Restrictions de voyage dues au COVID-19

 

Nous vous informons de l’évolution de la situation selon les mesures émises ou levées, cependant assurez-vous de toujours vérifier vous-même les restrictions en cours, selon votre itinéraire.

Carte des restrictions de voyage

Découvrez sur la carte ci-dessous les pays qui ont partiellement ou totalement fermé leurs frontières (sauf pour les citoyens ou les résidents retournant chez eux ou, pour d’autres voyageurs dans certaines circonstances particulières).

Alertes KAYAK pour des itinéraires spécifiques

Nous travaillons continuellement pour ajouter des alertes sur notre site au moment de la recherche pour les destinations sur lesquelles certaines autorités ont émis des avertissements.

Les informations suivantes concernant les restrictions de voyage pour chaque pays sont exactes au meilleur de nos connaissances au moment de la publication.

 

Dernière mise à jour jeudi 20 mai.

Amérique du Nord

États-Unis

Les États-Unis ont restreint l’entrée de tous les ressortissants étrangers qui sont passés ou se sont rendus en Allemagne, Autriche, Belgique, Chine, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Iran, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse (à l’exclusion des territoires d’outre-mer à l’extérieur de l’Europe) au cours des 14 derniers jours.

À compter du 28 mai, les ressortissants étrangers qui sont passés par le Brésil ou s’y sont rendus au cours des 14 derniers jours seront également interdits d’entrée aux États-Unis.

Les citoyens américains et les résidents permanents qui sont passés ou se sont rendus dans l’un des pays ci-dessus au cours des 14 derniers jours peuvent entrer aux États-Unis, mais doivent arriver à l’un des aéroports suivants: Atlanta (ATL), Boston (BOS), Chicago (ORD), Dallas, (DFW), Detroit (DTW), Honolulu (HNL), Los Angeles (LAX), Miami (MIA), New York (JFK ou EWR), San Francisco (SFO), Seattle (SEA) et Washington (IAD).

Les membres de la famille de citoyens américains et de résidents permanents, ainsi que certaines autres catégories limitées de titulaires de visa (tels que le personnel des Nations unies et les diplomates) peuvent également entrer.

Canada

Le Canada a restreint l’entrée de tous les ressortissants étrangers. Les voyageurs qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents ou personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens ne peuvent entrer au Canada que pour des raisons essentielles. L’entrée sera refusée aux personnes voyageant pour le tourisme, les visites, les loisirs, les divertissements, les visites sociales ou les fonctions religieuses.

Les citoyens canadiens, les résidents permanents, les membres de leur famille immédiate, les diplomates et les citoyens américains qui font la navette quotidiennement entre les deux pays peuvent encore entrer au Canada.

Les travailleurs agricoles saisonniers, travailleurs du secteur de la pêche, soignants, travailleurs étrangers temporaires, étudiants internationaux titulaires d’un permis d’études valide ou d’approbation de permis d’études valables à partir du 18 mars 2020, ainsi que les résidents permanents qui ont reçu une approbation avant le 18 mars 2020 sans être entrés au Canada peuvent encore entrer dans le pays.

Le Canada limite également l’arrivée des vols internationaux aux quatre aéroports suivants: Toronto (YYZ), Montréal (YUL), Vancouver (YVR) et Calgary (YYC).

Les vols intérieurs et ceux en provenance des États-Unis, du Mexique, des Caraïbes et de Saint-Pierre-et-Miquelon seront exemptés.

Les voyageurs qui présentent des symptômes ne seront pas autorisés à embarquer dans des avions en direction du Canada pour une période de 14 jours ou jusqu’à ce qu’ils puissent présenter un certificat médical confirmant qu’ils ne sont pas atteints du COVID-19.

Les voyageurs débarquant d’un navire de croisière dans lequel une éclosion du COVID-19 a été remarquée, tel que le Diamond Princess, devront rester en quarantaine pendant 14 jours à un endroit déterminé par l’administrateur en chef de la santé publique.

Les passeports de la Macédoine du Nord qui ont expiré le 18 mars 2020 ou plus tard seront considérés comme valides pour l’entrée au Canada jusqu’au 31 juillet 2020.

Anguilla

Anguilla a fermé tous ses aéroports. Les voyageurs qui ont voyagé en dehors de la région des Caraïbes au cours des 14 derniers jours doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Antigua-et-Barbuda

Antigua-et-Barbuda a suspendu tous les vols entrants jusqu’au 1er juin 2020, à l’exception de ceux bénéficiant d’une approbation spéciale. Tous les passagers arrivant sur ces vols sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Les voyageurs arrivant de la République dominicaine peuvent toujours entrer dans le pays. Ils doivent avoir été mis en quarantaine pendant 14 jours avant leur départ et devront s’isoler pendant 14 jours supplémentaires à leur arrivée à Antigua-et-Barbuda.

Les vols à destination d’Antigua-et-Barbuda reprendront à partir du 1er juin. À l’arrivée, tous les voyageurs doivent porter des masques et passer un examen médical, présenter un formulaire de déclaration de santé rempli et avoir un certificat médical indiquant un test de coronavirus négatif (COVID-19), résultats d’au plus 48 heures avant l’arrivée. Les voyageurs sans certificat médical valide seront mis en quarantaine pendant 14 jours ou jusqu’à ce qu’ils soient négatifs pour le coronavirus.

Aruba

Aruba a restreint l’entrée de tous les voyageurs jusqu’au 31 mai 2020. Les vols locaux, MEDEVAC, d’aide humanitaire, et de transfert/transit sont exemptés, mais nécessitent l’approbation préalable du département de l’aviation civile d’Aruba. Les résidents d’Aruba peuvent entrer dans le pays mais doivent avoir une autorisation préalable. Les voyageurs ne résidant pas à Aruba, comme le personnel médical, peuvent également entrer dans le pays mais doivent avoir une autorisation préalable.

Bahamas

Les Bahamas ont fermé leurs frontières.

Barbade

La Barbade mettra en quarantaine tous les voyageurs arrivant et les équipages de compagnies aériennes pendant 14 jours dans un établissement gouvernemental.

Les équipages de compagnie aérienne ne sont autorisés à débarquer que lorsque cela est absolument nécessaire et doivent s’isoler s’ils passent une nuit sur l’île.

Bermudes

Les Bermudes ont fermé leurs frontières à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants des Bermudes et aux voyageurs ayant une permission de l’autorité de quarantaine des Bermudes.

Bonaire, Saint-Eustache et Saba

Bonaire, Saint-Eustache et Saba ont restreint l’entrée des voyageurs en provenance d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chine, Chypre, Colombie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Iran, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse.

Le personnel médical et les patients transférés dans l’intérêt de la santé publique à Bonaire, Saint-Eustache et Saba peuvent entrer.

Îles Vierges britanniques

Les îles Vierges britanniques ont fermé tous les aéroports au moins jusqu’au 1 juin 2020. Tous les membres d’équipage qui arrivent doivent rester dans l’installation portuaire et se conformer aux mesures de santé publique en vigueur.

Îles Caïmans

Les îles Caïmans ont suspendu tous les vols vers l’aéroport international Owen Roberts (GCM), à l’exceptions des vols d’urgence et des vols MEDEVAC, qui doivent préalablement obtenir une autorisation de l’autorité d’aviation civile des îles Caïmans.

Bélize

Tous les aéroports du Bélize sont fermés.

Costa Rica

Le Costa Rica a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants et des résidents du Costa Rica.

Les voyageurs qui ont quitté le Costa Rica avant le 30 avril 2020 ou après le 30 avril 2020, et qui ont une résidence permanente ou temporaire, une catégorie spéciale (Categoria Especial) ou un permis de séjour de sous-catégorie non-résident (No Residente Subcategoria Estancia) peuvent toujours entrer dans le pays.

Tous les voyageurs ci-dessus doivent s’isoler pendant une période de 14 jours à leur arrivée.

Les ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Costa Rica, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent encore transiter par le pays.

Cuba

Cuba a suspendu tous les vols à destination du pays, à l’exception des vols d’aide humanitaire.

Les citoyens, les résidents et les résidents temporaires ne sont pas soumis à la suspension, mais seront placés en quarantaine pour 14 jours dès leur arrivée.

Curaçao

Curaçao a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas membres d’équipage de lignes aériennes, personnel médical autorisé, personnel gouvernemental autorisé ou résidents de Curaçao dont l’entrée a été préablement approuvée par le gouvernement de Curaçao. Les résidents, le personnel médical et gouvernemental doivent avoir une lettre de vérification du gouvernement de Curaçao prouvant qu’ils sont autorisés à entrer à Curaçao.

Les voyageurs peuvent toujours transiter par Curaçao, à condition qu’ils restent à bord du même avion ou effectuent un transit d’un avion à un autre sans entrer dans le terminal. Un préavis d’au moins 24 heures est requis.

Dominique

La Dominique a suspendu tous les vols, à l’exception des vols de rapatriement.

Les citoyens de retour seront placés sous quarantaine pendant 14 jours. Les équipages des compagnies aériennes ne sont pas autorisés à débarquer.

République Dominicaine

Tous les vols en direction de la République dominicaine sont suspendus au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Salvador

L’aéroport international Monseigneur Oscar Arnulfo Romero y Galdamez (SAL) est fermé au moins jusqu’au 28 avril 2020. Seuls les vols militaires américains (CSL), les vols d’aide humanitaire, les vols ambulances, les vols de convoyage/ de maintenance et ceux de rapatriement ayant une autorisation spéciale peuvent entrer le pays.

Groenland

Le Groenland a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants danois et des résidents de l’île.

Grenade

La Grenade a fermé l’aéroport international Maurice Bishop (GND) et l’aéroport de Lauriston (CRU) à tout trafic de passagers.

Les voyageurs ayant séjourné en Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chine, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Iran, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse au cours des 14 derniers jours sont interdits d’entrer à la Grenade.

Les citoyens et résidents de la Grenade peuvent toujours entrer dans le pays, mais ceux qui ont visité les pays ci-dessus au cours des 14 derniers jours seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Guadeloupe

La Guadeloupe a suspendu tous les vols internationaux pendant 30 jours à compter du 18 mars 2020.

Guatemala

Le Guatemala a restreint l’entrée de tous les voyageurs, à l’exception des citoyens, des résidents et des diplomates, qui seront placés en quarantaine à leur arrivée.

Le Guatemala a aussi suspendu ses vols entrant au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Haïti

Haïti a suspendu tous les vols internationaux vers l’aéroport international de Port Au Prince et l’aéroport international de Tocap, à l’exception des vols d’urgence, humanitaires, d’évacuation sanitaire et gouvernementaux.

Honduras

Le Honduras a fermé ses aéroports à tous les vols, à l’exception des vols humanitaires détenant une autorisation délivrée 24 heures avant le départ par le Secrétariat hondurien du tourisme ou le Secrétariat aux relations extérieures et à la coopération internationale.

Jamaïque

La Jamaïque a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception de ceux avec une autorisation délivrée par le gouvernement de la Jamaïque. Tous les voyageurs entrant seront mis en quarantaine pendant 14 jours.

Martinique

La Martinique n’a mis en place aucune restriction d’entrée, mais les voyageurs arrivant seront contrôlés par l’Agence régionale de Santé de la Martinique. Des protocoles de sécurité sont affichés et mis en œuvre dans toutes les marinas et petits ports.

Montserrat

Montserrat a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des résidents, des conjoints ou des personnes à charge de résidents ou des membres d’équipage de compagnies aériennes.

Mexique

Le Mexique n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais les voyageurs en provenance de pays touchés par le coronavirus (COVID-19) seront dépistés et ceux présentant des symptômes seront mis en quarantaine.

Nicaragua

Le Nicaragua n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais les voyageurs qui arrivent seront examinés et ceux qui présentent des symptômes du COVID-19 seront mis en quarantaine.

Panama

Tous les vols en direction du Panama sont suspendus à l’exception des vols humanitaires, au moins jusqu’au 23 mai 2020.

Îles Mariannes du Nord

Les îles Mariannes du Nord n’ont pas restreint l’entrée aux voyageurs, mais ceux qui arrivent à Saipan d’un pays où une épidémie de COVID-19 a été identifiée, incluant Guam, Hawaï et la partie continentale des États-Unis, seront tenus de se soumettre à une quarantaine de 14 jours consécutifs dans une propriété hôtelière.

Les voyageurs qui entrent dans le pays par avion, et dont la destination finale est Tinian ou Rota, doivent rester en quarantaine pendant 14 jours à Saipan avant de continuer leur voyage. Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé avant d’atterrir à Saipan.

Porto Rico

Porto Rico n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais tous les vols commerciaux entrants sont détournés vers l’aéroport de San Juan (SJU), et tous les voyageurs arrivant doivent se soumettre à une quarantaine d’une durée de 14 jours à leur arrivée.

La garde nationale de Porto Rico a été activée pour aider à améliorer les contrôles de santé de tous les passagers à l’arrivée à SJU. Les voyageurs devront se soumettre à un contrôle verbal ou un contrôle de la température via des caméras thermographiques.

La baie de San Juan est actuellement fermée pour les navires de croisière.

Saint-Christophe-et-Niévès

Saint-Christophe-et-Niévès a fermé tous ses aéroports.

Sainte-Lucie

Sainte-Lucie a fermé ses aéroports au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent-et-les Grenadines a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui se sont rendus en Chine, à Hong Kong, à Macao, au Japon, à Singapour ou en Corée du Sud au cours des 14 derniers jours.

Saint-Martin

Saint-Martin a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des spécialistes invités par le gouvernement de Saint-Martin.

Les vols d’urgence et les vols essentiels au départ d’Aruba, Curaçao, Bonaire, Saint-Eustache et Saba peuvent toujours entrer.

Trinité-et-Tobago

Trinité-et-Tobago a fermé tous ses aéroports au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Turks and Caicos

Turks and Caicos a fermé ses aéroports.

Îles Vierges américaines

Les îles Vierges américaines ont restreint l’entrée à tous les voyageurs au moins jusqu’au 24 avril 2020.

 

Heute de page

Amérique du Sud

Argentine

L’Argentine a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens et résidents au moins jusqu’au 26 avril 2020.

Les compagnies aériennes opérant des vols de rapatriement doivent envoyer toutes les informations passagers à l’ANAC 12 heures avant le départ. Ces informations doivent contenir la liste des passagers avec leurs numéros de documents de voyage, numéros de téléphone et adresses où chacun se conformera à la quarantaine obligatoire dès l’arrivée.

Bolivie

La Bolivie a fermé ses frontières.

Brésil

Le Brésil a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas citoyens, résidents, employés du gouvernement et membres de leur famille, membres de la famille immédiate de citoyens, diplomates, voyageurs avec autorisation du gouvernement, voyageurs titulaires d’un registre national des migrations ou voyageurs en transit qui ne quittent pas la zone internationale de l’aéroport.

Les conjoints de ressortissants brésiliens doivent avoir un certificat de mariage brésilien pour entrer dans le pays. Si le certificat n’est pas délivré par le Brésil, il doit être apostillé par un consulat et accompagné d’une traduction non officielle en portugais.

Les vols nécessitant un atterrissage technique pour faire le plein sans débarquement des passagers peuvent également entrer dans le pays.

Chili

Le Chili a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens, résidents, diplomates, travailleurs humanitaires, voyageurs munis d’une pièce d’identité officielle du Ministère des affaires étrangères du Chili ou voyageurs détenant un sauf-conduit, jusqu’au 24 avril 2020.

Les citoyens et résidents du Chili seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

 

Colombie

La Colombie a restreint l’entrée et le transit à tous les voyageurs, à l’exception des opérateurs de fret, des urgences humanitaires et des scénarios extrêmes autorisés par la Civil Aviation Authority (CAA).

La Colombie a suspendu tous les vols commerciaux entrant.

Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Îles Falkland

Les îles Falkland ont restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des résidents de retour, des titulaires de permis de travail et de ceux ayant le statut des îles Falkland (Malvinas).

Les voyageurs d’affaires ayant une preuve d’autorisation peuvent également entrer.

Équateur

L’Équateur a suspendu tous ses vols jusqu’au 1er juin.

Les vols vers l’Équateur reprendront le 1er juin. Tous les voyageurs et membres d’équipage doivent subir un test PCR négatif pour le coronavirus (COVID-19) émis dans les 72 heures avant l’arrivée pour entrer.

Guyane française

La Guyane française a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas résidents, membres d’un service essentiel ou qui doivent entrer pour une urgence médicale.

Guyane

La Guyane a fermé ses aéroports à tous les vols internationaux de passagers.

Les ressortissants et les résidents de la Guyane peuvent entrer dans le pays.

Les vols professionnels autorisés, les vols d’évacuation sanitaire et les arrêts techniques pour faire le plein peuvent également entrer dans le pays.

Paraguay

Le Paraguay a limité tous les vols vers le pays au moins jusqu’au 26 avril 2020.

Pérou

Le Pérou a restreint l’entrée à tous les voyageurs au moins jusqu’au 26 avril 2020.

Les membres d’équipage des compagnies aériennes doivent s’isoler à l’hôtel Costa del Sol de l’aéroport international Jorge Chavez pendant toute la durée de leur séjour.

Suriname

Le Suriname a fermé ses frontières.

Uruguay

Tous les vols en direction de l’Uruguay ont été suspendus au moins jusqu’au 15 mai 2020, à l’exception des vols humanitaires.

Les citoyens, les résidents, les équipages des compagnies aériennes et les diplomates seront placés sous quarantaine pour 14 jours.

Les vols d’Europe vers l’Uruguay sont suspendus jusqu’au 19 avril 2020.

Venezuela

Le Venezuela a suspendu tous les vols internationaux.

 

Haute de page

Europe

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais surveille les vols directs vers le pays depuis certaines régions.

Plusieurs aéroports ont annulé certains services, fermé des terminaux et réduit les horaires des transports. Veuillez vérifier les informations spécifiques pour chaque aéroport. Plusieurs compagnies aériennes gardent également leurs avions au sol.

Le Royaume-Uni a annoncé qu’une quarantaine obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs sera en vigueur à partir du 8 juin. Les travailleurs du fret, les professionnels de la santé voyageant pour aider à lutter contre le coronavirus et les voyageurs arrivant d’Irlande, des îles anglo-normandes et de l’île de Man sont exemptés de cette obligation.

Allemagne

L’Allemagne a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants allemands, des résidents détenant la résidence permanente et des titulaires d’un visa D.

Les époux, épouses, enfants et partenaires enregistrés, ainsi que certains voyageurs comme les diplomates, les professionnels de la santé, le personnel de l’industrie alimentaire, les navetteurs, le personnel militaire Américain basé en Allemagne et leur famille ainsi que les autres spécialistes détenant la preuve qu’ils doivent voyager pour exercer leur activité professionnelle, peuvent également entrer dans le pays.

Les voyageurs en transit vers leur pays de résidence détenant des permissions d’entrée pour chaque pays de leur itinéraire peuvent également entrer.

Tous les voyageurs arrivant doivent se rendre directement à leur domicile ou dans un autre logement approprié pour s’isoler pendant 14 jours.

Italie

L’Italie a restreint l’entrée de tous les visiteurs à l’exception des ressortissants et résidents italiens.

Les personnes qui voyagent pour affaires, pour des raisons de santé, les travailleurs de la santé qui voyagent en service et les voyageurs transitant par l’Italie vers leur pays de résidence peuvent entrer dans le pays. Cependant, les voyageurs doivent informer le Département régional de la prévention de leur arrivée et sont soumis à une surveillance médicale et à un isolement pendant 14 jours. Les voyageurs d’affaires entrant dans le pays pour moins de 72 heures sont exemptés de la période d’isolement de 14 jours. Tous les voyageurs entrant en Italie doivent soumettre une déclaration au transporteur à l’embarquement, avec leur motif de voyage, leur adresse en Italie et le numéro de téléphone utilisé pendant leur séjour en Italie.

À compter du 3 juin 2020, les voyageurs arrivant d’Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte , Monaco, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse ou Royaume-Uni seront autorisés à entrer en Italie.

Les permis de séjour délivrés par l’Italie dont la date d’expiration se situe entre le 31 janvier 2020 et le 31 juillet 2020 seront considérés comme valables jusqu’au 31 août 2020.

 

France

La France a restreint l’entrée de tous les voyageurs en provenance d’États non membres de l’espace Schengen.

Ressortissants français et leurs conjoints et enfants, résidents de longue durée titulaires d’un permis de séjour français et leurs conjoints et enfants, résidents de longue durée des États membres de l’EEE, Andorre, Monaco, Saint-Marin, Suisse, Royaume-Uni ou Vatican et leurs les conjoints et les enfants sur le chemin du retour, et les professionnels de la santé peuvent toujours entrer dans le pays. Le personnel de bord, le personnel des missions diplomatiques et consulaires et des organisations internationales ayant des bureaux en France et leurs conjoints et enfants, ainsi que les marins marchands peuvent également entrer.

Les voyageurs doivent posséder un certificat de voyage international pour entrer et transiter en France, qui doit être obtenu avant le départ via les bureaux consulaires français à l’étranger ou en ligne sur https://www.interieur.gouv.fr

Tous les voyageurs arrivant en France doivent remplir une déclaration attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme de COVID-19 et sont soumis à la quarantaine ou à l’isolement.

Espagne

L’Espagne a restreint l’entrée de tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et résidents espagnols, et des membres de leur famille immédiate.

Les voyageurs résidents d’Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent transiter par l’Espagne sur le chemin du retour vers leur lieu de résidence. Il en va de même pour les voyageurs titulaires d’un visa de longue durée délivré par un État membre Schengen qui retournent dans leur lieu de résidence.

Les membres de la famille immédiate de ressortissants espagnols peuvent entrer en Espagne même s’ils ne sont pas accompagnés par un ressortissant espagnol s’ils voyagent pour rejoindre le membre de leur famille qui se trouve déjà dans le pays.

Les résidents d’Andorre, d’Islande, de Norvège ou de Suisse, ainsi que les titulaires de visa de longue durée des États membres Schengen qui rentrent chez eux peuvent également entrer en Espagne, tout comme les travailleurs de la santé et des soins aux personnes âgées, les diplomates, le personnel des organisations internationales et humanitaires ainsi que le personnel militaire dans l’exercice de leurs fonctions. Les personnes qui peuvent prouver qu’elles voyagent pour des raisons familiales ou humanitaires d’urgence peuvent également entrer.

Les voyageurs d’affaires en possession de documents qui arrivent de pays de l’UE, d’Islande, de Norvège ou de Suisse peuvent entrer en Espagne.

Les arrivées internationales ne peuvent atterrir qu’à Alicante (ALC), Barcelone (BCN), Fuerteventura (FUE), Gran Canaria (LPA), Ibiza (IBZ), Madrid (MAD), Malaga (ADP), Minorque (MAH), Lanzarote (ACE ), Palma de Majorque (PMI), Séville (SVQ), Tenerife-Sur (TFS) ou Valence (VLC).

À compter du 15 mai 2020, tous les voyageurs entrant en Espagne, à l’exception du personnel de transport de marchandises et des professionnels de la santé qui voyagent dans l’exercice de leurs fonctions et n’ont pas été en contact avec des patients COVID-19, devront s’isoler pendant 14 jours. Ils devront également présenter un formulaire de santé publique de localisation des voyageurs à leur arrivée.

Les permis de séjour et les visas D expirés après le 14 décembre 2019 seront acceptés pour l’entrée en Espagne et considérés comme valides pendant 6 mois après la fin de l’état d’alarme.

Portugal

Le Portugal a suspendu tous les vols internationaux entrants au moins jusqu’au 17 avril 2020 au moins, à l’exception des vols ramenant des ressortissants portugais et des résidents de longue durée titulaires d’un permis de séjour portugais.

Les vols en provenance d’Afrique du Sud, Allemagne, Angola, Autriche, Belgique, Brésil (aéroports de Sao Paulo (GRU) et Rio De Janeiro (RIO) uniquement), Bulgarie, Canada, Cap-Vert, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Guinée-Bissau, Hongrie, Irlande, Italie, Islande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Mozambique, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni , Sao Tomé et Principe, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse ou Venezuela peuvent également entrer.

Les vols nécessitant une escale technique, sans débarquement de passagers, peuvent entrer au Portugal.

Les voyageurs arrivant à Madère doivent s’isoler pendant 14 jours et remplir un formulaire de santé en ligne 24 à 48 heures avant leur voyage.
Les voyageurs arrivant aux Açores sont soumis à un contrôle médical et à une mise en quarantaine, sauf s’ils ont un test COVID-19 négatif d’un laboratoire accrédité d’au plus 72 heures avant leur départ.

Danemark

Le Danemark a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants danois et des résidents de longue durée titulaires d’un permis de séjour danois.

Les voyageurs avec des documents attestant qu’ils sont légalement employés au Danemark, les voyageurs qui visitent des membres de la famille gravement malades, assistent à des funérailles, exercent des droits de visite avec un mineur, assistent à un procès ou suivent des soins de santé au Danemark peuvent également entrer. Les voyageurs transitant directement par le Danemark pour retourner dans leur pays de résidence peuvent également entrer dans le pays.

Suède

La Suède a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne viennent pas d’Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suisse ou Royaume-Uni.

Les citoyens des pays indiqués ci-dessus et les membres de leur famille de retour en Suède peuvent entrer dans le pays. Les citoyens suédois, les résidents permanents, les titulaires de visas nationaux et les membres de leur famille immédiate peuvent entrer en Suède.

Les diplomates, les travailleurs frontaliers, les professionnels de la santé, le personnel des transports, les secouristes et les voyageurs en visite pour des raisons familiales urgentes peuvent également entrer en Suède.

Suisse

La Suisse a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas citoyens ou résidents de la Suisse ou du Liechtenstein.

Les voyageurs qui transitent par la Suisse vers un autre pays où ils sont autorisés à entrer, les voyageurs qui ont les visas et les permis nécessaires pour entrer, et les professionnels de la santé autorisés peuvent entrer dans le pays.

Tous les voyageurs doivent atterrir à Bâle (BSL), Genève (GVA) ou Zurich (ZRH).

Russie

La Russie a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants russes, des résidents permanents, des résidents titulaires d’un permis de séjour, des membres d’équipage des compagnies aériennes, des diplomates et des voyageurs dont la visite concerne la mort d’un parent direct.

Les voyageurs arrivant d’Allemagne, Autriche, Biélorussie, Belgique, Bulgarie, Chine, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Iran, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse ou Ukraine qui envisagent de rester à Moscou doivent contacter la ligne téléphonique prévue à cet effet. Ils doivent s’isoler à Moscou pour une période de 14 jours ou pour la durée de leur séjour s’il compte moins de 14 jours.

Les voyageurs qui ont séjourné en Allemagne, Corée du Sud, Chine, Espagne, France, Italie ou Iran et séjournent à Saint-Pétersbourg (LED) doivent s’isoler pour une période de 14 jours ou pour la durée de leur séjour s’il compte moins de 14 jours.

Albanie

L’Albanie a fermé sa frontière et suspendu tous les vols entrants, à l’exception des vols de rapatriement, d’urgence et ceux opérés par Air Albania (ZB) à destination et en provenance d’Istanbul (IST).

Arménie

L’Arménie a restreint l’entrée à tous les voyageurs au moins jusqu’au 14 mai 2020.

Les ressortissants et résidents arméniens, les membres de leur famille immédiate, les diplomates et les membres de leur famille immédaite ainsi que les équipages de compagnie aérienne peuvent entrer en Arménie.

Tous les voyageurs arrivant en Arménie doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Autriche

L’Autriche a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne viennent pas d’un pays membres de l’espace Shengen.

Les ressortissants autrichiens, les résidents permanents, les titulaires d’un visa D et les membres de leur famille immédiate peuvent encore entrer en Autriche.

Les diplomates, les travailleurs humanitaires, les professionnels de la santé et les membres des équipes secours / sauvetage / ambulance peuvent également entrer dans le pays.

 

Les ressortissants d’Allemagne, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent encore transiter par le pays.

Les voyageurs avec des certificats médicaux (en allemand ou en anglais) datés d’un maximum de 4 jours avant leur arrivée en Autriche confirmant qu’ils ne sont pas affectés par le coronavirus (COVID-19) peuvent également entrer dans le pays.

Tous les voyageurs arrivant des pays mentionnés ci-dessus, ainsi que les ressortissants autrichiens et les titulaires d’un visa D doivent subir une quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée et le confirmer par signature, sauf s’ils quittent immédiatement le pays. S’ils ne peuvent pas s’isoler à domicile, ils seront hébergés pendant 14 jours, à moins qu’ils ne quittent immédiatement le pays.

Belgique

La Belgique a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne viennent pas des États membres de l’EEE, de la Suisse et du Royaume-Uni.

 

Les ressortissants, les résidents permanents et les titulaires de visas de longue durée des États membres de l’EEE, de la Suisse et du Royaume-Uni eux peuvent entrer en Belgique.

Les diplomates, les travailleurs humanitaires et le personnel militaire peuvent également entrer dans le pays.

Les ressortissants d’Andorre, Monaco, Macédoine du Nord, Saint-Marin, Serbie et de la cité du Vatican, peuvent entrer en Belgique en présentant une preuve de transfert vers leur pays.

 

Les vols de passagers sont autorisés à opérer entre 7 h à 21 h. Cela ne s’applique pas aux vols humanitaires, de rapatriement et aux vols des Nations unies.

Tous les voyageurs arrivant doivent rester chez eux pendant 14 jours après leur retour de voyage, surveiller leur santé et pratiquer la distanciation sociale.

Biélorussie

La Biélorussie n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais les voyageurs arrivant seront examinés et ceux présentant des symptômes peuvent être mis en quarantaine.

Bosnie Herzégovine

La Bosnie-Herzégovine a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants et des résidents de la Bosnie-Herzégovine.

Les diplomates et le personnel consulaire, les fonctionnaires venant travailler, les travailleurs frontaliers, le personnel militaire, les chefs d’État et leurs délégations, les voyageurs en transit vers leur pays d’origine et les voyageurs titulaires d’un permis spécial de séjour ou de transit dans le pays peuvent également entrer.

Bulgarie

La Bulgarie a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne viennent pas Croatie, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie ou Suède.

Les ressortissants des pays mentionnés et les membres de leur famille peuvent entrer en Bulgarie.

Les ressortissants bulgares, les résidents permanents et les titulaires de permis de séjour de longue durée peuvent également entrer dans le pays. Cependant, ceux qui arrivent de pays à risque doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Les ressortissants allemands, autrichiens, belges, britanniques, espagnols, français, icelandais, irlandais, italiens, néerlandais, suisses, britanniques et ceux du Lichtenstein et du Luxembourg, ainsi que les membres de leur famille peuvent transiter par la Bulgarie pour retourner dans leur pays de résidence.

Les ressortissants de turcs, serbes et ceux de Macédoine du Nord et du Monténégro peuvent également transiter par la Bulgarie pour retourner dans leur pays de résidence.

Les professionnels de la santé, le personnel des transports, les diplomates, les travailleurs humanitaires et le personnel militaire peuvent entrer dans le pays.

Tous les voyageurs en provenance d’Italie arrivant à l’aéroport de Sofia (SOF) doivent remplir un questionnaire en présence d’un inspecteur sanitaire.

Les passeports et cartes d’indentité bulgares ayant expiré le 13 mars 2020 ou plus tard seront considérés comme valides pour les 6 prochains mois.

Croatie

La Croatie a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants ou résidents croates et les membres de leur famille.

Les voyageurs ressortissants de l’UE ou du Royaume-Uni, les résidents ou les titulaires de visas de longue durée qui retournent dans leur pays d’origine peuvent entrer dans le pays, tout comme le personnel de santé, les chercheurs, les experts des soins aux personnes âgées, les personnes nécessitant un traitement médical urgent, les travailleurs frontaliers, les diplomates, les policiers, les membres du service de la de protection civile, les personnel des organisations internationales et le personnel militaire international dans l’exercice de leurs fonctions ainsi que les  voyageurs en transit.

Tous les passeports et cartes d’identité nationales délivrés aux ressortissants croates qui ont expiré le 11 mars 2020 ou après, sont toujours considérés comme valides.

Chypre

Chypre a suspendu tous ses vols, à l’exception des vols de rapatriement à destination et en provenance du pays.

Les ressortissants et résidents chypriotes peuvent toujours entrer dans le pays. Ils devront s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée.

Les vols vers Chypre reprendront à partir du 9 juin 2020. Cependant, les seuls voyageurs autorisés à entrer seront les ressortissants et résidents chypriotes, les voyageurs arrivant d’Allemagne, Autriche, Bulgarie, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce , Hongrie, Israël, Lituanie, Malte, Norvège, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie ou Suisse, et les voyageurs avec une autorisation spéciale du gouvernement de Chypre.

Les voyageurs arrivant de la liste des pays susmentionnés auront besoin d’un certificat médical indiquant un résultat négatif au test COVID-19 délivré dans les 72 heures suivant leur arrivée. Les ressortissants et les résidents de Chypre seront également testés pour le coronavirus à leur arrivée. Les ressortissants chypriotes et les résidents qui n’arrivent pas des pays susmentionnés devront s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée.

République tchèque

La République tchèque a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants tchèques ou des titulaires de permis de séjour ou de visas valables plus de 90 jours.

Les diplomates et les fonctionnaires d’organisations internationales basés en République tchèque enregistrés auprès du Ministère des affaires étrangères peuvent toujours entrer dans le pays avec les membres de leur famille. Les membres de la famille des diplomates doivent fournir une copie de leur certificat de naissance / certificat de mariage avec le permis de séjour tchèque du membre de leur famille. Les membres de la famille qui ne sont pas ressortissants d’un État membre de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège, de Suisse, du Royaume-Uni ou d’un pays exempt de visa de l’UE doivent avoir un visa ou un permis de séjour pour entrer dans le pays.

 

Les titulaires de visas long séjour tchèques (visas marqués D ou D/VR/XX dans la section commentaire de la vignette visa) dont le visa a été délivré après le 12 mars 2020 doivent également présenter deux documents supplémentaires : une confirmation en laboratoire d’un résultat de test PCR COVID-19 négatif et une confirmation médicale de ce résultat négatif. Une lettre d’un ministre du gouvernement de la République tchèque accordant une exception peut être présentée à la place de ces documents.

 

Les ressortissants de l’UE et les ressortissants d’Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse ou Royaume-Uni qui travaillent ou étudient en République tchèque peuvent toujours entrer dans le pays en présentant des documents confirmant leur résidence, tels qu’un contrat de location et soit une carte d’assurance maladie tchèque, un contrat de travail avec place de travail, ou confirmation d’études.

 

Les conjoints ou partenaires enregistrés de ressortissants des pays susmentionnés qui résident en République tchèque peuvent également entrer dans le pays. Ils doivent apporter une copie de l’acte de mariage ou une preuve du partenariat enregistré, ainsi qu’une copie du titre de séjour tchèque de leur conjoint, de la carte d’identité tchèque ou de tout autre document confirmant leur résidence en République tchèque, tel qu’un contrat de location. Les partenaires et conjoints qui ne sont pas ressortissants d’un État membre de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège, de Suisse, du Royaume-Uni ou d’un pays exempt de visa de l’UE doivent avoir un visa ou un permis de séjour pour entrer dans le pays.

Les voyageurs de moins de 21 ans qui sont des enfants de ressortissants des pays susmentionnés résidant en République tchèque peuvent également entrer dans le pays. Ils doivent fournir une copie de l’acte de naissance de leurs parents et du permis de séjour tchèque ou la carte d’identité tchèque de leurs parents ou tout autre document confirmant leur résidence en République tchèque tel qu’un contract de location. Les enfants agés de plus de 21 ans dépendant de leurs parents pour raisons médicales peuvent entrer dans le pays. Ils devront présenter les mêmes documents ainsi qu’un document médical confirmant leur dépendance et la nécessité des soins. Les enfants qui ne sont pas ressortissants d’un État membre de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège, de Suisse, du Royaume-Uni ou d’un pays exempt de visa de l’UE doivent avoir un visa ou un permis de séjour pour entrer dans le pays.

Les voyageurs dont les parents s’occupent de ressortissants des pays susmentionnés qui résident en République tchèque peuvent également entrer dans le pays. Ils doivent fournir une copie du certificat de naissance de leur enfant et du permis de séjour tchèque de leur enfant ou de sa carte d’identité tchèque, ou tout autre document confirmant leur résidence en République tchèque tel qu’un contract de location. Les enfants agés de plus de 21 ans dépendant de leurs parents pour raisons médicales peuvent entrer dans le pays. Ils devront présenter les mêmes documents ainsi qu’un document médical confirmant leur dépendance et la nécessité des soins. Si l’enfant a 21 ans ou plus, il doit également fournir un document confirmant la dépendance et le besoin de soins, par exemple une confirmation médicale. Les parents qui ne sont pas ressortissants d’un État membre de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège, de Suisse, du Royaume-Uni ou d’un pays exempt de visa de l’UE doivent avoir un visa ou un permis de séjour et doivent présenter des documents confirmant la dépendance et le besoin de soins, par exemple, une confirmation médicale pour entrer dans le pays.

Les ressortissants et résidents des pays énumérés ci-dessus, ainsi que d’Andorre, Monaco, Saint-Marin et la Cité du Vatican qui sont sur des vols de rapatriement retournant dans leur pays d’origine peuvent entrer en République tchèque avec une confirmation officielle de l’ambassade tchèque ou de l’ambassade de leur État d’origine.

Les voyageurs titulaires d’un visa de court séjour (C) délivré par la République tchèque, dont la section nationale des commentaires de la vignette visa comprend la ligne « SEZONNI », peuvent entrer dans le pays. Ils doivent également fournir une confirmation de laboratoire d’un résultat de test PCR COVID-19 négatif et une confirmation médicale de ce résultat négatif. Une lettre d’un ministre du gouvernement de la République tchèque accordant une exception peut être présentée à la place de ces documents.

Les voyageurs titulaires d’un visa de court séjour (C) délivré par la République tchèque après le 11 mai 2020, dont la section des commentaires nationaux de la vignette visa comprend la ligne « ZAMESTNANI », ainsi que leurs conjoints et enfants mineurs qui sont également titulaires d’un visa peuvent également entrer dans le pays. Chaque personne voyageant doit également fournir une confirmation de laboratoire d’un résultat de test PCR COVID-19 négatif et une confirmation médicale de ce résultat négatif. Une lettre d’un ministre du gouvernement de la République tchèque accordant une exception peut être présentée à la place de ces documents.

Les titulaires de laissez-passer délivrés au personnel des Nations Unies, de l’Union européenne, de la Communauté européenne de l’énergie atomique et de l’OTAN ou les titulaires d’un certificat de légitimité délivré par le Secrétaire général du Conseil de l’Europe peuvent également entrer dans le pays.

Estonie

L’Estonie a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception des ressortissants et des résidents de l’Estonie et de leurs parents, enfants ou conjoints. Les ressortissants et les résidents de Lettonie et de Lituanie peuvent également entrer en Estonie.

Ressortissants étrangers qui ne présentent aucun symptôme de COVID-19 peuvent transiter par l’Estonie en route vers leur pays de résidence.

Les voyageurs entrant en Estonie en route vers leur pays d’origine par une autre méthode que par voie aérienne peuvent également entrer dans le pays s’ils ne présentent aucun symptôme de COVID-19.

Les ressortissants et les résidents de Lettonie qui travaillent en Estonie peuvent également entrer dans le pays s’ils ne présentent aucun symptôme de COVID-19.

Le personnel de transport et les travailleurs essentiels au fonctionnement d’une entreprise peuvent entrer dans le pays tant qu’ils ne présentent aucun symptôme de COVID-19.

Finlande

La Finlande a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants finlandais, des titulaires de permis de séjour ou des membres leurs familles.

Les ressortissants et les résidents de Finlande devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Les ressortissants d’Allemagne, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent encore transiter par le pays.

Les ressortissants et les résidents des pays mentionnés qui retournent dans leur pays d’origine via la Finlande peuvent également entrer dans le pays.

Les voyageurs en provenance de l’UE ou d’un État membre de l’espace Schengen peuvent entrer en Finlande s’ils voyagent pour le travail ou pour les études en Finlande. Les professionnels de la santé, le personnel des transports, les diplomates, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs entrant pour des raisons familiales impératives et les travailleurs qui se rendent quotidiennement dans un autre pays peuvent également entrer dans le pays.

Géorgie

La Géorgie a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants et des résidents de la Géorgie, ou un membre de leur famille immédiate.

Les équipages des compagnies aériennes, les travailleurs humanitaires, les diplomates et leurs familles, les voyageurs bénéficiant du statut de réfugié en Géorgie et les voyageurs ayant le statut d’apatride peuvent toujours entrer dans le pays.

Les titulaires d’un permis de séjour doivent obtenir une approbation d’embarquement avant de partir pour la Géorgie.

Grèce

La Grèce a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Italie, Irlande, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse, jusqu’au 15 mai 2020.

Les ressortissants grecs et les titulaires de permis de séjour peuvent entrer dans le pays. Toutefois, les titulaires de certificats de demande de renouvellement d’un permis de séjour grec ne peuvent pas entrer.

Les professionnels de la santé, les membres du gouvernement, les diplomates, le personnel militaire, les travailleurs humanitaires, les équipages des compagnies aériennes, les voyageurs en transit et les voyageurs possédant une autorisation d’une l’ambassade ou d’un consulat grec peuvent également entrer en Grèce.

Tous les voyageurs entrant en Grèce sur des vols qui ne sont pas des vols d’État, des vols sanitaires, des vols humanitaires ou des vols militaires doivent être isolés pendant une période de 14 jours.

Les vols en provenance de Turquie, d’Albanie et de Macédoine du Nord sont suspendus, à l’exception des vols pour rapatrier des ressortissants et des résidents grecs et des vols spéciaux ordonnés par le gouvernement.

Les ressortissants de la Macédoine du Nord peuvent entrer en Grèce via Thessalonique (SKG) et continuer par la route vers la Macédoine du Nord. Leur voyage doit être pré-approuvé par un organisme officiel comme le ministère grec des Affaires étrangères ou l’ambassade de Macédoine du Nord.

Les vols en provenance d’Italie, des Pays-Bas, d’Espagne et du Royaume-Uni sont également suspendus, sauf pour des catégories spéciales de vols comme celles pour le fret, l’aide humanitaire, l’armée et le rapatriement.

Hongrie

La Hongrie a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception des ressortissants hongrois.

Les résidents hongrois qui sont ressortissants d’un autre État membre de l’EEE ou de la Suisse et qui ont une carte de résident permanent délivrée par la Hongrie peuvent toujours entrer dans le pays.

Les ressortissants slovaques arrivant directement de Slovaquie peuvent entrer en Hongrie si la durée de leur séjour ne dépasse pas 24 heures.

Les ressortissants autrichiens arrivant directement d’Autriche peuvent entrer en Hongrie, à condition que leur résultat de test coronavirus soit négatif et datant d’au plus 4 jours avant leur arrivée en Hongrie.

Les ressortissants d’Allemagne, Autriche, Corée, Japon, Pologne République tchèque et Slovaquie qui voyagent pour affaires directement depuis leur pays d’origine peuvent également entrer en Hongrie.

Tous les ressortissants hongrois arrivant dans le pays sont soumis à la quarantaine.

Islande

L’Islande a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants des États membres de l’EEE, de la Suisse ou du Royaume-Uni, ou membres de leurs familles.

Les voyageurs titulaires d’un permis de séjour délivré par un des États membres Schengen peuvent entrer dans le pays.

Les diplomates, les professionnels de la santé, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs nécessitant une protection internationale ainsi que les voyageurs en situation d’urgence familiale peuvent également entrer dans le pays.

Tous les voyageurs entrant en Islande en route vers un État membre Schengen doivent avoir une confirmation écrite de leur autorisation d’entrer dans l’autre État membre Schengen.

Les ressortissants de retour et les résidents d’Islande doivent être mis en quarantaine pour une durée de 14 jours.

Irlande

L’Irlande n’applique actuellement aucune restriction d’entrée, mais tous les voyageurs arrivant dans le pays en provenance de régions autres que l’Irlande du Nord sont tenus de remplir un formulaire de santé publique pour localisation des passagers ainsi que de s’isoler pour une durée de 14 jours.

Les travailleurs essentiels de la chaîne d’approvisionnement sont exemptés des exigences de quarantaine.

Lettonie

La Lettonie a restreint l’entrée de tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et résidents permanents lettons, estoniens et lituaniens.

Les voyageurs qui ont séjourné dans des pays autres que l’Estonie et la Lituanie au cours des 14 derniers jours doivent subir une quarantaine d’une durée de 14 jours à leur entrée dans le pays.

Lituanie

La Lituanie a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et résidents lituaniens et les membres de leur famille, qui doivent tous se mettre en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée. Les ressortissants et résidents lituaniens de retour de voyage d’affaires ou d’un séjour relié à leurs études arrivant de Pologne sont dispensés de l’obligation de quarantaine. Les équipages de compagnie aérienne doivent s’isoler jusqu’au jour de leur départ, mais pas plus de 14 jours.

Les ressortissants polonais en voyage d’affaires ou venant en Lituanie pour leurs études peuvent entrer dans le pays, tout comme les diplomates, le personnel de l’OTAN et les membres de leur famille, ainsi que d’autres voyageurs approuvés par le gouvernement. Les ressortissants estoniens et lettons pourront également entrer dans le pays à partir du 15 mai 2020.

Tous les voyageurs doivent arriver à Vilnius (VNO), Kaunas (KUN), Palanga (PLQ) ou Siauliai (SQQ).

Seuls les vols autorisés par l’administration lituanienne de la sécurité des transports sur ordre du ministre des transports et des communications peuvent atterrir en Lituanie.

Le transit par la Lituanie est possible jusqu’au 13 avril 2020 pour les voyageurs en groupe qui retournent vers leur pays de résidence, mais ils doivent être escortés jusqu’aux points de passage frontaliers internationaux. À partir du 14 avril 2020, aucun voyageur ne pourra transiter par le pays.

Luxembourg

Le Luxembourg a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants luxembourgeois ou des membres de leur famille qui rentrent chez eux. Il en va de même pour les ressortissants et résidents de l’Union européenne, des États membres Schengen et des États associés Schengen, du Royaume-Uni, ainsi que les membres de leur famille qui rentrent chez eux.

Les professionnels de la santé, les travailleurs frontaliers, les diplomates, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs en situation d’urgence familiale ainsi que les voyageurs en route par voie terrestre vers leur pays d’origine et possédant la preuve de leur destination finale peuvent entrer dans le pays.

Malte

Malte a suspendu tous ses vols à l’exception des vols de fret, humanitaires et de rapatriement jusqu’au 15 juin au moins.

Moldavie

La Moldavie a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et des résidents de la Moldavie.

Monténégro

Le Monténégro a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et des résidents du Monténégro, qui doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée.

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont restreint l’entrée, au moins jusqu’au 15 mai 2020, à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants, des titulaires de permis de séjour ou des titulaires de visas de long séjour des États membres de l’EEE, de la Suisse ou du Royaume-Uni, ou des membres leur famille.

Les professionnels de la santé, les travailleurs frontaliers, le personnel des transports, les travailleurs frontaliers, les diplomates, les travailleurs humanitaires, le personnel militaire, les voyageurs en situation d’urgence familiale et les voyageurs ayant besoin d’une protection internationale peuvent entrer dans le pays.

Tous les voyageurs partant vers les Pays-Bas de pays ayant un risque de COVID-19 élevé, doivent présenter un formulaire de déclaration sanitaire (« Health Declaration Form ») avant leur embarquement et devront subir une quarantaine de 14 jours dès leur arrivée.

Norvège

La Norvège a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants et des résidents de la Norvège.

Les ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Irlande, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse peuvent toujours entrer dans le pays s’ils résident, travaillent ou possèdent une propriété en Norvège. S’ils ne peuvent pas prouver leur résidence, ils doivent être en mesure de prouver leur nationalité dans l’un des pays ci-dessus. Les membres de la famille d’un ressortissant de l’un des pays susmentionnés peuvent entrer dans le pays s’ils résident déjà ou se déplacent en Norvège. Les voyageurs ayant la responsabilité de prendre soin d’un résident de Norvège peuvent également entrer.

Tous les voyageurs entrant doivent s’isoler à domicile pour une période de 10 jours et remplir un formulaire d’information de santé publique à leur arrivée.

L’équipage des compagnies aériennes, les voyageurs en transit, les diplomates et leur famille, le personnel des transports, le personnel des médias, le personnel de OTAN ayant ordre de voyager, les titulaires de permis de travail agricole saisonnier avec une lettre d’approbation de l’UDI, les étrangers avec une citation à comparaître dans une affaire judiciaire, les passagers de croisières ayant débuté avant le 16 mars 2020 à 8 h 00 HEC sur le chemin du retour ainsi que les voyageurs munis d’un visa norvégien délivré après le 15 mars 2020 peuvent également entrer dans le pays.

Les ressortissants exonérés de visa et les membres de la famille de citoyens de l’EEE ayant une autorisation de résidence mais qui n’ont pas encore reçu leur carte de séjour peuvent toujours entrer dans le pays en montrant la lettre de l’UDI approuvant leur permis de séjour.

Les voyageurs sont autorisés à entrer au Svalbard uniquement après avoir séjourné en quarantaine dans d’autres régions de la Norvège.

Macédonie du Nord

La Macédoine du Nord a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des ressortissants et des résidents de la Macédoine du Nord.

Les diplomates et les voyageurs titulaires d’un permis spécial délivré par le Ministère de l’intérieur de la Macédoine du Nord peuvent également entrer dans le pays.

All of the above travelers must undergo a 14-day home quarantine and complete a public health information form upon arrival.

Airline crew, travelers in transit, diplomats, transport personnel, media staff, cruise passengers whose cruises started before March 16, 2020 at 8:00 AM CET on their way home, and travelers with Norwegian visas issued after March 15, 2020 may also enter the country.

Travelers are only allowed into Svalbard after they have stayed in quarantine in other parts of Norway.

Pologne

La Pologne a suspendu tous les vols à l’exception des vols humanitaires et médicaux, des vols pour protéger l’ordre public, des vols d’urgence, des vols sur ordre du Premier ministre et des vols de rapatriement effectués par des transporteurs aériens étrangers sur ordre de pays étrangers.

Les vols de 15 sièges ou moins peuvent toujours entrer en Pologne.

Les voyageurs qui arrivent doivent s’isoler pendant 14 jours, sauf s’ils peuvent prouver qu’ils voyagent par affaires, pour les études ou transitent via la Pologne. Ils doivent également télécharger une application spéciale de quarantaine à la maison et fournir des informations sur leur lieu de séjour ou leur adresse et un numéro de téléphone où ils peuvent être contactés régulièrement pendant la période d’isolement.

Roumanie

La Roumanie a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse.

Les vols en provenance d’Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, États-Unis, France, Iran, Italie, Pays-Bas, Suisse, Turquie et Royaume-Uni sont suspendus.

Les ressortissants roumains et leurs familles, les titulaires de permis de séjour et les titulaires de visa de long séjour peuvent entrer dans le pays.

Les ressortissants des États membres de l’EEE, de la Suisse et du Royaume-Uni résidant en Roumanie peuvent également entrer dans le pays.

Les diplomates, le personnel des transports, le personnel militaire, les travailleurs humanitaires, les voyageurs en situation d’urgence familiale et les voyageurs ayant besoin d’une protection humanitaire internationale ou autre peuvent également entrer dans le pays.

Tous les voyageurs entrant doivent s’isoler pour une période de 14 jours.

Serbie

La Serbie a rouvert ses frontières. Les voyageurs entrants recevront à leur arrivée des instructions sur la prévention de la propagation du coronavirus. Si vous avez réservé ou cherchez à réserver des vols entre la Serbie et un autre pays, vous devez savoir que des modifications et des annulations sont possibles lors de la reprise des vols.

Les étrangers qui ont une autorisation de séjour temporaire en Serbie expirée après le 15 mars 2020 seront autorisés à entrer jusqu’au 1er juillet 2020. Ils peuvent légalement présenter une demande de prolongation de leur séjour temporaire dans les 30 jours suivant leur arrivée en Serbie.

Slovénie

La Slovénie a limité tous les voyages non essentiels dans le pays et les autres États de l’Union européenne.

Les ressortissants slovènes et européens, les résidents, les membres de leur famille, les diplomates, les professionnels de la santé, les travailleurs frontaliers et le personnel des transports peuvent entrer dans le pays.

Slovaquie

La Slovaquie a fermé ses frontières et tous ses aéroports internationaux.

Les ressortissants et résidents slovaques peuvent toujours entrer dans le pays, mais doivent se pré-enregistrer auprès des autorités slovaques au moins 72 heures avant le voyage, et à leur arrivée, doivent passer 14 jours dans une installation de quarantaine désignée par le gouvernement. Une fois testé négatif pour COVID-19, le reste des 14 jours peut être passé à la maison.

Les résidents slovaques qui se rendent en Allemagne, Autriche, Croatie, République tchèque, Pologne, Hongrie, Slovénie ou Suisse et reviennent dans les 24 heures n’auront pas besoin de présenter un test Covid-19 négatif ou d’entrer en quarantaine obligatoire lors de leur retour en Slovaquie. Cependant, ils devront remplir un formulaire avant de quitter la Slovaquie et le produire à leur retour. Pour plus d’informations et un lien vers le formulaire, consultez le site Web du ministère slovaque de l’intérieur (en slovaque uniquement).

Ukraine

L’Ukraine a suspendu tous les vols au moins jusqu’au 24 avril 2020.

 

Haute de page

Afrique

Algérie

L’Algérie a fermé ses frontières.

Angola

L’Angola a restreint l’entrée des voyageurs qui se trouvaient en Chine, Corée du Sud, Espagne, France, Iran, Italie ou Portugal.

L’équipage des compagnies aériennes et les ressortissants et les résidents de l’Angola peuvent entrer dans le pays. Les résidents de l’Angola, les membres d’équipage des compagnies aériennes et les ressortissants de l’Angola qui arrivent ou sont allés en Chine, Corée du Sud, Espagne, France, Iran, Italie ou Portugal seront mis en quarantaine. Une fiche de contrôle sanitaire remplie doit être présentée à la Direction nationale de la Santé publique du Ministère de la Santé à l’arrivée.

Bénin

Le Bénin a fermé toutes ses frontières terrestres et a suspendu tous les vols commerciaux.Tous les voyageurs entrant au Bénin sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Botswana

Le Botswana a restreint l’entrée à tous les voyageurs arrivant d’Allemagne, Autriche, Belgique, Chine, Corée du Sud, Danemark, Espagne, États-Unis, France, Inde, Iran, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, Royaume-Uni, Suède ou Suisse. Cela ne s’applique pas aux citoyens et résidents du Botswana.

Les voyageurs seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Les voyageurs ne peuvent plus obtenir de visa à leur arrivée au Botswana. Les visas délivrés aux ressortissants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Chine, Corée du Sud, Danemark, Espagne, États-Unis, France, Inde, Iran, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, Royaume-Uni, Suède ou Suisse sont annulés.

Burkina Faso

Le Burkina Faso a suspendu les vols à Bobo Dioulasso (BOY) et Ouagadougou (OUA).

Burundi

Le Burundi a suspendu tous les vols internationaux à partir du 22 mars 2020.

Cameroun

Le Cameroun a suspendu tous les vols internationaux jusqu’à nouvel ordre.

Cap-Vert

Le Cap-Vert a suspendu tous les vols internationaux de passagers.

République centrafricaine

La République centrafricaine a fermé l’aéroport international de Bangui M’Poko (BGF) avec des exceptions pour les arrêts commerciaux, humanitaires, d’évacuation sanitaire et techniques.
Les voyageurs arrivant d’autres pays doivent subir en quarantaine pendant 21 jours à leur arrivée.

Tchad

Aucune information fournie par l’IATA.

Comores

Les Comores ont suspendu tous les vols à destination du pays.

Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a fermé ses frontières.

Djibouti

Djibouti a suspendu tous les vols à destination du pays.

Égypte

L’Égypte a suspendu tous les vols internationaux, à l’exception des vols humanitaires, vols de rapatriement et vols des Nations unies ayant reçu une pré-autorisation de l’Autorité égyptienne de l’aviation civile.

Les atterrissages d’urgence sont autorisés à se poser en Égypte.

Guinée Équatoriale

La Guinée équatoriale a fermé ses frontières et suspendu tous les vols commerciaux à destination et en provenance du pays depuis le 15 mars 2020.

Érythrée

L’Érythrée n’a appliqué aucune restriction à l’entrée, mais les voyageurs qui arrivent seront contrôlés à l’aéroport international d’Asmara (ASM). Les voyageurs arrivant de Chine doivent signaler leurs antécédents de voyage et peuvent être mis en quarantaine dans les hôpitaux désignés.

Éthiopie

L’Éthiopie a fermé ses frontières terrestres.

Tous les voyageurs arrivant en Éthiopie seront placés en quarantaine obligatoire à l’Ethiopian Skylight Hotel pendant 14 jours à leurs frais.

Gabon

Le Gabon a restreint l’entrée des voyageurs et des équipages de compagnies aériennes qui se trouvaient en Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chine, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse au cours des 14 derniers jours.

Les ressortissants et les résidents du Gabon peuvent entrer dans le pays.

Gambie

La Gambie a suspendu tous les vols à l’exception des vols de fret médical.

Ghana

Le Ghana a suspendu tous les vols vers le pays au moins jusqu’au 4 mai 2020.

Les vols d’urgence, les vols d’aide humanitaire, les vols d’évacuation médicale et les atterrissages techniques pour faire le plein peuvent entrer dans le pays.

Tous les voyageurs et les équipages de compagnies aériennes seront mis en quarantaine à l’arrivée.

Guinée

La Guinée a suspendu tous les vols commerciaux en provenance de pays comptant plus de 30 cas confirmés de coronavirus (COVID-19). Toutes les ambassades et consulats à l’étranger ont suspendu la délivrance de visas en provenance de ces pays.

Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau a fermé ses frontières.

Des exceptions existent pour les vols d’urgence, les vols médicaux, de sécurité et de sauvetage, les arrêts techniques sans débarquement de passagers.

Kenya

Le Kenya a suspendu tous les vols internationaux, à l’exception des avions en état d’urgence, des opérations liées à l’aide humanitaire, à l’évacuation et au rapatriement, ainsi qu’aux arrêts techniques sans débarquement des passagers. Tous les vols ayant été approuvés doivent fournir des formulaires de déclaration de passagers et des documents relatifs aux mesures sanitaires au service d’immigration et aux douanes.

Tous les membres d’équipage des vols internationaux sont tenus de s’isoler d’eux-mêmes dans les hôtels désignés de l’aéroport Jomo Kenyatta de Nairobi pour la durée de leur période de repos.

Les ressortissants et les résidents du Kenya violant l’exigence d’isolation seront mis en quarantaine de force pendant 14 jours.

Lesotho

Le Lesotho a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception du personnel impliqué dans le transport de fournitures médicales, de nourriture et autres biens.

Libéria

Le Libéria a suspendu tous les vols commerciaux vers le pays.

Libye

La Libye a fermé ses frontières.

Madagascar

Madagascar a suspendu tous les vols vers le pays.

Malawi

Le Malawi a restreint l’entrée de tous les ressortissants et résidents non-Malawites en provenance de pays infectés par le coronavirus (COVID-19) et a suspendu la délivrance de visas aux citoyens de ces pays.

Mali

Le Mali a suspendu tous les vols en provenance de pays ayant des cas confirmés de coronavirus (COVID-19).

Mauritanie

La Mauritanie a fermé tous ses aéroports.

Maurice

Maurice a restreint l’entrée de tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et des résidents, ainsi que de leurs conjoints et enfants.

Tous les voyageurs arrivant seront placés en quarantaine. L’équipage de compagnies aériennes sera isolé dans sa chambre d’hôtel.

Maroc

Le Maroc a suspendu tous les vols à destination et en provenance de Algérie, Allemagne, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Danemark, Égypte, Émirats arabes unis, Espagne, France, Grèce, Italie, Jordanie, Liban, Mali, Mauritanie, Niger, Norvège, Oman, Pays-Bas, Portugal, Sénégal, Suède, Suisse, Tchad, Tunisie et Turquie .

Les vols de fret en provenance des pays ci-dessus peuvent entrer dans le pays.

Mozambique

Le Mozambique a suspendu ses vols internationaux de passagers jusqu’au 31 mai au moins.

Tous les voyageurs qui ont séjourné hors du pays au cours du dernier mois doivent subir une quarantaine obligatoire de 14 jours. Tous les voyageurs arrivant seront examinés et ceux présentant des symptômes de COVID-19 seront mis en quarantaine.

Les ambassades, consulats et ports d’entrée du Mozambique ont suspendu la délivrance de visas et les visas délivrés précédemment ne sont plus valables.

Namibie

La Namibie a fermé ses frontières au moins jusqu’au 5 mai 2020.

Niger

Le Niger a suspendu tous les vols internationaux à destination et en provenance du Niger.

Nigéria

Le Nigéria a fermé ses aéroports à tous les vols non urgents et non essentiels.

République Démocratique du Congo

La République démocratique du Congo a suspendu tous les vols commerciaux en provenance de pays ayant des cas confirmés de coronavirus (COVID-19).

République du Congo

La République du Congo a fermé ses aéroports.

Rwanda

Le Rwanda a suspendu tous les vols commerciaux à destination et en provenance de l’aéroport international de Kigali (KGL), y compris ceux de Rwanda Airlines.

Sao Tomé et Principe

Sao Tomé et Principe a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas citoyens et résidents de Sao Tomé et Principe.

Le personnel autorisé peut entrer dans le pays, mais doit fournir la preuve qu’il a été testé négatif pour le coronavirus (COVID-19) à son aéroport de départ. Les bateaux de croisière, les bateaux de pêche et les yachts ne sont pas autorisés à accoster dans les ports de Sao Tomé-et-Principe.

Sénégal

Le Sénégal a suspendu tous les vols vers le pays au moins jusqu’au 31 mai 2020.

Seychelles

Les Seychelles ont fermé leur aéroport international à tous les vols, à l’exception des déroutements d’urgence et des vols de missions spéciales approuvés.

Sierra Leone

La Sierra Leone exige que tous les voyageurs, ayant transité par ou ayant séjourné dans un pays avec plus de 50 cas confirmés au cours des 14 derniers jours, entrent en quarantaine dans des centres déterminés pendant 14 jours.

Les voyageurs qui ont transité par ou sont allés un pays avec moins de 50 cas confirmés au cours des 14 derniers jours sont soumis à la quarantaine à domicile pour une durée de 14 jours.

Somalie

La Somalie a restreint l’entrée aux voyageurs en provenance de Chine, Corée du Sud, Iran ou Italie.

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a suspendu tous les vols à destination du pays, à l’exception des vols autorisés par le ministère des Transports, des vols d’évacuations médicales et d’aide humanitaire et des atterrissages d’urgence et à des fins de ravitaillement.

Les ressortissants d’Afrique du Sud qui arrivent dans le pays seront soumis à une quarantaine d’une durée de 21 jours et l’équipage des compagnies aériennes sera soumis aux règles de quarantaine applicables.

Soudan

Le Soudan a fermé tous ses aéroports pour tous les vols, à l’exception des vols d’aide humanitaire, de secours médical et des escales techniques au moins jusqu’au 20 mai 2020.

Tous les vols arrivant au pays doivent avoir une autorisation préalable de l’aviation civile soudanaise.

Swaziland

Le Swaziland a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants et des résidents du Swaziland.

Tous les voyageurs arrivant au pays doivent se soumettre à une quarantaine de 14 jours dans un établissement désigné.

Tous les vols commerciaux internationaux ont été suspendus. La frontière est fermée, sauf pour les transports de marchandises et de fret.

Tanzanie

La Tanzanie n’a appliqué aucune restriction d’entrée, mais tous les voyageurs arrivant sont soumis à un contrôle médical à leur arrivée.

L’équipage des compagnies aériennes sera isolé s’il est soupçonné d’infection du coronavirus. L’équipage de la compagnie aérienne arrivant à Zanzibar (ZNZ) sera mis en quarantaine dans les hôtels désignés de la compagnie aérienne. Un «formulaire de santé» dûment rempli doit être présenté au personnel du ministère de la Santé à l’arrivée.

Togo

Le Togo a fermé ses frontières.

Tunisie

La Tunisie a suspendu tous les vols vers le pays.

Seuls des catégories spéciales de vols, avec approbation préalable de l’autorité de l’aviation civile tunisienne, peuvent entrer dans le pays. Ceci inclut les atterrissages d’urgence, le survol du pays, les vols humanitaires et d’aide médicale, les vols avec un aérodrome de dégagement identifié dans le plan de vol, les escales techniques sans débarquement de passagers et autres opérations de sécurité.

Les vols de rapatriement pour les ressortissants tunisiens et les résidents permanents ayant une autorisation préalable, peuvent entrer dans le pays. Les voyageurs seront placés en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Ouganda

L’Ouganda a suspendu tous ses vols.

Les avions en état d’urgence, les opérations d’aide humanitaire et de sécurité peuvent toujours atterrir.

Tous les membres d’équipage de compagnies aériennes arrivant doivent subir une quarantaine obligatoire au Protea Hotel Entebbe.

Sahara occidental

Aucune information disponible à ce moment.

Zambie

La Zambie a fermé tous les aéroports, à l’exception de l’aéroport international Kenneth Kaunda de Lusaka (LUN). Tous les voyageurs et membres d’équipage sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Zimbabwe

Le Zimbabwe a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception des ressortissants et résidents zimbabwéens. Tous les aéroports sauf BUQ, HRE et VFA ont été fermés.

Les personnes retournant au Zimbabwe sont soumises à une période de quarantaine de 21 jours dans une installation approuvée par le gouvernement, à leurs propres frais.

Les aéroports ouverts n’acceptent que des catégories spéciales de vols tels que les vols de transport médicalisé et les vols transportant des membres de missions, d’agences ou de forces de défense étrangères.

 

Haute de page

Asie

Japon

Le Japon a restreint l’entrée des voyageurs qui se sont rendus en Afghanistan, Afriqeue du sud, Albanie, Argentine, Arménie, Australie, Azerbaïdjan, Bahamas, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei Darussalam, Bulgarie, Canada, Cap Vert, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud,Côte d’Ivoire, Croatie, Chypre, Dominique, Égypte, El Salvador, Équateur, États-Unis, Finlande, Gabon, Ghana, Grèce, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Kazakhstan, Kosovo, Israël, Inde, Indonésie, Lettonie, Lituanie, Macao, Maldives, Malaisie, Maurice, Moldavie, Maroc, Mexique, Monténégro, Macédoine du Nord, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Panama, Philippines, Pologne, Sao Tomé et Principe, République démocratique du Congo, République tchèque, Royaume-Uni, Roumanie, Singapour, Slovaquie, Serbie, Taïwan, Tadjikistan, Thaïlande, Turquie Uruguay ou Vietnam au cours des 14 derniers jours.

Les résidents du Japon ayant le statut de «résident permanent», «conjoint ou enfant de ressortissant japonais», «conjoint ou enfant de résident permanent» ou «résident de longue durée» qui ont quitté le Japon avec une autorisation de retour avant le 2 avril 2020 peuvent encore entrer dans le pays, même s’ils ont été dans l’un des pays ci-dessus.

S’ils ont reçu une autorisation de rentrée entre le 3 avril et le 28 avril 2020, ils peuvent rentrer s’ils n’ont été qu’en Afghanistan, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Azerbaïdjan, Bahamas, Bangladesh, Barbade, Biélorussie, Cap-Vert, Colombie, Djibouti , République dominicaine, El Salvador, Guinée équatoriale, Ghana, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Honduras, Inde, Kazakhstan, Koweït, Kirghizistan, Mexique, Maldives, Oman, Pakistan, Pérou, Qatar, Russie, Sao Tomé et Principe, Arabie saoudite Arabie, Afrique du Sud, Saint-Kitts-et-Nevis, Tadjikistan, Émirats arabes unis, Ukraine ou Uruguay.

Si l’autorisation de rentrée a été accordée entre le 29 avril et le 15 mai 2020, ils peuvent rentrer au Japon s’ils n’ont été qu’en Afghanistan, Argentine, Azerbaïdjan, Bahamas, Bangladesh, Cap-Vert, Colombie, Salvador, Guinée équatoriale, Gabon, Afrique du Sud, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Honduras, Inde, Kazakhstan, Kirghizistan, Mexique, Maldives, Pakistan, Sao Tomé-et-Principe, Tadjikistan ou Uruguay.

Si l’autorisation de rentrée a été accordée entre le 16 mai et le 26 mai 2020, ils peuvent rentrer au Japon s’ils n’ont été qu’en Afghanistan, Argentine, Bangladesh, Salvador, Ghana, Guinée, Inde, Kirghizistan, Pakistan, Afrique du Sud ou Tadjikistan.

Les ressortissants chinois titulaires d’un passeport délivré dans la province du Hubei ou la province du Zhejiang ne peuvent entrer dans le pays que s’ils peuvent prouver qu’ils ne se sont pas rendus dans ces provinces au cours des 14 derniers jours.

Le Japon a également restreint l’entrée des voyageurs qui se sont rendus en Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, France, Islande, Iran, Irlande, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Portugal, San Marino, Slovénie, Suède, Suisse ou Vatican au cours des 14 derniers jours.

 

Les voyageurs et personnel d’équipage aérien s’étant rendus dans un des pays mentionnés doivent subir une quarantaine obligatoire pour une période de 14 jours.

Les voyageurs qui étaient à bord du bateau de croisière Westerdam ne peuvent entrer dans le pays que s’ils sont ressortissants du Japon.

Les ressortissants du Japon, leurs conjoints et leurs enfants qui peuvent présenter une preuve, les voyageurs titulaires d’un permis de séjour permanent spécial avec un permis de rentrée délivré par un officier d’immigration régional et le personnel militaire américain peuvent toujours entrer dans le pays.

Des règles spéciales s’appliquent aux membres d’équipage de compagnies aériennes entrant au Japon. Les membres d’équipage doivent fournir des déclarations de quarantaine et de plan de séjour au Japon. Les équipages doivent se conformer aux instructions fournies dans le document de quarantaine « Notice: For Crews boarding vehicles from areas subject to strengthened quarantine ». Les compagnies aériennes doivent organiser des véhicules affrétés (pas de transports publics) pour transporter les équipages entre l’aéroport et leur hôtel. Elles doivent également s’assurer que les équipages respectent les autres règles pendant leur séjour au Japon.

Les exemptions de visa pour les ressortissants d’Andorre, Allemagne, Argentine, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Brunei, Bulgarie, Chypre, Cité du Vatican, Corée du Sud, Costa Rica, Danemark, El Salvador, Émirats arabes unis, Estonie, Finlande, France, Espagne, États-Unis, Grèce, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Indonésie, Iran, Irlande, Islande, Israël, Italie, Lesotho, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macau, Malaisie, Malte, Mexique, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suriname, Suède, Suisse, Thaïlande, Tunisie  et Uruguay sont suspendues.

L’exemption de visa pour les ressortissants d’Azerbaïdjan, Bangladesh, Cambodge, Colombie, Géorgie, îles Salomon, Inde, Kazakhstan, Laos, Mongolie, Myanmar, Nauru, Oman, Ouzbékistan, Pakistan, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Qatar, Turkménistan, Ukraine et du Vietnam munis d’un passeport diplomatique ou officiel est suspendue.

Les visas délivrés au plus tard le 8 mars 2020 par les ambassades, les consulats généraux et le consulat du Japon en Chine, à Hong Kong ou en Corée du Sud sont annulés.

Les visas délivrés avant le 20 mars 2020 par les ambassades, consulats généraux et consulat du Japon dans les pays suivants sont invalidés : Andorre, Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Cité du Vatican, Croatie, Danemark, Égypte, Estonie, Finlande, France, Espagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Slovaquie, Suède, Suisse.

Corée du Sud

La Corée du Sud a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui se sont rendus dans la province chinoise du Hubei au cours des 14 derniers jours. Les ressortissants chinois titulaires d’un passeport délivré dans la province du Hubei ne sont pas autorisés à entrer dans le pays. Les visas coréens délivrés par le consulat de Wuhan dans la province du Hubei sont invalidés. Les ressortissants chinois et les voyageurs en provenance de Chine doivent avoir un visa pour transiter par la Corée du Sud.

 

Les voyageurs arrivant de Chine avec un passeport diplomatique, consulaire, officiel, de service ou spécial ou ceux ressortissant d’Albanie, Andorre, Barbade, Cité du Vatican, Corée du Sud, Dominique, États-Unis, Guyane, Irlande, Malte, Mexique, Monaco, Nicaragua, Palaos, Saint-Marin, Slovénie, Saint-Christophe-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Royaume-Uni et du Venezuela peuvent encore transiter par la Corée du Sud sans visa.

Les visas de courte durée (C-1 et C-3) émis le 5 avril ou avant sont invalidés. Les exemptions de visa pour les voyageurs ayant des passeports réguliers de 90 nationalités sont temporairement suspendus, à l’exception des équipages de compagnies aériennes et des passagers ayant une carte de voyage d’affaires APEC.

Les ressortissants étrangers résidant en Corée du Sud et détenant un visa de longue durée doivent demander un permis de retour dans un bureau d’immigration local ou à l’aéroport avant d’entreprendre tout voyage hors de Corée du Sud. Les voyageurs avec un permis de retour doivent également subir un examen médical 48 heures ou moins avant leur retour en Corée du Sud et obtenir un certificat médical en anglais ou en coréen prouvant le statut négatif de la COVID-19.

Tous les voyageurs arrivant en Corée du Sud qui ne sont pas membres d’équipage de compagnies aériennes devront se soumettre à une quarantaine obligatoire d’une durée de 14 jours. Ils doivent également remplir les formulaires de déclaration de santé et de déclaration de quarantaine via une application en ligne. Les ressortissants et résidents de Corée du Sud doivent installer une application spéciale de quarantaine.

Les ressortissants chinois qui voyagent pour affaires et les membres de leur famille sont exemptés des exigences de quarantaine; ils doivent cependant surveiller eux-mêmes leur état de santé pendant au moins 14 jours avant le départ et doivent détenir une certification médicale d’un résultat de test COVID-19 négatif délivré dans les 72 heures avant le départ. Ils recevront un test supplémentaire à leur arrivée, après quoi ils devront rester dans un centre de quarantaine désigné pendant 1 à 2 jours jusqu’à réception du résultat. Une fois le résultat du test négatif reçu, ils seront autorisés à mettre fin à leur quarantaine.

Tous les vols doivent arriver à l’aéroport international d’Incheon (ICN) entre 5 h et 20 h.

Singapour

Singapour a restreint l’entrée et le transit de tous les visiteurs à court terme qui ne sont pas des résidents de Singapour, ce qui inclut les citoyens et les résidents permanents de Singapour ou les détenteurs de permis de longue durée (comprenant les titulaires de permis de travail, permis d’études, permis de personne à charge et permis de séjour de longue durée).

Les voyageurs entrant à Singapour doivent s’isoler eux-mêmes pendant 14 jours dans un établissement SHN (Stay-Home-Notice) dédié.

Les titulaires d’une autorisation de visite de longue durée et d’une approbation de principe de la carte de visite de longue durée délivrée par l’ICA ont également besoin d’une lettre d’entrée approuvée (ALE) de l’ICA.

Les détenteurs d’un permis étudiant et les détenteurs d’une approbation de principe du laissez-passer étudiant ont également besoin d’un ALE du ministère de l’Éducation (MEO).

Les détenteurs de cartes de travail ne sont autorisés à entrer à Singapour qu’avec l’approbation préalable du ministère de la Main-d’œuvre (MOM). Ils sont tenus de présenter la lettre d’approbation du MOM au personnel de la compagnie aérienne lors de l’enregistrement et avant l’embarquement, ainsi qu’aux agents de l’ICA au point de contrôle de l’immigration à leur arrivée à Singapour.

Les visiteurs de courte durée titulaires d’un ALE de l’ICA, du Ministère du commerce et de l’industrie (MTI), du Ministère des affaires étrangères (MFA) ou du Ministère de la santé peuvent toujours entrer dans le pays. Cependant, ils peuvent encore faire l’objet d’un examen de santé à leur arrivée. Avoir un ALE ne garantit pas un Visit Pass pour entrer à Singapour.

Tous les voyageurs entrant à Singapour, y compris les citoyens de Singapour, les résidents permanents et les détenteurs d’un laissez-passer à long terme (LTP) doivent soumettre une déclaration de santé via le service en ligne SG Arrival Card (SGAC), à l’adresse https://eservices.ica.gov.sg/sgarrivalcard ou l’application mobile.

Les compagnies aériennes sont priées d’informer les passagers lors de l’enregistrement et avant l’embarquement, ainsi qu’en vol, de soumettre leur déclaration de santé via le SGAC e-Service avant leur arrivée à Singapour. Le formulaire  d’embarquement / débarquement papier a été supprimé et n’est plus distribué par les compagnies aériennes opérant à Singapour.

Chine

La Chine a restreint l’entrée et le transit à tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants chinois, des détenteurs d’un passeport de Hong Kong, de Macao ou de Taïwan, ainsi qu’aux voyageurs titulaires d’un visa diplomatique, de service, de courtoisie ou C, ou de tout autre visa délivré après le 28 mars 2020.

Les voyageurs arrivant à l’aéroport de Pékin (PEK) sont soumis à un test ACP et mis en quarantaine pendant 14 jours à un endroit désigné à Pékin.

Les voyageurs arrivant à Shanghai Pudong (PVG) ou Shanghai Hongqiao (SHA) doivent subir un test d’amplification d’acides nucléiques (TAN) et séjourner en quarantaine pour 14 jours à domicile ou dans des lieux désignés pour l’observation médicale.

Les membres d’équipage des compagnies aériennes en escale dans les aéroports ci-dessus doivent subir un test TAN à l’intérieur du terminal passagers, puis s’isoler temporairement à son hôtel avant de recevoir les résultats du test.

L’équipage des compagnies aériennes arrivant dans les aéroports mentionnés plus haut sera mis en quarantaine après son dernier quart de travail et devra rester et s’isoler dans les hôtels prévus à cet effet pendant leurs périodes de repos.

Les voyageurs arrivant à Guangzhou (CAN) ou Shenzen (SZX) qui vivent ou sont allés en Allemagne, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, France, Iran, Italie ou Japon au cours des 14 derniers jours doivent subir une quarantaine de 14 jours à domicile ou dans des lieux désignés pour l’observation médicale. Tous les passagers arrivant à l’aéroport international Shenzhen Bao’an (SZX) auront un test PCR.

Les voyageurs arrivant à l’aéroport international Xiamen Gaoqi (XMN) seront mis en quarantaine pour observation médicale pendant 14 jours dans des hôtels désignés, à leurs frais. Cela ne s’applique pas aux voyageurs de moins de 18 ans ou plus de 70 ans, aux femmes enceintes et aux voyageurs souffrant de maladie, qui doivent demander l’autorisation de se soumettre à une quarantaine de 14 jours à la maison.

Hong Kong

Hong Kong a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas titulaires d’un passeport de Hong Kong, d’une carte d’identité permanente, d’un visa de travail ou d’études ou détenteurs d’un passeport britannique de catégorie « British Nationality (Overseas) ».

Les voyageurs qui n’ont séjourné qu’en Chine, à Taïwan ou à Macao au cours des 14 derniers jours peuvent entrer. Les résidents de Macao seront immédiatement amenés à Macao en autocar à leur arrivée.

Les résidents de Hong Kong détenant une carte d’identité accompagnée d’un visa ayant une permission de prolongation peuvent entrer à Hong Kong pendant la durée du séjour autorisé.

L’équipage des compagnies aériennes, les représentants du gouvernement, les conjoints et les enfants mineurs des résidents de Hong Kong ainsi que le personnel approuvé par le gouvernement de la RASHK pour s’engager dans un travail anti-épidémique peuvent également entrer.

Tous les voyageurs éligibles pour entrer à Hong Kong doivent présenter un formulaire de déclaration de santé au ministère de la Santé à leur arrivée et doivent subir une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Macao

Macao a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui résident ou ont séjourné dans la province de Hubei en Chine au cours des 14 derniers jours, à moins qu’ils ne puissent fournir un certificat valide attestant qu’ils ne sont pas atteints du COVID-19.

Les détenteurs d’un passeport de Macao et les résidents qui ont séjourné dans la province du Hubei au cours des 14 derniers jours doivent remplir un formulaire de déclaration de santé.

Les voyageurs qui ont séjourné en Iran, en Italie ou en Corée du Sud seront soumis à une quarantaine pendant 14 jours.

Taïwan

Taïwan a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas titulaires d’un passeport de la République de Chine de Taïwan, d’un certificat de résident étranger, d’un permis d’entrée délivré spécialement pour contrer l’épidémie de COVID-19 ou diplomates.

Tous les voyageurs doivent observer une quarantaine à domicile de 14 jours à leur arrivée.

Taïwan a interdit à tous les voyageurs de transiter par le pays.

Inde

L’Inde a suspendu tous ses vols vers le pays jusqu’au 31 mai 2020 au moins.

Certaines catégories de ressortissants et résidents indiens peuvent entrer dans le pays sur des vols de rapatriement organisés par le Ministère de l’aviation civile.

D’autres exceptions existent pour les vols de fret aérien qui transportent des marchandises comerciales ainsi que pour les membres d’équipage, aides, nettoyeurs, etc.

Indonésie

L’Indonésie a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants indonésiens, titulaires de permis de séjour temporaire (ITAS) et de permis de séjour permanent (ITAP), membres d’équipage de compagnies aériennes, diplomates, travailleurs humanitaires et étrangers travaillant sur des projets nationaux stratégiques.

Tous les voyageurs entrant dans le pays qui ne sont pas des ressortissants indonésiens ne doivent pas être allés en Allemagne, Chine, Corée du Sud, Espagne, France, Iran, Italie, Royaume-Uni, Suisse ou Vatican au cours des 14 derniers jours et doivent présenter un certificat médical en anglais délivré par une autorité sanitaire de leurs pays respectifs.

Le certificat doit être daté d’un maximum de 7 jours et indiquer que le passager est exempt de toute maladie respiratoire et est apte à voyager. Le certificat doit contenir les résultats des tests PCR. Ces voyageurs doivent également accepter de se soumettre à une quarantaine pour une durée de 14 jours et remplir une déclaration de conformité dès leur arrivée.

De plus, tous les voyageurs en provenance de pays ayant des cas confirmés de coronavirus doivent présenter un formulaire de déclaration de santé à leur arrivée.

Malaisie

La Malaisie a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des citoyens, des résidents permanents avec une carte MyPR, des diplomates, des employés de l’ambassade et des conjoints ou enfants de ressortissants malaisiens. Ces derniers doivent avoir un visa d’étiquette autocollante dans le passeport indiquant spécifiquement ce statut. Tous les voyageurs arrivant seront soumis à une quarantaine de 14 jours dans une station de quarantaine désignée à leur arrivée.
Pour les ressortissants malaisiens, le gouvernement assumera le coût de 150 MYR par jour pour la mise en quarantaine. Les autres voyageurs devront supporter tous les frais.

Les voyageurs ne peuvent pas passer de vols internationaux à des vols intérieurs.

Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis ont suspendu tous les vols jusqu’à nouvel ordre.

Cela ne s’applique pas aux vols intérieurs, aux survols et aux avions utilisés pour l’évacuation autorisés par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis.

Les avions immatriculés aux Émirats arabes unis qui étaient hors de la base avant le 24 mars 2020 à 23 h 59 seront autorisés à retourner uniquement s’ils transportent des ressortissants des EAU et des membres opérationnels de l’équipage.

Tous les vols d’évacuation doivent avoir des données APP PAX et des données APP équipage, et tous les vols de convoyage doivent avoir des données APP équipage.

Afghanistan

L’Afghanistan a suspendu la plupart des vols internationaux des compagnies aériennes afghanes.

Tous les vols d’Ariana Afghan Airlines et de Kam Air ont été suspendus, à l’exception de ceux à destination de Dubaï et du Pakistan. Tous les vols entre Kaboul et Herat ont été suspendus.

Azerbaïdjan

L’Azerbaïdjan a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens, résidents, voyageurs titulaires d’un permis de travail ou voyageurs bénéficiant d’une autorisation spéciale du gouvernement.

Un formulaire de localisation des passagers issu par la santé publique « Public Health Passenger Locator Form » doit être présenté à l’arrivée. Tous les voyageurs seront testés pour le coronavirus (COVID-19) à leur arrivée et seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

La délivrance de visas électroniques et de visas à l’arrivée a été suspendue.

Bangladesh

Le Bangladesh a suspendu tous les vols en provenance d’Arabie saoudite, Bahreïn, Bhoutan, Hong Kong, Inde, Koweït, Malaisie, Maldives, Népal, Oman, Qatar, Sri Lanka, Singapour, Thaïlande, Turquie, Émirats arabes unis et du Royaume-Uni.

 

Les voyageurs avec des visas pré-délivrés doivent avoir des certificats médicaux datant d’au plus 72 heures avant le départ indiquant qu’ils ne sont pas affectés par le coronavirus (COVID-19). Les certificats doivent être en anglais ou traduits en anglais.

Les voyageurs d’origine bangladaise sans symptômes de COVID-19 devront s’auto-isoler à Dacca pendant 14 jours à leur arrivée. Ceux qui présentent des symptômes de COVID-19 ou ne présente pas de certificat médical seront placés en quarantaine à Dacca pendant 14 jours.

Bahrein

Bahreïn a restreint l’entrée et le transit de tous les voyageurs qui se sont rendus en Allemagne, Autriche, Belgique, Chine, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Iran, Irak, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède ou Suisse au cours des 14 derniers jours. Cela ne s’applique pas aux citoyens de l’Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar, aux résidents de Bahreïn, à l’équipage des compagnies aériennes, au personnel militaire et aux voyageurs bénéficiant d’une approbation spéciale.

Les voyageurs qui ont séjourné à Hong Kong, en Italie, au Japon, au Liban, en Malaisie, à Singapour ou en Thaïlande au cours des 14 derniers jours doivent avoir un visa valide avant leur arrivée. Cela ne s’applique pas aux citoyens de l’Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar, aux résidents de Bahreïn, à l’équipage des compagnies aériennes, au personnel militaire et aux voyageurs bénéficiant d’une approbation spéciale.

Le visa à l’arrivée a été suspendu, sauf pour les diplomates et les voyageurs munis d’un passeport des Nations unies.

Tous les passagers arrivant à Bahreïn subiront des tests de dépistage du coronavirus (COVID-19) et seront soumis à la quarantaine.

Le franchissement de la frontière terrestre a été suspendu.

Bhoutan

Le Bhoutan a fermé ses frontières.
Les citoyens bhoutanais peuvent entrer dans le pays mais seront placés en quarantaine obligatoire. Des services essentiels comme la nourriture, les médicaments et le carburant peuvent toujours entrer dans le pays.

Brunéi Darussalam

Le Brunéi a restreint l’entrée et le transit à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens et des résidents.

Toutes les délivrances et exemptions de visa sont suspendues.

Les voyageurs d’autres pays voulant entrer à Brunéi peuvent demander une autorisation spéciale auprès du département de l’immigration de Brunéi en téléchargeant le formulaire disponible sur le site www.immigration.gov.bn. Les voyageurs ayant reçu une autorisation préalable pour entrer dans le pays, doivent se soumettre à un test de COVID-19 et en assumer les frais de 1000 BND.

Les voyageurs arrivant au Brunéi doivent télécharger l’application BruHealth. Les voyageurs sans l’application peuvent être interdits d’accès à un certain nombre d’installations.

Cambodge

Le Cambodge a suspendu toutes les exemptions de visa, les visas à l’arrivée et les visas électroniques.
Tous les voyageurs arrivant à l’exception des diplomates doivent avoir un certificat médical officiel délivré par leur pays d’origine datant d’au plus 72 heures avant le voyage certifiant qu’ils n’ont pas été testés positifs pour COVID-19. Ils doivent également avoir une preuve de polices d’assurance avec une couverture médicale minimale de 50 000 $.

Tous les voyageurs arrivant seront soumis à un test COVID-19 dans une zone de réception et seront mis en quarantaine pendant au moins 14 jours. Si les résultats d’un ou plusieurs voyageurs sont positifs, tous les passagers du vol seront placés en quarantaire de 14 jours dans une installation désignée. Si tous les résultats des passagers d’un vol sont négatifs, ils seront autorisés à mettre en quarantaine à leur domicile et seront testés à nouveau le 13e jour de leur quarantaine.

Iran

L’Iran a restreint l’entrée aux ressortissants des Émirats arabes unis.

Les ressortissants chinois et les détenteurs d’un passeport de Hong Kong et de Macao ne sont plus exemptés de visa. Ils peuvent obtenir un visa à leur arrivée, mais doivent passer une inspection médicale et sanitaire.

Les voyageurs entrant en Iran doivent présenter un formulaire d’auto-déclaration concernant COVID-19. Ils seront soumis à un contrôle médical et à une mise en quarantaine à leur arrivée.

Irak

L’Iraq a suspendu tous ses vols, à l’exception des vols de la Croix-Rouge, des vols humanitaires, Medevac, de rapatriements, d’srurgences et militaires.

Israël

Israël a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont ni ressortissants, ni résidents d’Israël.

Les voyageurs qui ont une autorisation d’entrée spécifique des autorités d’immigration d’Israël peuvent toujours entrer dans le pays.

Jordanie

La Jordanie a restreint l’entrée de tous les voyageurs.

Les vols d’urgence, d’aide humanitaire, d’évacuation sanitaire, de rapatriement, des Nations Unies et diplomatiques peuvent entrer dans le pays. Les arrêts techniques qui ne nécessitent pas le débarquement des passagers peuvent également entrer dans le pays.

Kazakhstan

Le Kazakhstan a fermé tous les aéroports pour les vols internationaux au moins jusqu’au 30 avril 2020, à l’exception des vols d’État, des frets, des vols sanitaires et des atterrissages techniques à des fins de ravitaillement.

Les ressortissants du Kazakhstan, les titulaires de permis de séjour et leurs familles peuvent entrer dans le pays.

Les diplomates et leurs familles, les équipages des compagnies aériennes, le personnel des transports et les travailleurs frontaliers peuvent également entrer dans le pays.

Koweit

Le Koweït a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des ressortissants du Koweït, des membres de leur famille immédiate et des travailleurs domestiques accompagnés d’un ressortissant du Koweït. Tous doivent détenir l’autorisation « OK TO TRAVEL » obtenue auprès de l’ambassade du Koweït.

Les détenteurs de passeport diplomatique ou de l’ONU et les membres de l’UNESCO ayant une autorisation préalable du gouvernement peuvent également entrer dans le pays.

Tous les voyageurs doivent installer l’application «Shlonik» sur leur appareil personnel avant le départ. La DGCA du Koweït sera informée de tout voyageur qui ne peut pas installer l’application et devra présenter sa carte d’embarquement à l’arrivée.

Kirghizistan

Le Kirghizistan a suspendu tous ses vols.

Laos

Les vols en direction du Loas sont suspendus au moins jusqu’au 3 mai 2020.

Liban

Le Liban a suspendu tous les vols vers le pays au moins jusqu’au 26 avril 2020.

Les diplomates, le personnel des organisations internationales, les forces de la FINUL, le personnel militaire et le personnel travaillant pour les entreprises associées aux opérations de forage dans le bloc n ° 4 peuvent entrer dans le pays.

Maldives

Les Maldives ont restreint l’entrée à tous les touristes et les membres d’équipage de compagnies aériennes qui se sont rendus en Allemagne (les régions de Bavière, Rhénanie du Nord-Westphalie et Bade-Wurtemberg), Bangladesh, Chine, Corée du Sud (les provinces du Nord Gyeongsang et du Sud Gyeongsang), Espagne, France (les régions d’Ile-de-France et Grand Est), Iran, Italie, Malaisie, Royaume-Uni et Sri Lanka au cours des 14 derniers jours. Tous les visas à l’arrivée sont suspendus.

Les ressortissants des Maldives et leurs conjoints peuvent entrer dans le pays. Ils devront se soumettre à une période de quarantaine de 14 jours à leur arrivée. Les compagnies aériennes transportant des ressortissants des Maldives doivent demander une autorisation auprès des autorités compétentes avant d’arriver aux Maldives.

Tous les voyageurs arrivant aux Maldives à des fins autres que touristiques seront mis en quarantaine pendant 14 jours dans un lieu désigné par le gouvernement. Tous les voyageurs doivent présenter une carte de déclaration médicale et une carte d’immigration à leur arrivée.

L’aéroport de Velana (MLE) est fermé et n’est disponible que pour les vols d’évacuation sanitaire, les vols humanitaires ou les vols non réguliers avec préavis et approbation d’un minimum de 3 heures.

Mongolie

La Mongolie a restreint l’entrée à tous les voyageurs, à l’exception des citoyens ou des résidents qui sont des membres directs de la famille d’un citoyen, qui devront se mettre en quarantaine pendant 21 jours dans un établissement désigné à leur arrivée, puis pendant 14 jours à leur domicile.

 

Le personnel accrédité de missions diplomatiques et de bureaux d’organisations internationales en Mongolie, ainsi que les membres de leur famille directe, peuvent encore entrer dans le pays. Ils devront se soumettre à une première période de quarantaine de 21 jours dans un établissement qui leur sera désigné à leur arrivée, suivie d’une seconde période de quarantaine de 14 jours dans leur domicile.

Les transporteurs de fret international et le personnel ferroviaire venant de Mongolie, Russie et Chine peuvent également entrer dans le pays.

Myanmar

Le Myanmar a suspendu tous les vols internationaux entrants au moins jusqu’au 30 avril 2020, à l’exception des vols de secours, des vols d’évacuation médicale et des vols approuvés par le Département de l’aviation civile.

Les ressortissants chinois sans visa ne peuvent pas entrer dans le pays.

Le Myanmar a suspendu toutes les délivrances de visas jusqu’au 30 avril 2020.

Tous les voyageurs arrivant au Myanmar sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Les voyageurs, sauf les citoyens du Myanmar, doivent avoir un test de laboratoire prouvant qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus (COVID-19).

Népal

Le Népal a suspendu tous ses vols internationaux au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Les vols d’évacuation, de sauvetage et d’urgence ainsi que les vols avec une autorisation spéciale de la Civil Aviation Authority peuvent entrer dans le pays.

Corée du Nord

La Corée du Nord a restreint l’entrée à tous les touristes et les voyageurs en visite pour des raisons professionnelles doivent passer 14 jours en quarantaine à leur arrivée.

Oman

Oman a restreint l’entrée de tous les voyageurs à l’exception des ressortissants d’Oman.

Pakistan

Le Pakistan a suspendu tous les vols internationaux au moins jusqu’au 30 avril 2020.

Les catégories spéciales de vols ayant reçu une approbation pour le transport de voyageurs bloqués peuvent entrer dans le pays, mais tous les voyageurs doivent se soumettre aux procédures en place, comprenant des tests sur écouvillon ou la quarantaine.

Palestine

La Palestine applique les règles de quarantaine à tous les voyageurs arrivant de l’étranger.

Philippines

Les Philippines ont restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants philippins, de leur conjoint et de leurs enfants.

Les diplomates accrédités ou les fonctionnaires d’organisations internationales peuvent toujours entrer dans le pays.

Tous les voyageurs arrivant et l’équipage de la compagnie aérienne doivent présenter un formulaire d’enquête de cas à l’arrivée. Ils seront testés pour le coronavirus (COVID-19) et placés en quarantaine en attendant les résultats du test.

Les vols commerciaux vers les Philippines ne peuvent atterrir que le mardi, mercredi, vendredi, samedi ou dimanche et doivent être approuvés par la CAAP 48h avant le départ. Les vols nolisés ne peuvent atterrir que le lundi ou le jeudi et doivent être autorisés par le ministère des Affaires étrangères et la CAAP.

Qatar

Le Qatar a restreint l’entrée à tous les voyageurs à l’exception des ressortissants et résidents du Qatar.

Arabie Saoudite

L’Arabie saoudite a suspendu tous les vols entrants.

Les escales techniques, les vols humanitaires, d’évacuation et de rapatriement peuvent entrer dans le pays avec l’approbation préalable du GACA.

Sri Lanka

Le Sri Lanka a fermé tous les aéroports.

L’aéroport international de Bandaranaike (CMB) accepte toujours certaines catégories spéciales de vols, notamment les vols de détournement d’urgence, les vols d’aide humanitaire, les opérations de fret et les atterrissages techniques.

Tous les voyageurs arrivant doivent soumettre les formulaires de déclaration de santé aux inspecteurs de la santé publique ou autres agents autorisés. Le temps de transit maximum autorisé à l’aéroport CMB est de 12 heures. Les passagers doivent avoir une connexion confirmée.

L’équipage des compagnies aériennes doit se mettre en quarantaine à l’endroit mentionné dans le formulaire de déclaration de santé et prendre ses repas dans la chambre jusqu’au prochain vol.

Les visas et les ETA délivrés par le Sri Lanka ont été annulés.

Syrie

La Syrie a suspendu tous les vols à partir du 22 mars 2020.

Tadjikistan

Le Tadjikistan a restreint l’entrée aux voyageurs qui se sont rendus en Afghanistan, Allemagne, Belgique, Chine, Corée du Sud, Danemark, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Iran, Italie, Norvège, Pays-Bas, Suède ou Suisse.

Les voyageurs en provenance des pays ci-dessus sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

Thaïlande

La Thaïlande a suspendu tous les vols vers le pays.

Les atterrissages d’urgence, les vols d’aide humanitaire, les vols médicaux ou de secours, les vols de rapatriement et de fret, les avions d’État ou militaires et les atterrissages techniques sans débarquement peuvent entrer dans le pays.

Tous les voyageurs arrivant seront soumis à une quarantaine pendant 14 jours.

Timor-Leste

Le Timor-Leste a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ont visité ou transité par la Chine, la Corée du Sud, l’Italie ou l’Iran au cours des 4 dernières semaines.

Turquie

La Turquie a restreint l’entrée des ressortissants étrangers qui ont transité ou séjourné dans les pays suivants au cours des 14 derniers jours, sont titulaires d’un passeport des pays suivants ou arrivent des pays suivants: : Algérie, Allemagne, Angola, Arabie saoudite, Autriche, Azerbaïdjan, Bangladesh, Belgique, Bulgarie, Cameroun, Canada, Chine, Colombie, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Danemark, Djibouti, Dominique, Égypte, Émirats arabes unis, Équateur, Espagne,

Guinée équatoriale, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Guatemala, Hongrie, Inde, Iran, Irak, Irlande, Italie, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Kosovo, Koweït, Lettonie, Liban, Maroc, Mauritanie, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Népal, Niger, Macédoine du Nord, Norvège , Oman, Ouzbékistan, Panama, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Sri Lanka, Soudan, Suède, Suisse, Taïwan, Tchad, Tunisie et Ukraine.

Les citoyens / résidents turcs qui se trouvaient dans ces pays au cours des 14 derniers jours sont autorisés à entrer en Turquie, mais sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Les fonctionnaires du ministère turc de la Santé contrôlent les voyageurs dans les aéroports à l’aide de caméras thermiques.

L’aéroport international Sabiha Gökçen (SAW) est fermé.

Turkménistan

Le Turkménistan a suspendu tous les vols vers le pays au moins jusqu’au 20 mai 2020.

Les vols de rapatriement des ressortissants et résidents du Turkménistan peuvent entrer dans le pays.

Les voyageurs sont tenus d’avoir un certificat de santé d’une organisation de santé de leur pays prouvant qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus (COVID-19).

Ouzbékistan

L’Ouzbékistan a suspendu tous les vols à destination du pays, à l’exception des vols de rapatriement pour les ressortissants ouzbeks.

Tous les voyageurs qui ont séjourné en Chine, en Corée du Sud, en Iran, en Italie, en Afghanistan ou au Japon au cours des 14 derniers jours et qui reviennent en «groupes organisés», par exemple, des vols de rapatriement, seront placés en quarantaine officielle dans les installations gérées par le ministère de la Santé dès l’arrivée en Ouzbékistan.

Les voyageurs qui ont séjourné aux États-Unis, en France, en Allemagne, à Singapour, en Espagne, à Hong Kong, à Macao ou à Taïwan au cours des 14 derniers jours seront soumis à une quarantaine à domicile à leur arrivée.

Les voyageurs qui ont séjourné en Azerbaïdjan, au Royaume-Uni, aux Émirats arabes unis, en Thaïlande ou en Malaisie au cours des 14 derniers jours sont soumis à un suivi médical à domicile, mais peuvent quitter leur lieu de quarantaine s’ils sont asymptomatiques.

Enfin, les personnes qui, au cours des 14 derniers jours, se sont rendues dans l’un des pays énumérés ci-dessous seront surveillées par téléphone pendant 24 jours: Bahreïn, Koweït, Arménie, Bélarus, Oman, Pakistan, Géorgie, République tchèque, Iraq, Liban, Canada, Lituanie, Estonie, Roumanie, Grèce, Pays-Bas, Norvège, Autriche, Danemark, Suède.

Les voyageurs munis d’un passeport diplomatique ou officiel ne sont pas soumis aux exigences de quarantaine.

Vietnam

Le Vietnam a restreint toute entrée aux voyageurs, à l’exception des citoyens, des diplomates et des travailleurs hautement qualifiés, des experts, des chefs d’entreprise et autres préalablement approuvés par le Comité directeur national sur la prévention et le contrôle du COVID-19. Ceux qui voyagent à des fins officielles seront soumis à un examen médical à la frontière avant d’entrer au Vietnam.

Tous les voyageurs sont soumis à une quarantaine de 14 jours et doivent remplir un formulaire de quarantaine avant l’arrivée.

L’aéroport international de Noi Bai (HAN) suspend temporairement tous ses vols.

Toutes délivrances de visas sont suspendues. Les citoyens d’Allemagne, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Suède et les passagers détenteurs d’un passeport britannique ne sont plus exemptés de visa.

Les voyageurs avec un certificat d’exemption de visa délivré par le Vietnam résidant en Allemagne, Chine, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Finlande, France, Iran, Italie, Norvège, Royaume-Uni ou Suède ne sont plus exemptés de visa.

Les citoyens de Biélorussie, Japon et Russie avec un passeport normal ou un certificat d’exemption de visa ne sont plus exemptés de visa.

Yémen

Le Yémen a suspendu tous les vols à destination et en provenance de l’aéroport international de Sanaa.

Soudan du Sud

Le Soudan du Sud a fermé ses frontières.

Les vols humanitaires et d’évacuation peuvent toujours entrer dans le pays avec l’approbation du service du travail du Soudan du Sud.

 

Haute de page

Océanie

Australie

L’Australie a restreint l’entrée de tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants australiens et des résidents permanents et des membres de leur famille immédiate, des ressortissants néo-zélandais résidant en Australie, des diplomates accrédités en Australie et résidant en Australie et des membres de leur famille immédiate, ainsi que du personnel de bord.

Les ressortissants des Îles Cook, Fidji, Polynésie française, Kiribati, Îles Marshall, Micronésie (États fédérés), Nauru, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Niue, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa américaines, Îles Salomon, Tonga, Tuvalu, et Vanuatu peut transiter par l’Australie vers un pays tiers sans visa. Ils doivent rester dans la zone de transit international de l’aéroport et avoir les documents requis pour la prochaine destination. Le vol de correspondance doit avoir lieu dans les 72 heures suivant leur arrivée en Australie. Il en va de même pour les voyageurs résidant aux Îles Cook, en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie.

Tous les voyageurs entrant en Australie doivent s’isoler pendant une période de 14 jours à compter de leur arrivée en Australie. Si la durée de leur séjour est inférieure à 14 jours, ils doivent s’isoler pour toute la durée. Les membres de l’équipage des compagnies aériennes qui sont des ressortissants ou des résidents de l’Australie doivent s’isoler à leur lieu de résidence (ou à l’hôtel) entre les vols, ou pendant 14 jours, la période la plus courte étant retenue. Les membre d’équipage de compagnies aériennes qui ne sont pas ressortissants ou résidents de l’Australie doit s’isoler dans son hôtel à l’arrivée, et ce, jusqu’au prochain vol.

Les ressortissants australiens ne sont pas autorisés à voyager hors d’Australie, sauf pour les personnes qui résident régulièrement dans un autre pays, les équipages des compagnies aériennes et maritimes, le personnel de fret, le personnel des installations en mer, le personnel du gouvernement et le personnel des Forces de défense australiennes.

Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande a restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants néo-zélandais (Îles Cook, Niue, Tokelau), aux résidents permanents, aux titulaires de visa et à leur famille immédiate.

Les ressortissants australiens résidant principalement en Nouvelle-Zélande et les diplomates accrédités résidant actuellement en Nouvelle-Zélande peuvent également entrer dans le pays.

Tous les voyageurs ci-dessus seront soumis à l’isolement obligatoire dans un établissement gouvernemental pendant 14 jours à leur arrivée, à moins qu’ils ne soient membres d’équipage ou des personnes en transit.

Les voyageurs ne peuvent transiter par la Nouvelle-Zélande que s’ils sont des ressortissants ou des résidents australiens en route vers l’Australie, ou s’ils ont l’approbation du gouvernement.

L’équipage de compagnies aériennes doit utiliser un équipement de protection individuelle (EPI) approprié.

Samoa américaines

Les permis d’entrée, normalement délivrés par les Samoa américaines au lieu de visas, sont actuellement suspendus.

Les résidents des Samoa américaines avec un permis de séjour ou une autorisation de la Commission de l’immigration peuvent toujours entrer sur le territoire, tout comme les ressortissants américains, mais les voyageurs qui ont transité ou ont été en Arizona, Californie, Floride, Géorgie, Hawaï, Illinois, Massachusetts, New Hampshire, New York, Caroline du Nord, Oregon, Rhode Island, Texas, Washington ou Wisconsin sont soumis à un examen de santé publique et peuvent être mis en quarantaine médicalement ou à domicile à leur arrivée.

Les passagers arrivant de Samoa doivent obtenir un certificat sanitaire du ministère de la Santé (MOH) 3 jours avant l’arrivée et présenter un «formulaire de déclaration de voyage DOT» dûment rempli à leur arrivée.

Les passagers arrivant d’Hawaï qui ont transité ou se sont rendus dans des pays touchés par le coronavirus (COVID-19) doivent passer 14 jours à Hawaï et obtenir un certificat sanitaire, 3 jours avant leur arrivée aux Samoa américaines. Ils doivent également présenter un «formulaire de déclaration de voyage DOT» dûment rempli et fournir leur itinéraire à leur arrivée.

Îles Cook

Les îles Cook ont restreint l’entrée à tous les voyageurs qui ont transité ou séjourné dans un pays autre que les îles Cook et la Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours.

Les ressortissants et les résidents des Îles Cook et de la Nouvelle-Zélande et les membres de leur famille immédiate peuvent toujours entrer aux Îles Cook, tout comme les ressortissants australiens et les résidents qui résident normalement en Nouvelle-Zélande, et les membres de leur famille immédiate. Les voyageurs titulaires d’un permis de travail délivré par les Îles Cook peuvent également entrer dans le pays avec les membres de leur famille immédiate.

Fidji

Les Fidji ont restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des ressortissants des Fidji, et ils doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Polynésie française

La Polynésie française a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas résidents.

Tous les voyageurs entrant doivent avoir un certificat de voyage international pour entrer et transiter en Polynésie française, qui doit être obtenu avant le départ via les bureaux consulaires français à l’étranger ou en ligne sur https://www.interieur.gouv.fr.

Kiribati

Tarawa (TRW) est fermé jusqu’au 30 avril 2020 au moins.

 

Guam

Guam a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui se trouvent dans un pays avec des cas confirmés de COVID-19 depuis plus d’une semaine, et ne détiennent pas de document certifié par le DPHSS (Département de la santé et des services sociaux de Guam) confirmant qu’ils ne sont pas infectés avec COVID-19.

La date du test ne doit pas être supérieure à 72 heures avant la date d’arrivée. Les voyageurs qui entrent à Guam sans documentation appropriée seront mis en quarantaine. Les résidents de Guam peuvent toujours entrer dans le pays.

Îles Marshall

Les îles Marshall ont interdit à tous les voyageurs d’entrer dans le pays jusqu’au 5 mai 2020 au moins.

 

États fédérés de Micronésie

Les États fédérés de Micronésie n’ont pas restreint l’entrée dans le pays, mais des restrictions sont en place pour les États de Pohnpei et Chuuk.

Les voyageurs ne sont pas autorisés à entrer dans l’État de Pohnpei. Les résidents de Pohnpei et le personnel médical et technique peuvent toujours entrer dans l’État, mais seront tenus de présenter un certificat médical et de subir une quarantaine pendant 14 jours.

Les voyageurs souhaitant entrer dans l’État de Chuuk ne peuvent entrer qu’après une mise en quarantaine de 14 jours dans un pays indemne de COVID-19 avant le départ. Ils seront également mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée en Micronésie. Tous les voyageurs et membres d’équipage doivent passer un examen médical à leur arrivée en Micronésie.

Palaos

Les Palaos ont restreint l’entrée des voyageurs qui ont transité par la Chine, Hong Kong ou Macao ou s’y sont rendus au cours des 14 derniers jours.

 

Papouasie-Nouvelle-Guinée

La Papouasie-Nouvelle-Guinée a restreint l’entrée de tous les voyageurs qui se sont rendus en Chine, en Iran, en Italie, au Japon ou en Corée du Sud au cours des 14 derniers jours.

D’autres voyageurs peuvent toujours entrer dans le pays, à condition d’avoir passé 14 jours consécutifs dans un pays exempt de coronavirus (COVID-19).

Samoa

Samoa a restreint l’entrée des voyageurs qui ont transité par ou qui sont allés en Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Canada, Chine, Taïwan, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Grèce, Hong Kong, Islande, Italie, Iran, Japon, Corée du Sud, Koweït, Luxembourg, Macao, Malaisie, Pays-Bas, Norvège, Qatar, Singapour, Espagne, Suède, Suisse, Thaïlande, Émirats arabes unis ou États-Unis.

Les voyageurs en provenance d’autres pays peuvent toujours entrer aux Samoa, à condition d’avoir passé au moins 14 jours en quarantaine dans le pays du dernier port et d’avoir reçu une autorisation médicale dans les 3 jours avant la dernière route vers Samoa. Cela s’applique également aux détenteurs de passeports samoans et aux résidents permanents des Samoa et des Samoa américaines. Le filtrage obligatoire de tous les passagers et membres d’équipage à destination des Samoa est en vigueur à tous les points d’entrée. Tous les voyageurs sont tenus de se conformer et doivent produire des documents supplémentaires sur demande. Une carte spéciale de déclaration de santé doit être remplie par tous les passagers à bord ou à l’arrivée aux Samoa.

Îles Salomon

Les Îles Salomon ont restreint l’entrée de tous les voyageurs qui ne sont pas des résidents et des ressortissants des Îles Salomon, ou des voyageurs avec une autorisation écrite préalable délivrée par le Premier Ministre.

Les voyageurs entrants qui ont séjourné dans des pays où des cas confirmés de coronavirus (COVID-19) seront mis en quarantaine pendant une période de 14 jours à leur arrivée. Une carte de déclaration de santé publique du voyageur dûment remplie doit être présentée à l’arrivée et les voyageurs devront indiquer tous les détails de leur lieu de séjour, leur itinéraire de voyage et leurs coordonnées personnelles actuelles.

 

Tuvalu

Tuvalu a fermé ses frontières.

Tonga

Les Tonga ont restreint l’entrée des voyageurs et des équipages des compagnies aériennes arrivant ou transitant par la Chine, Taïwan, Hong Kong ou Macao.

Les ressortissants et les résidents permanents des Tonga et les membres de leur famille immédiate peuvent toujours entrer aux Tonga, tout comme le personnel des vols directs en provenance de Chine qui utilise un équipement de protection individuelle (EPI) approprié.

Les voyageurs en provenance d’autres origines peuvent toujours entrer aux Tonga, à condition qu’ils soient restés dans un pays sans cas confirmés de coronavirus (COVID-19) pendant au moins 14 jours directement avant leur entrée aux Tonga. Ils doivent avoir une autorisation médicale officielle effectuée dans les 3 jours avant leur arrivée aux Tonga.

Tous les voyageurs entrants doivent remplir une carte de déclaration de santé des voyageurs entrants et la soumettre au Ministère des contrôles aux frontières lors de leur arrivée aux Tonga.

Vanuatu

Vanuatu a fermé tous les points d’entrée.

 

Haute de page

PinterestWhatsApp