurs en provenance de pays à taux élevé de COVID-19.

Restrictions d'entrée

La Slovénie a rouvert ses frontières aux ressortissants de l'UE et de l'espace Schengen et aux personnes voyagent dans la zone Schengen. Cependant, des restrictions de quarantaine spéciales s'appliquent aux voyageurs arrivant de pays où les taux de COVID-19 sont élevés.

Les voyageurs qui ne sont pas ressortissants de l'UE/espace Schengen ou qui ne voyagent pas à l'intérieur de la zone Schengen ne peuvent entrer dans le pays que pour une raison "essentielle".

Pour les voyageurs qui peuvent entrer dans le pays, la Slovénie continue de mettre à jour ses listes.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant d'un pays figurant sur la liste verte peuvent entrer en Slovénie sans restrictions et sans quarantaine.

Les voyageurs arrivant d'un pays sur la liste jaune (pays qui ne figurent ni sur la liste verte ni sur la liste rouge), qui sont citoyens slovènes et étrangers résidant de façon permanente ou temporaire en Slovénie, en provenance des États membres de l'UE ou de l'espace Schengen peuvent entrer en Slovénie sans passer par la quarantaine, à condition qu'ils présentent des preuves qu'ils ne viennent pas des pays figurant sur la liste rouge. Les autres voyageurs arrivant d'un pays figurant sur la liste jaune seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Les voyageurs arrivant d'un pays sur la liste rouge seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours, indépendamment de leur nationalité ou de leur pays de résidence.

Les voyageurs arrivant d'un pays figurant sur la liste jaune ou rouge peuvent être autorisés à entrer dans le pays sans passer par une quarantaine de 10 jours s'ils remplissent l'une des exemptions énumérées ci-dessous. Certaines des exemptions obligent le voyageur à présenter des résultats négatif pour un test de coronavirus effectué dans les 3 jours avant l'arrivée.

Les exemptions de quarantaine comprennent : les voyageurs en transit, les titulaires de passeports diplomatiques, les personnes exerçant des activités sociales et économiques majeures, les travailleurs des transports internationaux. Une liste complète des exemptions est disponible sur le site Web du gouvernement slovène.

Slovénie : il y a 19 645 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 284 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.si/en/topics/coronavirus-disease-covid-19/ https://si.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/slovenia/entry-requirements

Drapeau CH

Suisse

La Suisse a assoupli les restrictions imposées aux voyageurs en provenance d'Europe.

Restrictions d'entrée

La Suisse a commencé à assouplir ses restrictions de voyage. En plus des ressortissants/résidents de Suisse ou du Liechtenstein, depuis le 15 juin, les voyageurs en provenance des pays de l'UE, d'Islande et de Norvège peuvent désormais entrer en Suisse. Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud ne sont pas autorisés à entrer en Suisse. Les ressortissants britanniques et autres ressortissants non suisses/liechtensteinois arrivant d'un « pays à haut risque » en dehors de l'espace Schengen ne sont pas autorisés à entrer en Suisse. Ces restrictions ne s'appliquent pas aux ressortissants britanniques qui résident légalement en Suisse. Ils seront autorisés à rentrer dans le pays, mais devront présenter une preuve de résidence, c.-à-d. un permis de séjour suisse (permis L / B / C / Ci). Les titulaires d'un permis transfrontalier (permis G), d'une carte de légitimation DFAE, d'un visa D délivré par la Suisse et titulaires d'un « laissez-passer » délivré par une représentation suisse en cas de « nécessité particulière individuelle » peuvent également entrer dans le pays.

Les voyageurs d'autres pays qui ont les visas et les permis nécessaires pour entrer et les professionnels de santé autorisés peuvent toujours entrer dans le pays.

Des autorisations spéciales existent également dans certains cas pour les voyageurs arrivant d'Allemagne ou d'Autriche.

Exigences d'entrée

Les passagers doivent remplir une Fiche de traçabilité avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ayant séjourné dans certains pays au cours des 10 derniers jours sont soumis à une mise en quarantaine pendant 10 jours à l'arrivée. Pour une liste à jour de ces pays, consultez le site de l'Office fédéral de la santé publique. Tous les voyageurs arrivant du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud sont soumis à une auto-isolement de 10 jours, y compris ceux qui sont arrivés depuis le 14 décembre. Les voyageurs arrivés en Suisse à partir du 14 décembre doivent être en quarantaine dans leur lieu de résidence ou d'hébergement au plus tard le 22 décembre à minuit et doivent en informer le service médical cantonal local avant 12 heures le 24 décembre.

Règles relatives au transit

Le transit le jour même est autorisé ; cependant, les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants, des résidents ou des membres de la famille de ressortissants/résidents des États membres de l'EEE ne peuvent pas transiter par la Suisse lorsqu'ils arrivent d'un État non membre de Schengen en route vers un autre État membre de Schengen. Des exemptions supplémentaires existent pour certaines catégories de voyageurs d'affaires qui ont reçu une autorisation préalable. Il est fortement conseillé aux voyageurs transitant par la Suisse de réserver leur vol de correspondance à l'avance et de confirmer qu'ils remplissent les conditions d'entrée de leur pays de destination.

Suisse : il y a 180 552 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 8 971 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.bag.admin.ch/bag/en/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/empfehlungen-fuer-reisende.html https://ch.usembassy.gov/covid-19/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/switzerland/entry-requirements

Drapeau SE

Suède

La Suède a restreint l'entrée des voyageurs étrangers qui arrivent d'en dehors de l'EEE.

Restrictions d'entrée

La Suède a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs étrangers arrivant de l'extérieur de l'espace européen élargi jusqu'au 22 décembre au moins. Les ressortissants et résidents suédois peuvent toujours retourner en Suède à partir de pays hors de l'EEE. Le 2 juillet, le gouvernement suédois a annoncé que les citoyens et résidents de longue durée des pays de l'EEE, d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de la Suisse ou de la Cité du Vatican, les personnes ayant un permis de séjour suédois et les membres de leur famille peuvent désormais entrer en Suède, quel que soit le but du voyage. Du 21 décembre au 21 janvier, la Suède a imposé une interdiction d'entrée temporaire qui sera en vigueur pour les étrangers arrivés du Royaume-Uni et du Danemark à l'exception de certains voyageurs. Les titulaires d'un visa suédois et les personnes ayant un visa de plus de 3 mois pour un autre pays de l'EEE peuvent également entrer, tout comme les personnes ayant un « objectif essentiel » comme les travailleurs de santé, les chercheurs en santé et les étudiants fréquentant une institution suédoise. Vous trouverez plus d'informations ici (en anglais). En outre, les résidents de l'Australie, de la Géorgie, du Japon, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Corée du Sud, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l'Uruguay peuvent également entrer en Suède. Les diplomates, les travailleurs frontaliers, les professionnels de la santé, le personnel de transport, les travailleurs de secours et les voyageurs qui se déplacent pour des raisons familiales urgentes peuvent également entrer en Suède.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni qui sont exemptés de l'interdiction d'entrée doivent présenter un certificat médical avec un test COVID-19 négatif passé dans les 72 heures avant l'arrivée. La police suédoise des frontières a maintenant confirmé qu'elle acceptait les tests d'un fournisseur autorisé, y compris ceux sur cette liste. Les titulaires de passeports suédois n'ont pas à le faire.

Exigences spécifiques de quarantaine

Le gouvernement suédois recommande à tous les passagers arrivés en Suède du Royaume-Uni depuis le 12 décembre de s'auto-isoler pendant 7 jours et de passer un test PCR le jour de leur arrivée et après 5 jours.

Suède : il y a 532 031 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 10 921 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.krisinformation.se/ https://www.folkhalsomyndigheten.se/smittskydd-beredskap/utbrott/aktuella-utbrott/covid-19/reserekommendationer-fran-ud/ https://se.usembassy.gov/covid-19-coronavirus-information/

Drapeau TR

Turquie

La Turquie a maintenant levé ses restrictions liées au COVID-19.

Restrictions d'entrée

La Turquie a maintenant levé la plupart de ses restrictions de voyage liées au COVID-19, mais les voyageurs qui ne sont pas des résidents ou des ressortissants turcs ne peuvent pas entrer en Turquie s'ils arrivent d'Afghanistan ou du Bangladesh. La Turquie a suspendu l'entrée des voyageurs en provenance du Royaume-Uni, du Danemark, des Pays-Bas et d'Afrique du Sud. Actuellement, seuls les ressortissants britanniques titulaires d'un permis de séjour turc sont autorisés à entrer en Turquie.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ. Sans preuve d'un tel test, les passagers se verront refuser l'embarquement.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation des passagers avant d'arriver en Turquie.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants qui se sont rendus au Royaume-Uni au cours des 10 derniers jours seront soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée dans des lieux sélectionnés par les autorités turques locales.

Règles relatives au transit

Les voyageurs qui transitent directement par la Turquie vers d'autres destinations n'ont pas besoin d'un test PCR négatif, à moins que leur vol ne provienne du Royaume-Uni, du Danemark ou de l'Afrique du Sud. Les voyageurs transitant par la Turquie depuis le Royaume-Uni, le Danemark ou l'Afrique du Sud seront tenus à l'embarquement de présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant le départ.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs sont tenus de porter un masque facial en tout temps lorsqu'ils se trouvent dans un aéroport, et pendant la durée de tous les vols à destination et en provenance de la Turquie.

Turquie : il y a 97 833 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 24 640 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.turkishairlines.com/en-int/announcements/coronavirus-outbreak/cancelled-flights/ https://www.icisleri.gov.tr/ https://tr.usembassy.gov/covid-19-information-2/

Drapeau UA

Ukraine

L'Ukraine a levé l'interdiction d'entrer sur le territoire pour les ressortissants étrangers. La quarantaine obligatoire à domicile dépend du pays d'origine du voyageur.

Restrictions d'entrée

L'Ukraine a levé l'interdiction d'entrer sur le territoire ukrainien pour les ressortissants étrangers.

Exigences d'entrée

Tous les ressortissants étrangers doivent avoir un certificat d'assurance maladie. Un tel certificat doit être délivré par une société enregistrée en Ukraine ou par une société d'assurance étrangère qui a un bureau de représentation en Ukraine et/ou est en relation de traité avec la société d'assurance partenaire en Ukraine. Le certificat d'assurance maladie doit couvrir les coûts liés au traitement COVID-19, à l'observation et doit être valide pendant tout le séjour du visiteur en Ukraine.

La police d'assurance qui a été souscrite via le portail peut être reportée pour la période requise pour le touriste. La procédure de changement de date peut être effectuée plusieurs fois.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant des pays de la zone verte ne sont pas tenus de s'isoler ou de se faire examiner à l'arrivée.

Les voyageurs arrivant de pays dans ce que les autorités ukrainiennes appellent la « zone rouge » (où l'incidence des cas de COVID-19 au cours des 14 derniers jours a été plus élevée qu'en Ukraine, et/ou où l'incidence a augmenté de plus de 30% au cours des 14 derniers jours) doivent subir un auto-isolement de 14 jours, prouvé par l'application de suivi Dii Vdoma (nécessite un numéro de téléphone mobile ukrainien), ou être mis en quarantaine dans un établissement approuvé par le gouvernement pendant 14 jours à leur arrivée.

L'auto-isolement ou la quarantaine obligatoire n'est plus nécessaire si un voyageur subit un test PCR et reçoit un résultat négatif pas plus de 48 heures avant son arrivée en Ukraine, ou une fois en Ukraine. Les enfants de moins de 12 ans, les conducteurs et les membres d'équipage des véhicules de transport de marchandises, des bus, des trains, des locomotives, des avions, des navires maritimes et fluviaux ne sont pas non plus tenus de s'isoler ou de se mettre en quarantaine, à condition qu'ils n'aient pas été en contact avec une personne atteinte du COVID-19.

Consultez la liste des pays en zones rouge et verte en cliquant sur les liens « More details » dans les boîtes d'information « for citizens of green/red zones ».

Ukraine : il y a 247 172 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 22 521 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ua.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/ukraine/entry-requirements

Drapeau AI

Anguilla

L'aéroport d'Anguilla est actuellement fermé au trafic régulier. Cependant, Anguilla accepte les visiteurs approuvés via un processus de candidature en ligne. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 3 à 5 jours avant l'arrivée et doivent avoir rempli un formulaire de demande de visite. Les voyageurs sont soumis à un test COVID-19 PCR et à une mise en quarantaine à leur arrivée.

Restrictions d'entrée

L'aéroport d'Anguilla est actuellement fermé au trafic régulier. Cependant, Anguilla accepte les visiteurs approuvés via un processus de candidature en ligne. Tous les voyageurs qui se rendent à Anguilla, y compris les résidents de retour, doivent obtenir une autorisation préalable au voyage. Les personnes sans autorisation de voyage peuvent se voir refuser l'entrée à Anguilla. Tous les visiteurs doivent remplir une demande individuelle (y compris les enfants).

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de demande de visite.

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 3 à 5 jours avant l'arrivée.

Les voyageurs sont tenus de fournir une assurance maladie qui couvre les frais médicaux du COVID-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une surveillance sanitaire régulière et à une quarantaine de 10 jours à une adresse approuvée.

Les voyageurs sont soumis à un test COVID-19 PCR à leur arrivée et 10 jours après leur entrée.

Anguilla : il n’y a aucun cas actif et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://beatcovid19.ai/#travel-tourism https://bb.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/anguilla/entry-requirements

Drapeau AG

Antigua-et-Barbuda

Les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19 délivré dans les 7 jours précédant leur arrivée et un Formulaire de déclaration de santé rempli. Ils sont soumis à un examen médical obligatoire à l'arrivée. Les voyageurs arrivant de l'extérieur de la bulle de voyage doivent pré-réserver un hébergement parmi les hôtels agréés par le gouvernement d'Antigua-et-Barbuda.

Restrictions d'entrée

L'aéroport international V.C. Bird est ouvert au trafic aérien international et régional.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19 délivré dans les 7 jours précédant leur arrivée et un Formulaire de déclaration de santé rempli à leur arrivée. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas tenus de présenter un résultat de test négatif RT-PCR au COVID-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant de la bulle de voyage (Anguilla, Barbade, îles Vierges britanniques, Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie ou Saint-Vincent-et-les-Grenadines) sont soumis à un formulaire de déclaration de santé obligatoire et à un examen médical à leur arrivée, mais ne sont pas obligés de respecter une période de quarantaine ou d'auto-isolement. Les voyageurs arrivant de l'extérieur de la bulle de voyage doivent pré-réserver un hébergement parmi href="https://visitantiguabarbuda.com/antigua-and-barbuda-is-open/">les hôtels agréés par le gouvernement d'Antigua-et-Barbuda. href="https://visitantiguabarbuda.com/travel-advisory/">ici. Ils seront autorisés à voyager jusqu'à leur hébergement et à se déplacer dans le pays mais doivent respecter toutes les restrictions mises en place par les autorités locales. Les voyageurs séjournant avec de la famille, des amis, dans un hébergement privé, dans leur propre résidence ou tout autre lieu non agréé par le gouvernement seront interrogés quant à la pertinence de quitter leur hébergement et sont soumis à une période d'auto-isolement de 14 jours. Ceux qui ne considèrent pas avoir un hébergement approprié sont soumis à une quarantaine de 7 à 14 jours dans une installation du gouvernement, à leur propres frais.

Règles relatives au transit

Les voyageurs et les membres d'équipage de compagnies aériennes qui passent la nuit en transit doivent séjourner dans un hôtel ou dans une installation désignée jusqu'à leur prochain vol.

Antigua-et-Barbuda : il y a 24 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 6 décès en date du 22 janv. 2021.

https://visitantiguabarbuda.com/travel-advisory/ http://abma.ag/2020/09/update-on-antigua-barbuda-travel-entry-protocols-and-procedures-due-to-the-coronavirus/

Drapeau AW

Aruba

Aruba a ouvert ses frontières aux voyageurs d'Europe, du Canada, des États-Unis et de la plupart des pays des Caraïbes.

Restrictions d'entrée

Aruba a ouvert ses frontières aux voyageurs d'Europe, du Canada, des États-Unis et de la plupart des pays des Caraïbes.

Les voyageurs citoyens et résidents d'Argentine, Belize, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Équateur, El Salvador, Guyane française, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname, Uruguay ou Venezuela ne sont pas autorisés à entrer.

Les voyageurs des États américains ayant une incidence élevée de cas de COVID-19 ne seront autorisés à entrer que s'ils fournissent la preuve d'un résultat de test négatif avant de se rendre à Aruba ; ils n'auront pas la possibilité d'être testés à l'arrivée. Cela s'appliquera aux résidents des États américains suivants : Alabama, Arizona, Arkansas, Californie, Colorado, Floride, Géorgie, Idaho, Iowa, Kansas, Louisiane, Mississippi, Nevada, Caroline du Nord, Ohio, Oklahoma, Oregon, Caroline du Sud, Sud Dakota, Tennessee, Texas, Utah, Wisconsin et Wyoming.

Exigences d'entrée

Tous les touristes doivent remplir la ED Card et acheter l'assurance COVID obligatoire d'Aruba, même s'ils ont leur propre assurance. Le coût forfaitaire est de 30 USD (sujet à changement). Les enfants de moins de 14 ans seront exemptés de l'obligation d'assurance, mais seront soumis à des frais administratifs uniques de 10 USD. Ils doivent également soumettre un formulaire de d'auto-déclaration de santé 72 heures avant le voyage.

Les voyageurs doivent également soumettre un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ et ajouter le test sur www.edcardaruba.aw dans les 12 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui n'ont pas soumis de certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ seront soumis à une mise en quarantaine obligatoire à leur hôtel ou lieu de séjour réservé. La quarantaine durera jusqu'à 24 heures.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/antigua-and-barbuda/entry-requirements https://www.visitaruba.com/news/general/corona-virus-and-travel-to-aruba/ https://www.aruba.com/us/traveler-health-requirements

Drapeau BS

Bahamas

Les Bahamas ont ouvert leurs frontières à tous les voyageurs, y compris les visiteurs. Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif du test Covid-19 PCR émis dans les 5 jours précédant leur arrivée et demander un visa santé pour les voyageurs aux Bahamas.

Restrictions d'entrée

Les Bahamas ont rouvert leurs frontières.

À partir du 1er novembre, les voyageurs entrant aux Bahamas n'auront plus besoin de se soumettre aux exigences de « vacances sur place ».

Exigences d'entrée

Le voyageur doit avoir un résultat de test COVID-19 RT-PCR émis dans les 5 jours avant l'arrivée. Aucun autre type de test COVID-19 n'est accepté. Les enfants de moins de 10 ans et les pilotes et équipages de ligne qui passent la nuit aux Bahamas sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les voyageurs doivent demander un visa santé pour les voyageurs aux Bahamas. La confirmation sera fournie par e-mail. Chaque voyageur doit avoir sa confirmation en main à son arrivée à destination. Les voyageurs doivent également télécharger leur résultat négatif au test COVID-19. Les demandes de visa santé-voyage prennent jusqu'à 72 heures pour être traitées et doivent être complétées dans un délai suffisant.

Les voyageurs avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR émis dans les 7 jours avant l'arrivée sont toujours autorisés à entrer jusqu'au 6 novembre, s'ils ont réservé leur voyage avant le 1er novembre.

À partir du 14 novembre, dans le cadre de la demande de visa de voyage pour la santé, les voyageurs seront tenus de souscrire à une assurance maladie COVID-19 qui les couvre pour la durée de leur séjour.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui présentent des symptômes du COVID-19 à tout moment pendant leur séjour devront passer un test rapide d'antigène et recevoir un résultat négatif avant d'être autorisés à poursuivre leurs vacances.

Les voyageurs testés positifs feront l'objet d'un suivi avec un test COVID-19 RT-PCR sur écouvillon.

Les voyageurs qui restent plus de 5 jours devront passer un test rapide d'antigène.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs sont tenus de porter des masques de protection.

Bahamas : il y a 1 193 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 175 décès en date du 22 janv. 2021.

https://covid19.gov.bs/travel/ https://opm.gov.bs/1603-2/?highlight=travel

Drapeau BB

Barbade

Les voyageurs en provenance de pays à risque moyen et élevé doivent présenter un résultat négatif de test PCR au COVID-19, effectué dans les 72 heures avant l'arrivée, pour entrer dans le pays. Les voyageurs arrivant de pays à faible risque sont autorisés à présenter un résultat négatif du test PCR au COVID-19 effectué dans les 5 jours avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Barbade a rouvert ses frontières.

Il est conseillé aux voyageurs spécifiques qui ont des circonstances non standard de contacter le ministère de la Santé et du Bien-être via cmo@health.gov.bb au moins 72 heures avant leur voyage à la Barbade pour que leurs demandes soient examinées et facilitées. Les voyageurs spécifiques comprennent : les diplomates ; les personnes ayant un problème de santé nécessitant une attention particulière (à certifier par le médecin-chef (CMO)) ; les personnes handicapées ou voyageant avec des personnes handicapées.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir un formulaire d'embarquement/débarquement (ED) en ligne à l'adresse https://travelform.gov.bb/home et le soumettre 24 heures avant le voyage.

Le type de mesures de santé publique prises à votre arrivée et pendant votre séjour dépendra de la catégorie de risque du pays d'où vous voyagez.

Les personnes qui voyagent de pays à très faible risque, qui n'ont pas visité un pays à haut risque au cours des 21 derniers jours avant le voyage, seront exemptées de l'obligation de faire des tests préalables. Visitez barbadostravelprotocols.com pour confirmer la catégorie de risque du pays.

Les voyageurs arrivant de pays à faible risque sont autorisés à présenter un résultat négatif du test COVID-19 PCR effectué dans les 5 jours avant l'arrivée.

Les voyageurs en provenance de pays à risque moyen et élevé doivent présenter un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré par un laboratoire accrédité ou certifié, et effectué dans les 72 heures avant l'arrivée, pour entrer dans le pays.

Les voyageurs de moins de 5 ans ne seront pas tenus de subir un test COVID-19 PCR à moins qu'ils ne présentent des symptômes ou que tout membre du groupe de voyage ait un résultat de test positif. Les mineurs non accompagnés devront avoir un résultat de test COVID-19 négatif valide pour entrer à la Barbade.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ont séjourné ou ont transité par un pays à haut risque et qui n'ont pas soumis de preuve de test COVID-19 PCR négatif peuvent se voir refuser l'entrée dans le pays. Les voyageurs avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif valide devront rester (avec une circulation réduite) dans un dans un hôtel de détention désigné ou dans une villa approuvée à leurs propres frais, ou gratuitement dans un établissement gouvernemental, et surveillés quotidiennement pour l'apparition des symptômes. Ils devront refaire un test COVID-19 PCR 4 à 5 jours après le dernier test accepté par le ministère de la Santé et du Bien-être. Les personnes seront généralement libérées une fois que le résultat du test est négatif.

Les voyageurs en provenance d'un pays à risque moyen qui arrivent avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif valide seront autorisés à quitter l'aéroport après avoir été dédouanés par les agents de l'immigration, des douanes et de la santé portuaire. Ils seront ensuite soumis à une surveillance pendant 7 jours et à un deuxième test COVID-19 PCR. Ils devront refaire un test COVID-19 PCR 4 à 5 jours après le dernier test accepté par le ministère de la Santé et du Bien-être. Les personnes seront généralement libérées une fois que le résultat du test est négatif.

Les voyageurs d'un pays à faible risque et qui n'ont pas visité un pays à risque moyen ou élevé dans les 21 jours seront autorisés à présenter un résultat de test effectué dans les 5 jours précédant leur arrivée. Les voyageurs qui arrivent avec un résultat de test COVID-19 PCR valide et négatif seront autorisés à quitter l'aéroport après avoir été dédouanés par les agents de l'immigration, des douanes et de la santé portuaire. Les voyageurs qui arrivent sans un test COVID-19 PCR négatif devront en effectuer un à l'arrivée.

Les voyageurs appartenant à une catégorie à très faible risque et n'ayant pas visité un pays à risque faible, moyen ou élevé dans les 21 jours ne sont pas tenus de passer un test COVID-19 PCR avant ou à l'arrivée. Ces voyageurs seront autorisés à quitter l'aéroport après avoir été autorisés par les responsables de l'immigration, des douanes et de la santé portuaire.

Les voyageurs testés positifs au COVID-19 pendant leur séjour à La Barbade peuvent devoir, sur demande du ministère de la Santé et du Bien-être, s'auto-isoler dans leur hôtel ou villa à leurs propres frais ou dans une installation approuvée par le gouvernement.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ne peuvent transiter à la Barbade que s'ils ont un test COVID-19 négatif avant d'arriver. Les masques doivent être portés en tout temps à l'aéroport et les voyageurs seront soumis à une évaluation de leur santé et à un contrôle de température.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs doivent porter des masques faciaux lorsqu'ils voyagent vers/depuis la Barbade.

Barbade : il y a 654 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 9 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.visitbarbados.org/travel-guidelines-2020 https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/barbados/entry-requirements https://bb.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau CU

Cuba

Cuba a repris ses vols commerciaux et charters. À leur arrivée, les voyageurs doivent présenter une « Declaración de Sanidad del Viajero », sont soumis à un test COVID-19 PCR à leurs propres frais et à l'auto-isolement.

Restrictions d'entrée

Cuba a repris ses vols commerciaux et charters.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir une « Declaración de Sanidad del Viajero » et la présenter à l'arrivée.

Les voyageurs seront testés à l'arrivée (via un écouvillon PCR et un test de température). Des frais de 30 USD sont facturés pour le test PCR. À partir du 1er janvier, les voyageurs doivent avoir une preuve certifiée d'un résultat négatif d'un test PCR, effectué dans les 72 heures avant le voyage dans un centre de test accrédité, dans le pays d'où ils voyagent. Les enfants ne sont pas exemptés. Les voyageurs recevront également un test PCR à leur arrivée à Cuba.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les touristes arrivant sur des vols charters vacances seront transférés directement à leurs hôtels et seront informés des autres contrôles médicaux ou tests au sein de l'hôtel. Les touristes arrivant à Cayo Coco (CCC) doivent avoir une confirmation de réservation d'un hôtel approuvé.

Tous les voyageurs sur les vols commerciaux sont soumis à l'auto-isolement et effectuent un deuxième test PCR. Si le résultat du deuxième test est négatif, ils n'auront plus à s'auto-isoler.

Les voyageurs présentant des symptômes du COVID-19 peuvent être isolés.

Les voyageurs dont le test de dépistage du COVID-19 est positif seront immédiatement hospitalisés, à leurs propres frais.

Cuba : il y a 4 592 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 184 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.presidencia.gob.cu/es/noticias/seguir-trabajando-con-rigor-precision-y-exigencia-en-el-enfrentamiento-a-la-covid-19/ https://cu.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cuba/entry-requirements

Drapeau CW

Curaçao

Curaçao a exigé des voyageurs qu'ils remplissent avant le départ une carte d'immigration numérique et une carte de localisation de passagers (PLC) en ligne, et qu'ils emportent avec eux un document de preuve imprimé. Tous ces documents se trouvent sur https://dicardcuracao.com/portal. Pour entrer dans le pays, les voyageurs arrivant de pays à risque moyen doivent présenter un résultat négatif du test COVID-19 PCR pris dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Curaçao a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas membres d’équipage de lignes aériennes, personnel médical autorisé, personnel gouvernemental autorisé ou résidents de Curaçao dont l’entrée a été préablement approuvée par le gouvernement de Curaçao. Les résidents, le personnel médical et gouvernemental doivent avoir une lettre de vérification du gouvernement de Curaçao prouvant qu’ils sont autorisés à entrer à Curaçao. Les voyageurs des pays suivants peuvent visiter Curaçao:

Pays à faible risque : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Aruba, Barbade, Bermudes, Bonaire, Îles Vierges britanniques, Îles Caïmans, Dominique, Grenade, Montserrat, Saba, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Eustache, Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Pays à risque moyen : Autriche, Azerbaïdjan, Canada, Chine, Cuba, Danemark, Finlande, Guyane française, Allemagne, Grèce, Guyane, Hong Kong, Hongrie, Inde, Italie, Jamaïque, Maroc, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pologne, Saint Barthélemy, Sint Maarten, Suriname, Suède, Taïwan, Trinité-et-Tobago, Turquie, Îles Turques et Caïques, Uruguay.

La région des trois États américains (New York, New Jersey et Connecticut) et l'État de Floride sont considérés à risque moyen.

Les voyageurs qui partent de pays à haut risque ou qui ont séjourné dans un pays à haut risque au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer à Curaçao. Il s'agit soit des pays où le risque de transmission est trop élevé, soit des pays qui n'ont pas été évalués par les autorités de santé publique. Pour obtenir une exemption, les voyageurs des pays à haut risque sont priés de soumettre une demande d'exemption de voyage à l'équipe de vérification des voyages.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrants doivent remplir avant le départ une carte d'immigration numérique et une carte de localisation de passagers (PLC) en ligne, et emporter avec eux un document de preuve imprimé. Tous ces documents se trouvent sur https://dicardcuracao.com/portal.

Les voyageurs arrivant de pays à risque moyen doivent présenter un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 72 heures avant le départ. (Remarque : les tests PCR basés sur des échantillons de gargarismes ne seront pas acceptés. Les passagers doivent avoir avec eux un document imprimé de preuve pour le résultat du test PLC et PCR négatif.)

Les voyageurs doivent être correctement assurés pour les soins médicaux et les frais supplémentaires s'ils sont mis en quarantaine ou tombent malades pendant leur séjour.

Exigences spécifiques de quarantaine

Conformément aux politiques existantes, toute personne qui doit se rendre à Curaçao depuis un pays à haut risque doit demander un permis pour entrer sur l'île, qui comprendra une quarantaine obligatoire de 14 jours. Chaque voyageur est responsable du paiement du coût de la quarantaine obligatoire, et de tout coût éventuel encouru pendant la période d'isolement et le test PCR à la fin de la période.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/curacao/entry-requirements https://cw.usconsulate.gov/news-events/covid-19-information/

Drapeau DM

Dominique

Les frontières de la Dominique sont désormais ouvertes à tous les voyageurs.

Restrictions d'entrée

La Dominique a rouvert son aéroport aux citoyens du pays et aux voyageurs étrangers.

Exigences d'entrée

Les passagers arrivant devront remplir un questionnaire en ligne 24 heures avant leur arrivée et passer un test PCR sur écouvillon avec un résultat négatif, effectué entre 24 et 72 heures avant l'arrivée. Le résultat du test PCR doit être téléchargé et soumis avec le questionnaire et le voyageur doit avoir reçu un e-mail d'approbation du ministère dominicain de la Santé. Les voyageurs ne seront pas autorisés à embarquer sur le vol pour la Dominique sans cet e-mail. Les voyageurs arrivant d'un pays à haut risque et qui ont l'intention de participer à l'expérience gérée Safe in Nature, doivent fournir une réservation confirmée à leur entrée dans le pays. Consultez la liste des établissements réservables DHTA pour plus d'informations.

Exigences spécifiques de quarantaine

Un test de diagnostic rapide (RDT) sera effectué à l'arrivée. Si le RDT est négatif, le voyageur doit s'auto-isoler dans une installation gérée ou certifiée par le gouvernement pendant cinq jours avant de subir un autre test PCR. Si le RDT est positif et selon le pays d'origine du voyageurs, un autre test PCR sur écouvillon sera effectué. Ce sera aux frais du voyageur. Après avoir été autorisés à sortir du point d'entrée, les voyageurs en provenance de pays à faible risque seront suivis à leur lieu de résidence pendant 7 jours. Les voyageurs doivent se soumettre à des examens programmés et non programmés par des professionnels de santé. Après avoir été autorisés à sortir du point d'entrée, les voyageurs arrivant de pays à risque moyen seront suivis à leur lieu de résidence pendant 14 jours. Un test PCR facultatif peut être effectué le jour 5 après l'arrivée, et si le résultat est négatif, il n'y aura pas de suivi supplémentaire sur leur lieu de résidence. Les voyageurs doivent se soumettre à des examens programmés et non programmés par des professionnels de santé. Après avoir été autorisés à sortir du point d'entrée, les voyageurs arrivant de pays à haut risque seront soumis à une quarantaine obligatoire de 5 jours dans une installation gérée par le gouvernement ou dans une propriété certifiée Safe in Nature. Un test PCR sera administré le jour 5 après l'arrivée, si le résultat est négatif, les voyageurs seront considérés comme autorisés à sortir. Les voyageurs entrants dont le test est positif seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans un établissement gouvernemental, ou dans un hôtel ou une maison d'hôtes certifiés. Pour plus d'informations sur la liste des pays concernés, consultez le site Web Discover Dominica.

Dominique : il y a 9 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

http://dominicaupdate.com/faq/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/dominica/entry-requirements https://travel.state.gov/content/travel/en/international-travel/International-Travel-Country-Information-Pages/Dominica.html

Drapeau GD

Grenade

La Grenade a repris ses vols commerciaux. Les voyageurs doivent avoir un certificat de voyage Pure Safe, un test COVID-19 PCR négatif émis dans les 72 heures avant le voyage, et sont soumis à un examen de santé obligatoire et à une quarantaine de 7 jours à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Grenade a repris les vols commerciaux. Depuis le 20 décembre, la Grenade a suspendu tout le trafic aérien à destination et en provenance du Royaume-Uni.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent avoir une copie imprimée ou électronique du certificat de voyage Pure Safe. La demande doit être soumise au plus tard 48 heures avant la date du voyage.

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat du test COVID-19 PCR délivré dans les 72 heures précédant la date du voyage. Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR.

Les voyageurs doivent avoir une réservation confirmée dans un hébergement approuvé ou faire une demande de mise en quarantaine à domicile au moins 7 jours avant le voyage. Les demandes de mise en quarantaine à domicile sont effectuées via le portail Pure Safe Travel.

Les voyageurs doivent télécharger l'application mobile Ronatrac et s'y inscrire avant de voyager. L'application n'est pas encore disponible pour les utilisateurs d'iPhone et ils sont actuellement exemptés de cette exigence.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs sont soumis à un examen de santé à leur arrivée.

Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine obligatoire de 7 jours et à un test COVID-19 le jour 4 de la période de quarantaine. Si le résultat du test est négatif, ils recevront une notification officielle de sortie de quarantaine. Les voyageurs dont le test est positif peuvent être transférés dans un établissement d'isolement ou de traitement.

Après avoir reçu l'autorisation médicale, ils doivent continuer à s'auto-surveiller pendant les 14 jours restants à l'aide de l'application d'autosurveillance.

Toutes les autres infos

Pour plus d'informations, consultez le Guide du voyageur sur le site Web du ministère de la Santé.

Grenade : il y a 9 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 décès en date du 22 janv. 2021.

https://grenadaembassyusa.org/consulate/consular-visitors/ https://bb.usembassy.gov/covid-information-grenada/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/grenada/entry-requirements

Drapeau GP

Guadeloupe

La Guadeloupe a rouvert ses aéroports. Tous les voyageurs âgés de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test négatif au COVID-19 délivré dans les 72 heures avant le départ, et remplir un certificat de voyage international. Les voyageurs sont soumis à un examen médical.

Restrictions d'entrée

La Guadeloupe a rouvert ses aéroports, mais les vols restent extrêmement limités.

Les voyageurs arrivant du Brésil, d'Inde, d'Israël, de Russie, du Turkménistan et des États-Unis ne sont pas autorisés à entrer, à l'exception des résidents des Antilles françaises et des voyageurs se rendant à Saint-Barthélemy. Les déplacements non essentiels ne sont pas autorisés entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin, ainsi que les déplacements en Guyane.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 11 ans et les résidents de la Guyane ou des Antilles sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les voyageurs doivent remplir un Certificat de voyage international et doivent le présenter avant l'embarquement et à l'immigration à l'arrivée ou lors du transit aux Antilles.

Les compagnies aériennes refuseront l'embarquement à quiconque ne produira pas à la fois la preuve d'un résultat négatif et le certificat de voyage international.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical.

Les voyageurs arrivant sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19, délivré dans les 72 heures avant le départ, sont soumis au test COVID-19 à l'aéroport et seront escortés au centre de test Vigilance COVID-19 de l'aéroport par les représentants des autorités régionales de la santé.

Guadeloupe : il y a 6 550 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 156 décès en date du 22 janv. 2021.

https://travel.state.gov/content/travel/en/international-travel/International-Travel-Country-Information-Pages/FrenchWestIndies.html.html?wcmmode=disabled https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/guadeloupe/entry-requirements

Drapeau HT

Haïti

Haïti a repris les vols internationaux.

Restrictions d'entrée

Haïti a levé ses restrictions de voyage.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs sont soumis à un contrôle de température et doivent présenter un formulaire de déclaration de santé dûment rempli à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Il peut être demandé aux voyageurs de s'isoler pendant 14 jours dans leur propre logement.

Haïti : il y a 1 813 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 243 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ht.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/haiti/entry-requirements

Drapeau VG

Iles Vierges britanniques

Les îles Vierges britanniques ont restreint l'entrée de tous les non-résidents. Les titulaires de permis de travail et les étudiants pourront également entrer à partir du 1er septembre. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR délivré dans les 5 jours précédant le voyage. Ils doivent s'enregistrer à l'avance via le portail en ligne et sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Restrictions d'entrée

Les îles Vierges britanniques n'autorisent actuellement que les ressortissants des îles Vierges britanniques, les résidents permanents, les citoyens naturalisés et les navires de fret et de cargo à entrer sur le territoire.

À compter du 1er septembre, les titulaires de permis de travail ayant un emploi confirmé, les titulaires d'une exemption de permis de travail, les étudiants et d'autres groupes déterminés peuvent entrer sur le territoire.

Certaines catégories spéciales de personnes seront autorisées à pénétrer sur le territoire jusqu'à cinq jours. Cela comprend les équipages de compagnies aériennes, les équipages maritimes, les professionnels de santé/le personnel médical, le personnel d'entretien d'urgence, de réparation et tout autre personnel technique, ainsi que d'autres travailleurs spécialisés essentiels.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR délivré dans les 5 jours précédant le voyage. Toutes les personnes éligibles pour entrer aux îles Vierges britanniques doivent s'inscrire à l'avance via un portail en ligne. À partir du 1er décembre, les voyageurs entrants doivent soumettre un certificat d'autorisation de voyageur BVI Gateway, qui devrait être en ligne la semaine du 2 novembre. Des frais de 175 USD par personne seront perçus auprès de tous les voyageurs pour couvrir le coût des tests sur le territoire et de l'application BVI Portal.

Exigences spécifiques de quarantaine

À l'arrivée, les voyageurs, à l'exception de ceux venant du Royaume-Uni et de la République dominicaine, devront passer un test PCR. Une fois que le résultat est négatif, ils seront autorisés à se déplacer dans des endroits désignés. Ces emplacements sont coordonnés par Environmental Health et d'autres agences gouvernementales. Un test PCR final sera administré le jour 4 et une fois que ce test sera négatif, les voyageurs pourront se déplacer à l'intérieur du territoire, sans limitation. Un test positif à tout moment après l'arrivée entraînera une quarantaine obligatoire de 14 jours Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans un endroit approuvé et sont soumis à des tests à l'arrivée, aux jours 7 et 14. Si tous ces tests sont négatifs, ils seront autorisés à circuler pleinement sur le territoire. Tous les voyageurs entrants recevront et devront porter un bracelet de suivi pendant au moins 8 jours.

Iles Vierges britanniques : il y a 18 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/british-virgin-islands/entry-requirements https://bb.usembassy.gov/covid-19-information/ https://bvi.gov.vg/controlled-re-entry-british-virgin-islands

Drapeau JM

Jamaïque

Tous les voyageurs arrivant en Jamaïque peuvent être testés pour le COVID-19 s'ils sont évalués comme à haut risque et peuvent être soumis à des exigences de quarantaine selon la catégorie de voyageurs à laquelle ils appartiennent.

Restrictions d'entrée

La Jamaïque a rouvert ses frontières aux voyageurs internationaux.

Les voyageurs résidant en Jamaïque pendant au moins six mois consécutifs dans une année civile doivent remplir une autorisation de voyage avant le départ.

Les voyageurs ne résidant pas en Jamaïque doivent présenter une autorisation de voyage avant le départ obtenue sur https://www.visitjamaica.com.

Exigences d'entrée

Les résidents des États-Unis, du Brésil, de la République dominicaine, du Mexique et du Panama âgés de 12 ans ou plus sont tenus de présenter un certificat médical avec un résultat négatif de test PCR COVID-19 antigène délivré dans les 10 jours avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et pourraient être soumis à une quarantaine de 14 jours. Les voyageurs arrivant du Royaume-Uni sont soumis à une quarantaine d'État de 48 heures et à des tests PCR. Les voyageurs dont le test est négatif seront équipés d'un brassard pour la surveillance et relâchés pour terminer la quarantaine de 14 jours à la maison, tandis que ceux qui sont jugés positifs seront isolés dans des installations publiques jusqu'à leur guérison. On peut venir chercher les voyageurs à l'installation de quarantaine une fois leur quarantaine terminée.

Tous les voyageurs arrivant en Jamaïque seront soumis aux exigences de quarantaine suivantes :

Catégorie 1 : Les ressortissants jamaïcains et les non-ressortissants résidant habituellement en Jamaïque - ils peuvent être soumis à des tests s'ils sont jugés à haut risque et doivent rester en quarantaine chez eux pendant 14 jours à compter de leur date d'entrée en Jamaïque.

Catégorie 2 : Les non-résidents visitant la Jamaïque à des fins touristiques et séjournant dans des hébergements approuvés dans un « couloir résilient » - ils peuvent être testés à l'aéroport ou dans un établissement désigné et doivent attendre les résultats dans leur chambre d'hôtel. Si le test est négatif, ils resteront dans leur hôtel/centre de villégiature dans le « couloir résilient » en vertu de la mesure « Restez dans le couloir résilient ». Vous trouverez des détails sur les hébergements du « couloir résilient » sur le « Quarantaine pour les voyageurs d'affaires » dans leur hôtel/adresse prévue. Si le test est négatif, ils seront libérés de la quarantaine et se trouveront sous la mesure « Rester à l'adresse prévue pour les voyageurs d'affaires » pour une période de 14 jours à compter de leur date d'entrée en Jamaïque ou pour la durée de leur séjour si elle est inférieure à 14 jours.

Catégorie 4 : Les non-résidents visitant la Jamaïque à d'autres fins, y compris les touristes ne séjournant pas dans le « couloir résilient » - les voyageurs qui ne sont pas tenus de faire un prétest peuvent être tenus de subir un test à l'aéroport ou dans un autre établissement désigné, si évalué par les autorités sanitaires comme étant à haut risque. Ils attendront ensuite les résultats de leurs tests en quarantaine à leur hôtel/ adresse prévue. Qu'ils aient besoin d'être testés ou non, les voyageurs doivent rester en quarantaine chez eux pendant 14 jours à compter de la date d'entrée en Jamaïque. Si les voyageurs sont testés et que le test est négatif, ils doivent rester en quarantaine à la maison pendant 14 jours à compter de la date d'entrée en Jamaïque.

Les voyageurs testés positifs au COVID-19 seront isolés soit à la maison, soit dans un établissement gouvernemental tel que déterminé par les autorités sanitaires.

Jamaïque : il y a 2 410 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 331 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.visitjamaica.com/travelauthorization/ https://jm.usembassy.gov/covid-19-information-jamaica/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/jamaica/entry-requirements

Drapeau MQ

Martinique

La Martinique a rouvert ses aéroports. Les voyageurs sont soumis à une quarantaine et doivent subir un test PCR.

Restrictions d'entrée

La Martinique a rouvert ses aéroports.

Exigences d'entrée

Les voyageurs âgés de plus de 11 ans se rendant en Martinique doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ. Ils doivent également présenter une déclaration sous serment selon laquelle ils ne présentent pas de symptômes et n'ont pas été, à leur connaissance, en contact avec un cas confirmé de COVID-19 dans les quatorze jours précédant le vol. Les voyageurs dont le test est positif au COVID-19 ne peuvent pas prendre l'avion.

Exigences spécifiques de quarantaine

À leur arrivée, les voyageurs dont le test est négatif peuvent effectuer 7 jours de quarantaine, suivis d'un nouveau test PCR après 7 jours.

Les voyageurs n'ayant pas effectué de test doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée en Martinique.

Martinique : il y a 6 160 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 44 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bb.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/martinique/entry-requirements

Drapeau MS

Montserrat

Montserrat a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers.

Restrictions d'entrée

Montserrat a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des résidents, des conjoints ou des personnes à charge de résidents ou des membres d’équipage de compagnies aériennes.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif de test COVID-19 PCR délivré dans les 7 jours avant l'entrée. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR.

Toutes les personnes qui prévoient d'entrer sur le territoire doivent remplir et soumettre un formulaire de déclaration d'accès au moins 72 heures avant l'arrivée.

Les voyageurs qui ont l'intention de rester dans une installation de quarantaine approuvée par le gouvernement doivent prendre des dispositions avec le propriétaire de l'installation de quarantaine désignée avant d'arriver. Actuellement, il existe 5 propriétés certifiées en tant qu'installation de quarantaine. Pour les coordonnées, veuillez consulter site Web Visit Monserrat.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs doivent porter un masque à bord de l'avion et pendant le traitement à l'aéroport. Des contrôles de température seront effectués à l'arrivée. Les voyageurs sont soumis à une auto-isolement de 14 jours dans leur résidence ou à une quarantaine de 6 jours dans une installation de quarantaine approuvée par le gouvernement, à leurs propres frais.

Après 5 jours dans l'installation de quarantaine approuvée par le gouvernement, les voyageurs doivent entreprendre un test PCR, à leurs propres frais. Si le résultat du test est négatif, ils seront autorisés à quitter l'installation de quarantaine.

Montserrat : il n’y a aucun cas actif et 1 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bb.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/montserrat/entry-requirements

Drapeau BQ

Pays-Bas caribéens

Bonaire, Saba et Saint-Eustache ont commencé à assouplir leurs restrictions de voyage pour certains voyageurs en provenance d'Aruba, de Curaçao, d'Europe et des États-Unis.

Restrictions d'entrée

Bonaire :

Bonaire a commencé à assouplir ses restrictions de voyage pour les voyageurs en provenance de certains pays.

Les voyageurs sont autorisés à entrer à Bonaire après avoir transité par Curaçao et en se conformant aux conditions d’entrée de Curaçao.

Les vols à destination et en provenance de Curaçao et d'Aruba ont maintenant repris.

Les vols vers et depuis l'Europe ont repris le 1er juillet 2020.

Les voyageurs qui ont été physiquement présents aux États-Unis au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer à Bonaire.

Saba :

Les voyageurs de Bonaire, Curaçao et Saint-Eustache peuvent se rendre à Saba sans conditions de quarantaine, mais ne peuvent pas transiter via Sint Maarten. Les voyageurs d'Europe ne peuvent se rendre à Saba que pour le rapatriement des résidents, des travailleurs essentiels, des voyageurs en médecine et des étudiants en médecine.

Les voyageurs de Sint Maarten et des États-Unis (et d'autres pays d'Amérique du Nord et du Sud) ne peuvent se rendre à Saba que pour le rapatriement des résidents, des travailleurs essentiels, des voyageurs médicaux et des étudiants en médecine.

Saint-Eustache :

Les voyageurs d'Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba et Saint-Kitts-et-Nevis peuvent demander l'entrée à Saint-Eustache sans restrictions de quarantaine.

Les voyageurs des Pays-Bas, de Belgique, d'Allemagne et de France peuvent demander l'entrée à Saint-Eustache, mais doivent se conformer à une quarantaine à domicile.

Les voyageurs qui ont été physiquement présents aux États-Unis au cours des 14 derniers jours ne sont pas autorisés à entrer à Saint-Eustache, à l'exception des résidents légaux de Saint-Eustache, des travailleurs essentiels et des voyageurs médicaux.

Les voyageurs de Saint-Martin, du Royaume-Uni, de la République dominicaine et de la plupart des pays d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale peuvent demander l'entrée à Saint-Eustache, mais doivent se conformer à une quarantaine obligatoire dans un établissement de quarantaine.

Exigences d'entrée

Bonaire : Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l'arrivée et une preuve d'assurance maladie qui les couvre à l'étranger.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de déclaration de santé.

Saba :

Les voyageurs arrivant de Sint Maarten et des États-Unis (et d'autres pays d'Amérique du Nord et du Sud) seront soumis à un test COVID-19 avant leur arrivée.

Tous les voyageurs qui souhaitent visiter Saba doivent envoyer une demande par e-mail à info@Sabagov.nl.

Saint-Eustache :

Les voyageurs doivent demander une autorisation spécifique du gouvernement de Saint-Eustache en écrivant à info.covid19@statiagov.com en plus de fournir un questionnaire obligatoire, un résultat de test COVID-19 PCR négatif et l'acceptation d'une quarantaine obligatoire dans un établissement de quarantaine.

Exigences spécifiques de quarantaine

Bonaire :

Les voyageurs arrivant à Bonaire qui fournissent un test COVID-19 PCR négatif ne sont pas tenus de mettre en quarantaine.

Les voyageurs arrivant à Bonaire dont le test est positif au COVID-19 sont tenus de rester en isolement obligatoire, à leurs frais, jusqu'à ce que le voyageur soit négatif.

Saba :

Les voyageurs arrivant d'Europe seront soumis à la quarantaine à leur arrivée.

Les voyageurs arrivant de Sint Maarten et des États-Unis (et d'autres pays d'Amérique du Nord et du Sud) seront soumis à une quarantaine dans une installation de quarantaine à leur arrivée.

Saint-Eustache :

Les voyageurs arrivant de Sint Maarten, du Royaume-Uni, de la République dominicaine et de la plupart des pays d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale seront soumis à une mise en quarantaine à leur arrivée.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bonaire-st-eustatius-saba/entry-requirements https://cw.usconsulate.gov/news-events/covid-19-information/

Drapeau PR

Porto Rico

Les voyageurs doivent avoir effectué un test moléculaire négatif au COVID-19 dans les dernières 72 heures, avoir rempli un formulaire de déclaration de voyage et avoir obtenu un numéro de confirmation de sortie de l'aéroport et un code QR.

Restrictions d'entrée

Les voyageurs peuvent entrer sur l'île s'ils se soumettent à toutes les exigences nécessaires.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent avoir rempli un formulaire de déclaration de voyage et avoir effectué un test moléculaire négatif au COVID-19 au cours des dernières 72 heures. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas tenus de présenter un résultat négatif au test RT-PCR.

Les voyageurs doivent passer un examen de santé et un contrôle de température à leur arrivée ainsi qu'avoir obtenu un numéro de confirmation de sortie de l'aéroport et un code QR. Le port du masque est obligatoire.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui arrivent sans les documents demandés ou le résultat moléculaire au COVID-19 réalisé dans les dernières 72 heures sont soumis à une période de quarantaine de 14 jours à leurs frais.

https://www.discoverpuertorico.com/info/travel-advisory

Drapeau DO

République Dominicaine

Depuis le 15 septembre, la République dominicaine n'oblige plus les voyageurs à montrer un résultat négatif au test COVID-19.

Restrictions d'entrée

La République dominicaine a rouvert ses frontières aériennes.

Exigences d'entrée

Depuis le 15 septembre, les voyageurs n'ont plus besoin de fournir un test PCR ou COVID-19 négatif à l'arrivée. Au lieu de cela, les aéroports administreront un test respiratoire rapide et aléatoire à entre 3% et 10% des passagers, et tous ceux qui présentent des symptômes, à l'arrivée. Tous les passagers devront également effectuer un contrôle de température.

Les voyageurs devront remplir et soumettre un affidavit sur la santé des voyageurs. Dans ce formulaire, les passagers déclarent qu'ils n'ont pas ressenti des symptômes liés au COVID-19 au cours des 72 dernières heures et fournissent leurs coordonnées pour les 30 prochains jours.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui présentent des symptômes ou dont les résultats des tests sont positifs seront isolés et pris en charge dans des lieux autorisés.

République Dominicaine : il y a 51 170 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 482 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.godominicanrepublic.com/newsroom/coronavirus/ https://do.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/

Drapeau KN

Saint-Kitts-et-Nevis

Saint-Kitts-et-Nevis a repris ses vols commerciaux. Les voyageurs doivent soumettre un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures avant leur voyage dans un laboratoire accrédité ISO/CEI 17025, remplir un formulaire d'autorisation de voyage, et sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine ou à des « vacances en place ».

Restrictions d'entrée

Saint-Kitts-et-Nevis a repris ses vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire d'autorisation de voyage et soumettre un résultat de test COVID-19 PCR négatif émis dans les 72 heures avant leur voyage dans un laboratoire accrédité ISO/CEI 17025.

Les voyageurs doivent également télécharger l'application mobile de suivi des contacts SKN COVID-19 (tous les détails doivent ne sont pas encore publiés).

Catégorie 1 : Les voyageurs arrivant de la bulle des Caraïbes ou d'États membres de la CARICOM peuvent séjourner dans des maisons privées, des condos, des villas ou des hôtels certifiés « Travel Approved ».

Catégorie 2 : Les voyageurs arrivant de l'extérieur de la bulle des Caraïbes ou des États membres de la CARICOM doivent avoir une confirmation d'établissement hôtelier certifiés « Travel Approved ». Les voyageurs internationaux qui souhaitent séjourner dans une maison de location privée ou un condo doivent séjourner dans une propriété pré-approuvée en tant que logement de quarantaine à leurs propres frais, y compris les frais de sécurité. Soumettez la demande à info@stkittstourism.kn.

Catégorie 3 : Les ressortissants de retour, les résidents (preuve du timbre de résidence dans le passeport), les titulaires de certificat de l'économie du marché unique des Caraïbes (CSME) et les titulaires de permis de travail arrivant de la zone de la bulle des Caraïbes ou des États membres de la CARICOM peuvent séjourner dans une résidence privée ou dans un hôtel commun.

Vous trouverez plus d'informations et la liste des hôtels agréés sur le site de St.Kitts et sur le site de Nevis.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical.

Les voyageurs qui arrivent doivent effectuer des « vacances sur place » dans un hôtel agréé.

Les voyageurs internationaux sont soumis à un test PCR les jours 7 et 14, à leurs propres frais. Une fois leur résultat négatif le 7e jour, ils sont autorisés par le bureau d'excursions de l'hôtel à réserver certaines excursions. S'ils sont testés négatifs au jour 14, ils seront autorisés à explorer librement l'île.

Les ressortissants et résidents de retour en provenance de l'extérieur de la bulle des Caraïbes ou des États membres de la CARICOM sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans un logement de quarantaine pré-approuvé à leurs propres frais.

Saint-Kitts-et-Nevis : il y a 2 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 0 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bb.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/st-kitts-and-nevis/entry-requirements

Drapeau SX

Saint-Martin

Sint Maarten a repris les vols depuis les territoires voisins et depuis l'Europe.

Restrictions d'entrée

Sint Maarten a repris les vols depuis les territoires voisins et l'Europe. Un résumé des informations sur les conditions d'entrée et les mesures nationales de COVID-19 est disponible ici. Si un pays n'est pas répertorié dans la catégorie à faible risque, ce pays est considéré comme un pays à haut risque pour la transmission du COVID-19. Pays à faible risque de transmission : Anguilla, Antiqua et Barbuda, Aruba, Australie, La Barbade, Bermudes, Bonaire, Iles Vierges britanniques, Iles Caïmans, Chine, Curaçao, Dominique, Grenade, Montserrat, Nouvelle-Zélande, Saba, Saint-Barthélémy, Saint Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Singapour, Saint-Eustache, Thaïlande. Les voyageurs doivent remplir une déclaration de santé en ligne 72 heures avant le voyage et apporter un test négatif pour le COVID-19 émis dans les 120 dernières heures. Ils devront passer un scan thermique à leur arrivée à Sint Maarten. À partir de midi le vendredi 31 juillet, des restrictions de voyage entre Saint-Martin et Sint Maarten seront appliquées. Les personnes ayant des raisons médicales ou professionnelles seront autorisées à franchir les frontières. Les voyageurs autorisés ne pourront passer qu'avec un billet d'avion, un test PCR négatif émis dans les 72 heures et une déclaration sous serment.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de système d'autorisation électronique de santé (EHAS) 72 heures avant le voyage. Les enfants doivent faire remplir le formulaire de santé en ligne par leurs parents.

Tous les voyageurs arrivant d'un pays classé comme à risque élevé ou modéré doivent avoir un certificat médical avec un test COVID-19 RT-PCR négatif obtenu à partir d'un écouvillon naso-pharyngé émis dans les 120 heures avant le départ du dernier vol direct vers St. Maarten. Les autres tests tels que les tests d'anticorps et les tests effectués en dehors de la période de 120 heures ne seront pas acceptés. Les enfants de moins de 10 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19.

Les voyageurs résidant et voyageant depuis un pays à faible risque sont exemptés du test RT-PCR ou antigénique obligatoire.

Le 11 janvier, Sint Maarten mettra en place une assurance COVID-19 obligatoire pour tous les voyageurs visitant Sint Maarten, à l'exception des résidents, des passagers en transit, des équipages de conduite et des ressortissants français. Pour plus d'informations et toutes les questions relatives à l'assurance COVID-19, veuillez visiter https://www.sxmprotectionplan.com.

Exigences spécifiques de quarantaine

Pour les voyageurs originaires d'un pays à haut risque, 14 jours consécutifs d'autosurveillance de la température corporelle et d'éventuels symptômes grippaux sont obligatoires. Les voyageurs de cette catégorie recevront pendant 14 jours une alerte e-mail quotidienne automatisée fournissant un lien pour soumettre les informations requises en ligne. Si vous restez pour une période plus courte sur l'île, vous devrez soumettre les informations pour la durée de votre séjour sur l'île.

Règles relatives au transit

Les passagers en transit sont également soumis à une déclaration de santé en ligne et à un test négatif pour le COVID-19 délivré dans les 120 dernières heures avant le départ.

https://cw.usconsulate.gov/news-events/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/st-maarten/entry-requirements

Drapeau VC

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent-et-les Grenadines a exigé que les voyageurs aient un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 RT-PCR délivré au plus tard 5 jours avant l'arrivée, et qu'ils remplissent un formulaire avant l'arrivée. Tous les voyageurs sont soumis à un test PCR et à la quarantaine dès leur entrée.

Restrictions d'entrée

Saint-Vincent-et-les Grenadines a rouvert son aéroport.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant à Saint-Vincent-et-les Grenadines doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 RT-PCR délivré au plus tard 5 jours avant l'arrivée.

Un « formulaire de pré-arrivée » dûment rempli doit être présenté à l'arrivée.

Les voyageurs doivent avoir une réservation d'hôtel en quarantaine effectuée pendant 5 jours.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un test RT-PCR COVID-19 à leur arrivée à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, et à une quarantaine de 5 jours dans un hôtel de transition/de quarantaine approuvé par l'autorité du tourisme, et ce à leurs propres frais.

Les voyageurs doivent être retestés entre les jours 4 et 5 de la période de quarantaine.

Les voyageurs peuvent devoir continuer 9 à 16 jours de surveillance à domicile/dans leur hôtel/à bord de leur navire, à la discrétion de l'agent de santé du port.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par Saint-Vincent-et-les Grenadines doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif pour le coronavirus (COVID-19), délivré dans les 5 jours avant l'arrivée.

Les voyageurs qui ont l'intention de transiter par un autre pays depuis Saint-Vincent-et-les Grenadines sont invités à visiter le site Web de voyage du pays pour déterminer les conditions de voyage : Grenade, Antigua, La Barbade, Sainte-Lucie.

Toutes les autres infos

Pour plus d'informations, consultez le site Web du gouvernement de Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : il y a 562 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bb.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/st-vincent-and-the-grenadines/entry-requirements

Drapeau LC

Sainte-Lucie

Sainte-Lucie a rouvert ses aéroports. Les voyageurs arrivant d'en dehors des Caraïbes sont soumis à une quarantaine à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Sainte-Lucie a rouvert ses aéroports.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs et les équipages de compagnies aériennes doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif au COVID-19, délivré dans les 7 jours avant le départ.

Tous les visiteurs et citoyens de retour à Sainte-Lucie doivent remplir un formulaire d'inscription avant l'arrivée. Les réservations pour un établissement de quarantaine géré par le gouvernement ou une propriété certifiée COVID-19 doivent être confirmées avant le voyage.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les passagers entrants seront contrôlés, y compris par des contrôles de température à l'aéroport. Tout passager symptomatique sera isolé et testé. Tous les visiteurs devront rester en quarantaine/isolement dans leur hôtel ou dans l'établissement de quarantaine gérée par le gouvernement jusqu'à ce que le résultat du test soit obtenu. Si le test est positif, les visiteurs et nationaux seront transférés dans un centre de traitement jusqu'à ce qu'ils reçoivent deux résultats négatifs et soient cliniquement stables.

Tous les résidents de retour seront soumis à une quarantaine de 14 jours dans une installation de quarantaine gérée par le gouvernement ou dans une propriété certifiée COVID-19, à l'exception de ceux arrivant de l'intérieur de la bulle de voyage désignée par le gouvernement de Sainte-Lucie. Ces pays comprennent : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Aruba, Barbade, Bonaire, Curaçao, Dominique, Grenade, Guyane, Montserrat, Saint-Barthélemy, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Trinité-et-Tobago et les îles vierges britannique. La liste est mise à jour ici.

Tous les visiteurs internationaux doivent séjourner dans un établissement certifié COVID pendant la durée de leur séjour.

Sainte-Lucie : il y a 355 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 9 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bb.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/st-lucia/entry-requirements

Drapeau KY

Îles Caïmanes

Les îles Caïmans ont suspendu tous les vols internationaux.

Restrictions d'entrée

Le Gouvernement des îles Caïmans a annoncé que tous les aéroports des îles Caïmans resteraient fermés aux voyages internationaux de loisirs et non essentiels.

Exigences d'entrée

Les personnes souhaitant soumettre une demande de voyage essentiel peuvent le faire sur le site Web TravelTime des îles Caïmans. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR effectué dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrant aux îles Caïmans sont soumis à une mise en quarantaine obligatoire pendant une période de 14 jours dans un établissement gouvernemental. Le gouvernement a organisé des chambres d'hôtel pour les résidents et étudiants de retour afin qu'ils puissent s'isoler loin de chez eux. Les titulaires de permis de travail doivent utiliser les installations d'isolement obligatoires à leurs propres frais. Les Caïmanais et les résidents en bénéficieront sans frais. Pour plus d'informations sur les exigences de quarantaine et d'isolement, cliquez ici.

Îles Caïmanes : il y a 34 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cayman-islands/entry-requirements https://jm.usembassy.gov/covid-19-information-cayman-islands/

Drapeau TC

Îles Turks et Caïques

Les îles Turks et Caïques ont rouvert leurs aéroports.

Restrictions d'entrée

Les îles Turks et Caïques ont rouvert leurs aéroports.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs de plus de 10 ans, à l'exception des marins marchands et des membres d'équipage de compagnies aériennes, doivent avoir une autorisation de voyage remplie 72 heures avant le départ et un certificat médical avec un test PCR négatif au COVID-19 effectué au cours des 5 jours précédant leur arrivée aux îles Turks et Caïques. Ils doivent également avoir une preuve d'assurance maladie/voyage avec couverture COVID-19 (y compris une couverture pour tout traitement médical nécessaire dans le pays, les frais de quarantaine ou de rapatriement/évacuation médicale), et doivent remplir un questionnaire de dépistage médical. Tous les visiteurs devront porter des masques à leur arrivée aux îles Turks et Caïques.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours à l'arrivée.

Îles Turks et Caïques : il y a 222 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 7 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.visittci.com/travel-info/turks-and-caicos-coronavirus-covid-19 https://bs.usembassy.gov/covid-19-information/ https://bs.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau VI

Îles Vierges américaines

Les îles Vierges américaines ont rouvert leurs frontières. Tous les voyageurs entrants sont soumis à un contrôle médical et à une quarantaine.

Restrictions d'entrée

Les îles Vierges américaines ont rouvert leurs frontières.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants sont soumis à un contrôle médical et à une quarantaine.

Îles Vierges américaines : il y a 2 281 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 24 décès en date du 22 janv. 2021.

https://usviupdate.com/coronavirus-disease-2019-covid-19-updates/ https://www.covid19usvi.com/covid-19/travelers

Drapeau BZ

Belize

L'aéroport international Philip Goldson est désormais ouvert à partir du 1er octobre. Les voyageurs doivent télécharger l'application Belize Health, remplir les informations requises et passer un test COVID-19 PCR dans les 72 heures avant leur voyage.

Restrictions d'entrée

L'aéroport international Philip Goldson est désormais ouvert à compter du 1er octobre.

Les voyageurs doivent avoir réservé un séjour au Belize dans un hôtel qui a obtenu le certificat Tourism Gold Standard.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent télécharger l'application Belize Health et remplir les informations requises dans les 72 heures précédant l'embarquement pour leur vol à destination de Belize. Cela créera un code QR unique pour le traçage des contacts au Belize.

Les voyageurs doivent passer un test COVID-19 PCR dans les 72 heures avant le voyage. Ceux qui présentent un test PCR négatif à leur arrivée pourront utiliser la voie d’entrée « accélérée » pour un traitement des arrivées beaucoup plus rapide. Si cela fait plus de 72 heures, les voyageurs peuvent passer un test rapide à l'aéroport. Le coût est de 50 USD par passager.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui n'ont pas de test négatif devront se soumettre à un test du ministère de la Santé à leur arrivée, à leurs propres frais. Ceux dont le test est positif seront mis en quarantaine dans leur hôtel Gold Standard jusqu'à ce que le ministère de la Santé donne l'autorisation de sortie. Tous les passagers entrants dont le test est positif à l'aéroport international seront placés en quarantaine obligatoire pendant au moins 14 jours, à leurs propres frais.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs au Belize doivent porter un masque en permanence.

Belize : il y a 425 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 289 décès en date du 22 janv. 2021.

https://belizetourismboard.org/belize-covid-19-update-for-travellers/ https://bz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/belize/entry-requirements

Drapeau CR

Costa Rica

Le Costa Rica a autorisé les vols en provenance de tous les pays du monde.

Restrictions d'entrée

Le Costa Rica a autorisé les vols en provenance de tous les pays du monde.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir une carte santé numérique 48 heures avant l'embarquement.

Les voyageurs doivent avoir une assurance voyage couvrant les frais de traitement et d'hébergement COVID-19. Consultez le site Web Visit Costa Rica pour plus de détails.

Le Costa Rica a assoupli sa réglementation sur les voyages et supprimé l'exigence des tests RT-PCR pour la détection du coronavirus.

Toutes les autres infos

Les titres de séjour expirés (DIMEX) avec la catégorie "permanente" sont prolongés jusqu'au 11 janvier 2021, avec les catégories "temporales" et "especiales" qui expiraient après le 18 décembre 2019 sont prolongés jusqu'au 11 janvier 2021 et avec la catégorie "estancias" qui expiraient après le 17 mars 2020 sont prolongés jusqu'au 12 février 2021.

Pour plus d'informations sur les visas, consultez la Direction générale des migrations et des étrangers.

Costa Rica : il y a 40 247 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 506 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/costa-rica/entry-requirements https://cr.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau SV

El Salvador

Le Salvador a rouvert ses aéroports avec des protocoles sanitaires améliorés. Tous les voyageurs doivent présenter un résultat négatif du test COVID-19 PCR effectué dans les 72 heures avant le départ. Les voyageurs dont le résultat du test PCR est négatif ne seront pas tenus de mettre en quarantaine à leur arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Salvador a rouvert ses aéroports le 19 septembre avec des protocoles de santé renforcés (port du masque en permanence, distanciation sociale et contrôles de température). Le Salvador n'autorisera pas l'entrée de ressortissants étrangers non résidents qui ont séjourné au Royaume-Uni et en Afrique du Sud au cours des 30 derniers jours.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent présenter un résultat négatif au test COVID-19 PCR effectué dans les 72 heures avant le départ aux autorités aériennes pour leur permettre de monter à bord du vol, à l'exception des voyageurs de moins de 2 ans et des voyageurs avec un passeport diplomatique, officiel, de service ou spécial. Consultez la compagnie aérienne pour plus de détails avant d'essayer de voyager.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs dont le résultat du test PCR est négatif ne seront pas tenus de mettre en quarantaine à leur arrivée.

El Salvador : il y a 4 845 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 530 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sv.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/el-salvador/entry-requirements

Drapeau GT

Guatemala

Le Guatemala a rouvert l'aéroport international de Guatemala. Les voyageurs sont tenus de remplir un formulaire Health Pass en ligne, de présenter la copie imprimée du formulaire ainsi qu'un résultat négatif de test PCR au COVID-19 effectué dans les 96 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Guatemala a rouvert l'aéroport international de Guatemala le 18 septembre. Les voyageurs qui ont séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud au cours des 14 derniers jours avant leur voyage ne seront pas autorisés à entrer au Guatemala. Cette mesure n'est pas applicable aux ressortissants guatémaltèques, aux résidents permanents et aux diplomates accrédités, mais ils seront soumis à l'auto-isolement à leur arrivée.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR effectué dans les 96 heures avant l'arrivée. Les enfants de moins de 10 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les voyageurs doivent remplir un pass santé 24 heures avant l'arrivée. Cela générera un code QR, qui doit être présenté à l'arrivée, avec le résultat négatif du test COVID-19 PCR.

Les ressortissants étrangers qui ne résident pas légalement au Guatemala ne seront pas autorisés à entrer au Guatemala s'ils ne fournissent pas de test.

Exigences spécifiques de quarantaine

Il n'y a pas d'exigences de quarantaine. À l'arrivée, les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif test COVID-19 PCR ou antigène, effectué dans les 96 heures avant l'arrivée.

Cependant, les ressortissants guatémaltèques, les résidents permanents et les diplomates accrédités qui ont séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud au cours des 14 derniers jours avant leur arrivée sont soumis à une auto-isolement de 10 jours sur leur lieu de résidence.

À leur arrivée au Guatemala, les voyageurs peuvent faire l'objet d'une évaluation clinique. Il leur sera demandé de remplir un formulaire d'immigration avec l'adresse où ils séjourneront. Les autorités locales fourniront des instructions supplémentaires sur le lieu où ils doivent terminer la quarantaine et tout autre détail qu'ils devraient fournir à l'arrivée.

Guatemala : il y a 10 026 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 5 389 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gt.usembassy.gov/alert-covid-19/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/guatemala/entry-requirements

Drapeau HN

Honduras

Le Honduras a repris les vols internationaux. Les voyageurs doivent fournir un résultat de test PCR.

Restrictions d'entrée

Le gouvernement hondurien a repris les vols internationaux le 17 août.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif au coronavirus (COVID-19) ou un résultat de test rapide délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Un formulaire rempli doit être soumis à l'adresse https://prechequeo.inm.gob.hn/ avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs présentant des symptômes correspondant au COVID-19, qui au cours des 14 derniers jours ont été en contact avec un cas confirmé de COVID-19, ou ont voyagé dans un pays avec des cas confirmés, peuvent être isolés dans un centre médical ou dans un lieu de résidence/séjour temporaire pour suivi par le ministère de la Santé jusqu'à 14 jours.

Honduras : il y a 74 230 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 3 422 décès en date du 22 janv. 2021.

http://ahac.gob.hn/comunicado-10/ https://hn.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/honduras/entry-requirements

Drapeau NI

Nicaragua

Les voyageurs doivent présenter aux compagnies aériennes un certificat médical avec un résultat négatif au test du coronavirus (COVID-19), effectué dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Nicaragua a rouvert ses aéroports.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter aux compagnies aériennes un certificat médical avec un résultat négatif au test du coronavirus (COVID-19), effectué dans les 72 heures avant l'arrivée.

Règles relatives au transit

Les voyageurs ayant un certificat médical avec un résultat négatif au test du coronavirus (COVID-19) sont autorisés à transiter. Ils font l'objet d'un traçage des contacts par les autorités sanitaires pendant 14 jours et ne doivent pas présenter de symptômes respiratoires.

Nicaragua : il y a 1 811 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 168 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ni.usembassy.gov/covid-19-information-2-2-2-2/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/nicaragua/entry-requirements

Drapeau PA

Panama

Le Panama a repris les vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR-RT négatif délivré dans les 48 heures avant leur départ pour le Panama et remplir une « Declaracion Jurada de Salud ».

Restrictions d'entrée

Le Panama a repris les vols commerciaux. Le Panama a temporairement suspendu l'entrée de tous les voyageurs ayant passé 20 jours ou plus au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud avant leur voyage.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir une « Declaracion Jurada de Salud ».

Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR-RT négatif délivré dans les 48 heures avant leur départ pour le Panama.

Les voyageurs sans test COVID-19 PCR-RT négatif doivent effectuer un test à l'aéroport pour 50 USD, à leurs propres frais.

Règles relatives au transit

Il est désormais possible de transiter par le Panama. Les voyageurs en transit devront avoir un vol de correspondance confirmé et ne seront pas autorisés à quitter l'aéroport. Ils peuvent également avoir besoin de passer un test COVID-19 et recevoir un résultat négatif pour pouvoir prendre l'avion. Les voyageurs doivent vérifier les exigences pour le pays de destination finale car les exigences peuvent varier.

Panama : il y a 50 593 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 944 décès en date du 22 janv. 2021.

https://pa.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/panama/entry-requirements

Drapeau AF

Afghanistan

L'Afghanistan accepte à présent les voyageurs internationaux. Cependant, tous les traitements de routine des visas d'immigrant et de non-immigrant sont suspendus.

Restrictions d'entrée

L'Afghanistan a repris les vols internationaux. Cependant, tous les traitements de routine des visas d'immigrant et de non-immigrant sont suspendus. Des contrôles au point d'entrée ont été introduits. Tout le monde ne fait pas l'objet d'un dépistage, mais ceux qui le sont et qui affichent une température supérieure à 38°C peuvent être envoyés en isolement directement dans l'un des 2 hôpitaux nationaux (Kabul Infectious Disease et Afghan-Japan Communicable Disease Hospital à Kaboul) ou 5 hôpitaux provinciaux. Ces hôpitaux se trouvent en dehors de la zone de sécurité renforcée.

Afghanistan : il y a 5 153 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 363 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.osac.gov/Country/Afghanistan/Content/Detail/Report/ce57e6df-70a5-47ec-9692-1852c9218941 https://af.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/afghanistan/entry-requirements

Drapeau SA

Arabie saoudite

L'Arabie saoudite a limité l'entrée à tous les voyageurs, à l'exception des citoyens ou des résidents, des citoyens du Conseil de coopération du Golfe et des titulaires d'un visa valide délivré par l'Arabie saoudite.

Restrictions d'entrée

L'Arabie saoudite a suspendu tous les vols entrants à l'exception des escales techniques, des vols humanitaires, d'évacuation sanitaire et de rapatriement avec l'approbation préalable du GACA.

Le 3 janvier, l'Arabie saoudite a levé la suspension d'entrée des voyageurs arrivant du Royaume-Uni.

L'Arabie saoudite a limité l'entrée à tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants qui n'ont pas séjourné en Argentine, au Brésil ou en Inde au cours des 14 derniers jours.

Les résidents, citoyens du CCG (Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar et Émirats arabes unis) et titulaires d'un visa valide (sortie/entrée, affaires, résidence {Iqamah} et visite) délivré par l'Arabie saoudite peuvent également être autorisés à entrer. Ils ne doivent pas avoir été en Argentine, au Brésil, en Inde, en Afrique du Sud ou au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrants doivent présenter un certificat de test PCR négatif délivré par un laboratoire vérifié et pris dans les 72 heures à partir du moment où le test est effectué jusqu'à l'heure à laquelle le passager arrive dans le Royaume. Les voyageurs qui n'ont pas fourni le certificat se verront refuser l'embarquement dans l'avion.

Les ressortissants d'Arabie saoudite et les enfants de moins de 8 ans ne sont pas tenus de présenter un résultat de test PCR au COVID-19.

Tous les voyageurs doivent remplir et signer un formulaire de non-responsabilité concernant la santé puis le remettre au centre de contrôle de la santé à l'arrivée à l'aéroport.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les autorités saoudiennes demandent à toute personne qui revient en Arabie saoudite depuis un pays européen, ou de tout pays où la nouvelle souche de COVID-19 est apparue, après le 8 décembre, de : s'isoler chez elle pendant 7 jours à compter de la date d'entrée et faire un test COVID le 6ème jour avant la fin de la quarantaine. Les voyageurs arrivant de tout autre pays doivent s'auto-isoler à la maison pendant 7 jours, ou 3 jours suivis d'un test PCR négatif. Les voyageurs qui sont revenus ou ont transité d'un pays européen ou de tout pays où la nouvelle souche est apparue, dans les trois mois précédant le 20 décembre, sont tenus de passer un test COVID.

Toutes les autres infos

Tous les voyageurs doivent télécharger et s'inscrire sur les applications Tatamman et Tawakkalna. Les voyageurs doivent renseigner leur domicile via l'application Tatamman dans les 8 heures suivant leur arrivée et doivent faire une évaluation de santé quotidienne dans l'application Tatamman.

Le gouvernement saoudien a annoncé que tous les visas de sortie qui n'ont pas été utilisés pendant la suspension des entrées/sorties seraient prolongés jusqu'au 31 octobre gratuitement.

Arabie saoudite : il y a 2 096 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 6 342 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sa.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/saudi-arabia/entry-requirements

Drapeau BH

Bahrein

Bahreïn a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des ressortissants et résidents du pays, du personnel militaire et des voyageurs ayant reçu une lettre d'autorisation préalable valide (PPG).

Restrictions d'entrée

Bahreïn a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des ressortissants et résidents du pays, du personnel militaire et des voyageurs ayant reçu une lettre d'autorisation préalable valide (PPG), qui doit être présentée avant l'embarquement.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs arrivant à Bahreïn seront soumis à un test COVID-19 à leurs propres frais. Ces tests peuvent coûter plus de 20 BHD (45 €), et les voyageurs peuvent être tenus de passer deux tests, ce qui doublerait le coût. Les personnes arrivant via la chaussée du roi Fahd ne seront pas testées, mais devront présenter un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR effectué 72 heures avant l'arrivée à Bahreïn.

Les voyageurs doivent payer les frais liés aux tests et à la mise en quarantaine avant leur départ sur http://bh.bh/BeAware, ou via le kiosque de paiement de service à l'aéroport.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à des procédures de test de coronavirus et devront s'auto-isoler jusqu'à ce que les résultats des tests aient été reçus. Les personnes dont le test est positif seront soumises à d'autres mesures de quarantaine et à des traitements de santé, offerts gratuitement, dans les hôpitaux ou les centres de quarantaine. Ceux dont le test est positif mais qui ne présentent aucun symptôme peuvent être autorisés à s'isoler chez eux ou à leur hôtel. Un test supplémentaire de coronavirus est requis 10 jours après l'arrivée.

Règles relatives au transit

De plus, toutes les personnes entrantes qui ont visité ou transité par l'Iran, l'Irak ou le Liban dans les 14 jours précédant leur arrivée à Bahreïn seront soumises à des procédures de test renforcées et mises en quarantaine dans les locaux du gouvernement.

Le franchissement de la frontière saoudienne par la chaussée a été suspendu, mais les citoyens saoudiens qui arrivent à l'aéroport international du Bahreïn (BAH) peuvent à présent emprunter cette chaussée pour rentrer chez eux.

Toutes les autres infos

Les visas à l'arrivée ont été suspendus sauf pour les diplomates ou les voyageurs munis d'un passeport des Nations Unies. Quiconque tente d'entrer à Bahreïn doit avoir un permis de séjour de Bahreïn ou obtenir un visa à l'avance en visitant www.evisa.gov.bh.

Bahrein : il y a 2 918 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 366 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.npra.gov.bh/en/view/media-center/news/incoming-flights-to-bahrain-reduced-and-visa-on-arrival-suspended-until-further-notice/ https://bh.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/bahrain/entry-requirements

Drapeau IQ

Irak

L'Irak a rouvert ses aéroports.

Restrictions d'entrée

Les aéroports nationaux d'Iraq sont ouverts avec un service complet, mais les vols à destination/en provenance de la Turquie ne voleront plus à partir du 3 octobre.

Exigences d'entrée

Les personnes voyageant en Irak doivent effectuer un test COVID-19 48 heures avant le vol et doivent être prêtes à présenter les résultats au contrôle des passeports. Les masques faciaux sont obligatoires sur les vols et dans les aéroports. Un contrôle de la température est en place aux entrées de l'aéroport et pour les passagers à l'arrivée. Les voyageurs arrivant à l'aéroport international d'Erbil doivent avoir un résultat négatif au test COVID-19 datant de moins de 48 heures. Les voyageurs sans résultat COVID-19 seront testés à leurs frais. Les voyageurs qui arrivent doivent signer un engagement de mise en quarantaine pendant 48 heures à leur destination jusqu'à ce qu'ils reçoivent les résultats.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant de l'étranger devront être mis en quarantaine pendant 14 jours et pourront être invités à fournir une preuve de réservation dans un hôtel pendant la durée de la période de quarantaine.

Toutes les autres infos

La situation évoluant rapidement, tous les voyageurs entrant dans la région du Kurdistan, quel que soit leur voyage précédent, doivent être conscients qu'ils pourraient être soumis à un dépistage et à des restrictions à leur arrivée sous la direction du département régional de la santé, y compris être mis en quarantaine dans un établissement et pour un durée mandatée par la direction régionale de la santé.

Irak : il y a 21 705 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 12 977 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gds.gov.iq/covid-19-iraq-announces-changes-to-curfew-other-restrictions/ https://iq.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/iraq/entry-requirements

Drapeau IR

Iran

L'Iran a rouvert ses frontières mais suspendu la délivrance de visas touristiques.

Restrictions d'entrée

L'Iran a suspendu la délivrance de visas à l'arrivée pour les touristes. Tous les voyageurs sont tenus de détenir un certificat sanitaire valide, délivré par les autorités sanitaires du pays de départ. Celui-ci doit contenir un test moléculaire COVID-19 effectué par un centre agréé du pays de départ, effectué dans les 96 heures avant l'entrée en Iran. L'Iran a limité tous les vols de passagers aériens en provenance du Royaume-Uni pendant 2 semaines.

Exigences d'entrée

À l'arrivée, les voyageurs doivent fournir leur nom, leurs coordonnées et leur adresse, ainsi qu'un formulaire d'auto-déclaration rempli concernant le COVID-19. Tous les voyageurs entrants seront soumis à un examen médical. Ceux qui possèdent un certificat sanitaire valide ne seront pas tenus de s'isoler ou de se mettre en quarantaine. Les ressortissants iraniens sans un tel certificat seront dirigés vers des lieux de quarantaine pendant 14 jours et encourront des frais médicaux et d'hébergement associés.

Iran : il y a 152 821 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 57 150 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ir.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/iran/entry-requirements

Drapeau IL

Israël

Israël a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers.

Restrictions d'entrée

Israël a restreint l'entrée de tous les voyageurs qui ne sont ni ressortissants, ni résidents d'Israël. Israël est en confinement total du 8 au 21 janvier. Les voyages internationaux sont interdits avec certaines exceptions.

Les voyageurs qui ont une autorisation d'entrée spécifique des autorités d'immigration d'Israël peuvent toujours entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrants doivent présenter un « formulaire de déclaration de santé » dûment rempli à l'arrivée. Ils seront soumis à un examen médical et un contrôle de température à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 20 décembre, tous les pays seront considérés comme « rouges » et tous les voyageurs devront effectuer un auto-isolement de 14 jours. Cela peut être raccourci à 10 jours après deux tests de coronavirus négatifs (un à l'arrivée et un après 9 jours d'auto-isolement).

Les voyageurs du Royaume-Uni, du Danemark ou d'Afrique du Sud seront tenus de terminer la quarantaine dans un hôtel dédié au coronavirus et parrainé par l'État.

Règles relatives au transit

Les ressortissants étrangers ne peuvent pas transiter par Israël.

Toutes les autres infos

Les voyageurs ne peuvent pas utiliser les transports en commun pour se rendre à leur logement, à l'exception d'un taxi pour un seul passager, à condition qu'ils soient assis à l'arrière du taxi avec les fenêtres ouvertes. Les membres de la famille qui arrivent ensemble peuvent voyager ensemble tant que tout le monde est assis à l'arrière.

Israël : il y a 81 277 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 245 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.il/he/departments/topics/corona-main-sub https://israel.travel/covid19/ https://il.usembassy.gov/covid-19-information/

Drapeau JO

Jordanie

La Jordanie a rouvert son aéroport international aux vols réguliers. Les passagers doivent s'inscrire pour voyager sur le site Gateway 2 Jordan et subir des tests PCR avant le départ et à l'arrivée. Des règles de quarantaine strictes sont en place en fonction du pays d'origine.

Restrictions d'entrée

La Jordanie a rouvert son aéroport international. Depuis le 21 décembre, la Jordanie a suspendu tous les vols directs de passagers aériens à destination et en provenance du Royaume-Uni. Les passagers qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des 14 jours précédents, y compris les passagers qui ont traversé le Royaume-Uni en transit, ne sont pas autorisés à entrer en Jordanie.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs entrants âgés de 5 ans ou plus doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test PCR Coronavirus (COVID-19) délivré au plus 5 jours avant l'arrivée. Les personnes sans certificat médical seront soumises à un examen médical. Les voyageurs seront également testés à nouveau à l'arrivée et devront pré-payer le coût de 40JD (environ 50 €) en ligne avant leur vol. Les voyageurs étrangers/non-résidents doivent également bénéficier d'une couverture d'assurance médicale complète pour la durée de leur séjour. Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de demande électronique 24 heures avant le départ sur le site Gateway 2 Jordan. Ils recevront un code de confirmation par e-mail. Ils devront également installer l'application "Aman" pour le suivi des contacts en Jordanie. Les voyageurs qui ont séjourné ou ont transité par un pays ou une région classé vert doivent passer un test PCR dans les 5 jours avant le départ et apporter les résultats du test avec eux en Jordanie. Les voyageurs passeront un deuxième test PCR dans les aéroports jordaniens et attendront dans des zones désignées de l'aéroport jusqu'à ce que les résultats des tests soient disponibles. Si le résultat du test est négatif et que le voyageur n'a pas été en contact avec une personne qui a été testée positive à l'intérieur de l'avion, le voyageur sera dirigé vers le contrôle des passeports et sera libre d'entrer dans le pays. En cas de résultat positif, les voyageurs seront traités selon les protocoles de santé définis par le ministère de la Santé et seront transportés vers l'un des hôpitaux agréés pour y être soignés. Si la personne n'est pas jordanienne, elle prendra en charge ses frais de traitement. Cependant, tous les passagers sont tenus de souscrire à une assurance maladie internationale privée. Les passagers entrants qui ont été en contact avec un cas positif à l'intérieur de l'avion et qui sont classés comme « cas contact » peuvent soit retourner à bord du même avion, si possible, soit se mettre en quarantaine à leur hébergement pendant 7 jours. Un autre test PCR sera effectué le 6ème jour de leur arrivée. Si le résultat du test est négatif, la quarantaine prendra fin après 7 jours. Les voyageurs qui ont séjourné ou ont transité par un pays ou une région classés jaune et rouge doivent subir un test PCR dans les 72 heures avant le départ et apporter les résultats du test avec eux en Jordanie. Les voyageurs dont le résultat du test PCR COVID-19 est négatif seront soumis à une quarantaine à domicile de 7 jours s'ils ont un test COVID-19 PCR négatif, et devront repasser un test COVID-19 PCR à leur arrivée à l'aéroport en Jordanie. Cependant, les ressortissants non jordaniens dont le test est positif à leur arrivée à l'aéroport et qui ont une assurance maladie valide seront envoyés dans une installation de quarantaine à la mer Morte ou dans un hôpital privé. Dans le cas où l’assurance individuelle ne couvre pas la totalité des frais de soins hospitaliers pendant la durée de la maladie, le Gouvernement jordanien renverra l’individu dans son pays d’origine.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs de tous les pays doivent s'engager à respecter la quarantaine à domicile pendant une période de 7 jours et à faire le test COVID-19 PCR le 7ème jour de la quarantaine à domicile, à leurs propres frais. Les voyageurs devront signer un document et le non-respect des exigences de quarantaine pourrait entraîner des poursuites judiciaires sous l'ordonnance de défense numéro 16. Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à la quarantaine jusqu'à leur prochain vol.

Règles relatives au transit

Les passagers en transfert international sont autorisés dans les aéroports jordaniens aux conditions suivantes : • Présenter un test PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l'arrivée; • Le temps de transfert ne dépasse pas 6 heures. Les voyageurs entrants en provenance de Turquie, d'Égypte et d'Irak doivent avoir un test PCR provenant de laboratoires accrédités uniquement. Une liste des laboratoires accrédités est disponible sur le site Web Gateway 2 Jordan.

Jordanie : il y a 9 783 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 4 198 décès en date du 22 janv. 2021.

https://qaiairport.com/en/Pages/default.aspx https://jo.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/jordan/entry-requirements

Drapeau KW

Koweït

Le Koweït a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des ressortissants koweïtiens, de leurs familles immédiates, des résidents du Koweït et des travailleurs domestiques accompagnés d'un ressortissant koweïtien.

Restrictions d'entrée

Le Koweït a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des ressortissants du Koweït, des membres de leur famille immédiate et des travailleurs domestiques accompagnés d’un ressortissant du Koweït. Tous doivent détenir l’autorisation « OK TO TRAVEL » obtenue auprès de l’ambassade du Koweït.

Les détenteurs de passeport diplomatique ou de l’ONU et les membres de l’UNESCO ayant une autorisation préalable du gouvernement peuvent également entrer dans le pays.

Depuis le 1er août, les ressortissants étrangers avec des visas de résidence valides peuvent également entrer dans le pays. Cependant, il est interdit aux ressortissants étrangers en provenance des pays suivants d'entrer au Koweït jusqu'à nouvel ordre : Afghanistan, Argentine, Arménie, Bangladesh, Brésil, Bosnie-Herzégovine, Chine et Hong Kong, Chili, Colombie, République dominicaine, Égypte, France, Italie, Inde, Indonésie, Iraq, Iran, Kosovo, Liban, Mexique, Moldavie, Monténégro, Népal, Macédoine du Nord, Panama, Pakistan, Pérou, Philippines, Royaume-Uni, Serbie, Sri Lanka, Espagne, Syrie et Yémen. Cela s'applique également à toutes les personnes qui ont été présentes dans ces pays au cours des deux semaines précédant leur voyage au Koweït.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent installer l’application «Shlonik» sur leur appareil personnel avant le départ. La DGCA du Koweït sera informée de tout voyageur qui ne peut pas installer l’application et devra présenter sa carte d’embarquement à l’arrivée.

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test PCR négatif au coronavirus (COVID-19), émis dans les 72 heures avant l'acceptation à bord du vol vers le Koweït, et ils doivent apporter les résultats avec eux. Aucune traduction n'est requise.

Exigences spécifiques de quarantaine

À leur arrivée au Koweït, les voyageurs devront subir un autre test PCR à l'aéroport. Tous les voyageurs seront ensuite soumis à une quarantaine à domicile de 14 jours.

Koweït : il y a 6 057 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 951 décès en date du 22 janv. 2021.

https://kw.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kuwait/entry-requirements

Drapeau LB

Liban

Le Liban a rouvert ses aéroports avec une capacité limitée.

Restrictions d'entrée

Le Liban a rouvert ses aéroports avec une capacité limitée.

Les personnes voyageant au Liban devront se conformer aux tests et aux mesures d'auto-isolement pour réduire la propagation du coronavirus. Vérifiez auprès de la compagnie aérienne et de l'ambassade libanaise avant de réserver.

Exigences d'entrée

Les voyageurs de 12 ans et plus qui arrivent de pays disposant d'une capacité de test PCR devront passer un test PCR dans les 96 heures précédant le voyage et effectuer un autre test à leur arrivée. Certaines compagnies aériennes couvrent le coût de ce test, mais d'autres ne le font pas.

Les voyageurs de 12 ans et plus qui arrivent de pays sans possibilité de test PCR devront passer un test à leur arrivée. Le test coûte 100 USD et est couvert par certaines compagnies aériennes. Les voyageurs devront s'isoler eux-mêmes et passer un deuxième test PCR 72 heures après leur arrivée, à leurs frais. Si les deux tests sont négatifs, aucune auto-isolation supplémentaire ne sera nécessaire. À partir du 22 décembre, les voyageurs arrivant du Royaume-Uni seront soumis à des mesures COVID-19 supplémentaires en plus de celles déjà en place. Ils devront passer un test PCR à l'aéroport international de Beyrouth à l'arrivée (qui est fourni aux frais de la compagnie aérienne), puis s'auto-isoler à leur logement pendant 72 heures avant de passer un autre test PCR, et attendre les résultats en auto-isolement. Si les deux tests sont négatifs, ils pourront quitter l'auto-isolement. Les mêmes mesures s'appliquent aux ressortissants libanais et résidents étrangers en provenance d'Iraq. Les voyageurs arrivant de Syrie, de Turquie et de tous les pays africains doivent se rendre à leur hébergement et se mettre en quarantaine pendant 48 heures, jusqu'à ce qu'ils reçoivent les résultats d'un test PCR effectué à l'aéroport. Les voyageurs arrivant d'Irak doivent avoir une confirmation de réservation d'hôtel pendant 72 heures pour le Golden Tulip Hotel, les hôtels Kanaan, les hôtels Lancaster, le Radisson Blu Martinez ou le Radisson Blu Verdun. Cela ne s'applique pas aux ressortissants et résidents du Liban.

Les voyageurs qui auront un test positif devront s'auto-isoler et suivre les directives du ministère de la Santé.

Les voyageurs qui ont quitté le Liban pour une période n'excédant pas une semaine seront exemptés des tests PCR à leur retour.

Les voyageurs sont tenus de télécharger l'application du gouvernement libanais "MOPH Ma3an" sur leur téléphone portable et doivent remplir un formulaire de déclaration de santé ici avant leur départ et doivent souscrire une assurance pour tout leur séjour au Liban, qui couvrira intégralement les frais de traitement médical s'ils se sont avérés positifs pour le coronavirus.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 7 jours. Les 48 premières heures de quarantaine doivent être passées dans un hôtel agréé par le gouvernement libanais, pendant que les voyageurs attendent les résultats de leur test PCR à leur arrivée. Lorsqu'ils reçoivent le résultat de leur test d'aéroport, s'il est négatif, ils peuvent déménager dans leur logement. Ils doivent continuer à se mettre en quarantaine dans leur logement avant de passer un autre test PCR (qu'ils doivent organiser eux-même) une semaine après leur arrivée. Si les deux tests sont négatifs, ils peuvent quitter la quarantaine. Les diplomates et leurs familles, les délégations officielles et les officiers de l'UNFIL sont exemptés des mesures de quarantaine, ainsi que ceux qui ont reçu la vaccination COVID-19, à condition qu'ils aient une preuve de vaccination et passent un test PCR à l'arrivée par mesure de précaution. Les voyageurs arrivant de Bagdad, d'Istanbul, d'Adana, du Caire ou d'Addis-Abeba sont soumis à une quarantaine de 7 jours dans un hôtel agréé par le gouvernement libanais.

Toutes les autres infos

Des restrictions spéciales s'appliquent aux ressortissants non syriens qui transitent par le Liban en route vers la Syrie : Les voyageurs transitant par Beyrouth (BEY) vers la Syrie doivent avoir obtenu l'approbation préalable des autorités syriennes. Les personnes de plus de 12 ans doivent également avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, délivré au plus 96 heures avant le départ. Les voyageurs avec un titre de voyage pour réfugiés palestiniens délivré par la Syrie sont exemptés de cette exigence.

Liban : il y a 108 268 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 151 décès en date du 22 janv. 2021.

https://lb.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/lebanon/entry-requirements

Drapeau OM

Oman

Oman a prolongé la suspension de tous les vols commerciaux, à l'exception des vols humanitaires et de rapatriement.

Restrictions d'entrée

Oman a prolongé la suspension de tous les vols commerciaux, à l'exception des vols humanitaires et de rapatriement. Oman a restreint l'entrée de tous les voyageurs à l'exception des citoyens et résidents omanais, qui doivent avoir une autorisation préalable avant de retourner dans le pays. Les résidents d'Oman doivent contacter l'ambassade d'Oman la plus proche pour obtenir des conseils. Leurs parrains peuvent également envoyer un e-mail au ministère des Affaires étrangères d'Oman à consular@mofa.gov.om. Les ressortissants de Bahreïn, du Koweït, d'Oman, du Qatar, d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis sont autorisés à entrer à Oman en présentant leur passeport. Toutes les autorisations de retour à Oman sont soumises à l’approbation du gouvernement d’Oman. Lors de l'enregistrement à l'aéroport, les résidents retournant à Oman doivent présenter soit une preuve de leur hébergement (comme un contrat de location), soit une lettre de leur parrain confirmant qu'ils ont un logement.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un visa valide avant de voyager. Les visas ne peuvent actuellement pas être délivrés à l'arrivée. Tous les voyageurs arrivant à Oman doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Tous les voyageurs entrants de plus de 15 ans en provenance de n'importe quel pays devront se soumettre à un autre test PCR COVID-19 à l'arrivée, doivent pré-réserver le test PCR via https://covid19.emushrif.om/traveler/travel et payer 25 OMR pour les frais de test. Les voyageurs doivent remplir un « Formulaire d'inscription des voyageurs » et doivent se présenter avant l'embarquement.

Les voyageurs doivent télécharger l'application Tarassud + avant l'arrivée. Tous les ressortissants étrangers doivent avoir une assurance maladie valide. À leur arrivée à Oman, les voyageurs subiront un contrôle de température. Ceux qui présentent des symptômes de coronavirus peuvent être envoyés dans un centre de test et/ou une installation de quarantaine.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les résidents arrivant à Oman sont soumis à 7 jours de quarantaine dans leur résidence à Oman ou dans un hôtel à leurs propres frais.

Les voyageurs entrants peuvent recevoir un bracelet de suivi à porter pendant toute la durée de leur auto-isolation et un formulaire de localisation de passagers à remplir. Ils peuvent être invités à télécharger l'application Hmushrif s'ils restent plus de 7 jours.

Le bracelet coûte de 6 riyals omanais (également payable via l'application Tarassud +). Les bracelets doivent être rendus une fois que vous avez terminé votre auto-isolement. Les voyageurs, quel que soit le résultat du test PCR effectué à l'aéroport, doivent continuer à s'auto-isoler jusqu'au jour 7 de l'auto-isolement. Le jour 8 après leur arrivée, ils doivent effectuer un autre test PCR. Si le résultat est négatif, ils peuvent faire retirer leur bracelet de suivi et mettre fin à leur auto-isolement. Les voyageurs arrivant à Oman pour une période inférieure à 7 jours ne sont plus exemptés des exigences d'isolement.

Oman : il y a 6 239 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 517 décès en date du 22 janv. 2021.

https://om.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/oman/entry-requirements

Drapeau PS

Palestine

Restrictions d'entrée

La Palestine n'a pas de restrictions d'entrée, mais a commencé à mettre en quarantaine tous les voyageurs arrivant de l'étranger.

Drapeau QA

Qatar

Le Qatar a restreint l'entrée de tous les ressortissants étrangers. Les voyageurs sont soumis à un examen médical à leur arrivée. L'exigence de quarantaine dépend du pays d'origine des voyageurs.

Restrictions d'entrée

Le Qatar a limité l'entrée de tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants qataris, de leurs compagnons de voyage, des membres de la famille immédiate des ressortissants, de ceux qui ont une carte de résident permanent ou d'autres titulaires de visa exceptionnellement approuvés.

Les voyageurs avec un permis de travail/visa de travail parrainé peuvent également retourner au Qatar.

Les ressortissants de Bahreïn, du Koweït, d'Oman, du Qatar, d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis sont autorisés à entrer dans l'État du Qatar en utilisant leur passeport dans les mêmes conditions que les ressortissants qataris, selon le pays d'où ils voyagent. Leurs compagnons parrainés titulaires d'un permis de séjour qatari sont également autorisés à retourner au Qatar sans avoir besoin d'un permis d'entrée exceptionnel, à condition qu'ils voyagent avec leurs sponsors sur le même vol.

Exigences d'entrée

Les voyageurs qui reviennent au Qatar doivent passer un test de coronavirus et un dépistage thermique à l'arrivée. Tous les résidents arrivant après le 22 décembre sur des vols en provenance du Royaume-Uni devront séjourner dans l'un des deux hôtels dédiés pendant leur période de quarantaine : Intercontinental Doha Hotel ou Mercure Grand Doha, qui doivent être réservés sur le site Web Discover Qatar.

Les voyageurs arrivant de pays qui ne sont pas inclus dans la liste des pays à faible risque et dans lesquels les centres de test COVID-19 ont été accrédités doivent obtenir un certificat médical de la part d'un de ces centres 48 heures au plus avant le voyage. Consultez le site Web MOPH pour voir la liste actuelle. Si aucun centre de test accrédité n'est disponible, les voyageurs peuvent arriver au Qatar mais ils sont tenus de se mettre en quarantaine dans un hôtel, à leurs propres frais.

Les voyageurs doivent avoir une réservation d'hôtel de quarantaine effectuée sur www.discoverqatar.qa pour une durée de 7 jours. Les voyageurs originaires d'un pays à faible risque et ayant séjourné dans ce pays depuis au moins 1 semaine seront autorisés à se rendre au Qatar et à être mis en quarantaine à domicile.

Les voyageurs titulaires d'un permis de séjour temporaire et titulaires d'un visa de visite personnelle doivent d'abord envoyer une demande de retour via le site Qatar Portal. Une fois approuvé, vérifiez le « Type de quarantaine » indiqué sur le certificat. S'il est indiqué « hôtel », réservez un hôtel avec forfait de quarantaine sur Discover Qatar. Vous devez avoir une copie du permis d'entrée exceptionnel et du bon d'hôtel Discover Qatar, ainsi que des documents de vol lors de l'enregistrement pour le vol. Les dates d'arrivée et d'enregistrement à l'hôtel doivent correspondre.

Le téléchargement de l'application de suivi du Qatar, Ehteraz, est obligatoire pour tout le monde au Qatar. Les voyageurs peuvent être invités à montrer l'application à leur arrivée.

Il y a une limite quotidienne d'arrivées au Qatar et la demande est extrêmement élevée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Selon le pays d'origine, les voyageurs devront soit s'auto-isoler chez eux pendant une période de 7 jours, soit entrer en quarantaine autofinancée pendant 7 jours, suivis de 7 jours d'auto-isolement à domicile. Les voyageurs qui ne peuvent pas s'isoler chez eux peuvent également réserver un forfait de quarantaine de 14 nuits à la place. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site Discover Qatar.

Une liste des exemptions de quarantaine est disponible sur le site Qatar Airways Holidays.

Les voyageurs revenant de l'un des pays de la liste verte COVID-19 sont éligibles à la quarantaine à domicile. Consultez le site Web MOPH pour la liste actuelle.

Les voyageurs sont soumis à un examen médical à leur arrivée.

Règles relatives au transit

Les passagers en transit voyageant vers une autre destination peuvent toujours transiter par le Qatar et de nombreux vols continuent à fonctionner. Veuillez vérifier auprès de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyage les dernières informations si vous prévoyez de partir ou de transiter par le Qatar. Les vols peuvent être modifiés ou annulés à bref délai.

Lors de leur transit à l'aéroport international Hamad, les voyageurs seront régulièrement soumis à des contrôles de température.

Toutes les autres infos

Vous trouverez de plus amples informations sur les conditions d'entrée et d'arrivée du Qatar sur le site du bureau de communication du gouvernement.

Qatar : il y a 3 532 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 248 décès en date du 22 janv. 2021.

https://qa.usembassy.gov/covid-19-information-4/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/qatar/entry-requirements

Drapeau SY

Syrie

La Syrie a rouvert son aéroport.

Restrictions d'entrée

Certains itinéraires aériens entrant et sortant de Syrie sont totalement ou partiellement fermés.

Certains vols commerciaux internationaux à destination et en provenance de l'aéroport international de Damas sont désormais opérationnels.

Syrie : il y a 5 690 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 866 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sy.usembassy.gov/embassy/damascus/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/syria/entry-requirements

Drapeau YE

Yémen

Le Yémen a suspendu tous les vols internationaux.

Restrictions d'entrée

Le Yémen a suspendu tous les vols à destination et en provenance de l'aéroport international de Sanaa, avec seulement des vols internationaux très limités. Des exemptions sont en place pour les secours humanitaires et les biens essentiels.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs arrivant au Yémen doivent entrer dans les installations de quarantaine pendant 14 jours.

Yémen : il y a 78 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 614 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ye.usembassy.gov/embassy/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/yemen/entry-requirements

Drapeau AE

Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis ont assoupli leurs restrictions d'entrée pour les touristes et les résidents. Les exigences d'entrée et de quarantaine peuvent s'appliquer différemment dans chaque émirat.

Restrictions d'entrée

Les Émirats arabes unis ont restreint l'entrée de la plupart des non-résidents. Cependant, il existe un ensemble de réglementations distinctes spécifiquement pour l'entrée à Dubaï, qui a été annoncé le 21 juin et est désormais en vigueur pour les résidents et les visiteurs à Dubaï.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent satisfaire aux exigences de visa d'entrée pour visiter les EAU.

Les ressortissants des Émirats arabes unis sont dispensés de faire le test COVID-19 PCR avant de quitter leur pays d'origine pour aller à Dubaï. Ils seront testés à leur arrivée à Dubaï.

Voyager à Dubaï Conditions de voyage pour les résidents de Dubaï :

En fonction du visa émirien des voyageurs, ils doivent demander à la GDRFA ou à l'ICA l'autorisation de revenir.

Les voyageurs titulaires d'un visa de résidence à Dubaï doivent obtenir l'approbation de retour de la Direction générale de la résidence et des affaires étrangères (GDRFA).

Les voyageurs titulaires d'un visa de tout autre émirat en dehors de Dubaï, doivent obtenir l'autorisation d'entrée auprès des Autorités fédérales.

Les voyageurs arrivant des pays suivants ont la possibilité de présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 96 heures avant le départ ou de passer le test COVID-19 PCR à leur arrivée à Dubaï : Algérie, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bahreïn, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chine, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Hong Kong, Islande, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Kazakhstan, Kirghizistan, Koweït, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Iles Maldives, Maurice, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nigéria, Norvège, Oman, Pologne, Portugal, République de Macédoine du Nord, Arabie saoudite, Serbie, Seychelles, Singapour, Somalie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Sri Lanka, Suède, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Turquie, Royaume-Uni et États-Unis. Le certificat doit être pour un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Les autres certificats de test, y compris les tests d'anticorps et les kits de test à domicile ne sont pas acceptés à Dubaï. Le certificat médical doit être imprimé en anglais ou en arabe, aucun certificat manuscrit, SMS ou numérique ne sera accepté. Les enfants de moins de 12 ans et les voyageurs ayant un handicap sévère ou modéré sont exemptés du test PCR.

Tous les voyageurs en provenance des pays suivants doivent passer deux tests PCR COVID-19, un 96 heures avant le départ et un second test à l'arrivée à Dubaï : Afghanistan, Angola, Argentine, Bangladesh, Cambodge, Chili, Côte d'Ivoire, Croatie, Chypre, République tchèque, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Géorgie, Ghana, Grèce, Guinée, Hongrie, Inde, Iran, Irak, Israël, Jordanie, Kenya, Liban, Malte, Moldavie, Monténégro, Maroc, Myanmar, Népal, Pakistan, Philippines, Roumanie, Russie, Rwanda, Sénégal, Slovaquie, Somaliland, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Tunisie, Turkménistan, Ouganda, Ukraine, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie et Zimbabwe. Le certificat doit être pour un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Les autres certificats de test, y compris les tests d'anticorps et les kits de test à domicile ne sont pas acceptés à Dubaï. Le certificat médical doit être imprimé en anglais ou en arabe, aucun certificat manuscrit, SMS ou numérique ne sera accepté. Après avoir passé le test à l'arrivée, ils doivent rester dans leur hôtel ou résidence jusqu'à ce qu'ils reçoivent le résultat du test. Les enfants de moins de 12 ans et les voyageurs ayant un handicap sévère ou modéré sont exemptés du test PCR. Touristes voyageant à Dubaï :

Tous les voyageurs arrivant à Dubaï en provenance des pays du CCG (Arabie saoudite, Koweït, Bahreïn, Oman) ne sont pas tenus de passer le test COVID-19 PCR avant le départ. Vous pouvez choisir de faire le test à votre arrivée à l'aéroport international de Dubaï.

Le test à l'arrivée à Dubaï s'applique également aux passagers venant du Royaume-Uni et d'Allemagne.

Tous les voyageurs ont toujours la possibilité de passer le test 96 heures avant le départ dans leur pays d'origine.

Tous les voyageurs arrivant de spays suivants doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 96 heures avant le départ : Algérie, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chine, Danemark, Estonie, Finlande, France, Hong Kong, Islande, Indonésie, Irlande, Italie, Japon Afrique du Sud, Kazakhstan, Kirghizistan, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Maurice, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nigéria, Norvège, Pologne, Portugal, République de Macédoine du Nord, Serbie, Seychelles, Singapour, Somalie, Corée du Sud, Espagne, Sri Lanka, Suède, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Turquie et États-Unis. Le certificat doit être pour un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Les autres certificats de test, y compris les tests d'anticorps et les kits de test à domicile ne sont pas acceptés à Dubaï. Le certificat médical doit être imprimé en anglais ou en arabe, aucun certificat manuscrit, SMS ou numérique ne sera accepté. Les enfants de moins de 12 ans et les voyageurs ayant un handicap sévère ou modéré sont exemptés du test PCR.

Tous les voyageurs en provenance des pays suivants doivent passer deux tests PCR COVID-19, un 96 heures avant le départ et un second test à l'arrivée à Dubaï : Afghanistan, Angola,Argentine, Bangladesh, Cambodge, Chili, Côte d'Ivoire, Croatie, Chypre, République tchèque, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Géorgie, Ghana, Grèce, Guinée, Hongrie, Inde, Iran, Irak, Israël, Jordanie, Kenya, Liban, Malte, Moldavie, Monténégro, Maroc, Myanmar, Népal, Pakistan, Philippines, Roumanie, Russie, Rwanda, Sénégal, Slovaquie, Somaliland, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Tunisie, Turkménistan, Ouganda, Ukraine, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie et Zimbabwe. Le certificat doit être pour un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Les autres certificats de test, y compris les tests d'anticorps et les kits de test à domicile ne sont pas acceptés à Dubaï. Le certificat médical doit être imprimé en anglais ou en arabe, aucun certificat manuscrit, SMS ou numérique ne sera accepté. Après avoir passé le test à l'arrivée, ils doivent rester dans leur hôtel ou résidence jusqu'à ce qu'ils reçoivent le résultat du test. Les enfants de moins de 12 ans et les voyageurs ayant un handicap sévère ou modéré sont exemptés du test PCR.

Le gouvernement des Émirats arabes unis a spécifié des laboratoires désignés. Tous les voyageurs peuvent utiliser les laboratoires recommandés dans la liste ou tout laboratoire de confiance et certifié de votre pays d'origine pour obtenir votre test COVID-19 PCR. Cependant, les voyageurs en provenance d'Inde, du Pakistan ou du Bangladesh doivent obtenir leur certificat de l'un des laboratoires répertoriés dans le document des laboratoires désignés pour être acceptés sur leur vol.

À l'arrivée, tous les voyageurs doivent télécharger et enregistrer leurs coordonnées sur l'application COVID-19 DXB (iOS)-(Android).

Les voyageurs doivent avoir une assurance voyage médicale avec une couverture internationale qui couvre le COVID-19 avant de voyager. Les voyageurs devront signer une déclaration pour supporter tous les frais de quarantaine et de traitement et remplir un formulaire de déclaration de santé avant le départ confirmant qu'ils ne présentent pas de symptômes du COVID-19.

Avant de s'envoler pour Dubaï, les visiteurs devront également remplir un Formulaire de déclaration de santé et un formulaire de quarantaine. Les deux formulaires doivent être imprimés, remplis et remis au personnel de la Dubai Health Authority à l'arrivée.

Les détenteurs de passeport de certains pays, dont les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, peuvent être en mesure de recevoir un visa de touriste à l'arrivée à Dubaï, généralement valable 30 jours. Pour plus d'informations à ce sujet et sur d'autres réglementations relatives aux voyages à Dubaï, consultez cette page.

Voyager à Abu Dhabi :

Selon l'origine du vol, le test doit être effectué entre 48, 72 ou 96 heures avant l'heure de départ du vol.

Lesoyageurs à destination d'Abu Dhabi à partir de la liste «verte» des pays, régions et territoires seront tenus de présenter un certificat médical avec un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 96 heures précédant leur départ. Voyager de Dubaï à Abu Dhabi :

Les touristes arrivant à Abu Dhabi par voie terrestre via d'autres émirats, en provenance de pays inclus sur la liste « verte », seront autorisés à entrer à Abu Dhabi après avoir présenté un test PCR négatif, valable 48 heures.

Les visiteurs venant d'autres destinations qui souhaitent entrer à Abu Dhabi via les émirats voisins devront présenter un résultat de test COVID-19 négatif dans les 48 heures suivant la réception de l'examen, en plus de subir une période de quarantaine à Abu Dhabi s'ils ont été dans le EAU pendant moins de 10 jours (l'exigence de la période de quarantaine dépend du nombre de jours passés aux EAU avant l'entrée à Abu Dhabi). Voyager à Sharjah :

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 96 heures précédant le voyage.

Les visiteurs et les touristes doivent avoir une assurance médicale internationale et un numéro de téléphone mobile local des EAU commençant par 050, 056, 057 ou 058 à des fins de suivi et de traçage PCR. Sans numéro de mobile des EAU, les passagers ne seront pas autorisés à entrer aux EAU. Les fournisseurs de télécommunications ont des stands dans les zones de test PCR d'arrivée, de sorte qu'une carte SIM des EAU peut être achetée, si nécessaire.

Les voyageurs doivent télécharger l'application ALHOSN.

Exigences spécifiques de quarantaine

Des restrictions d'entrée strictes restent en place à l'arrivée dans tous les aéroports des Émirats arabes unis, ce qui peut inclure, mais sans s'y limiter, un test PCR COVID-19 imposé par les autorités sanitaires à l'arrivée, une période de quarantaine obligatoire, généralement par auto-isolement à une adresse privée si cela est approprié, dans un hôtel ou un établissement gouvernemental, pendant au moins 14 jours, et des tests de suivi avant de pouvoir terminer la quarantaine. Une fois la période de quarantaine terminée, vous devez continuer à vous conformer à toutes les mesures mises en place par les autorités des Émirats arabes unis pour empêcher la propagation du COVID-19.

Exigences de quarantaine à Abu Dhabi :

Les voyageurs venant de l'un des pays, régions et territoires « verts » seront exemptés de la période de quarantaine. À leur arrivée, ils devront passer un deuxième test et s'auto-isoler jusqu'à ce que les résultats de ce test soient reçus. Tous les voyageurs devront passer un test PCR le jour 6 pour ceux qui restent 6 jours ou plus, et le jour 12 pour ceux qui restent 12 jours ou plus.

Pour les voyageurs entrant depuis des destinations ne figurant pas sur la liste « verte », les procédures sont les suivantes :

À leur arrivée à Abu Dhabi, les autorités médicales effectueront un autre test PCR après leur débarquement du vol.

À la suite du test PCR, les voyageurs devront alors s'inscrire dans le cadre du système de quarantaine et disposer d'un bracelet électronique qu'ils devront porter pendant toute la période de quarantaine de dix jours. Les autorités sanitaires évalueront l'emplacement le plus approprié pour leur mise en quarantaine. Cela peut être leur domicile, un hôtel ou un logement fourni par les autorités médicales.

Tous les voyageurs devront passer un test PCR le jour 6 pour ceux qui restent 6 jours ou plus, et le jour 12 pour ceux qui restent 12 jours ou plus.

S'ils reçoivent un résultat négatif, 10 jours après leur arrivée à Abu Dhabi, le bracelet électronique sera retiré par les autorités médicales, et ils pourront terminer leur période de quarantaine.

Exigences de quarantaine à Sharjah :

Les voyageurs devront subir un autre test PCR à leur arrivée à l'aéroport de Sharjah, quel que soit leur résultat négatif antérieur.

Tous les voyageurs entrants sont soumis à l'auto-isolement à leur domicile jusqu'à ce que les résultats de leur test PCR leur soient notifiés. Si le résultat est négatif, la période d'auto-isolement prend fin. En cas de cas positif au test PCR, la période d'isolement médical est de 14 jours, les voyageurs ou leurs sponsors devant couvrir les frais de traitement et d'isolement.

Règles relatives au transit

Les voyageurs en transit à Dubaï qui viennent d'Algérie, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bahreïn, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chine, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Hong Kong, Islande, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Kazakhstan, Kirghizistan, Koweït, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Maurice, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nigéria, Norvège, Oman, Pologne, Portugal, Macédoine du Nord, Arabie saoudite, Serbie, Seychelles, Singapour, Somalie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Sri Lanka, Suède, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Turquie, Royaume-Uni ou États-Unis ne sont pas tenus de présenter un certificat de test COVID-19 PCR à moins qu'il ne soit mandaté par le pays d'origine ou de destination finale.

Les voyageurs en transit à Dubaï qui viennent d'Afghanistan, Angola, Argentine, Bangladesh, Cambodge, Chili, Côte d'Ivoire, Croatie, Chypre, République tchèque, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Géorgie, Ghana, Grèce, Guinée, Hongrie, Inde, Iran , Irak, Israël, Jordanie, Kenya, Liban, Malte, Moldavie, Monténégro, Maroc, Myanmar, Népal, Pakistan, Philippines, Roumanie, Russie, Rwanda, Sénégal, Slovaquie, Somaliland, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Tunisie, Turkménistan, Ouganda, Ukraine, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie ou Zimbabwe doivent avoir un certificat de test COVID-19 PCR négatif, valide pendant 96 heures à compter de la date du test, et doivent remplir toutes les exigences relatives à leur destination finale. Les voyageurs transitant par Abu Dhabi ou Sharjah doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR effectué dans les 96 heures avant le départ du dernier vol direct vers les Émirats arabes unis.

Émirats arabes unis : il y a 27 170 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 766 décès en date du 22 janv. 2021.

https://wam.ae/en/details/1395302834611 https://ae.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/united-arab-emirates/entry-requirements

Drapeau ZA

Afrique du Sud

L'Afrique du Sud a repris les vols commerciaux à destination du pays. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, doivent fournir une preuve d'hébergement et sont soumis à un examen médical à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

L'Afrique du Sud a repris les vols commerciaux à destination du pays. Les voyages aériens internationaux sont limités aux aéroports suivants : aéroport international OR Tambo, aéroport international King Shaka, aéroport international du Cap.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, effectué dans les 72 heures avant le départ.

Les voyageurs devront fournir une preuve d'hébergement à l'arrivée au cas où ils auraient besoin de s'isoler pendant leur voyage. Avant de voyager, les voyageurs doivent avoir une assurance voyage médicale avec une couverture internationale qui couvre le COVID-19. Les voyageurs doivent remplir et produire un questionnaire de santé en ligne sur leur appareil personnel avant d'arriver en Afrique du Sud. Le questionnaire est disponible sur le site Web du ministère de la Santé d'Afrique du Sud.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs arrivant en Afrique du Sud sont soumis à un examen médical.

Les voyageurs symptomatiques ou ayant été en contact avec une personne infectée devront passer un test COVID-19 obligatoire, à leurs propres frais. Si le test est positif, ils sont soumis à une quarantaine de 10 jours dans un établissement désigné par le gouvernement, à leurs propres frais.

Les voyageurs sans certificat médical valide indiquant des résultats de test COVID-19 PCR négatifs sont soumis à la quarantaine dans un établissement désigné par le gouvernement, à leurs propres frais.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par l'Afrique du Sud doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, effectué dans les 72 heures avant le départ.

Afrique du Sud : il y a 157 863 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 39 501 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.cogta.gov.za/?p=7968 https://za.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/south-africa/entry-requirements

Drapeau DZ

Algérie

L'Algérie a fermé ses frontières.

Restrictions d'entrée

L'Algérie a fermé ses frontières jusqu'à nouvel ordre. L'entrée est limitée aux ressortissants algériens sur des vols de rapatriement depuis l'étranger et aux ressortissants étrangers avec des visas diplomatiques/de résidence.

Exigences d'entrée

Les voyageurs éligibles à l'entrée doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif, délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les personnes éligibles à l'entrée devront s'auto-isoler pendant 14 jours après leur arrivée.

Algérie : il y a 30 656 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 853 décès en date du 22 janv. 2021.

https://dz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/algeria/entry-requirements

Drapeau AO

Angola

L'Angola a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs à l'exception des ressortissants et résidents angolais. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif, remplir un Formulaire d'enregistrement de voyage (FRV) et sont soumis à la quarantaine.

Restrictions d'entrée

L'Angola a restreint l'entrée de la plupart des voyageurs, à l'exception des ressortissants et résidents angolais.

Des exceptions sont faites pour les évacuations médicales, le mouvement des biens et services essentiels, pour un petit nombre de vols humanitaires, pour l'entrée et la sortie de travailleurs essentiels et le transport de patients malades.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR délivré dans les 72 heures avant l'arrivée.

Les voyageurs doivent remplir un Formulaire d'enregistrement de voyage (FRV) dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 7 jours. Les résidents de retour sont autorisés à se mettre en quarantaine dans leur propre résidence. Les voyageurs/travailleurs essentiels non résidents doivent être mis en quarantaine dans un établissement gouvernemental ou approuvé par le gouvernement.

Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à l'auto-isolement jusqu'à leur prochain vol.

Toutes les autres infos

Les permis de résidence, les visas d'étudiant, les visas d'investisseur et les visas de séjour temporaire expirés délivrés par l'Angola sont acceptés jusqu'au 31 décembre.

Angola : il y a 1 553 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 448 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.dfa.ie/travel/travel-advice/a-z-list-of-countries/angola/ https://ao.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/angola/entry-requirements

Drapeau BW

Botswana

Le Botswana a rouvert ses aéroports. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical valide avec un test COVID-19 PCR négatif et sont soumis à un examen médical à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Botswana a rouvert les aéroports de Gaborone, Kasane et Maun.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR, délivré dans les 72 heures avant l'arrivée et le présenter aux autorités à leur arrivée au Botswana. Le certificat doit être en anglais.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical à leur arrivée.

Les voyageurs qui n'ont pas de certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 ou qui présentent des symptômes sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans un établissement de quarantaine approuvé par le gouvernement, à leurs propres frais.

Botswana : il y a 3 638 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 105 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bw.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/botswana/entry-requirements

Drapeau BF

Burkina Faso

À l'arrivée, les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR (écouvillon nasal) négatif délivré dans les 5 jours avant le départ pour le Burkina Faso. Les tests autres que les tests PCR ne sont actuellement pas acceptés.

Restrictions d'entrée

Les vols commerciaux vers le Burkina Faso ont repris.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un test COVID-19 PCR (écouvillon nasal) négatif délivré dans les 5 jours avant l'arrivée.

Les tests autres que les tests PCR ne sont actuellement pas acceptés. Si un passager n'arrive pas avec un test COVID-19 négatif, un test COVID-19 rapide sera effectué à l'aéroport, au coût de 90000 CFA (environ 130 euros) et le passager sera détenu jusqu'à ce que les résultats soient disponibles.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants sans certificat médical avec un résultat de test PCR négatif au COVID-19 sont soumis à une quarantaine de 14 jours, à un endroit de leur choix et à leurs propres frais. Des contrôles quotidiens seront effectués par les autorités du Burkina Faso, y compris des tests de température. Des tests COVID-19 seront effectués les 1er, 8ème et 14ème jours suivant l'arrivée.

Burkina Faso : il y a 1 865 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 106 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bf.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/burkina-faso/entry-requirements

Drapeau BI

Burundi

Le Burundi a repris les vols commerciaux. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR et sont soumis à un test COVID-19 PCR et à une mise en quarantaine à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Burundi a repris les vols. La plupart des vols à destination et en provenance de l'aéroport international de Bujumbura ont été suspendus, mais un petit nombre de vols fonctionnent de nouveau.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant le départ du premier point d'embarquement. Le certificat médical doit être rédigé en anglais ou en français. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT.

Les voyageurs sont soumis à leurs propres frais à un test COVID-19 PCR à leur arrivée. Le coût d'un test COVID-19 est de 50 USD.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 3 jours dans un hôtel de quarantaine à leurs propres frais, en attendant les résultats du COVID -19 test effectué à l'arrivée au Burundi.

Si un seul cas positif est trouvé parmi les voyageurs sur le même avion, tous les voyageurs seront soumis à une quarantaine de 14 jours dans un hôtel de quarantaine à leurs propres frais.

Burundi : il y a 583 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://bi.usembassy.gov/embassy/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/burundi/entry-requirements

Drapeau BJ

Bénin

Les voyageurs arrivant au Bénin sont soumis à un test COVID-19 obligatoire et à une mise en quarantaine à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Bénin a fermé toutes ses frontières terrestres et a suspendu tous les vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé en ligne sur https://centresurveillancesanitaire.com/formular.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs doivent subir un test COVID-19 obligatoire à leur arrivée et un deuxième test 14 jours après le résultat négatif du premier test. Ces tests sont aux frais du voyageur ; les frais sont de 100 000 FCFA inclus pour deux tests. Les voyageurs devront laisser leur passeport à la police de l'immigration pendant 72 heures jusqu'à ce que les premiers résultats soient reçus. Les personnes dont le test est positif au COVID-19 seront soumises à des mesures d'isolement imposées par le gouvernement et recevront un traitement gratuit.

Tous les voyageurs entrant au Bénin sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Bénin : il y a 250 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 48 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gouv.bj/actualite/556/coronavirus-les-11-mesures-prises-par-le-conseil-extraordinaire-des-ministres-au-benin/ https://bj.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/benin/entry-requirements

Drapeau CM

Cameroun

Le Cameroun a suspendu la plupart des vols internationaux. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR et seront soumis à un examen médical.

Restrictions d'entrée

Le Cameroun a restreint l'entrée à la plupart des voyageurs, à l'exception des ressortissants et des résidents du Cameroun.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR, effectué dans les 72 heures avant le départ du premier point d'embarquement.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les passagers et les équipages de compagnies aériennes sont soumis à un examen médical.

Cameroun : il y a 694 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 455 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.spm.gov.cm/site/?q=en/content/government-response-strategy-coronavirus-pandemic-covid-19 https://cm.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cameroon/entry-requirements

Drapeau CV

Cap-Vert

Le Cap-Vert a repris les vols commerciaux. Pour entrer au Cap-Vert, les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR-RT (écouvillon nasal) négatif, délivré dans les 72 heures avant le départ. Ils doivent également remplir un formulaire de surveillance de la santé.

Restrictions d'entrée

Le Cap-Vert a repris les vols commerciaux le 12 octobre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR-RT (écouvillon nasal) négatif, délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 7 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19 PCR-RT (écouvillon nasal).

Les voyageurs devront subir des contrôles de température et devront soumettre un formulaire de surveillance de la santé à leur arrivée.

Cap-Vert : il y a 668 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 122 décès en date du 22 janv. 2021.

https://cv.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cape-verde/entry-requirements

Drapeau KM

Comores

Les Comores ont rouvert leurs aéroports. Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test de coronavirus (COVID-19), délivré maximum 72 heures avant le départ.

Restrictions d'entrée

Les Comores ont rouvert leurs aéroports.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test de coronavirus (COVID-19), délivré maximum 72 heures avant le départ.

Comores : il y a 670 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 55 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mg.usembassy.gov/u-s-citizen-services/security-and-travel-information/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/comoros/entry-requirements

Drapeau CG

Congo

La République du Congo a rouvert ses aéroports internationaux et repris les vols de passagers.

Restrictions d'entrée

Le 24 août, la République du Congo a rouvert ses aéroports internationaux et les vols internationaux de passagers ont repris.

Exigences d'entrée

À l'arrivée, les voyageurs entrant en République du Congo doivent présenter un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ. Les enfants de moins de 11 ans n'ont pas besoin de présenter un résultat de test PCR pour le COVID-19.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ne présentent pas de test COVID-19 négatif à l'entrée effectueront un test COVID-19 à l'aéroport et devront s'auto-isoler pendant 14 jours, en attendant les résultats.

https://cg.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/congo/entry-requirements

Drapeau CD

Congo (République Démocratique)

La République démocratique du Congo a repris ses vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif de test COVID-19 PCR émis dans les 7 jours précédant le voyage, et remplir un formulaire d'inscription avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La République démocratique du Congo a repris les vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent présenter un résultat négatif au test PCR COVID-19 effectué au cours des 7 jours précédant leur voyage pour embarquer sur des vols à destination de la RDC. Ils devront se conformer à d'autres exigences à l'entrée, notamment l'utilisation de masques, les contrôles de température, la distanciation sociale, l'utilisation de désinfectant et le remplissage des formulaires de santé. Les enfants de moins de 11 ans ne sont pas tenus de présenter un résultat négatif au test COVID-19. Les voyageurs âgés de 11 ans et plus sont tenus de remplir un formulaire d'inscription et de payer pour un test à l'Institut National de la Recherche Biomédicale (INRB) avant l'arrivée. Cela générera un code QR qui doit être présenté à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un test COVID-19 à leur arrivée à leurs propres frais. Le coût du test requis est de 45 USD.

Les voyageurs sont soumis à l'auto-isolement jusqu'à ce qu'ils reçoivent un résultat de test négatif, généralement dans les 24 heures.

https://cd.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/democratic-republic-of-the-congo/entry-requirements

Drapeau CI

Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a repris les vols en capacité limitée. Seuls les ressortissants et résidents de Côte d'Ivoire peuvent entrer dans le pays. Les voyageurs doivent fournir la preuve d’un test COVID-19 négatif délivré dans les 7 jours avant le départ pour la Côte d’Ivoire.

Restrictions d'entrée

La Côte d'Ivoire a repris les vols en capacité limitée. Le gouvernement a actuellement suspendu la délivrance des visas, et seuls les ressortissants de la Côte d'Ivoire, les ressortissants de la CEDEAO (qui n'ont pas besoin de visa), les autres ressortissants étrangers qui détiennent déjà des visas et les résidents de Côte d'Ivoire peuvent entrer dans le pays.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19, délivré dans les 7 jours avant le départ pour la Côte d’Ivoire. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés de présenter un résultat de test COVID-19. Les voyageurs doivent remplir et soumettre une DÉCLARATION DE DÉPLACEMENT PAR VOIE AÉRIENNE (DDVA) avant le départ au coût de 2000 XOF.

Les voyageurs doivent remettre ce formulaire à leur arrivée et se conformer au système de suivi médical mis en place par les autorités pour toute personne arrivant en Côte d’Ivoire de l’extérieur. Ils doivent notamment fournir des relevés de température et renseigner leurs coordonnées.

Les voyageurs avec un test COVID-19 négatif valide et sans aucun symptôme du COVID-19 seront autorisés à entrer en Côte d’Ivoire et seront suivis par SMS pendant 14 jours.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sans résultat de test COVID-19 négatif valide et présentant des symptômes de COVID-19 (température corporelle supérieure à 38 degrés) doivent passer un test COVID-19 à leurs frais.

Les voyageurs seront invités à s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée en Côte d'Ivoire.

Côte d’Ivoire : il y a 1 490 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 142 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ci.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/cote-d-ivoire/entry-requirements

Drapeau DJ

Djibouti

Djibouti a rouvert son aéroport.

Restrictions d'entrée

L'aéroport international de Djibouti a rouvert aux vols de passagers entrants et sortants.

Exigences spécifiques de quarantaine

À partir du 11 novembre, les voyageurs sans certificat médical imprimé en français ou en anglais et présentant un résultat de test PCR Coronavirus (COVID-19) négatif, délivré au plus 72 heures avant le départ du premier point d'embarquement et au plus 120 heures avant l'arrivée, sont soumis à un test PCR à l'arrivée.

Tous les voyageurs entrants de plus de 11 ans sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine à leurs propres frais.

Djibouti : il y a 22 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 61 décès en date du 22 janv. 2021.

https://dj.usembassy.gov/covid-19-information-25-february-2020/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/djibouti/entry-requirements

Drapeau EG

Egypte

L'Égypte a repris les vols commerciaux en direction du pays. À partir du 1er septembre, les voyageurs doivent présenter un certificat de test PCR négatif délivré dans les 72 heures précédant le départ du vol.

Restrictions d'entrée

Les aéroports égyptiens sont ouverts aux voyages, y compris pour le tourisme. Certaines compagnies aériennes imposent des exigences particulières, telles que le port de masques faciaux.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs arrivant en Égypte subiront un contrôle de température, devront remplir une carte de surveillance avec leurs données personnelles et devront fournir une confirmation de police d'assurance maladie valide aux autorités aéroportuaires.

À partir du 1er septembre, tous les voyageurs (y compris ceux qui ont la nationalité égyptienne) arrivant de l'étranger et se rendant dans n'importe région de l'Égypte doivent présenter un certificat de test PCR négatif délivré dans les 72 heures précédant le départ du vol vers l'Égypte. Cependant, les voyageurs arrivant d'Argentine, d'Australie, de Bolivie, du Brésil, du Canada, du Chili, de Chine, de Colombie, d'Équateur, de France (Paris uniquement), d'Allemagne (Francfort uniquement), de Guyane, d'Italie (Rome uniquement), du Japon, du Mexique, de Nouvelle-Zélande, du Paraguay, du Pérou, de Corée du Sud, du Suriname, de Thaïlande, des États-Unis, du Royaume-Uni (Londres Heathrow uniquement), d'Uruguay ou du Venezuela seront autorisés à fournir un certificat de test délivré dans les 96 heures précédant le départ du vol. Les enfants de moins de 6 ans, de toutes nationalités, sont dispensés de fournir des certificats de test PCR négatifs. Aucune autre dérogation n'a été confirmée.

Tous les voyageurs arrivant en Égypte passeront un contrôle de température, devront remplir une carte de santé publique avec des détails personnels et devront fournir une confirmation de police d'assurance maladie valide aux autorités aéroportuaires. Tous les voyageurs étrangers doivent avoir un certificat de test PCR négatif délivré dans les 72 heures précédant leur arrivée en Égypte. Les touristes se rendant directement dans les aéroports des gouvernorats côtiers de la mer Rouge (Hurghada et Marsa Allam), du sud du Sinaï (Sharm El-Sheikh) et de Marsa Matrouh qui ne sont pas en mesure de présenter des preuves acceptables d'un test PCR négatif devront subir des tests à l'arrivée moyennant des frais de 30 USD, et auront l'obligation de s'isoler dans un hôtel en attendant le résultat du test. Si le résultat est positif, les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours dans une pièce séparée allouée à la quarantaine au sein de l'hôtel. Si les symptômes persistent, ils seront transférés dans un hôpital public ou un hôpital privé de leur choix, sous la supervision du ministère de la Santé.

Egypte : il y a 25 743 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 8 801 décès en date du 22 janv. 2021.

https://eg.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/egypt/entry-requirements

Drapeau SZ

Eswatini

Le Swaziland a repris les vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif au test COVID-19 émis dans les 72 heures avant l'arrivée, sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours.

Restrictions d'entrée

Le Swaziland a repris les vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant l'entrée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19, délivré dans les 72 heures avant l'arrivée, sont soumis à un test PCR à leur arrivée à leurs propres frais.

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine ou à un isolement pendant 14 jours.

Eswatini : il y a 4 754 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 441 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/eswatini/entry-requirements

Drapeau ET

Ethiopie

Les aéroports éthiopiens sont ouverts, avec des examens médicaux, des tests et des exigences de quarantaine pour les voyageurs entrants.

Restrictions d'entrée

L'Éthiopie a fermé ses frontières terrestres, mais les aéroports restent ouverts.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré au plus 120 heures avant l'arrivée à partir du moment où l'échantillon est donné. L'aéroport international d'Addis-Abeba Bole (et d'autres ports internationaux d'arrivée) ont mis en place des mesures supplémentaires pour contrôler les passagers arrivant, partant ou transitant par l'Éthiopie. Le dépistage peut inclure des prises de température, le remplissage d'un questionnaire de dépistage médical et des questions des responsables de la santé. Cela comprendra des contrôles sur les voyages récents dans les zones touchées et les détails de leur hébergement pour leur auto-isolement. Les voyageurs seront également testés à nouveau avant de quitter l'aéroport.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ayant un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif sont soumis à un auto-isolement obligatoire de 7 jours à leur domicile et doivent également donner un échantillon à leur arrivée. Les voyageurs dont le test est positif mais qui ne présentent que des symptômes bénins devront rester en auto-isolement pendant 14 jours supplémentaires (si possible). Ils peuvent être testés à nouveau avant la fin de l'auto-isolement. S'ils ne peuvent pas s'auto-isoler, ils devront rester dans un centre d'isolement désigné par le gouvernement jusqu'à ce qu'ils se soient rétablis et aient été testés négatifs avec des tests de suivi. Ceux qui présentent des symptômes plus graves peuvent être emmenés dans un établissement d'isolement ou un hôpital désigné par le gouvernement pour y être soignés. Les voyageurs sans certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif sont soumis à un auto-isolement obligatoire de 14 jours. Les 7 premiers jours seront dans un établissement désigné par le gouvernement à leurs propres frais et les 7 jours restants à domicile.

Règles relatives au transit

Les voyageurs avec un billet de correspondance vers une autre destination peuvent transiter dans les aéroports éthiopiens, à condition que le temps de transit soit inférieur à 120 heures. Les voyageurs en transit pendant 8 heures ou moins peuvent rester dans la salle d'embarquement de l'aéroport. Pour les transits de plus de 8 heures, vous serez conduit dans un hôtel de transit désigné pour la durée de votre séjour. Les voyageurs en transit sont soumis à un examen médical.

Ethiopie : il y a 12 263 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 057 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.evisa.gov.et/client https://et.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/ethiopia/entry-requirements

Drapeau GA

Gabon

Le Gabon a repris les vols internationaux. Les voyageurs sont soumis au test COVID-19 et à l'auto-isolement à leur arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Gabon a annoncé la reprise des voyages aériens commerciaux de façon limitée. Trois vols internationaux par compagnie aérienne et par semaine seront autorisés.

Exigences spécifiques de quarantaine

À leur arrivée, les voyageurs sont soumis à un test COVID-19 et à l'auto-isolement pendant 48 heures en attendant le résultat du test. Si le test COVID-19 est négatif, ils recevront un certificat de test, qui est valable 14 jours et peut être renouvelé à la fin de cette période après un autre test. Si le résultat est positif, ils doivent continuer à s'isoler et attendre les instructions spécifiques des autorités sanitaires gabonaises.

Tous les tests COVID-19 effectués au Gabon remplacent ceux qui ont été effectués avant l'arrivée au Gabon.

Gabon : il y a 245 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 66 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ga.usembassy.gov/u-s-citizen-services/coronavirus-update/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/gabon/entry-requirements

Drapeau GM

Gambie

La Gambie a repris tous les vols commerciaux. Cependant, ils demeurent très limités. Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif au test PCR COVID-19 délivré dans les 72 heures avant leur arrivée.

Restrictions d'entrée

Les vols commerciaux demeurent très limités.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif au test PCR COVID-19 délivré dans les 72 heures avant leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui ne sont pas en possession d'un résultat négatif au test PCR COVID-19 délivré dans les 72 heures avant leur arrivée seront testés et soumis à une période de quarantaine de 14 jours à leur arrivée à leurs propres frais.

Gambie : il y a 125 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 128 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gm.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/the-gambia/entry-requirements

Drapeau GH

Ghana

Depuis le 1er septembre, l'aéroport international d'Accra Kotoka a rouvert ses portes aux vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif au COVID-19, émis dans les 72 heures avant le départ. Ils devront également passer un test COVID-19 obligatoire à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

L'aéroport international d'Accra Kotoka a rouvert ses portes aux vols commerciaux internationaux.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif émis dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés de présenter un résultat de test PCR. Les résidents ghanéens qui quittent le Ghana et reviennent dans la semaine n'auront pas besoin de présenter un test PCR COVID-19 négatif. Cependant, ils seront toujours soumis à des tests à leur arrivée à l'aéroport.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de déclaration de santé avant le départ.

À l'arrivée, chaque voyageur âgé de cinq ans et plus sera soumis à un test COVID-19 obligatoire effectué à l'aéroport. Ce test entraîne des frais de 150 USD à payer en ligne par le voyageur à l'adresse https://myfrontierhealthcare.com/, et les résultats seront généralement disponibles sous 30 minutes.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs dont le test de dépistage du COVID-19 est positif à leur arrivée au Ghana, asymptomatiques ou non, devront subir une quarantaine et un traitement obligatoires dans un établissement de santé ou un centre d'isolement désigné, pendant 7 jours aux frais du gouvernement du Ghana. Ceux qui recevront des résultats de test négatifs seront autorisés à entrer au Ghana sans exigence de quarantaine.

Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à la quarantaine jusqu'à leur prochain vol.

Règles relatives au transit

Les passagers en transit, à l'exception de ceux qui ont été détournés vers Accra pour une urgence et qui resteront à l'aéroport tout du long, seront également soumis aux tests COVID-19 obligatoires, comme indiqué plus haut.

Ghana : il y a 2 413 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 361 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gh.usembassy.gov/ghana-covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/ghana/entry-requirements

Drapeau GN

Guinée

La Guinée a rouvert aux ressortissants et résidents guinéens. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR et sont soumis à un examen médical à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Guinée a rouvert son aéroport. Cependant, les ressortissants d'Autriche, de Belgique, de République tchèque, du Danemark, d'Estonie, de Finlande, de France, d'Allemagne, de Grèce, de Hongrie, d'Islande, d'Italie, de Lettonie, du Liechtenstein, de Lituanie, du Luxembourg, de Malte, des Pays-Bas, de Norvège, de Pologne, du Portugal, de Slovaquie, de Slovénie, d'Espagne, de Suède et de Suisse ne sont pas autorisés à entrer à moins qu'ils ne soient titulaires d'un titre de séjour délivré par la Guinée.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR délivré 5 jours avant le départ du premier point d'embarquement.

Les masques sont obligatoires et les voyageurs doivent en avoir au moins 3 pour le voyage. Le débarquement de l'avion sera contrôlé.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical à leur arrivée. Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni doivent passer un test PCR supplémentaire à leur arrivée et rester en quarantaine jusqu'au résultat. Les voyageurs resteront à l'hôtel Onomo de Conakry jusqu'au résultat du test, qui pourrait prendre entre 48 et 72 heures.

Les voyageurs présentant des signes de symptômes du COVID-19 seront détenus et seront testés pour le COVID-19. Si le test est positif, ils seront soumis à une quarantaine dans un centre de traitement gouvernemental. Les cas positifs sont traités à l'hôpital Donka.

Si quelqu'un présente des symptômes du COVID-19, il doit s'auto-isoler, suivre les conseils de l'Agence Nationale de Sécurité Santé (ANSS) et appeler le 115.

Guinée : il y a 646 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 81 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gn.usembassy.gov/u-s-citizen-services/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/guinea/entry-requirements

Drapeau GQ

Guinée équatoriale

La Guinée équatoriale a rouvert ses frontières aux citoyens et résidents du pays, et aux détenteurs de visas d'affaires ou d'autorisations du gouvernement.

Restrictions d'entrée

La Guinée équatoriale a rouvert ses frontières aux citoyens et résidents du pays, et aux détenteurs de visas d'affaires ou d'autorisations du gouvernement.

Exigences d'entrée

Les voyageurs internationaux entrants doivent présenter un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré au plus 48 heures avant l'arrivée, ainsi qu'une preuve de résidence, d'emploi ou de raison commerciale de la visite.

Exigences spécifiques de quarantaine

À l'arrivée, les voyageurs sans certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR, émis au plus 48 heures avant l'arrivée, sont soumis à un test PCR et à l'auto-isolement en attendant le résultat du test, dans un hôtel d'isolement ou dans une zone d'isolement agréée, et ce à leurs propres frais.

Si le résultat est positif, ils doivent s'auto-isoler pendant 14 jours supplémentaires.

Guinée équatoriale : il y a 88 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 86 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gq.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/equatorial-guinea/entry-requirements

Drapeau GW

Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau a repris les vols. Tous les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un test PCR négatif au coronavirus (COVID-19) délivré dans les 72 heures avant le départ.

Restrictions d'entrée

La Guinée-Bissau a repris les vols.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent présenter un certificat médical avec un test PCR négatif pour le coronavirus (COVID-19) délivré dans les 72 heures avant le départ.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs ayant de la fièvre ou d'autres symptômes évocateurs du COVID-19 seront soumis à un deuxième dépistage médical et à un test COVID-19, et s'auto-isoleront en attendant les résultats du test. Tous les voyageurs sur un vol dans lequel un passager présumé de COVID-19 a été détecté, seront suivis à domicile par les autorités sanitaires pendant une période de 14 jours.

Guinée-Bissau : il y a 60 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 45 décès en date du 22 janv. 2021.

https://gw.usmission.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/guinea-bissau/entry-requirements

Drapeau KE

Kenya

Le Kenya a rouvert ses aéroports aux vols internationaux le 1er août. Les voyageurs doivent présenter un résultat négatif de test COVID-19. Les voyageurs en provenance de pays figurant sur cette liste sont exemptés de la quarantaine, sauf s'ils présentent des symptômes.

Restrictions d'entrée

Le Kenya a rouvert ses aéroports aux vols internationaux le 1er août.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant au Kenya sont tenus de présenter un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis dans les 96 heures précédant le voyage, qui a été vérifié numériquement via Trusted Travel (TT) Initiative. Les personnes voyageant au Kenya en provenance de pays ne participant pas encore à la Trusted Travel Initiative doivent utiliser un outil mis à disposition via le partenariat Global Haven pour les résultats des tests COVID-19 et vérification des certificats de vaccination. Les voyageurs doivent remplir un formulaire de surveillance de la santé des voyageurs en ligne. Les cartes de localisation des passagers (PLC, fournies à la fois sur le vol et au terminal de l'aéroport) seront utilisées pour suivre les passagers entrant au Kenya.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sans résultat de test rapide négatif seront soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours Tous les voyageurs seront examinés à leur arrivée. Toute personne présentant des symptômes du COVID-19 sera soumise à une quarantaine de 14 jours dans sa résidence ou son hôtel. Les voyageurs peuvent être soumis à des restrictions de quarantaine si des passagers à moins de deux rangées de leur siège semblent présenter des symptômes. La quarantaine s'appliquera aux voyageurs en fonction de leur pays d'origine. Les voyageurs arrivant des pays mentionnés dans cette liste n'auront pas besoin d'entrer en quarantaine obligatoire à moins qu'ils ne présentent des symptômes.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par le Kenya doivent avoir un résultat négatif au test COVID-19 PCR émis dans les 96 heures avant leur arrivée au Kenya.

Kenya : il y a 15 162 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 739 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.health.go.ke/kenya-coronavirus-cases-rise-to-four-cs-health/ https://ke.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/kenya/entry-requirements

Drapeau LS

Lesotho

Les visiteurs au Lesotho doivent traverser ou transiter par l'Afrique du Sud et sont soumis aux règlements d'entrée sud-africains.

Restrictions d'entrée

Le Lesotho a restreint l'entrée de tous les voyageurs par le biais de ses aérodromes, à l'exception du personnel impliqué dans le transport de fournitures médicales, de nourriture et d'autres marchandises.

L'entrée et la sortie du Lesotho sont autorisées avec l'approbation du ministère de l'Intérieur pour fournir ou recevoir des services médicaux d'urgence pour une maladie mettant la vie en danger.

À partir du 1er octobre, les hommes d’affaires, les étudiants, les personnes ayant un permis pour vivre et travailler en dehors du Lesotho, les personnes gravement malades et les personnes ayant des besoins spéciaux seront autorisés à entrer et à sortir du Lesotho.

Les visiteurs au Lesotho doivent traverser ou transiter par l'Afrique du Sud et sont soumis aux règlements d'entrée sud-africains.

Exigences d'entrée

Les voyageurs éligibles pour entrer et sortir du Lesotho doivent présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Toute personne entrant au Lesotho sera soumise à un dépistage du coronavirus. Les personnes qui ont séjourné dans des zones touchées par le coronavirus au cours des 14 derniers jours sont tenues de se mettre en quarantaine à leur lieu de résidence permanent ou temporaire pendant 14 jours. Cette période d’auto-isolement peut être exigée dans un hôtel désigné par le gouvernement aux frais du visiteur.

Lesotho : il y a 5 534 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 103 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ls.usembassy.gov/lesotho-country-specific-information-on-coronavirus-worldwide-outbreak/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/lesotho/entry-requirements

Drapeau LR

Libéria

Le Libéria a rouvert son aéroport aux vols commerciaux. Tous les voyageurs doivent télécharger l'application mobile Lib Travel pour iOS-Android, et payer leur test COVID-19 avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Libéria a rouvert son aéroport aux vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent télécharger l'application mobile Lib Travel pour iOS-Android avant l'arrivée.

Les voyageurs exonérés doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 délivré par un laboratoire accrédité dans les 96 heures suivant le test. Des tests volontaires seront disponibles à l'aéroport gratuitement, si vous le souhaitez.

Les voyageurs exonérés comprennent les diplomates et leurs familles, les consuls honoraires, les organisations internationales dûment accréditées et les diplomates libériens. Les passagers exonérés doivent suivre le protocole établi par leurs organisations respectives. Les voyageurs exonérés sont tenus de remplir le formulaire d'arrivée pour le dépistage de santé via l'application Lib Travel.

Tous les membres d'équipage de cabine, les capitaines, les ingénieurs de vol et les copilotes dont les escales sont inférieures à 48 heures seront exemptés des tests s'ils effectuent les tests de pré-embarquement conformément à la politique de leur compagnie aérienne et se conforment aux procédures de dépistage des symptômes pendant leur séjour au Libéria. À leur arrivée à l'aéroport, ils subiront un dépistage et se rendront à l'hôtel désigné pour l'équipage de conduite.

Les voyageurs doivent payer 75 USD pour le test COVID-19 sur http://datapointdev.liberiacovid19.info/Account/Login#/PaymentProcessing avant l'arrivée.

Les voyageurs doivent présenter une preuve de paiement et remplir le formulaire de suivi des symptômes. Les voyageurs qui n'ont pas payé avant l'arrivée doivent payer au guichet bancaire de la United Bank for Africa (UBA) et fournir une preuve de paiement avant le test. Les enfants de moins de 5 ans sont exemptés des tests et d'un certificat de résultat de laboratoire.

Tous les voyageurs doivent porter un masque pendant le transit et à leur arrivée au Libéria.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants subiront un contrôle de température obligatoire et leurs formulaires de dépistage des symptômes seront examinés.

Tous les voyageurs arrivant au Libéria doivent s'isoler pendant une période de 7 jours à compter du lendemain de leur arrivée au Libéria.

L'équipe du laboratoire national de référence en santé publique testera tous les voyageurs non exonérés pour le COVID-19 à leur arrivée. Les voyageurs exonérés qui n'ont pas de certificat médical valide avec un résultat négatif au test COVID-19 seront également testés.

Les voyageurs dont le test PCR est positif au COVID-19 suivront un traitement basé sur les directives de gestion des cas du Libéria.

Les voyageurs dont le test est négatif seront mis en quarantaine et surveilleront leurs symptômes via l'application Lib Travel pendant une période de 14 jours, à compter du lendemain de leur arrivée au Libéria. Les voyageurs qui ne résident pas au Libéria et souhaitent s'isoler dans un hôtel doivent recevoir l'accord de l'hôtel.

Libéria : il y a 103 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 84 décès en date du 22 janv. 2021.

https://lr.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/liberia/entry-requirements

Drapeau MG

Madagascar

Madagascar a suspendu tous les vols à l'exception des évacuations médicales, des rapatriements à l'extérieur du pays et des expéditions de fret. Les voyageurs entrant à Nosy Be doivent présenter un résultat négatif d'un test PCR réalisé 72 heures avant l'arrivée, remplir un formulaire de santé et se soumettre à des contrôles de température.

Restrictions d'entrée

Madagascar a suspendu tous les vols à l'exception des évacuations médicales, des rapatriements à l'extérieur du pays et des expéditions de fret. Tous les vols doivent décoller ou atterrir avant 10 heures du matin.

Les voyageurs ne peuvent visiter que l'île de Nosy Be. Les voyages à Madagascar ne sont pas encore autorisés.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrant à Nosy Be doivent présenter un résultat négatif d'un test PCR réalisé 72 heures avant l'arrivée, remplir un formulaire de santé et se soumettre à des contrôles de température à l'arrivée.

Les voyageurs doivent avoir un billet de retour, signer une « lettre d’engagement » et avoir une carte téléphonique locale pour le suivi.

Madagascar : il y a 419 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 273 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mg.usembassy.gov/u-s-citizen-services/security-and-travel-information/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/madagascar/entry-requirements

Drapeau MW

Malawi

Pour entrer au Malawi, les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test coronavirus (COVID-19), délivré dans les 10 jours avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Malawi a rouvert son espace aérien à un nombre limité de vols commerciaux hebdomadaires le 1er septembre.

Exigences d'entrée

Les voyageurs éligibles à l'entrée doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test du coronavirus (COVID-19), délivré dans les 10 jours avant l'arrivée. Ils doivent se soumettre à un examen médical et à une auto-quarantaine pendant 14 jours. Les voyageurs devront rester à l'aéroport ou dans un centre de test jusqu'à ce que les résultats de leur test COVID-19 soient connus, généralement dans les 24 heures.

Un « Formulaire de surveillance des voyages » dûment rempli doit être présenté à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les personnes testées positives au coronavirus à l'arrivée peuvent être emmenées pour un traitement dans un établissement gouvernemental. Toutes les autres personnes devront s'auto-isoler à domicile ou dans un établissement gouvernemental pendant 14 jours et resteront sous la surveillance des agents de santé.

Malawi : il y a 9 339 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 396 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mw.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/malawi/entry-requirements

Drapeau ML

Mali

Le Mali a repris les vols commerciaux. Pour entrer au Mali, les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 7 jours avant le départ et remplir un formulaire en ligne. Le formulaire est disponible en ligne sur sante.gov.ml et www.anac-mali.org.

Restrictions d'entrée

Le Mali a repris les vols commerciaux.

Exigences d'entrée

Pour entrer au Mali, les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 négatif délivré dans les 7 jours avant le départ et remplir un formulaire en ligne. Le formulaire est disponible en ligne sur sante.gov.ml et www.anac-mali.org.

Mali : il y a 1 925 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 320 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ml.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mali/entry-requirements

Drapeau MA

Maroc

Les frontières du Maroc ne sont ouvertes qu'aux résidents et citoyens marocains revenant dans le pays (touristes, étudiants ou résidents bloqués à l'étranger) et aux ressortissants étrangers dispensés de visa s'ils ont une confirmation de réservation d'hôtel ou une invitation d'une entreprise marocaine. Les voyageurs doivent présenter un résultat de test PCR négatif pris dans les 72 heures précédant le voyage et remplir un formulaire de santé en ligne.

Restrictions d'entrée

Les vols vers le Maroc sont suspendus. Depuis le 20 décembre, le Maroc a suspendu tous les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni. Les voyageurs arrivant au Maroc par avion, voyageant du Royaume-Uni via un pays tiers ne sont pas non plus autorisés à entrer au Maroc.

Les frontières du Maroc ne sont ouvertes qu'aux résidents et citoyens marocains revenant dans le pays (touristes, étudiants ou résidents bloqués à l'étranger) et aux ressortissants étrangers dispensés de visa s'ils ont une confirmation de réservation d'hôtel ou une invitation d'une entreprise marocaine.

Vérifiez les pays dispensés de visa d'entrée ici.

Les ressortissants étrangers menant des activités gouvernementales officielles ou ayant une invitation d'une entreprise marocaine peuvent entrer dans le pays, s'ils peuvent présenter une copie de leur lettre d'invitation. Cette lettre doit être scellée par l'entreprise et signée par un responsable avec toutes les informations pertinentes concernant le voyageur (numéro de passeport, objet de la visite, détails de l'hébergement).

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un résultat de test PCR négatif effectué dans les 72 heures avant le voyage. Les voyageurs de moins de 11 ans sont exemptés du test.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé des passagers en ligne à l'adresse www.onda.ma/form.php, puis l'imprimer et le signer. Le formulaire doit être présenté à l'arrivée au Maroc.

Maroc : il y a 16 329 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 8 076 décès en date du 22 janv. 2021.

http://www.maroc.ma/en/news/morocco-suspends-all-international-passenger-flights-its-territory https://ma.usembassy.gov/25161/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/morocco/entry-requirements

Drapeau MU

Maurice

À l'arrivée à Maurice, les voyageurs doivent présenter un certificat de test PCR négatif délivré dans les 7 jours avant le départ et sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans leur chambre.

Restrictions d'entrée

Depuis le 21 décembre, Maurice a informé que les voyageurs qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des 15 jours précédents ne seront pas autorisés à entrer à Maurice.

Exigences d'entrée

Les voyageurs souhaitant se rendre à Maurice doivent réserver un avion et un hébergement via le site Web officiel de l'Agence mauricienne de promotion du tourisme.

Les voyageurs doivent présenter un certificat de test PCR négatif délivré dans les 7 jours avant le départ.

Les voyageurs doivent avoir une preuve d'achat d'un forfait de voyage comprenant l'hébergement, en pension complète, dans un hôtel désigné pour une mise en quarantaine obligatoire de 14 jours dans leur chambre.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs entrants seront placés en quarantaine et devront subir des tests PCR le jour de l'arrivée, les jours 7 et 14 du séjour. Si à un moment donné, un test PCR révèle qu'une personne est positive au COVID-19, elle sera transférée dans un établissement médical public pour traitement.

Toutes les autres infos

Les voyageurs ne sont pas autorisés à transiter par Maurice.

Maurice : il y a 28 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 10 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mu.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mauritius/entry-requirements

Drapeau MR

Mauritanie

La Mauritanie a repris certains vols internationaux à destination et en provenance du pays. Tous les voyageurs doivent présenter la preuve d'un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 72 heures avant l'arrivée.

Restrictions d'entrée

La Mauritanie a repris certains vols internationaux à destination et en provenance du pays.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs doivent présenter la preuve d'un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 5 jours avant l'arrivée.

Les voyageurs doivent remplir une déclaration de santé individuelle à l'arrivée. Des contrôles de température sont effectués à l'arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité, devront s'auto-isoler pendant 10 jours après leur arrivée en Mauritanie.

Les voyageurs présentant une température élevée ou d'autres symptômes du COVID-19 peuvent être tenus de passer un autre test et sont soumis à l'auto-isolement à leur lieu de résidence en attendant le résultat du test.

Mauritanie : il y a 886 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 410 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mr.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mauritania/entry-requirements

Drapeau MZ

Mozambique

Le Mozambique a restreint l'entrée de tous les voyageurs, à l'exception des ressortissants mozambicains et des ressortissants étrangers titulaires d'un visa de tourisme ou de résidence valide. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR, délivré dans les 72 heures avant le départ. Ils sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours.

Restrictions d'entrée

L'entrée au Mozambique est interdite sauf pour les ressortissants mozambicains et les ressortissants étrangers titulaires d'un visa tourisme ou de résidence valide.

Les vols à destination du Mozambique sont suspendus à l'exception des vols en provenance d'Ethiopie, du Kenya, du Portugal, du Qatar, d'Afrique du Sud et de Turquie, des vols humanitaires, d'évacuation sanitaire et de rapatriement.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test COVID-19 PCR délivré dans les 72 heures avant le départ. Le certificat doit être délivré en français, anglais ou portugais. Les enfants de moins de 11 ans son exemptés de ce test.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical. Toute personne qui ne présente pas de test COVID-19 négatif ou qui a été testée positive pendant son séjour au Mozambique sera soumise à une quarantaine de 14 jours.

Les équipages des compagnies aériennes sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine jusqu'à leur prochain vol prévu.

Mozambique : il y a 10 432 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 283 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mz.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/mozambique/entry-requirements

Drapeau NA

Namibie

Depuis le 1er septembre, l'aéroport international Hosea Kutako a rouvert ses portes aux vols commerciaux. Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif émis dans les 7 jours avant le départ.

Restrictions d'entrée

Les voyageurs internationaux peuvent entrer en Namibie via l'aéroport international Hosea Kutako uniquement à partir du 1er septembre. Toutes les personnes ayant l'intention de se rendre en Namibie doivent informer l'ambassade ou le haut-commissariat de Namibie le plus proche de leur intention au moins deux semaines avant le départ.

Exigences d'entrée

Les voyageurs internationaux doivent se rendre directement de l'aéroport à un établissement ou à un hébergement qui a été enregistré auprès de l'Office du tourisme de Namibie et a été certifié par le ministère de la Santé à cette fin. Un test COVID-19 sera effectué quelques jours après l'arrivée, et la poursuite de l'itinéraire dans le pays ne sera autorisée que sur réception d'un résultat négatif.

Toutes les personnes entrant en Namibie doivent présenter une preuve d'un test COVID-19 négatif effectué dans les 7 jours avant leur arrivée en Namibie.

Les voyageurs doivent remplir un questionnaire épidémiologique et le présenter à leur arrivée.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs en possession d'un test COVID-19 daté des 72 dernières heures ne sont pas soumis à une exigence de quarantaine.

Les voyageurs avec un test COVID-19 négatif de plus de 72 heures mais de moins de 7 jours sont soumis à une quarantaine de 7 jours à domicile ou dans un établissement touristique agréé. Les résidents permanents n'ont pas besoin de fournir un test négatif à l'arrivée, mais dans ce cas, ils devront être mis en quarantaine pendant 7 jours.

Namibie : il y a 1 975 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 310 décès en date du 22 janv. 2021.

https://na.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/namibia/entry-requirements

Drapeau NE

Niger

L'entrée au Niger est interdite sauf pour les ressortissants du Niger, les détenteurs de permis de résidence valides et les ressortissants étrangers avec des visas valides.

Restrictions d'entrée

L'entrée au Niger est interdite sauf pour les ressortissants du Niger, les détenteurs de permis de résidence valides et les ressortissants étrangers avec des visas valides.

Exigences d'entrée

Les voyageurs éligibles à l'entrée doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures aux autorités aéroportuaires, ou être testés à l'aéroport. À leur arrivée, les voyageurs sont soumis à un contrôle de température.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs dont le test COVID-19 est négatif devront s'auto-isoler à leur destination finale (domicile, hôtel) pendant sept jours. Les équipes de santé du gouvernement du Niger leur rendront visite régulièrement pour assurer le respect des règles. La police nigériane conservera les passeports des voyageurs pendant la période d'auto-isolement de sept jours. Le septième jour de l'auto-isolement, ils recevront un deuxième test COVID-19 ; les voyageurs pourront sortir de l'isolement si le résultat est négatif.

Niger : il y a 763 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 147 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ne.usembassy.gov/u-s-citizen-services/security-and-travel-information/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/niger/entry-requirements

Drapeau NG

Nigéria

Le Nigéria a repris les vols commerciaux vers et depuis le pays. Les voyageurs doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 120 heures avant leur départ pour le Nigéria et remplir un formulaire en ligne. À l'arrivée, les voyageurs doivent passer un deuxième test PCR et s'auto-isoler.

Restrictions d'entrée

Le Nigéria a repris les vols vers et depuis Lagos (LOS) et Abuja (ABV).

Exigences d'entrée

Avant d'embarquer sur un vol vers le Nigéria, les voyageurs doivent remplir un « formulaire de déclaration de santé » en ligne sur le Nigeria International Travel Portal. Les voyageurs doivent avoir un test COVID-19 PCR négatif émis dans les 120 heures avant leur départ pour le Nigéria et avoir téléchargé leur certificat de test PCR sur le Travel Portal. Les voyageurs doivent également être munis d'une preuve du test et du résultat lorsqu'ils voyagent. Seul un test PCR COVID-19 est accepté par les autorités nigérianes. Avant le voyage, les passagers doivent réserver et payer un autre test PCR pour le jour 7 de leur arrivée au Nigéria sur le Nigeria International Travel Portal - une preuve de la réservation sera exigée à l'arrivée. À l'arrivée, tous les passagers seront contrôlés par les responsables de la santé et devront fournir leurs coordonnées complètes, y compris leur adresse au Nigéria.

Exigences spécifiques de quarantaine

Tous les nouveaux arrivants doivent s'auto-isoler à un endroit dans la ville de leur arrivée jusqu'à ce que le résultat de leur deuxième test PCR (qui devrait être effectué le 7e jour après l'arrivée) soit connu. Si le deuxième test est négatif, les individus peuvent sortir de l'auto-isolement à partir du huitième jour. Toute personne qui a développé des symptômes de coronavirus lors de son voyage ou a obtenu des résultats de test positifs sera prise en charge conformément aux directives nationales pour le traitement du COVID-19. Cela peut nécessiter une mise en quarantaine dans un centre de traitement surveillé par le gouvernement.

Nigéria : il y a 21 524 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 485 décès en date du 22 janv. 2021.

https://covid19.ncdc.gov.ng/advisory/ https://ng.usembassy.gov/u-s-citizen-services/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/nigeria/entry-requirements

Drapeau UG

Ouganda

L'Ouganda a rouvert l'aéroport international d'Entebbe. Les voyageurs doivent présenter un certificat de test COVID-19 négatif délivré dans les 120 heures avant l'embarquement dans l'avion et sont soumis à un examen médical.

Restrictions d'entrée

L'Ouganda a rouvert l'aéroport international d'Entebbe.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent présenter un certificat de test COVID-19 négatif délivré dans les 120 heures avant l'embarquement dans l'avion. Les voyageurs sans certificat de test négatif ne sont pas autorisés à voyager. Les enfants de moins de 3 ans sont exonérés tant que les parents accompagnants ont un certificat de test négatif.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs et les équipages des compagnies aériennes sont soumis à un examen médical. Les personnes présentant des symptômes de toute maladie infectieuse devront rester en quarantaine jusqu'à ce qu'un test COVID-19 soit effectué et que les résultats du test soient renvoyés.

Ouganda : il y a 24 791 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 316 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ug.usembassy.gov/uganda-has-not-confirmed-cases-of-covid-19-within-its-borders-february-25-2020/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/uganda/entry-requirements

Drapeau RW

Rwanda

Le Rwanda a rouvert ses aéroports. Les voyageurs doivent apporter un test PCR négatif et seront à nouveau testés à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Les aéroports rwandais ont rouvert le 1er août.

Exigences d'entrée

Les voyageurs et les équipages de compagnies aériennes doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 120 heures avant leur départ. Seuls les tests RT-PCR seront acceptés et le certificat doit être clairement identifié comme tel.

Les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation des passagers pour la santé publique. Les voyageurs recevront un e-mail de confirmation avec leur code de santé unique (CSU) qu'ils présenteront à leur arrivée au Rwanda.

Exigences spécifiques de quarantaine

À leur arrivée, les passagers devront passer un deuxième test et entrer en quarantaine dans un hôtel désigné pendant 24 heures en attendant leurs résultats. Les hôtels désignés se trouvent dans ce guide du Rwanda. Le test coûtera 50 USD. Les voyageurs peuvent quitter la quarantaine après avoir reçu un résultat négatif. Si les résultats sont positifs, ils devront se rendre dans un établissement de traitement gouvernemental.

Règles relatives au transit

Les voyageurs transitant par le Rwanda doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 RT-PCR négatif délivré dans les 120 heures avant leur départ.

Rwanda : il y a 4 035 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 162 décès en date du 22 janv. 2021.

https://rw.usembassy.gov/health-alert-covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/rwanda/entry-requirements

Drapeau CF

République Centrafricaine

La République centrafricaine a rouvert l'aéroport international de Bangui M'Poko. Les voyageurs sont soumis à un dépistage médical.

Restrictions d'entrée

La République centrafricaine a rouvert l'aéroport international de Bangui M'Poko.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un dépistage médical. Les voyageurs peuvent être tenus de passer un test COVID-19 à leur arrivée et d'organiser un test privé à l'Institut Pasteur, à leurs propres frais. Le test COVID-19 privé coûte 36 500 CFA.

Les voyageurs arrivant d'un endroit avec une transmission locale du COVID-19 sont soumis à une auto-isolement de 14 jours.

République Centrafricaine : il y a 26 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 63 décès en date du 22 janv. 2021.

https://cf.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/central-african-republic/entry-requirements

Drapeau RE

Réunion

La Réunion a rouvert ses aéroports. Les voyageurs de plus de 11 ans doivent avoir un résultat de test COVID-19 délivré dans les 72 heures avant l'embarquement.

Restrictions d'entrée

La Réunion a rouvert ses aéroports.

Exigences d'entrée

Tous les voyageurs de plus de 11 ans doivent présenter un résultat de test négatif au COVID-19, délivré dans les 72 heures avant le départ pour la Réunion.

Les voyageurs doivent également fournir une déclaration sur l'honneur affirmant qu'ils ne présentent aucun symptôme de COVID et qu'à leur connaissance, ils n'ont été en contact avec aucune personne confirmée positive au cours des 14 derniers jours.

Les compagnies aériennes refuseront l'embarquement à quiconque ne produira pas à la fois la preuve d'un résultat négatif et la déclaration sur l'honneur.

Réunion : il y a 486 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 45 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/reunion/entry-requirements

Drapeau ST

Sao Tomé-et-Principe

Sao Tomé-et-Principe a rouvert ses frontières.

Restrictions d'entrée

Sao Tomé-et-Principe a rouvert ses frontières.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif, délivré dans les 72 heures avant le départ. Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés de présenter un résultat négatif au test COVID-19 PCR.

https://ga.usembassy.gov/u-s-citizen-services/coronavirus-update/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/sao-tome-and-principe/entry-requirements

Drapeau SC

Seychelles

Les Seychelles ont levé leurs restrictions de voyage pour les voyageurs en provenance de certains pays. Les voyageurs arrivant de pays avec un « statut spécial » seront autorisés à entrer aux Seychelles sous certaines conditions.

Restrictions d'entrée

Les Seychelles ont commencé à assouplir leurs restrictions de voyage et ont ouvert leurs frontières aux vols commerciaux en provenance de certaines régions depuis le 1er août.

Le ministère de la Santé des Seychelles a publié une liste des pays d'origine considérés comme présentant un risque faible à moyen. Les voyageurs originaires de pays considérés à haut risque ne seront pas autorisés à entrer jusqu'à nouvel ordre. Les voyageurs qui ont l'intention de se rendre aux Seychelles doivent vérifier les mises à jour du gouvernement des Seychelles (en anglais) et contacter leur compagnie aérienne pour confirmer qu'ils seront autorisés à entrer dans le pays.

Depuis le 1er octobre, les voyageurs arrivant du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, d'Italie, de Suisse, d'Autriche et des Émirats arabes unis seront autorisés à se rendre aux Seychelles sous certaines conditions.

Exigences d'entrée

Le ministère de la Santé des Seychelles a précisé les conditions d'entrée particulières pour les visiteurs et les résidents qui reviennent ou les détenteurs d'un permis de travail. La liste complète des conditions d'entrée et des formulaires de demande se trouvent sur le site Internet du ministère de la Santé.

Une demande complète d'entrée aux Seychelles doit être soumise au Commissaire à la santé publique avant l'embarquement. Le formulaire peut être obtenu sur http://tourism.gov.sc.

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 négatif délivré au plus 72 heures avant l'arrivée. Ils seront également soumis à un examen médical.

Les voyageurs de ces « pays à statut spécial » doivent présenter un test COVID-19 PCR négatif effectué dans les 48 heures avant le départ pour les Seychelles et doivent rester dans un établissement spécifiquement autorisé à les accueillir pendant les 5 premiers jours après leur entrée aux Seychelles. Le 5ème jour après l'arrivée, tous les visiteurs de ces « pays à statut spécial » doivent passer un test PCR COVID-19.

Si le test PCR est négatif, ils seront libres de voyager aux Seychelles. Si le test PCR est positif, ils seront tenus de rester dans un hébergement ou un établissement médical désigné jusqu'à leur rétablissement et l'autorisation de l'autorité de santé publique. Vous pouvez consulter la liste mise à jour sur http://tourism.gov.sc/

Exigences spécifiques de quarantaine

Les ressortissants et les résidents des Seychelles sont soumis à la quarantaine pendant 14 jours.

Seychelles : il y a 216 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 2 décès en date du 22 janv. 2021.

https://mu.usembassy.gov/covid-19-seychelles/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/seychelles/entry-requirements

Drapeau SL

Sierra Leone

Les vols vers la Sierra Leone ont repris.

Restrictions d'entrée

Les vols vers la Sierra Leone ont redémarré.

Exigences d'entrée

Les voyageurs entrants doivent présenter un certificat médical avec un résultat négatif de test PCR pour le COVID-19, délivré dans les 77 jours avant la date de départ. Les voyageurs doivent présenter une autorisation de voyage obtenue avant le départ à l'adresse www.travel.gov.sl.

À l'arrivée à l'aéroport international de Freetown Lungi, tous les passagers doivent passer un test COVID-19 PCR et RDT, à leurs propres frais. Les voyageurs seront autorisés à quitter l'aéroport et à voyager si le test RDT est négatif, en attendant le résultat du test PCR pendant 48 heures au maximum.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs dont le test est positif au test RDT sont soumis à l'isolement dans un hôtel de Lungi à leurs frais en attendant le résultat du test PCR. Le résultat du test PCR remplace le résultat du RDT. Si le résultat du test PCR est positif, vous serez contacté par les autorités sanitaires sierra-léonaises et emmené dans un centre de traitement de l’État. Les voyageurs assis à proximité d'un cas positif sur le vol seront traités comme un cas contact principal et devront s'auto-isoler jusqu'à ce qu'ils puissent présenter un test PCR COVID-19 négatif. La distanciation sociale et l'utilisation de masques faciaux sont obligatoires à l'aéroport international de Freetown Lungi.

Sierra Leone : il y a 861 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 77 décès en date du 22 janv. 2021.

https://sl.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/sierra-leone/entry-requirements

Drapeau SO

Somalie

La Somalie a rouvert ses aéroports. Les voyageurs se rendant en Somalie devront présenter la preuve d'un test COVID-19 négatif, passé au plus 96 heures avant le début de leur voyage vers la Somalie.

Restrictions d'entrée

La Somalie a rouvert ses aéroports.

Pour les voyageurs se rendant au Somaliland, l'aéroport international d'Egal a mis en place des mesures supplémentaires pour contrôler les passagers arrivant à Hargeisa par avion, y compris des contrôles de température.

Exigences d'entrée

Les voyageurs se rendant en Somalie devront présenter une preuve d'un test COVID-19 négatif, effectué au plus 96 heures avant le début de leur voyage vers la Somalie.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs qui n'ont pas de certificat de test COVID-19 négatif sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée en Somalie.

Les personnes présentant des symptômes liés au virus peuvent être transférées vers une établissement d'isolement à proximité pendant que d'autres tests sont effectués.

Toutes les autres infos

Au moment du départ, les voyageurs devront produire une preuve de test COVID-19 négatif, effectué au plus 72 heures avant leur départ du pays.

Somalie : il y a 948 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 130 décès en date du 22 janv. 2021.

https://so.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/somalia/entry-requirements

Drapeau SD

Soudan

Le Soudan a rouvert ses aéroports.

Restrictions d'entrée

Le Soudan a rouvert ses aéroports. Jusqu'au 13 janvier, le Soudan a restreint les voyages aériens en provenance du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de l'Afrique du Sud.

Exigences d'entrée

Les voyageurs doivent avoir un certificat médical avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré au plus 96 heures avant l'arrivée. Le certificat doit être en arabe ou en anglais. Les enfants de moins de 6 ans sont dispensés de présenter le résultat du test COVID-19 PCR.

Les voyageurs peuvent être soumis à un examen médical et à d'autres tests à leur arrivée.

Toutes les autres infos

Tous les étrangers quittant le Soudan sont tenus de présenter un certificat de test PCR négatif daté des 72 heures avant le départ.

Soudan : il y a 8 988 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 1 603 décès en date du 22 janv. 2021.

https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/sudan/entry-requirements

Drapeau SS

Sud-Soudan

Le Soudan du Sud a rouvert ses frontières. Cependant, le gouvernement sud-soudanais a suspendu la délivrance de visas dans les installations d'arrivée pour les passagers avec un passeport normal. Les voyageurs doivent avoir un certificat médical imprimé avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis dans les 72 heures et sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine ou à l'auto-isolement pendant 14 jours à l'arrivée.

Restrictions d'entrée

Le Soudan du Sud a rouvert ses frontières. Cependant, le gouvernement sud-soudanais a suspendu la délivrance des visas dans les installations d'arrivée pour les passagers avec un passeport normal, à l'exception des ressortissants du Burundi, du Kenya, du Rwanda, de la Tanzanie et de l'Ouganda et des ressortissants étrangers d'origine sud-soudanaise.

Exigences d'entrée

Les voyageurs arrivant sur des vols directs doivent avoir un certificat médical imprimé avec un résultat de test COVID-19 PCR négatif délivré dans les 72 heures avant l'arrivée. Le certificat doit être en arabe ou en anglais.

Les voyageurs arrivant sur des vols non directs doivent avoir un certificat médical imprimé avec un résultat négatif du test COVID-19 PCR émis dans les 96 heures avant l'arrivée et le certificat doit être en arabe ou en anglais.

Exigences spécifiques de quarantaine

Les voyageurs sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine ou à un isolement pendant 14 jours à leur arrivée.

Toutes les autres infos

Les masques doivent être portés dans les transports en commun.

Sud-Soudan : il y a 182 cas actifs de COVID-19 diagnostiqués et 64 décès en date du 22 janv. 2021.

https://ss.usembassy.gov/covid-19-information/ https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/south-sudan/entry-requirements

Drapeau SN

Sénégal

Les ressortissants étrangers peuvent désormais se voir interdire d'entrer au Sénégal s'ils ne sont pas résidents du Sénégal ou d'un pays membre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest ou s'ils satisfont à certaines autres exemptions.

Restrictions d'entrée

Le 16 juillet, le gouvernement du Sénégal a annoncé de nouvelles restrictions qui ont un impact sur l'entrée au Sénégal des ressortissants étrangers.

Les ressortissants étrangers peuvent désormais se voir interdire d'entrer au Sénégal s'ils ne sont pas résidents du Sénégal ou d'un pays membre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest ou s'ils satisfont à certaines autres exemptions.

Le gouvernement du Sénégal a déclaré que les compagnies aériennes ne sont pas autorisées à transporter des ressortissants étrangers de pays qui ont déconseillé de voyager au Sénégal à moins qu'ils ne résident habituellement au Sénégal, des diplomates, des militaires, des professionnels de la santé et d'autres catégories professionnelles spécifiques. Le gouvernement a également déclaré qu'il n'autoriserait pas l'entrée des ressortissants de pays qui ont des restrictions sur les voyages en provenance du Sénégal. Le gouvernement n'a pas encore p